Les 6 choses incontournables à faire à Ikaria

Grèce: Le guide touristique complet

Voyager en mer Égée, au gré des îles grecques : voici un top 6 des choses à faire pour visiter Ikaria !

Île grecque à la forme d’un navire renversé située entre Samos, Mykonos et Chios, Ikaria est une des plus grandes îles de la mer Égée orientale et abrite une population permanente de 8 400 habitants. Sa côte s’étend sur 160 kilomètres de long et sa superficie totale est de 660 km². En outre, elle est avec Chios et Samos, l’une des îles grecques les plus proches de la Turquie. Plusieurs régions de l’île sont inscrites au réseau Natura 2000, afin de protéger la biodiversité et l’environnement naturel. L’île a donc su conserver une grande variété de biotopes.

L’île possède une histoire riche depuis les périodes de Préhistoire, hellenistique et romaine, byzantine, ottomane et grecque. En raison de l’aide apportée des habitants aux prisonniers communistes (plus de 13 000), déportés au cours de la guerre civile (1945-1949) par les Américains et Britanniques, l’île est réputée favorable au socialisme et est surnommée “l’île rouge”.

Quelles sont les choses à faire à Ikaria ? Les plages, le mont Atheras, et voilà tout ? Non, il y a des myriades de choses à faire en venant visiter Ikaria. Voici notre liste de ces activités à explorer si vous vous demandez que faire à Ikaria !

1. Agios Kirikos

Située au nord-est de l’île, Agios Kirikos est la capitale administrative de l’île et également le principal port d’Ikaria. C’est donc là que vous serez débarqué(e)s si vous arrivez par voie maritime. C’est une ville tranquille, animée seulement lors du passage des bateaux. A Agios Kirikos, vous pourrez visiter l’église d’Agios Kirikos, dédiée à Saint Démetrius (Demetrios) -, le protecteur des marins -, et le musée archéologique d’Ikaria. La ville renferme une dizaine de sources d’eaux chaudes radioactives, connues pour leurs vertus thérapeutiques (pour soigner les rhumatismes ou la stérilité), et très fréquentées par les personnes âgées.

2. Evdilos et compagnie

Que faire à Ikaria ? La route qui mène sur la côte ouest à Evdilos et Armenistis, puis Kambos serpente dans le creux de profonds canyons et permet d’avoir de superbes et vertigineux points de vue sur la mer et le paysage découpé de l’île. Evdilos est un petit port de pêche pittoresque mais demeure la seconde ville d’Ikaria. Visiter Evdilos est donc recommandé car la commune a su conserver son charme et ses traditions d’antan, notamment son vin réputé – visitez les caves d’Ikaria, Dyonysos serait née sur l’île -, ses anciennes maisons jalonnant les quais du port. Une embarcation permet de partir pour les îles de Siros et Karlovasi. Les villages environnants valent le détour. Visiter Karavostamo et Fitema, par exemple, sont des incontournables si vous venez visiter Ikaria dans le but de voir des villages grecs typiques.

3. Kambos

Vous vous demandez que faire à Ikaria ? Vous aimez les plages, les montagnes, les villages typiques et les ruines gallo-romaines ? Dans ce cas, il faut passer visiter Kambos, qui réunit ces quatre paramètres à la fois. Un musée exposant des vestiges antiques de la cité Oinoé se trouve tout près de l’église Agia Irini (12ème siècle), également à visiter. Non loin, on trouvera les ruines d’un Palais Byzantin. Se loger à Kambos est un bon point de chute pour partir en randonnée, de nombreux sentiers partent du village, pour marcher à travers une forêt luxuriante de pins jusqu’au monastère médiéval de Theoktisti et sa chapelle troglodyte. Les plages environnantes sont tout simplement somptueuses.

4. Armenistis

Plus à l’ouest, Armenistis est la station balnéaire de l’île. Entourée de deux grandes plages de sable fin mouillé par des eaux turquoises, la commune d’Armenistis cumule bien des atouts : deux belles plages – Livadi et Messakti (où vous pouvez d’ailleurs vous laisser tenter par un cours de surf) -, une des plus grandes forêts de l’île et des infrastructures touristiques : comprendre des établissements où se loger, des bars et restaurants pour manger.

5. Magganitis

Vous cherchez encore que faire à Ikaria ? Si vous aimez plutôt les zones reculées et isolées, partez pour la côte sud d’Ikaria, en ciblant le village de Magganitis. Se dévoilera un paysage accidenté, ciselé, tailladé de falaises abruptes et d’une nature à l’état sauvage, loin de toute civilisation. Ou presque : très peu d’infrastructures touristiques si ce ne sont quelques bars de saison, car il y a là un attrait majeur qui fait néanmoins venir les touristes : la plage de Seychelles, avec son sublime mouillage rappelant cet archipel tropical de l’océan Indien.

6. Le Phare de Kavos Papas

Situé sur la pointe sud-ouest de l’île, le phare de Kavos Papas est l’un des incontournables à faire pour visiter Ikaria. Edifice public appartenant à l’Etat grec, il a été inscrit sur la liste du patrimoine culturel par l’UNESCO. Construit entre 1886 et 1890 par la Société Française des Phares pour l’Empire Ottoman, il signalise un des passages les plus difficiles de la mer Égée centrale, entre Mykonos et Ikaria. L’accès au phare se fait uniquement à pied. Pour y accéder, prendre la route goudronnée de Karkinagri vers Evdilos et suivre un chemin de terre à quelques mètres, puis continuez à pied jusqu’au phare. Vous profiterez de superbes vues sur la côte et sur la mer.

Comment aller à Ikaria ?

Il est très facile de se rendre à Ikaria. L’île est reliée à la Grèce continentale par des ferries depuis Le Pirée d’Athènes. Il vous faudra donc d’abord opter un vol en direction d’Athènes si vous partez de la France : vous trouverez un vol pas cher sur le site de notre partenaire Skyscanner. Des ferries assurent également des liaisons quotidiennes avec l’île voisine de Samos. D’autres lignes maritimes existent avec les Cyclades ainsi qu’avec Chios. Enfin, Ikaria se rejoint depuis le port de Kavala (16h45 de traversée) à l’est de Thessalonique.

Chaque jour un bon plan voyage par mail !

En témoin de l’engouement touristique pour cette destination, un petit aéroport a été récemment construit sur l’île et des vols quasiment quotidiens effectuent la liaison depuis l’aéroport d’Athènes.

Où se loger à Ikaria ?

Vous pourrez trouver des logements où loger à Ikaria dans les trois plus grandes communes de l’île : à Agios Kirikos, Armenistis et à Evdilos. Plusieurs hôtels sont à votre disposition ainsi que divers logements Airbnb.

La côte ouest offre les plus belles plages et les plus jolis points de vue. Par conséquent, nous pensons qu’il est préférable de cibler les hôtels et appartements à Evdilos.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

A voir aussi

Je suis un passionné de voyage, d’écriture et de musique. J’aime écrire des livres, atterrir dans un pays inconnu, Brassens, la bière, les chats, le jazz et les coquillettes. Je mets un point d’honneur à chercher pour vous les meilleures informations pour sublimer vos voyages. Une question sur une destination, une visite, un bon plan ? J’y réponds dans les commentaires.

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

A voir aussi