Guide touristique Grèce

Toutes nos destinations

Les guides touristiques Grèce

Tourisme - Grèce

  • Capitale : Athènes
  • Langue officielle : Grec
  • Population : 11 304 000
  • Hymne National : Ímnos is tin Elevtherían  (Ύμνος εις την Ελευθερίαν)
  • Monnaie : Euro € (EUR)
  • Fête nationale : 25 mars
  • Pays frontaliers : Albanie, Macédoine, Bulgarie, Turquie

Pourquoi visiter la Grèce?

La Grèce ne se résume pas qu’à ses vestiges et trésors qui témoignent de son passé riche et glorieux. Certes, les sites antiques qui jalonneront votre circuit sont incontournables. Mais la beauté de la Grèce se trouve aussi dans ses quelques 9841 îles et îlots, ses paysages montagneux, ses terres d’orangers ou d’oliveraies, ses couchers de soleil, sa gastronomie, et son climat méditerranéen. La Grèce ravira tous types de voyageurs qu’ils soient venus pour apprendre la culture locale, se reposer au bord de l’eau, passer un weekend en couple, ou bien faire la fête jusqu’à pas d’heure. Du Mont Olympe à l’île de Crète, en passant par les Cyclades, vous trouverez toujours un endroit magnifique pour profiter de votre séjour.

Activités en Grèce

Ce qu’il faut visiter en Grèce :

Athènes: Aujourd’hui capitale grecque, Athènes a eu un passé glorieux qui a laissé une multitude de vestiges faisant sa renommée. Sur l’Acropole, la colline qui surplombe Athènes, on retrouve le Parthénon et le Théâtre de Dionysos, et à ses pieds l’Agora où les monuments se découvrent à la pelle. L’Héphaïstéion (ou Théséion), la Tour des Vents, etc… Pour connaître l’Histoire de la ville et du pays, rendez vous dans les musées byzantin et Benaki et le Musée National. Avec ses airs de ville-musée, Athènes n’est pourtant pas du tout calme. Elle est très dynamique et vivante. En journée, si la chaleur n’est pas étouffante, baladez vous dans le quartier de Plaka, et le soir, faites un tour dans les bars du quartier Metaxourgeio, ou bien celui de Psirri, plus calme et plus authentique.

Dans les environs d’Athènes (région Attique), on trouvera de nombreux sites archéologiques comme ceux de Elefsina, le Cap Sounion et son temple de Poséidon, ou encore Vravrona. Vous irez piquer une tête à Glyfada, plage très touristique.

Mykonos: Certes, l’île la plus connue des Cyclades est la plus festive et la plus branchée. Mais elle n’a pas perdu son charme, avec ses maisons blanchies à la chaux et ses volets bleus, et ses moulins. Si vous voulez sortir dans les meilleurs clubs du pays, c’est ici que ça se passe. L’île tant aimé de la communauté gay et du peuple athénien, vit la nuit. La journée, ou plutôt l’après-midi, ses plages sont noires de monde notamment celles de Agios Stéfanos, Kalafati Beach, et Ornos Beach. Le matin, pendant que tout le monde dort encore, la visite de Mykonos est plus qu’agréable dans ses petites ruelles. On peut également y pratiquer la plongée.

Paros: La situation de l’île, en plein milieu des Cyclades est idéale pour découvrir toute la région. Sur l’île, on visitera les villages de pêcheurs comme Naoussa et Alyki. Déambuler dans les ruelles de Parikia, la capitale de l’île, ou bien Lefkès, vous enchantera. La plage de Kolymbithres est sympathique avec ses criques, mais bondée en été.

Santorin: Lorsque l’on vient en Grèce, c’est tout ce que l’on souhaite voir : ruelles de villages aux maisons blanches et bleues, calmes bien que fréquentées en haute-saison. C’est une escale clé des bateaux de croisières, et donc l’île est très visitée. Le village d’Oia est celui que vous voyez sur toutes les cartes postales. Essayez de visiter Fira (ou Thira), Akrotiri, ou bien Pyrgos qui domine l’île. Allez voir le musée du vin à Santorin.

Syros: L’île est moins connue que ses sœurs parmi les Cyclades, mais elle abrite pourtant l’une des plus belles villes de Grèce : Ermoúpoli et ses marches menant à Ano Syros. Profitez au maximum de cet endroit qui perdra peut-être de son cachet au fil des années à cause du tourisme.

Amorgos: Les Cyclades possèdent bien d’autres îles mais Amorgos est bien préservée. C’est ici que se tourna des scènes de Le Grand Bleu.

Rhodes: Dans les îles du Dodécanèse, celle de Rhodes est un bijou. La ville éponyme Rhodes possède le port mythique de Mandraki célèbre pour la légende du Colosse. L’île est plus verdoyante que les îles des Cyclades, et peut se visiter en deux jours. Lindos à 50km de Rhodes est immanquable. Le village est dominé par une acropole que l’on rejoint à pied ou à dos d’âne.

Kos: L’île de Kos est surtout réputée pour sa vie nocturne. En effet, des vols low-cost desservent la ville. Si vous préférez un peu plus de calme, partez alors dans les villages Andimachéia ou Kardamena par exemple, mais d’autres valent le coup. Louez un scooter ou un vélo pour vous promener sur l’île. La position géographique de l’île permet de se rendre sur les îles voisines de Kalymnos et Nisyros, ou bien encore à Bodrum, en Turquie.

Crète: L’île des Dieux se trouve aux confins de l’Europe et aux portes de l’Orient. Cette île mérite bien de s’y intéresser une semaine voire plus, tant les sites et les attraits ne manquent pas. Héraklion, sa capitale, sera votre point d’arrivée. A voir sur place et aux alentours les sites de Knossos, Festos, Fodele, Malia, Hersonissos, et le fort de Koules.

Agios Nikolaos, bien que très touristique, ses environs proposent une myriade de sites à visiter, à commencer par son port, la ville d’Elounda, et l’Île de Spinalonga. Le plateau de Lassithi et ses petites routes offre des paysages vraiment jolis. Vous y trouverez notamment le site archéologique de Kato Zakros. Le long de la côte, vers l’Est, vous fera découvrir Kritsa et l’église de Panagia Kera, puis Sitia avec ses oliveraies et le monastère de Toplou.

L’Ouest de l’île de Crète recèle bien d’autres points d’intérêt. Rethymnon et sa forteresse, les sites de Elefterna, le Monastère d’Arkadi, les alentours de La Canée, le site d’Aptéra, le trekking dans les Gorges de Samaria, etc…

Au Sud de l’île, vous trouverez la ville d’lerapetra. De manière générale, la Crète se découvre soit en groupe avec un guide, soit avec une location de voiture. Cette deuxième solution semble être la meilleure, pour prendre le temps de profiter des villages tout au long de l’île, d’aller à la rencontre des crétois. Dans ce cas, préférez les saisons printanières et automnales pour éviter la foule de touristes de l’été, et ceux à la recherche de douceur en hiver.

Le Péloponnèse: Cette région abrite les meilleurs sites antiques à savoir Olympie où apparurent les Jeux Olympiques pour la première fois, Mycènes mise en lumières par Homère, et ses sites archéologiques, Epidaure et son théâtre impressionnant, le village médiéval de Monemvasia, la cité byzantine de Mystra près de Sparte, ou le port de Nauplie. Vous pourrez séjourner dans les grandes villes de Patras, Corinthe, ou Kalamata pour visiter le Péloponnèse.

Thessalie: Les Météores sont certainement la grande curiosité de la région avec leurs énormes rochers sur lesquels se trouvent des monastères.

Delphes: En Grèce centrale, Delphes est le deuxième site archéologique le plus important après l’Acropole. Sur le mont Parnasse, on y trouve entre autres le temple d’Apollon et le théâtre.

Macédoine/Chalcidique: On découvre dans cette région du Nord de la Grèce la deuxième ville du pays, Thessalonique. Ici, vous trouverez beaucoup moins de touristes que dans le Sud et ailleurs, ce qui est à prendre en considération. Ville industrielle mais aussi culturelle (musée d’art Byzantin), elle est aussi reconnue par les noctambules. Depuis Thessalonique, vous irez voir le site archéologique de Dion, et, en bateau, vous irez randonner sur le mont Athos, toutefois interdit aux femmes (!). Pour vous rattraper, mesdames, vous pourrez grimper le Mont Olympe, bien plus à l’Ouest de la baie.

Les autres sites d’intérêt: Nous n’allions pas oublier les Îles Ioniennes à l’Ouest du pays, qui comprennent notamment les îles de Corfou et de Paxos. Les îles de l’Egée orientale non plus, rassemblant celles de Lesbos, Chios, et Samos, aux influences turques. Enfin, la région montagneuse de l’Epire qui jouxte l’Albanie sera un régal pour les randonneurs (gorges et canyons).

Quel budget prévoir pour la Grèce

La crise économique et sociale qui a terrassé la Grèce ces dernières années a « permis » une baisse des prix. Le coût de la vie y est donc moins élevé que dans le reste de l’Europe. Vous pouvez calculer votre budget voyage en Grèce selon votre profil voyageur grâce à notre outil :

Calculez votre budget voyage

Réservez vos activités - Grèce au meilleur prix

Vous avez réservé votre vol et votre hôtel pour Grèce? Pour gagner du temps sur place et faire des économies, notre comparateur vous permet de trouver les meilleurs prix pour les activités touristiques - Grèce : billet d'entrée aux monuments et musées incontournables, visites guidées, City Pass, excursions, etc. Pour comparer les activités - Grèce, utilisez la barre de recherche ci-dessous :