Les gorges du Tarn en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Louez votre camping-car pour les Gorges du Tarn Voir les offres

Comment visiter les Gorges du Tarn en camping-car ou van aménagé ? Découvrez notre guide pour un voyage itinérant réussi !

Si au lieu de partir à l’étranger, vous partiez en road-trip à travers la France ? Et pourquoi ne pas visiter les gorges du Tarn en camping-car ou en van aménagé ? Ce mode de voyage itinérant vous permet d’explorer les merveilles de la nature en toute liberté. Ce site est l’une des destinations touristiques majeures du sud de la France. Les gorges sont un canyon creusé par le Tarn entre deux massifs : le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre. Elles se trouvent entre la Lozère et l’Aveyron (Occitanie). C’est un sillon taillé dans les roches granitiques des grands Causses, à une profondeur maximale de 600 mètres. Elles forment un tracé de 53 kilomètres entre Quézac et Le Rozier, que l’on peut découvrir par la route, en kayak ou en randonnée. Vous y aurez de superbes points de vue, notamment aux panoramas du site.

Visiter les gorges du Tarn en camping-car ou en van aménagé permet également de visiter de beaux villages cévenols. Nonobstant l’envie de faire de belles photos, vous explorerez également la richesse du terroir occitan et son histoire. La Malène, Ispagnac, Quézac, Sainte-Enimie, Saint-Chély du Tarn, etc., figurent parmi les fleurons du patrimoine français.

Voici notre mini-guide pour visiter les gorges du Tarn en camping-car !

A lire aussi : Louer un camping-car dans les Gorges du Tarn

Idées d’itinéraires dans les gorges du Tarn en camping-car

Camping-car dans les Gorges du Tarn : idée d'itinéraires

Crédit photo : Shutterstock / siete_vidas

Tout d’abord, il faut dire que visiter les gorges du Tarn en camping-car vous offrira des paysages époustouflants. De surcroît, ce site naturel incontournable donne à voir des villages insolites. Vous découvrirez une région dont le patrimoine historique est notamment incroyable. En somme, plusieurs itinéraires sont bien-sûr possibles pour aller aux gorges du Tarn.

Les itinéraires

Depuis Montpellier, prendre l’A75 direction Clermont-Ferrand. Prendre la sortie Gorges du Tarn (n°44,1) à Aguessac (Aveyron). A Compeyre, rejoindre la D907. Enfin, la D907 Bis, vous mène à la route des gorges. Depuis Clermont-Ferrand, prendre l’A75 jusqu’à la sortie 40, direction La Canourgue. Prendre la D46 vers le Point Sublime. Depuis Alès (30), prendre la N106 jusqu’à Florac, puis la D16 jusqu’aux gorges. Visiter les gorges du Tarn en camping-car peut se faire en 3 ou 4 jours. En effet, la route entre Le Rozier et Quézac ne fait que 53 kilomètres ! Vous ne savez par où commencer ? Voici pour commencer quelques idées d’itinéraires. Vous pourrez explorer à votre rythme cette merveille de la région Occitanie.

A lire aussi :
La France en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

  • Depuis Le Rozier : Mostuéjouls, le château de Peyrelade, Saint Marcelin et randonnée le long du PR 41 à Liaucous, le Causse de Sauveterre et le Point Sublime, La Malène, Sainte-Énimie, Quézac.
  • Toujours depuis Le Rozier : même itinéraire avec en plus le Causse Méjean, la grotte de Dargilan, l’Aven Armand et les gorges de la Jonte, le Cirque des Baumes.
  • Camping car : itinéraire dans les Gorges du Tarn

    Source : Caramaps

  • Depuis Les Détroits : éboulis du Pas de Soucy, Roche Aiguille, les corniches du Causse Méjean, les Baumes Basses.

Quelques conseils

Ces étapes ne sont qu’indicatives. Si vous avez beaucoup de temps pour visiter les gorges du Tarn en camping-car, passez un ou deux jours à chaque site. Par exemple, dormez une nuit à Sainte-Énimie ou à La Malène. Au cas où vous ne sauriez plus que faire : partez en rando, on trouve des départs aux intersections de chaque village.

Péages d’autoroute autour des Gorges du Tarn : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Il faut dire que les gorges du Tarn se trouvent à proximité de l’A75. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a qu’un seul péage sur l’A75 entre Béziers et Clermont-Ferrand : au niveau du viaduc de Millau. Le tronçon pour visiter les gorges du Tarn en camping-car est donc gratuit.

Conduire dans les gorges du Tarn en camping-car : les règles de circulation à connaître

Règles de circulation en camping-car

Crédit photo : Shutterstock / Claudio Giovanni Colombo

Les gorges du Tarn sont en France : les règles du code de la route français s’appliquent donc. Néanmoins, il est à noter que les routes sont étroites au cœur des gorges. Croiser à deux camping-cars peut donc être compliqué. Il faut reconnaître que l’été est la période où le pic de fréquentation atteint son apogée. Ce site classé étant très touristique, roulez au pas. Car les routes, taillées dans les roches, peuvent manquer de visibilité dans les virages. Notre conseil : à l’approche d’un virage, klaxonnez pour avertir les autres usagers de votre présence.

Outre cela, il est bien-sûr obligatoire de boucler la ceinture de sécurité pour tous les passagers lorsque le véhicule roule. Il est également indispensable d’avoir ses feux de croisement allumés lorsque la nuit tombe. Le camping-car ou le van aménagé doivent être équipés d’un gilet jaune réfléchissant et d’un triangle de signalisation. Au regard de la loi, le camping-car est soumis aux mêmes dispositions routières légales qu’une voiture. Les limitations de vitesse sont donc de 50, 70 ou 80 km/h. Mais attention : nul doute que rouler à 80 km/h au cœur des gorges du Tarn est cependant périlleux. Les routes sont sinueuses et étroites : on préférera user du frein plutôt que de l’accélérateur.

Les aires de camping-car dans les gorges du Tarn : où stationner ?

Camping dans les Gorges du Tarn

Crédit photo : Shutterstock / SCK_Photo

Notons que les gorges du Tarn font partie du territoire du Parc National des Cévennes. Par conséquent, il est officiellement interdit d’y pratiquer le camping sauvage. Cette restriction a été mise en place dans le but de protéger la faune et la flore locales. Si vous décidez de passer la nuit à l’intérieur du van aménagé ou du camping-car, vous vous exposez donc à un risque d’amende. Cela, c’est en cas de patrouille de la gendarmerie nationale. Au sein des gorges du Tarn, il est donc interdit de stationner la nuit avec un camping-car. Mais rassurez-vous, vous pourrez stationner dans les aires de services pour camping-car et dans les campings.

Où stationner légalement ?

Il y a trois aires pour camping-cars, situées à La Malène (en sortie de village, direction Les Vignes), à Florac (parking Chatemale) et à Ispagnac, au parking du Pavillon. On trouve par ailleurs huit campings où aller :

  • Le Rozier,
  • Les Vignes,
  • La Malène,
  • Sainte-Enimie,
  • Blajoux,
  • Florac,
  • Meyrueis,
  • Nant.

Excepté ces conditions, il est autorisé de s’installer à proximité des habitations si vous avez l’accord du propriétaire. C’est une bonne alternative pour dormir dans les gorges du Tarn malgré les interdictions.

Stationner illégalement

Vous avez le goût du risque pour visiter les gorges du Tarn en van aménagé ? Les autorités policières surveillent beaucoup le site et font la chasse aux campeurs sauvages. Toutefois, si vous souhaitez tenter de dormir au bord de la rivière, on a la solution. L’application Park4night peut vous aider à trouver des spots où stationner. Park4night, c’est notre Bible de voyage en fourgon aménagé. C’est un outil de partage de spots entre camping-caristes et voyageurs en vans. Une carte interactive met à disposition les lieux en pleine nature, les parkings, campings et aires pour camping-cars. On peut également se fier aux avis et expériences des voyageurs qui y sont allés. Veillez cependant à laisser les lieux propres et sans souillures, tels que vous les avez trouvés.

Attention : notez qu’il sera quasiment impossible de stationner en camping-car au bord de la rivière.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez partir à la découverte des Gorges du Tarn avec votre Camping-Car ou fourgon aménagé par exemple ? Il est désormais facile de louer un camping-car dans l’Hexagone pour un voyage dans cette région. Comment ? En utilisant des plateformes de mise en relation entre les locataires et les propriétaires particuliers de camping-cars comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir écumé les routes tarnaises, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car près de chez vous

Comment et où louer un camping-car dans les Gorges du Tarn ?

Où louer un camping-car dans les Gorges du Tarn

Crédit photo : Shutterstock / thipjang

Si vous vous rendez dans les Gorges du Tarn par un autre moyen de transport (train ou avion), sachez qu’il est possible de louer votre camping-car sur place. Néanmoins, il est conseillé de passer par des plateformes en ligne et de réserver votre camping-car avant même de partir. Cela vous permettra d’avoir le véhicule que vous souhaitez pour visiter les Gorges du Tarn en van aménagé ou en fourgon.

Sur ce type de sites, la location est très simple. Entrez vos dates de voyage ainsi que la ville où vous souhaitez louer votre camping-car. Cherchez parmi ceux proposés selon le nombre de places, le prix et le type de véhicule. Faites ensuite une demande et payez en ligne si celle-ci est acceptée. Vous recevrez un email de confirmation, et voilà ! Vous n’aurez plus qu’à aller le chercher et visiter les lacs italiens en fourgon aménagé ou camping-car !

Louez un camping-car dans les Gorges du Tarn

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car dans les gorges du Tarn ?

La Lozère est un département dont l’altitude moyenne est la plus élevée de France : elle atteint environ 1 000 mètres. En conséquence, la Lozère subit deux influences climatiques : un climat océanique et un climat méditerranéen (au sud). Les gorges du Tarn ont un climat méditerranéen, plus doux que sur les hauts plateaux des Cévennes. Quelle est la meilleure période pour visiter les gorges du Tarn en camping-car ou en van aménagé ? Entre juin et septembre. Car les températures sont clémentes et les pluies faibles. Le mercure dépassent fréquemment les 30°C en été. Entre fin juin et fin août, la température de l’eau du Tarn est idéale pour la baignade. En revanche, c’est la saison la plus touristique.

Les mois de juin et septembre sont aussi de bonnes périodes pour visiter les gorges du Tarn. Mais les matinées peuvent être fraîches. Enfin, autre paramètre à considérer : le printemps et l’automne sont des saisons humides. Attention notamment aux épisodes cévenols en septembre et octobre, qui apportent d’impressionnants cumuls de pluie et de violents orages.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Merci pour ce descriptif. Nous allons visiter ce site la semaine prochaine

  2. Bonjours
    Au niveau des tunels est des enrochement creuser ,un camping car de 3 metre de haut passe t il ?

  3. Bonjour,

    Merci pour toute ces précieuses informations.
    Je prévois un WE en camping car pour visiter les gorges du Tarn.
    Votre photo est magnifique.
    Pensez vous qu’il soit possible d’orienter le circuit pour faire des photos de paysages ou de villages typiques ?
    Je suis passionné de photos en ne connais pas du tout cette région.
    Je voudrais donc me poser un peu et prendre le temps de contempler ces gorges.
    Cordialement.
    Yves.

Laisser un commentaire