L’Aubrac en camping-car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour l'AubracVoir les offres

Envie de nature et d’air pur ? Et si vous visitiez l’Aubrac en camping-car, dans le sud du Massif Central ?

Vous envisagez de visiter l’Aubrac en camping-car ou en van aménagé ? Le parc naturel régional de l’Aubrac est un haut plateau volcanique et granitique du Massif Central. Fort d’un environnement naturel et culturel remarquables, l’Aubrac est l’une des meilleures destinations en France pour des vacances en moyenne montagne.

Ce voyage itinérant à travers les grands espaces de l’Aveyron, de la Lozère et du Cantal, vous donnera à coup sûr un grand bol d’air frais. Le parc naturel régional de l’Aubrac est jalonné de steppes et de chemins pastoraux, de forêts et de burons.

La région est aussi réputé pour son économie rurale tournée vers l’agriculture, pour les couteaux de Laguiole et pour son patrimoine culturel incontournable. L’Aubrac est par ailleurs une étape-clé du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, d’où vous pourrez admirer des monuments et paysages classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Vous l’avez compris, un tas de belles choses sont à découvrir dans cette région. C’est pourquoi GV vous propose un mini-guide conseil pour visiter l’Aubrac en camping-car.

À lire aussi :
L’Aveyron en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
Les Cévennes en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
L’Auvergne en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
L’Aubrac en Camping-car : conseils, aires, itinéraires

Idées d’itinéraires sur l’Aubrac en camping-car

Aubrac

Crédit photo : Shutterstock – wuthrich didier

Le parc naturel régional de l’Aubrac s’étire sur 2 282 km² entre Saint-Chély-d’Apcher et Entraygues-sur-Truyère, entre La Canourgue et le lac de Sarrans. Compte tenu de sa superficie, ce haut plateau étalé sur trois départements ne peut donc se visiter en seulement deux ou trois jours.

Vos itinéraires devront logiquement s’intégrer selon la durée de votre séjour ainsi que selon la nature de vos activités. L’Aubrac peut faire l’objet d’une courte étape, par exemple, sur votre route vers les Grands Causses, les Cévennes ou le Languedoc.

Mais pour bien visiter les villages, sites et monuments incontournables de l’Aubrac, nous vous conseillons de lui réserver au moins une semaine. Voici donc quelques idées d’étapes immanquables à marquer pour visiter l’Aubrac en camping-car ou en van aménagé :

  • L’Aubrac en 5 à 7 jours : La Canourgue, Marvejols, le lac du Moulinet, Marchastel (le Roc des Loups, le pont de Marchastel, le Point de vue sur l’Aubrac), Nasbinals, la route d’argent et les lacs d’Aubrac (lac de Born, lac de Saint-Andéol, lac de Salhiens, lac de Souveyrols, le col de Bonnecombe, la Cascade du Déroc, le Puy de la Tuile, les loups du Gévaudan à Sainte-Lucie, Chaudes-Aigues, Saint-Urcize, Laguiole et le musée du couteau de Laguiole ;
  • L’Aubrac en 7 à 15 jours : mêmes étapes, plus le musée archéologique de Javols, le château de la Baume, la station thermale de La Chaldette, les Gorges du Bès, Montpeyroux et le château, le village d’Aubrac, Saint-Chély-d’Aubrac (la station de ski de Brameloup si périple en hiver et le jardin botanique de l’Aubrac), le lac de Maury (peu fréquenté) ;
  • Visiter l’Aubrac en camping-car et les alentours (20 à 30 jours) : la réserve des Bisons d’Europe de Margeride, Estaing, Saint-Côme-d’Olt, Saint-Geniez-d’Olt.

Visiter l’Aubrac en un mois et plus

Il vous reste du temps après être venu visiter l’Aubrac en camping-car ? Profitez-en pour découvrir les alentours et les autres incontournables de la région.

Au sud, les Gorges du Tarn de La Malène à Sainte-Enimie et Florac, la route de la Corniche des Cévennes (de Florac à Saint-Jean-du-Gard), Anduze, Saint-Hippolyte-du-Fort, Uzès, le Pont du Gard, Avignon, Nîmes, Montpellier et l’arrière-pays de l’Hérault (Pézenas, Clermont-l’Hérault, Gignac, le lac du Salagou, Saint-Guilhem-le-Désert, etc.).

Au nord, visitez Aurillac, Saint-Flour, les monts du Cantal, Salers, Brioude, Le Puy-en-Velay et le parc naturel régional des Monts d’Ardèche.

Louez un camping-car pour l’Aubrac

Conduire sur l’Aubrac en camping-car : les règles de circulation à connaître

La Canourgue

Crédit photo : Shutterstock – Vernerie Yann

Le haut plateau de l’Aubrac est traversé par deux gros axes routiers : l’autoroute A75 et la route départementale D921. Tout le reste est constitué de petites routes communales et départementales. Cela signifie que pour venir visiter l’Aubrac en camping-car, vous allez devoir redoubler de prudence avec le gabarit du camping-car.

L’Aubrac est une région au relief très marqué. L’altitude oscille entre 220 mètres et 1 469 mètres, avec une altitude moyenne de 1 200 mètres. Par conséquent, soyez vigilants si vous venez visiter l’Aubrac en camping-car en période hivernale : les routes de l’Aubrac seront fréquemment enneigées.

Prenez garde également au verglas. Sur les réseaux secondaires et à l’écart des villes et villages fréquentés, les routes ne seront pas forcément déneigées au moment de votre passage. Veillez bien à ce que votre véhicule soit bien muni de pneus neige (qui seront de toute manière bientôt obligatoires en montagne).

Voici une autre spécificité de l’Aubrac : terre de grands espaces, vous trouverez certainement des tronçons où vous serez absolument seuls sur la route. Ne vous prenez pas pour autant pour M. Schumacher ou A. Senna au volant de votre véhicule : roulez au pas, même quand il n’y a personne sur les voies. D’abord, parce que vous êtes en vacances (vous avez le temps). D’autre part, pour disposer d’une bonne capacité de freinage dans le cas où vous rencontriez un animal sauvage (cerfs, chevreuils, sangliers, loups, moutons, bovins, etc.).

Enfin, attention aux limites de vitesse : de plus en plus de tronçons repassent à 90 km/h au lieu des 80 km/h fixés en 2018. Le rétropédalage est discrétionnaire aux conseils généraux : pour le Cantal, l’Aveyron et la Lozère, il faudra bien regarder les panneaux de signalisation !

Pour le reste, l’ensemble des dispositions légales relatives au code de la route s’applique comme partout ailleurs en France.

Péages d’autoroutes sur l’Aubrac : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Crédit photo : Shutterstock – CoralieD

Voici une bonne nouvelle pour visiter l’Aubrac en camping-car ou en van aménagé : il n’y a aucun péage pour traverser le parc naturel régional de l’Aubrac. Le parc est longé en Lozère sur ses flancs orientaux par l’autoroute A75, entre Saint-Chély-d’Apcher et La Canourgue.

Mais l’A75 est une autoroute qui n’a pas été privatisée. Non-concédée, son usage est donc gratuit hormis le passage du viaduc de Millau, en Aveyron. Le coût du péage au viaduc de Millau est de 16,50€ en camping-car, et 11€ en van aménagé (et voitures).

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez visiter l’Aubrac en camping-car, mais vous ne possédez pas de véhicule ? Désormais, il est très simple de louer ces véhicules entre particuliers, surtout en France. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. Il faudra le signer dès votre retour du Massif Central, et une fois fait, le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Les aires de camping-car sur l’Aubrac : où stationner ?

Carte Caramaps de l'Aubrac

Crédit photo : Caramaps

Trouver des places de stationnement en camping-car est souvent compliqué dans les zones touristiques. Surtout si en plus de cela, vous voyagez en été.

Stationner en camping-car sur l’Aubrac

En venant visiter l’Aubrac en camping-car, vous n’aurez pas ce problème : c’est une région réputée pour sa ruralité et pour ses grands espaces. Certains villages sont cependant très touristiques (Laguiole, Nasbinals, Marchastel, Saint-Urcize, etc.).

Partant, stationner en centre-village en été ou lors des grands événements culturels, peut s’avérer difficile. Heureusement, les communes sont souvent dotées d’aires de services et d’espaces de parkings pour camping-cars. Cette option offre l’avantage de pouvoir rayonner à pied et explorer tranquillement les sites et monuments incontournables des villages de l’Aubrac.

Faire du camping sur l’Aubrac en camping-car

Vous êtes à la recherche d’un endroit où dormir sur l’Aubrac ? Sachez que s’il est autorisé de dormir dans un véhicule, le camping-car est paradoxalement considéré comme un moyen de faire du camping sauvage. Cette pratique est interdite par la loi, cela d’autant plus que le territoire de l’Aubrac s’étend sur un parc naturel régional.

Du coup, vous pourriez être verbalisés par la gendarmerie en cas de contrôle. Si vous tentez de dormir en pleine nature, évitez le plus possible d’être visibles depuis la route. Pour le stationnement de nuit dans la légalité, vous pourrez rejoindre les aires de services pour camping-car. Elles sont souvent payantes.

Autre astuce : pour trouver des « spots » où dormir, vous pouvez utiliser l’application mobile Park4night. L’outil est un partage de spots entre voyageurs, qui référence pour vous les parkings, les campings, aires de services, et aussi les lieux isolés en pleine nature où s’installer.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car sur l’Aubrac ?

Cascades de Deroc

Crédit photo : Shutterstock – Dan Shachar

La meilleure période pour visiter l’Aubrac en camping-car s’étale logiquement sur les mois d’été. Le climat sur l’Aubrac est rude : il peut neiger d’octobre à mai et il peut geler tous les mois de l’année. C’est une zone très venteuse, qui accroît la sensation de froid. Le climat y semble donc relativement hostile.

En été, l’Aubrac n’est pas à l’abri des canicules mais la météo devient vite orageuse. À titre d’exemple, à Laguiole, les températures moyennes maximales moyennes varient entre 22°C et 25°C entre juin et août.

Louez un camping-car pour l’Aubrac

Comment avez-vous trouvé cet article ?
2 avis (2.5/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou