Les 20 choses incontournables à faire en Lozère

avatar

Envie de vacances reposantes dans des paysages époustouflants ? Direction la Lozère, pour un séjour résolument tourné vers la nature.

Recelant nombre de sites touristiques, visiter la Lozère, le département le moins peuplé de France, promet une évasion dans un environnement préservé. Divisée en 4 secteurs géographiques, la Lozère présente une variété importante de paysages.

Forêts profondes, haut-plateaux, montagnes sont traversés par des chemins de randonnées qui vous mènent hors des sentiers battus. Entre grottes, cascades et parcs zoologiques, découvrez les meilleures choses à faire en Lozère !

À lire aussi :
La Lozère en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
Les 13 choses incontournables à faire dans le Parc National des Cévennes

1. Mende

Mende

Bords du lot, à Mende Crédit photo : Shutterstock – David Hughes

La préfecture du département est une étape pour quiconque vient visiter la Lozère. Parcourez son centre historique aux ruelles étroites et au placettes charmantes. En son cœur se dresse l’imposante cathédrale gothique, symbole du pouvoir des évêques qui dirigeaient la ville et la province du Gévaudan.

Aussi, Mende est sillonnée par de multiples sentiers formant le « Circuit du Patrimoine de Mende ». Vous pouvez ainsi découvrir les monuments phares de la ville par vous-même. Ne manquez pas la pharmacie de l’ancien hôpital, le pont Notre-Dame et l’Hôtel de Ville. Prenez ensuite un peu de hauteur en grimpant au sommet du Causse de Mende, qui offre une vue époustouflante.

2. Langogne

Langogne

Crédit photo : Facebook – Langogne Tourisme

Le centre-ville de Langogne vous laisse présumer du passé fortifié de la ville. Les vestiges de remparts qui entouraient l’église et le monastère des Bénédictins sont toujours présents. Les tours sont devenues des habitations. La ville est construite sur les rives du lac de Naussac, véritable mer intérieure de 1 050 hectares. Étendez votre serviette sur la plage ou adonnez-vous aux activités nautiques comme la planche à voile ou le kite-surf.

Et pour visiter la Lozère côté traditions, direction le musée vivant de la Filature des Calquières, la plus ancienne de France. Les animateurs vous y expliquent la transformation de la laine de mouton à l’écheveau prêt à tricoter.

3. Aven Armand

Visiter le Parc National des Cévennes et L’aven Armand

Crédit photo : Shutterstock – Fabian Ju

L’aven Armand est une cavité immense creusée dans le calcaire du Causse Méjean. C’est l’un des incontournables à faire en Lozère. Vous emprunterez un funiculaire qui vous mènera 50 mètres sous terre.

L’aven est aménagé avec un spectacle de sons et lumières qui vous guide au cours de votre exploration. Pendant votre visite, vous découvrirez quelque 400 stalagmites et une salle si grande qu’elle pourrait abriter Notre-Dame de Paris. Vous vous émerveillerez devant l’une des plus grandes stalagmites d’Europe, de plus de 30 mètres de haut.

4. Cascade de Runes

cascade de Rûnes

Crédit photo : Shutterstock – Eric Isselee

Cette cascade est divisée en deux sauts et mesure près de 60 mètres de haut dans son intégralité. Vous devrez garer votre voiture sur le parking en direction du pont de Monvert depuis le village. Continuez à pied sur le chemin qui vous mène au sommet de la cascade, puis en bas.

Comptez 40 minutes de marche aller/retour sur un chemin escarpé. Il est possible de se baigner même si l’eau reste fraîche toute l’année. Au départ du sentier, vous observerez une pierre avec un dessin de dragon qui se mord la queue. La légende raconte que des vikings en errance sur le mont Lozère l’auraient gravée.

À lire aussi : 12 cascades où se baigner en Occitanie

5. Grotte de Dargilan

Grotte de Dargilan

Crédit photo : Flickr – alh1

Ne manquez pas la plus grande grotte des Causses et des Cévennes si vous allez visiter la Lozère ! Située à Meyrueis, elle impressionne par sa taille et la beauté de ses concrétions aux couleurs naturelles très prononcées. Elle est ainsi surnommée la grotte rose, couleur dominante que l’on observe dans ses différentes salles. Vous découvrirez le clocher, l’oreille d’éléphant ou la cascade pétrifiée, unique au monde pour ses dimensions et ses couleurs.

6. Réserve naturelle des bisons d’Europe

Réserve naturelle des bisons d'Europe

Crédit photo : Facebook – La réserve des bisons d’Europe

Partez à la rencontre du plus gros mammifère terrestre d’Europe en venant visiter la Lozère ! Le bison est présent à l’état sauvage dans le nord du continent, mais il a été réintroduit en Margeride. Baladez-vous au milieu de ces mastodontes qui vivent en semi-liberté dans un parc de 80 hectares. Vous visiterez une partie du parc à pied, l’autre en calèche ou en traineau l’hiver.

À noter aussi qu’un espace muséographique vous conte l’histoire du bison à travers le monde.

7. Parc des loups du Gévaudan

Le parc à loups du Gévaudan

Crédit Photo : Shutterstock – Joanoo

En plein cœur du Gévaudan, ce parc accueille plus d’une centaine de loups de 5 sous-espèces différentes. Le but des propriétaires est de changer l’image négative de l’animal. Vous commencez votre visite par un espace muséographique. On y traite de la place du loup dans les publicités et dans les contes. Des documents sur la bête du Gévaudan sont aussi exposés.

Vous entrez ensuite dans le parc animalier ou les canidés sont divisés en 5 groupes selon leur origine. Vous observerez des loups d’Europe, du Canada, de Sibérie, de Mongolie et des loups arctiques.

8. Cité médiévale de Sainte-Énimie

Village de Sainte Enimie

Crédit Photo : Shutterstock – Lamax

La cité médiévale de Sainte-Énimie est souvent considére comme l’un des plus jolis villages français et on comprend vite pourquoi. Sur les rives du Tarn, d’étroites ruelles pavées de galets vous mènent de placette en placette jusqu’à l’église romane.

Vous visiterez le village avec un guide conférencier ou par vous-même grâce à une application ou un plan. Prenez ensuite le chemin de l’ermitage pour rejoindre la grotte dans laquelle la princesse Énimie se serait retirée. Non loin, un promontoire vous offre une belle vue sur la cité.

Sainte-Énimie est également le point de départ idéal pour des balades en canoë sur la rivière ou des randonnées. Un incontournable si vous venez visiter la Lozère !

À lire aussi : Les 11 plus beaux villages médiévaux de France

9. La Garde-Guérin

La Garde Guérin

Crédit photo : Shutterstock – Souchon Yves

La Garde-Guérin se situe sur la commune de Prévenchères. À proximité, une voie reliant Méditerranée et Auvergne était menacée par les « routiers », des pillards réunis en bande. Les Chevaliers Pariers se sont établis en communauté économique et militaire pour assurer la défense du tronçon. Aujourd’hui, on visite encore la tour, l’église, le château, le four à pain…

10. Promenade en barque dans les gorges du Tarn

Visiter le Parc National des Cévennes, et les gorges du Tarn et de la Jonte

Crédit photo : Shutterstock – Claudio Giovanni Colombo

Depuis La Malène, embarquez avec des bateliers professionnels pour découvrir la plus belle partie des Gorges du Tarn. Vous glisserez au fil de l’eau entre les falaises, dans la partie la plus escarpée du canyon. Le batelier se mue en guide pour vous conter l’histoire des lieux et vous décrire la faune et la flore.

La balade de 8 kilomètres dure une heure environ, l’idéal si vous cherchez une courte activité à faire en Lozère.

11. Randonnée sur le chemin de Stevenson

Visiter le Parc National des Cévennes et suivez le chemin de Stevenson

Crédit photo : Wikipédia – lombiedezombie

Robert Louis Stevenson, auteur de L’île au trésor, a publié en mai 1879 Voyage avec un âne dans les Cévennes. Le chemin de Stevenson reprend son parcours à travers la Lozère, du Puy-en-Velay à Alès. Lancez-vous à votre tour dans cette aventure et sillonnez les paysages du Gévaudan et du Mont Lozère.

Nul besoin de marcher pendant des semaines, choisissez un tronçon qui vous intéresse et c’est parti ! Le parcours passe par plusieurs lieux d’intérêt, et permet de visiter la Lozère de manière originale.

12. Lac de Saint-Andéol

Lac Saint-Andéol

Crédit photo : Shutterstock – Dan Shachar

Le lac de Saint-Andéol est un lac glaciaire qui servait de lieu de culte païen il y aurait déjà 2 000 ans. On raconte que des cérémonies y étaient organisées, durant lesquelles les gens lançaient des offrandes dans le lac. Les archéologues amateurs et professionnels ont sondé le lac pour y trouver la fortune.

Aujourd’hui, le site est classé pour sa faune et sa flore particulières aux tourbières. Les ruines d’une chapelle construite par Saint-Andéol pour faire cesser les cérémonies païennes se trouvent au nord du lac.

13. Le Cham des Bondons

Cham des Bondons

Crédit photo : Shutterstock – RobArt Photo

Le Cham des Bondons est un plateau calcaire près de Florac et du Mont Lozère. Il présente la deuxième plus grande concentration de menhirs en France, après Carnac en Bretagne. Ces menhirs ont été érigés vers 3000 avant J.-C. et il en reste aujourd’hui 154.

Ils sont répertoriés par groupe et des sentiers fléchés permettent de les découvrir lors de jolies promenades. Une trentaine de tertres funéraires se trouvent également sur le site.

14. L’ascension du Mont Lozère

Mont Lozere

Crédit photo : Shutterstock – LOUIS-MICHEL DESERT

Cette randonnée est l’une des meilleures à faire en Lozère. Elle vous mènera au point culminant du département, à 1 699 mètres d’altitude. De là, vous aurez une vue dégagée jusqu’aux Alpes.

Le niveau de difficulté impose d’être un marcheur confirmé. Le départ se fait du Bleymard, sur un dénivelé de 650 mètres. Le trajet devrait vous prendre 6h30 environ, il convient donc d’être un minimum préparé·e.

15. Le parc du Vallon du Villaret

Le Vallon du Villaret

Crédit photo : Facebook – Le Vallon du Villaret

Ce parc de loisirs allie nature, jeu et art pour le plus grand bonheur des enfants et des plus grands. L’une des meilleures choses à faire en Lozère pour des bons moments de rigolade en famille !

La visite dure de 3 à 5 heures, en fonction de votre degré de curiosité. Plus de 100 surprises vous attendent, à travers des expériences ludiques et des jeux pour tous les âges. On ne vous en dit pas plus pour que votre aventure se passe au mieux…

16. La Corniche des Cévennes en voiture

La Corniche des Cévennes

Crédit photo : Wikipédia – W. Bulach

De Florac à Saint-Jean-du-Gard, la route suit un trajet sur les crêtes qui séparent Gard et Lozère. L’ancienne voie royale permettait aux troupes de se déplacer rapidement tout en disposant d’une vue dégagée sur les alentours.

Aujourd’hui, c’est devenu un itinéraire touristique qui offre de beaux panoramas sur les vallées Française et Borgne. Au volant de votre voiture, faites des arrêts pour observer les paysages qui s’offrent à vous. Visiter la Lozère, c’est aussi prendre son temps…

17. La Maison des Vautours

Maison des Vautours

Crédit photo : Facebook – Maison des Vautours

Bien plus qu’un belvédère, la Maison des Vautours est un musée installé en plein cœur des gorges de la Jonte. Il raconte l’histoire qui lie ces rapaces aux Cévennes, et leur réintroduction à partir de 1981. Votre visite débute sur la terrasse panoramique, d’où vous observerez la colonie perchée sur les falaises grâce aux longues vues.

Accompagné·e·s d’un guide spécialisé, vous rejoindrez ensuite la salle de projection. Trois caméras installées dans un nid, sur un perchoir et près d’une aire d’alimentation retransmettent leurs images en direct. Vous découvrirez d’incroyables scènes de vie ainsi que les meilleures images filmées ces dernières années. Une des meilleures idées d’activités à faire en Lozère avec des enfants.

18. Mont Aigoual

L’observatoire du Mont Aigoual, à visiter dans le Parc National des Cévennes

Crédit photo : Shutterstock – Lamax

À la frontière entre Gard et Lozère, le Mont Aigoual culmine à 1 567 mètres d’altitude. Sa situation géographique vous offre une vue sur 13 départements, jusqu’aux massifs des Alpes et des Pyrénées. Vous rejoindrez le sommet par la célèbre montée des 4 000 marches et ses 1 200 mètres de dénivelé depuis Valleraugue.

Pas de panique, une route permet aussi d’y accéder en voiture ! Vous découvrirez un bâtiment aux allures de château, qui abrite la dernière station météorologique de montagne habitée en France. Des expositions vous aident à comprendre le travail des techniciens et les phénomènes qui font la pluie et le beau temps. Le massif du Mont Aigoual, c’est aussi 28 sentiers de randonnée à explorer et une station de ski.

19. Musée archéologique de Javols

Musée archéologique de Javols

Crédit photo : Facebook – Musée archéologique de Javols

Le village de Javols est construit à l’emplacement de l’ancienne capitale gallo-romaine des Gabales : Anderitum. Le musée de Javols présente les découvertes archéologiques faites sur le site. Un circuit en extérieur vous fait parcourir l’ancienne cité en une heure environ.

Des panneaux explicatifs racontent l’histoire des fouilles et les principaux points d’intérêt d’Anderitum. Une application connectée à des casques de réalité virtuelle vous permet également de découvrir la cité antique comme elle était à l’époque. Une expérience fun à ne pas manquer !

20. Gastronomie

Pélardon, fromage de chèvre

Crédit photo : Shutterstock – Edalin Photography

Visiter la Lozère, c’est aussi s’offrir des plaisirs gustatifs. Les produits du terroir sont mis à l’honneur sur les marchés de producteurs et dans les restaurants. Quatre fromages bénéficient d’une Appellation d’Origine Contrôlée :

  • Le Laguiole,
  • Le Bleu d’Auvergne,
  • Le Bleu des Causses,
  • Et Pélardon.

La charcuterie n’est pas en reste avec les salaisons. Goûtez le fricandeau, une spécialité à base de farce de porc cuite dans de la crépine. Le département partage avec l’Auvergne les typiques aligot et truffade, plats réconfortants à base de fromage et de pomme de terre.

Essayez aussi les Manouls, des tripes de mouton cuisinées au vin blanc. Ou bien la Pouteille, un mélange de pieds de porc et viande de bœuf mijotés dans une sauce au vin.

Envie d’un dessert traditionnel ? Testez la Coupétade, un gâteau à base de pruneaux et de raisins.

À lire aussi : Les 24 spécialités régionales en Occitanie

Comment aller en Lozère ?

En voiture

La voiture reste le principal moyen d’aller en Lozère et de s’y déplacer. L’autoroute A75 entre Clermont-Ferrand et Montpellier traverse le département.

Depuis Lyon, vous suivrez la Nationale 88 qui dessert Langogne et Mende.

En train

La densité de population ne permet pas d’avoir un réseau ferroviaire très développé en Lozère. Le train cévenol relie Clermont-Ferrant à Nîmes en empruntant l’une des plus belles voies de chemin de fer françaises. Il dessert l’est du département, notamment Langogne. Mende est reliée à Clermont-Ferrand et Montpellier par les lignes TER.

En autobus

Le réseau d’autobus permet de se déplacer à l’intérieur de la Lozère et vers les départements voisins. Les lignes relient Saint-Chély-d’Apcher à Mende et Millau, Mende à Clermont-Ferrand et Marvejols au Puy-en-Velay.

En avion

Il n’existe malheureusement pas d’aéroport en Lozère. Il faudra ainsi atterrir depuis l’un des départements limitrophes et finir le trajet autrement. Consultez Skyscanner pour trouver les meilleurs vols, dont l’arrivée se fera à Montpellier, Clermont-Ferrand ou Rodez.

Où loger en Lozère ?

La Lozère regorge de maisons d’hôtes, d’Airbnb et de gîtes de charme qui accueillent les vacanciers en pleine nature. Vous pourrez changer d’hébergement en fonction des lieux que vous souhaitez visiter en Lozère. Mende reste la ville la plus simple en termes d’offre et de mobilité. Mais loger dans un beau village comme Sainte-Enimie est également une excellent idée.

Pour trouver la chambre qui vous correspond, rentrez vos critères dans un comparateur d’hôtels. Vous serez sûr·e·s de dénicher les meilleurs prix.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire