Les 15 sites archéologiques les plus importants de Grèce

avatar

La Grèce est la patrie des sites antiques. On en compte des centaines ! Il a donc fallu faire des choix, d’autant plus que tous les sites archéologiques en Grèce ne sont pas antiques. Partez à leur découverte !

Lorsque l’on évoque le pays de l’archéologie, beaucoup pensent immédiatement à la Grèce. Rien d’étonnant à cela, la Grèce est en effet le pays comptant le plus de sites antiques. Ils sont partout dans le pays et ses îles, et ils font partie de sa richesse et son histoire.

Ce que l’on sait moins, c’est qu’un site archéologique en Grèce n’est pas forcément synonyme de la période classique antique. La Grèce compte aussi d’important vestiges byzantins et médiévaux qu’il ne faut pas négliger tant leur héritage est unique.

Grâce à cet article, découvrez les 15 principaux sites archéologiques en Grèce !

À lire aussi :
Les 12 sites archéologiques les plus importants d’Italie
Les 13 sites archéologiques les plus importants de Turquie
Les 10 sites archéologiques les plus importants d’Israël

Le site incontournable

Acropole d’Athènes

Acropole d'Athène

Crédit photo : Shutterstock – Sven Hansche

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★★★★
Influence historique : ★★★★★

Parmi les sites archéologiques en Grèce, l’acropole est sans conteste le plus connu. Situé sur une colline d’Athènes, son emplacement correspond au centre de la vie politique, culturelle, religieuse et sociale de l’Athènes antique.

Les édifices en ruines sont très nombreux et le plus connu d’entre eux est le Parthénon. Malgré un état de conservation exceptionnel jusqu’au XVIIe siècle, ce temple dédié à Athéna est aujourd’hui en partie détruit.

L’acropole « touristique » est plus large que l’acropole antique. On y inclut en général des monuments adjacents à la colline, comme le superbe théâtre de Dionysos et le Héphaïstéion, temple dédié au dieu Héphaïstos. C’est peut-être le temple le mieux conservé de Grèce.

Les temples, sites religieux et amphithéâtres

Bassae, Delphes et les monuments de Thessalonique sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Temple d’Apollon Epikourios à Bassae

Temple d'Apollon

Crédit photo : Shutterstock – Joaquin Ossorio Castillo

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★★
Influence historique : ★★★

Ce site archéologique en Grèce est le premier du pays classé par l’Unesco. Il est célèbre pour son temple dédié à Apollon. Le temple a la particularité d’être au milieu de nulle part, ce qui l’a laissé inconnu de toute civilisation humaine pendant 1 700 ans.

Les archéologues l’ont beaucoup étudié. Pour les amateurs et historiens de l’art, son caractère est unique en son genre. Si vous êtes un passionné d’architecture, n’hésitez pas à faire un tour dans cette contrée du Péloponnèse.

Delphes

Delphes

Vue sur Delphes et le sanctuaire d’Athéna Crédit photo : Shutterstock – trabantos & peterlazzarino

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★★★★
Influence historique : ★★★★★

Delphes est le plus important site archéologique en Grèce lié à la religion. Il est célèbre pour sa pythie, le nom officiel de l’oracle de Delphes. A l’époque classique, la pythie est consultée avant toute décision importante car elle est censée être sage et surtout connaître l’avenir.

Aujourd’hui, Delphes est un site remarquable aussi bien pour sa conservation que sa situation au milieu de la montagne. En plus d’y voir des ruines vieilles de 2 500 ans, les paysages sont splendides.

Monuments byzantins et paléo-chrétiens de Thessalonique

Thessalonique

Vue sur la Tour blanch de Thessalonique et sur l’église Saint-Paul l’ApôtreCrédit photo : Shutterstock – Anastasios71 & Anna Fevraleva

État de conservation : ★★★★
Connaissance du public : ★★★
Influence historique : ★★★★

Bien qu’il présente toutes les caractéristiques, ce site archéologique en Grèce n’en est pas un au sens strict. Il est néanmoins le plus beau témoignage d’une architecture byzantine préservée. Les plus anciens monuments datent du IVe siècle, les plus récents du XIVe.

La ville de Thessalonique compte de nombreuses églises, deux monastères et ses remparts. Leur utilisation permanente, même sous l’Empire ottoman, a permis la conservation exceptionnelle de ces monuments.

Némée

Nemea, Grèce

Temple de ZeusCrédit photo : Shutterstock – Constantinos Iliopoulos

État de conservation : ★★
Connaissance du public : ★★
Influence historique : ★★

Assez confidentiel, ce site archéologique en Grèce est connu des spécialistes pour avoir accueilli les jeux néméens. En effet, les jeux olympiques ne sont pas les seuls pratiqués par les Grecs de l’Antiquité !

Les archéologues ont redonné vie à l’ancien stade, qui est le monument le plus important de Némée. L’occasion de pouvoir s’essayer au 100 mètres !

Les villes et cités

Mis à part Corinthe, tous les sites archéologiques en Grèce de ce paragraphe sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Corinthe

Corinthe

Ruines de l’Ancien Corinthe dans le PéloponnèseCrédit photo : Shutterstock – Oleksii Liebiediev

État de conservation : ★★
Connaissance du public : ★★★
Influence historique : ★★★

Corinthe est l’une des plus célèbres cité-Etat de la Grèce antique. Pendant de longs siècles, elle est l’un des centres artistiques les plus importants de la région. Les puristes parlent d’art ou d’ordre corinthien, des colonnes au style particulier.

Ce site archéologique en Grèce n’est malheureusement pas très bien conservé. On y découvre néanmoins de nombreux vestiges, comme ceux d’une fontaine, de temples et du théâtre.

Epidaure

Épidaudre

Temple d’Asklepios & Théâtre Antique EpidaurusCrédit photo : Shutterstock – Oleksii Liebiediev

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★
Influence historique : ★★

Correspondant à l’ancienne ville d’Epidaure, ce site archéologique en Grèce est célèbre pour son théâtre et le sanctuaire d’Asclépios, du nom du dieu médecin. En Grèce antique, ce sanctuaire est un peu la capitale de la médecine grecque. De nombreux médecins réputés y ont séjourné.

L’autre monument remarquable de la ville est son théâtre. L’état de préservation des gradins est absolument remarquable et le théâtre est toujours utilisé de nos jours !

Ville médiévale de Rhodes

Rhodes

Acropole de Lindos & Palais des Grands Maîtres, RhodesCrédit photo : Shutterstock – Katvic & John_Walker

État de conservation : ★★★★★
Connaissance du public : ★★★
Influence historique : ★★★★

La richesse de la Grèce antique en fait parfois oublier que la Grèce a une histoire médiévale. L’île de Rhodes en est l’exemple parfait ! Après avoir été chassé de Jérusalem, Acre et Chypre en un siècle, l’ordre des Hospitaliers se réfugie à Rhodes. La ville est transformée en cité fortifiée, que l’ordre a conservé plus de deux siècles.

Aujourd’hui, cette partie de la ville est quasi-intacte. Elle est un témoignage unique de l’architecture franque de l’époque et de loin la mieux préservée.

Mystras (Mistra)

Mystras

Ruines de Mystras & Palais du Despot Crédit photo : Shutterstock – stepko & Leonid Andronov

État de conservation : ★★★★★
Connaissance du public : ★★★
Influence historique : ★★★★

Si ce site archéologique de Grèce est tout proche de Sparte, il est sans relation avec l’ancienne ville de Léonidas. Mystras est l’une des cités byzantines les mieux préservées au monde. Fondée en 1249 par les Francs, la merveille de Morée, ancien nom de la région de Péloponnèse, est rapidement conquise pas les Byzantins.

Aujourd’hui, il reste majoritairement des ruines, témoignage du passé glorieux de la grande ville byzantine de la région. Églises orthodoxes et monastère sont les monuments les mieux conservés. Tout en haut de la colline se trouvent les ruines du château des Francs.

Les complexes archéologiques

Mis à part le cap Sounion et Knossos, tous ces sites sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Olympie

Olympie

Le site archéologique de l’antique OlympieCrédit photo : Shutterstock – Georgios Kritsotakis

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★★★★★
Influence historique : ★★★★★

Célèbre dans le monde entier, Olympie est le berceau des jeux olympiques. C’est sur ce site archéologique en Grèce qu’est né le rassemblement de sportifs pratiquant des disciplines différentes représentant chacun sa cité-Etat.

Olympie, c’est aussi se plonger dans une ville dans la Grèce à l’époque classique. Si aucun édifice n’est encore débout, le site d’Olympie vaut largement le coup. La statue géante de Zeus, ancienne merveille du monde, a, en revanche, entièrement disparu.

Cap Sounion

Cap Sounion

Crédit photo : Shutterstock – Michael Avory

État de conservation : ★★
Connaissance du public : ★★
Influence historique : ★★★

Situé au sud d’Athènes, le cap Sounion est un site archéologique en Grèce célèbre pour son temple de Poséidon. Seules quelques colonnes sont encore debout.

Ce qui fait la beauté de ce site, c’est avant-tout son cadre. Édifiés en haut d’une falaise, les lieux sont magiques et permettent d’admirer le coucher du soleil !

Mycènes & Tyrinthe

Mycènes

Crédit photo : Shutterstock – Irina Rogova

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★
Influence historique : ★★

Mycènes et Tyrinthe sont deux sites archéologiques en Grèce distant de 15km. S’ils sont cités ensemble, c’est que leur histoire est commune et l’Unesco les a classés ensemble. Tous deux sont édifiés par la civilisation mycénienne et datent de plus de 3 200 ans.

Ils sont donc uniques car aucun autre site mycénien n’est aussi bien conservé en Grèce. Mycènes est célèbre pour sa Porte des Lionnes. Quant à Tyrinthe, si le cadre général est plus beau, la ville est moins bien conservée.

Aigai

Aiga

Crédit photo : Shutterstock – francesco de marco

État de conservation : ★★
Connaissance du public : ★★
Influence historique : ★★★★

Ce site archéologique en Grèce est plus récent que la majorité citée par notre article. Il date en effet de l’époque macédonienne, autour du IIe siècle avant notre ère.

Ancienne capitale du royaume de Macédoine, plus tard déplacée à Pella, Aigai reste la capitale royale. A ce titre, elle abrite les tombes des rois de Macédoine. Son principal intérêt historique est la découverte du tombeau de Philippe II, père d’Alexandre le Grand. Cette découverte a été décisive dans la connaissance du royaume de Macédoine.

Knossos

Knossos

Crédit photo : Shutterstock – Timofeev Vladimir

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★
Influence historique : ★★

Ce site archéologique en Grèce représente l’une des plus anciennes villes de Grèce. Knossos date de l’âge de bronze et est un témoignage de la civilisation minoenne.

Aujourd’hui, Knossos est surtout connue pour son palais, dont il reste des vestiges importants. La majorité de la visite tourne autour du palais, le reste de la ville étant malheureusement mal conservé.

Délos

Délos

Crédit photo : Shutterstock – Songquan Deng

État de conservation : ★★★
Connaissance du public : ★
Influence historique : ★★

Délos est un site archéologique en Grèce différent des autres. En effet, il s’agit d’une île ! Délos est une île inhabitée exceptionnelle pour les passionnés d’archéologie. On y trouve de nombreux vestiges dans le nord de l’île.

Le monument le plus célèbre est la Terrasse des Lions, des statues de lions alignées. Il y a également des fresques et mosaïques, ainsi que des vestiges de temples et du théâtre.

Pour notre système de notation, nous avons utilisé les critères suivants :
– État de conservation : en fonction de sa date de construction et des rénovations, dans quel état se trouve actuellement le site ;
– Connaissance du public : la notoriété du site archéologique pour les non-initiés ;
– Influence historique : l’importance historique du site et son influence sur les civilisations suivantes.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou