Les 10 choses incontournables à faire à Chios

avatar
Réservez vos visites & activités à ChiosVoir les offres

En voyage en Grèce ? Suivez le guide direction l’île du mastic : nous vous emmenons visiter Chios, la mystérieuse de l’archipel !

Située dans la mer Égée, Chios est incomparable. Cette île se distingue par une architecture singulière directement liée à son histoire. En effet, Chios est proche de la Turquie. En conséquence, elle a subi de plein fouet la Guerre d’Indépendance entre 1821 et 1829. Aujourd’hui, l’île compte plus de 50 000 habitants. Par ailleurs, sur ses 842 km², Chios présente des paysages contrastés. Vous croiserez des monts escarpés au nord, des terres fertiles au sud et des plages somptueuses. Enfin, Chios est une des villes revendiquant l’origine d’Homère. Ainsi, pendant votre découverte de l’île, vous trouverez certainement plusieurs sites évoquant ce personnage mystérieux.

Alors, vous vous demandez que faire à Chios ? Retrouvez ici la liste de nos 10 choses incontournables à faire sur l’île !

À lire aussi :
Les 10 choses incontournables à faire à Lesbos
Les 20 plus belles îles grecques à faire absolument
Comment aller à Çeşme depuis Chios en ferry ?

1. Château de Chios et bains turcs

Visiter Chios c’est rencontrer les traces d’un passé riche. Le château de Chios et ses bains turcs en sont un merveilleux exemple. Les premières traces de ce château datent du XIVe siècle. Les murs de cet édifice forment une enceinte aux multiples bastions. La plupart d’entre eux sont encore debouts. Quant aux bains turcs, ils datent du XVIIIe siècle, une époque prospère pour l’île. Le site restauré des bains est particulièrement impressionnant.

Nous vous conseillons de visiter le château de Chios en démarrant par l’entrée principale. Finissez votre balade plus au nord avec les bains turcs.

2. Bibliothèque Korais

Bibliothèque Korais

Crédit photo : Shutterstock / Nejdet Duzen

Si vous vous demandez que faire à Chios, nous vous conseillons la bibliothèque Korais. Ce lieu date de 1792, nous le devons à Adamantios Korais. Après le massacre de Chios, cet érudit grec réapprovisionna la bibliothèque. Cela explique l’origine de son appellation actuelle.

De plus, ce lieu magnifique renferme le musée folklorique Filippos Argenti. Cet homme figure aussi dans les registres comme un bienfaiteur de la bibliothèque. Situé à l’étage supérieur, ce musée renferme les petits trésors de la famille Argenti.

3. Mastihohoria

Mastihohoria

Crédit photo : Shutterstock / Heracles Kriticos

La Mastihohoria représente l’ensemble des villages produisant le mastic. Visiter Chios nécessite un tour d’horizon de ces hameaux du sud de l’île. Tout d’abord, rendez-vous à Pyrgi. C’est le plus grand des villages de la Mastihohoria. De motifs gris et blancs, géométriques, animaliers ou floraux habillent les façades. Cette technique utilise un mélange de chaux, de ciment et de sable volcanique. Une fois appliqué sur les murs, les artisans dessinent les motifs. Lors de votre balade, rentrez dans l’église d’Agios Apostolos. Elle se situe sur la place principale.

Après Pyrgi, si vous ne savez que faire à Chios, allez à Mesta. Ce village offre un tout autre décor. Ainsi, vous pénètrerez dans un village fortifié bâti au XIVe siècle. Il n’y a pas de circulation à Mesta. Profitez-en pour flâner dans les ruelles. Ensuite, vous pouvez emprunter un chemin de randonnée sur 3 kilomètres. Cet itinéraire vous mènera jusqu’au village d’Olymbi. Ce village est également producteur de mastic et présente une architecture typique. Au sud d’Olymbi, vous pouvez visiter la grotte de Sykia Olymbi.

Finissez le tour de la Mastihohoria par Emborios. Ce village était le port depuis lequel partait toute la production de mastic. Prendre le temps de parcourir ces villages permet de visiter Chios en son cœur.

4. Musée du mastic

Lors de votre passage dans la Mastihohoria découvrez le musée du mastic. Cet élégant bâtiment moderne a ouvert ses portes en 2016. Vous y comprendrez le processus d’exploitation de la fameuse sève de lentisque. En outre, l’extérieur du musée permet de découvrir cette plante dans son environnement naturel. Le mastic est très important pour Chios puisqu’il était la base de l’économie locale. Aussi, depuis 2014 ce savoir-faire est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

5. Microbrasserie de Chios

Microbrasserie de Chios

Crédit photo : Facebook / Chios Beer

Que faire à Chios lorsqu’on aime la bière ? Se rendre dans une microbrasserie ! Vous trouverez l’usine et la boutique de la Chios Beer au sud de Chios. A cet endroit, vous pourrez réaliser un tour de la microbrasserie et une dégustation. A notez que parmi les différentes bières, plusieurs contiennent du mastic. C’est donc une bière 100% locale et réussie que vous goûterez. Une idée de souvenir original.

6. Vrontados et la Daskalopetra

Le rocher de la Daskalopetra

Crédit photo : Shutterstock / Constantinos Iliopoulos

Vrontados est une petite ville côtière d’environ 5 000 habitants. Ce village présente un charmant petit port et une vie plutôt dynamique. Depuis la plage de Vrontados, vous accédez à la Daskalopetra. Le rocher de la Daskalopetra, est un site légendaire. En effet, le récit voudrait que la Daskalopetra soit la chaise en pierre d’Homère. Sa situation surélevée face à la mer semble idéale. Chios revendique l’origine de ce fameux personnage et cela apporterait une preuve supplémentaire.

7. Nea Moni

Nea Moni

Crédit photo : Shutterstock / tolgaildun

Si vous cherchez que faire à Chios, envisagez de visiter Nea Moni. Ce monastère du XIe siècle est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Il est l’un des plus grands sites de l’ère byzantine. Grâce à son envergure et sa richesse, ce lieu de culte était très attractif. En conséquence, de nombreux et talentueux artistes s’y rendaient. C’est pourquoi, ce monastère présente de magnifiques mosaïques et peintures murales.

Lors de votre passage à Nea Moni vous remarquerez des crânes disposés derrière une vitrine. Ce sont ceux des moines tués lors d’un incendie. Ce tragique événement a été perpétré par les Turcs, lors de la guerre d’Indépendance.

8. Anavatos

Anavatos

Crédit photo : Shutterstock / Heracles Kritikos

Anavatos se situe au bout d’une route peu fréquentée. Ce site est un village abandonné situé en haut d’une falaise à-pic. Il est composé de maison en grès et de ruelles en escalier. La fin tragique de ce village remonte à 1822. Les villageois ont sauté dans le vide pour ne pas tomber aux mains des Turcs. Visiter Chios c’est aussi toucher du doigt une histoire funeste.

9. Plage de Lithi

Baie de Lithi

Crédit photo : Shutterstock / canbilgic

Par une belle journée, visiter Chios et découvrir ses plus belles plages est de rigueur. Alors partez pour Lithi ! Dans le village, arrêtez-vous rapidement à l’église Saint Nicolas. De là, vous aurez une magnifique vue sur la baie de Lithi.

Descendez jusqu’à la plage, installez-vous et nagez paisiblement. Lithi est une plage charmante située entre colline et petits bateaux de pêche. C’est un lieu idéal pour une journée mêlant détente et cadre idyllique. De plus, les tavernes environnantes sauront vous accueillir à bras ouverts.

10. Grotte d’Agio Galas

Au nord de l’île de Chios se trouve le petit village d’Agio Galas. Les premières traces de vie humaine remontent au milieu du Néolithique. Les premiers habitants de ce site utilisaient la grotte comme lieu de refuge. Puis, à la fin du XIIe siècle, une église byzantine a été bâtie au niveau d’une entrée de la grotte. Aujourd’hui, vous la trouverez encore en état. À l’intérieur, admirez le travail remarquable des décors en bois. À l’opposé de l’entrée de l’église, un liquide blanchâtre coule d’une stalactite sur un rocher. Selon la légende, cette eau aurait des propriétés curatives.

Par la suite, visitez la grotte d’Agio Galas. Cette grotte est composée de trois grands espaces. Un parcours de plus de 200 mètres de long est mis en place dans cette grotte.

Comment aller à Chios ?

Par avion

Sachez que l’île dispose d’un aéroport. Celui-ci se trouve à 4 kilomètres au nord de Chios. Si vous souhaitez visiter Chios en partant de France, prévoyez une escale à Athènes. Plusieurs vols quotidiens relient la capitale hellénique à cette l’île de la mer Égée. Par ailleurs, des vols directs existent depuis Chios vers Lesbos, Thessalonique, Mytilène et Samos. Nous vous conseillons de consulter les fréquences de ces vols. Celles-ci peuvent varier en fonction des périodes de l’année. Pour comparer les tarifs et réserver vos vols nous vous conseillons d’utiliser Skyscanner.

Depuis l’aéroport, le taxi coûte 8€ pour se rendre jusqu’en centre-ville. Selon votre programme, vous pouvez également louer un véhicule directement à l’aéroport. Cependant, nous vous conseillons d’anticiper votre réservation.

En ferry

Pour aller visiter Chios, vous pouvez aussi prendre le ferry. Des liaisons existent entre Chios et Icarie, Inoussès, Kavala, Le Pirée, Lesbos, Lemnos, Psara et Samos. Également, vous pouvez rejoindre Laurion depuis le petit port de Mesta. Et depuis Volissos, vous pouvez atteindre Psara. Si vous partez hors-saison, renseignez-vous sur les fréquences des bateaux.

Une fois sur Chios, vous pouvez vous déplacer en bus sur l’île. Un réseau de bus verts dessert les villes principales. Les bus bleus sont des bus municipaux.

Si vous souhaitez prendre des taxis à Chios, sachez que les rouges sont pour la ville. Et les taxis gris rayonnent sur tout le reste de l’île. Enfin, si vous souhaitez visiter Chios par vos propres moyens, louez un véhicule.

Voir les ferries pour Chios

Où loger à Chios ?

Quand vous saurez que faire à Chios, vous chercherez un logement. Alors, différentes possibilités s’offrent à vous. Dans la partie nord-ouest de Chios, vers Agio Galas, le camping sauvage est autorisé. Une solution dépaysante et économique si vous aimez le contact avec la nature.

Vous voulez à la fois visiter Chios et rencontrer des locaux ? Pensez à regarder les offres de chambres sur Airbnb. Enfin, sachez que l’offre hôtelière sur Chios est relativement fournie. Nous vous conseillons d’utiliser ce comparateur d’hôtels afin de trouver les meilleures offres.

Chios est une île plutôt prisée, nous vous recommandons de réserver rapidement votre logement ! Vous bénéficierez d’un plus grand choix et de tarifs compétitifs.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire