Les 12 villes les plus chaudes de France

avatar

Marre de la grisaille ? Envie de changer d’air ? Voici un top qui vous permet de voyager dans les villes les plus chaudes de France.

En France, pays aux multiples facettes, la température varie selon les régions, ainsi il y en a pour tous les goûts. Néanmoins, en général, les Français préfèrent quand il fait chaud afin de profiter des activités extérieures ou balades que propose chaque municipalité. Les villes attirant le plus grand nombre de touristes sont logiquement les villes les plus chaudes de France.

Le soleil devient un critère essentiel pour bon nombre de personnes, qui voient en lui, une source de bonheur. Refaire sa vie, quitter la morosité ambiante ou changer de région, beaucoup y pensent, et à tout âge. Profiter du soleil au quotidien est le rêve de nombreux français, qui se voient déjà bronzer toute l’année.

Découvrez le palmarès des villes les plus chaudes de France, là où le soleil ne manque jamais !

À lire aussi :
Les 9 plus belles villes de France
Les 30 plus beaux endroits à visiter en France

1. Nîmes

Vue matinale sur l'ancien amphithéâtre romain de la ville de Nîmes, dans la région d'Occitanie, au sud de la France

Crédit Photo : Shutterstock / RossHelen

Température moyenne annuelle : 13,8 degrés
Meilleure période pour visiter : entre mai et août

Nîmes, située sur la Via Domitia, est une ville identitaire qui bénéficie du statut de Ville d’Art et d’Histoire. En plus d’être une ville-étape clé dans le sud de la France, elle est mémorable pour ses monuments célèbres, emprunte d’Histoire, comme les Arènes ou le Musée de la Romanité.

Avant de partir visiter Nîmes, sachez qu’il s’agit de la ville la plus chaude de France avec une moyenne dépassant les 40 degrés, donc âmes sensibles s’abstenir ! Chaque année, la ville romaine bat des records de chaleur qui rendent la ville étouffante. Bien que Nîmes soit magnifique, privilégiez la visite à un autre moment que la période estivale. Sinon, pensez à prendre une bouteille d’eau, des lunettes de soleil et un chapeau.

Si vous souhaitez quand même organiser vos vacances dans la ville la plus chaudes de France, sachez que la température ne descend jamais en dessous des 30 degrés même la nuit. Ainsi, la journée, nous vous recommandons de visiter les alentours de Nîmes où la température est plus agréable. Pourquoi ne pas visiter le Pont du Gard et par la même occasion se baigner ? Ou bien, aller faire un tour en Camargue afin de profiter de la nature et ses animaux. Le soir, n’hésitez pas à profiter d’un restaurant en bord de mer avant de revenir dormir à Nîmes. Prions que vous ayez la clim !

2. Avignon

Le pont Saint-Benezet et le Palais des Papes d'Avignon en une belle journée d'été, France

Crédit Photo : Shutterstock / S-F

Température moyenne annuelle : 13,7 degrés
Meilleure période pour visiter : entre juin et août

Avignon, préfecture du département du Vaucluse, a une situation privilégiée aux portes de la Provence. Cependant, ce n’est pas le cas de son climat méditerranéen. En effet, les hivers et les étés sont secs et les printemps et les automnes sont relativement pluvieux. De plus, sa position dans les terres favorise les températures caniculaires sans vent.

Dès que les températures grimpent, il est préférable de délaisser la Cité des Papes au profit d’une balade en mer ou d’une après-midi bronzette à la plage. Néanmoins, la ville regorge de merveilles architecturales comme le Palais des Papes ou le Pont d’Avignon qui valent le détour.

3. Perpignan

Vue sur le canal et le château de Perpignan au printemps. Pyrénées-Orientales, France

Crédit Photo : Shutterstock / Alex Tihonovs

Température moyenne annuelle : 15,4 degrés
Meilleure période pour visiter : entre mai et septembre

Perpignan est l’une des villes les plus chaudes de France, notamment due à sa position géographique. Située au centre de la plaine du Roussillon, la ville est encadrée par la chaîne des Pyrénées, la région des Corbières et la mer Méditerranée. Sa position lui confère la troisième place des villes les plus chaudes de France car, en été, la température monte au dessus des 35 degrés rapidement.

Cette ville bénéficie de plus de 300 jours de soleil par an, c’est pourquoi les chaleurs y sont très fortes. Il n’est pas rare de sortir qu’en fin d’après-midi puisque la chaleur est suffocante pendant la journée. Afin de lier fraîcheur et culture, vous pouvez visiter le Palais des Rois de Majorque et la Casa Xanxo, où l’air y est bien frais.

4. Ajaccio

Paysage côtier de la vieille ville d'Ajaccio avec palmiers et maisons anciennes typiques, Corse, France, Europe.

Crédit Photo : Shutterstock / Eva Bocek

Température moyenne annuelle : 15,2 degrés
Meilleure période pour visiter : entre juin et août

La capitale de la Corse est la porte d’entrée de l’île et du département de Corse-du-Sud. Ajaccio, se situant dans la Corse du Sud, est une petite ville soumise au climat chaud venant d’Afrique. Le Sirocco apporte donc un air sec et très chaud ce qui contribue à faire grimper les températures dans le Sud de la Corse. C’est pourquoi, en été, il est très difficile de supporter les températures.

Néanmoins, l’avantage de l’île c’est que, grâce à la mer Méditerranée, il est assez facile de vous rafraîchir. Profitez notamment d’une excursion en bateau pour une balade de trois heures à la découverte de la faune et de la flore locale. Au programme, plusieurs escales dans les plus belles criques de la côte Ouest. Et n’oubliez pas : crème solaire et lunettes de soleil sont de rigueur !

5. Marseille

Vue panoramique aérienne sur la basilique Notre-Dame de la Garde et le vieux port de Marseille, France

Crédit Photo : Shutterstock / S-F

Température moyenne annuelle : 14,2 degrés
Meilleure période pour visiter : entre mai et juillet

Pourquoi Marseille est-elle l’une des villes les plus chaudes de France ? C’est notamment dû à son cadre géographique, dans le Sud et bordée par la mer. Avec plus de 2500 heures d’ensoleillement par an, Marseille est la ville la plus ensoleillée de France.

Si vous supportez mal la chaleur, n’hésitez pas à vous détendre sur les plages et les criques des nombreuses calanques. Si vous préférez être au frais, pensez aux visites de monuments comme le MuCEM ou le Château d’If. Cependant, même s’il s’agit d’un monument phare, nous vous déconseillons de vous rendre à pieds à la Bonne Mère, au risque de suffoquer sous la chaleur écrasante.

Tout de même Marseille vous promet des vacances d’exception sous le soleil du Midi.

6. Aix-en-Provence

 the old town of Aix-en-Provence city on the south of France.

Crédit Photo : Shutterstock / RossHelen

Température moyenne annuelle : 13,1 degrés
Meilleure période pour visiter : entre juin et septembre

Située entre Marseille et Avignon, il est normal de retrouver la ville d’Aix-en-Provence dans le top des villes les plus chaudes de France. De par sa position, la ville d’Aix en Provence connaît une température moyenne en été de plus de 30 degrés. Et tout comme sa voisine, Marseille, il s’agit de l’une des villes les plus ensoleillées de France.

Aix-en-Provence est une destination idéale pour un séjour culturel et festif, bercé par le soleil. Grâce à ses très nombreux musées, son festival, son terroir, son vignoble, ses rues commerçantes, son architecture et son art de vivre, vous tomberez forcément sous le charme de cette belle ville d’Aix-en-Provence, malgré la chaleur.

Il ne vous reste qu’une chose à faire, profitez de la farniente au soleil, bercée par les cigales.

7. Nice

Vue frontale sur la mer Méditerranée, baie des Anges, Nice, France

Crédit Photo : Shutterstock / Sergii Zinko

Température moyenne annuelle : 14,8 degrés
Meilleure période pour visiter : entre mai et septembre

Située entre mer et montagnes, Nice séduit pour son climat ensoleillé, ses belles plages, sa promenade des Anglais et ses événements culturels. La capitale de la Côte d’Azur ne manque pas de charme pour plaire aux visiteurs qui affluent pendant l’été. A cette période, Nice devient une des villes les plus chaudes de France avec des températures avoisinant,en moyenne, les 28 degrés.

De plus, vous êtes obligés de tomber sous le charme de sa vieille ville qui regorge de ruelles colorées et d’odeurs méditerranéennes et de musées. Ne passez pas à côté des plages qui ne manquent pas de charme. Une baignade pour vous rafraîchir ne serait-elle pas la solution à cette chaleur ?

L’avantage c’est que si vous réservez vos vacances à Nice, vous êtes sûrs de revenir bronzer !

8. Alès

alès ville

Crédit photo : Instagram -ingrid_gsb

Température moyenne annuelle : 13,2 degrés
Meilleure période pour visiter : entre mai et août

Se trouvant dans le Gard, comment Alès aurait fait pour éviter ce top des villes les plus chaudes de France? Située à environ 45 kilomètres au nord de Nîmes? dans une large plaine au pied du massif des Cévennes, elle est aussi surnommée « la capitale des Cévennes ».

Grâce à son climat méditerranéen, la température est presque toujours douce et sèche à n’importe quelle saison. En été, Alès bat souvent des records de températures dépassant les 40 degrés. Cependant, lorsqu’il pleut, notamment dû aux épisodes cévenols, les inondations sont fréquentes.

9. Montpellier

Place de la comédie Montpellier

Crédit Photo : Shutterstock / FredP

Température moyenne annuelle : 13,9 degrés
Meilleure période pour visiter : entre mai et septembre

L’ensoleillement et la qualité de vie exceptionnelle de Montpellier attirent chaque année davantage de visiteurs. La population a doublé en l’espace de quarante ans, et l’on comprend aisément pourquoi !

Située un peu en retrait dans les terres, la ville de Montpellier connaît une température moyenne pendant l’été de 28 degrés. Avec quasiment 3000 heures d’ensoleillement par an, Montpellier donne envie de se la couler douce au soleil ! De plus la Mer Méditerranée n’est pas loin donc si vous avez envie de faire un plongeon, n’hésitez pas ! Si vous préférez les rivières ou les lacs, nous vous recommandons d’aller au Pont du Diable ou au Lac du Salagou !

10. Toulon

toulon

Crédit Photo : Shutterstock / lr.s

Température moyenne annuelle : 15,1 degrés
Meilleure période pour visiter : entre juin et septembre

Ce n’est guère étonnant de retrouver Toulon dans le classement des villes les plus chaudes de France !

Se trouvant dans le Var, la ville n’échappe pas à la chaleur. En été, les températures dépassent facilement les 40 degrés rendant l’air étouffant. En somme, grâce à son ensoleillement quasi permanent, la ville jouit d’une qualité de vie agréable. Pensez à visiter ses nombreux monuments comme la Tour royale ou la Cathédrale Notre-Dame-de-la-Seds. Si vous préférez l’action, allez voir un match de rugby !

11. Toulouse

Toulouse

Crédit Photo : Shutterstock / Anibal Trejo

Température moyenne annuelle : 12,7 degrés
Meilleure période pour visiter : entre juin et juillet

La « Ville Rose », capitale de la région Occitanie, à la fois proche des Pyrénées, des côtes landaises et de la Méditerranée, jouit d’une douceur de vivre. Néanmoins, sa position dans les terres fait d’elle l’une des villes les plus chaudes de France. Avec plus de 2000 heures d’ensoleillement par an, il fait très chaud à Toulouse !

A la fois dynamique et chargée d’histoire, Toulouse attire de nombreux visiteurs qui ont autant envie de voir le Capitole que la Cité de l’espace. Cependant, en été, prévoyez une bouteille d’eau et évitez le cassoulet si vous ne voulez pas suffoquer lors de votre visite.

Nous vous recommandons la visite du Gouffre de Padirac, non loin de Toulouse, et surtout à l’air frais !

12. Bordeaux

Place de la Bourse à Bordeaux, France

Crédit Photo : Shutterstock / Alexander Demyanenko

Température moyenne annuelle : 12,7 degrés
Meilleure période pour visiter :

Pour clôturer ce classement des villes les plus chaudes de France, nous étions obligés de parler de la capitale de l’Aquitaine : Bordeaux. Très belle ville du sud-ouest de la France, le cadre de vie est paisible et la qualité de vie agréable, tout particulièrement grâce au soleil ! Avec plus de 2000 heures d’ensoleillement par an, Bordeaux termine ce top.

Lors de votre visite, si vous avez trop chaud, rapprochez-vous du fameux Miroir d’eau. Si l’air y est aussi étouffant, allez visiter des musées où l’air y est meilleur comme la Cité du vin. Par la même occasion, vous pourrez vous hydrater (avec modération).

Amis nordistes, nous vous voyons venir, vous allez nous dire que les villes les plus chaudes de France se concentrent uniquement dans le sud. Malheureusement, les chiffres ne mentent pas ! Cependant, nous avons constaté que les plus forts pics de chaleur lors de canicule se trouvent aussi dans le nord comme à Reims, Strasbourg ou Nantes.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
  1. Je me demande sur quel étude sont établie votre liste.
    Pour l’arc méditerrannéen, je n’ai rien à dire.
    Mais mettre Toulouse dans ce palmarès, je ne m’y attendais pas.
    Et surtout DEVANT BORDEAUX!
    Je dis sa parce que j’y vis à Toulouse, et son climat foireux me dégoûte de la ville entre pluie et vent!
    Quand il ne pleut pas, on prend du vent dans la tronche… Et pas que de petite rafale de rien du tout! Un vent réputé dans toute la France comme très violent puisqu’il est surnommé le « vent du diable », c’est le VENT D’AUTANT.
    Il est tellement puissant qu’il a fait renverser au début du XXème siècle le train Toulouse – Revel (source Wikipedia).
    Il est aussi très désagréable à tel point ou quand la météo vous annonce un jolie 24 degrés sur la ville rose, il faut nuancer… Car 24 degrés, c’est 24 degrés SANS VENT.
    Si vous rajoutez l’option VENT ce qui malheureusement est très fréquent quand le soleil pointe le bout de son nez, sur les 24 degrés, vous pouvez enlever au moins 6 degrés. Il est d’une froideur extrêmement désagréable qu’ont à vite fait de remettre le pull sur le t-shirt.
    Contrairement à Paris, si sur la capital la météo annonce 24 degrés, même avec du vent (ce qui est rare là haut), vous pouvez rester agréablement assie sur la terrasse des restaurants.
    La pluie n’en parlons pas car chez nous c’est toujours très violent accompagné d’inondation dans le département voisin, l’Aude (11) au niveau de Carcassonne.
    On dit que chez nous quand le vent s’arrête, c’est la pluie qui prend le relai et je confirme… Ce qui revient à dire que vous profiterez très peu de la chaleur pour les mordus comme moi car comme je vous l’ai dit, moindre pointage du soleil, vous avez un petit vent qui vient gâcher vos sortie en jardin, espace vert, bord de Garonne ou terrasse de restaurant sur la place du Capitole.
    Quand je me pose des questions pourquoi Toulouse est devant Bordeaux, c’est simple. Bordeaux ne connait pas de vent violent et c’est dans cette ville du Sud-Ouest avec Agen ou on bat régulièrement des records de chaleurs.
    Parce que de mémoire, la météo nous a souvent présenté en juin/juillet des cartes ou Toulouse pouvait pointer avec 32 degrés, Bordeaux 40 degrés et Paris 37 degrés.
    Donc je ne comprends pas ce classement et en plus il n’y a même pas Narbonne dans l’Aude (11) ou il fait largement plus chaud qu’à Toulouse!
    Paris devrait être à la place de Toulouse sur ce palmarès.
    Car on me dit que la chaleur parisienne serait à cause de la pollution.
    Il faut vraiment être à pauvre d’argument pour spéculer de la sorte et defendre cette pauvre ville rose qui n’a rien à faire dans ce classement.
    Parce qu’actuellement nous sommes en confinement pour lutter contre le Covid-19. L’activité humain est bien au ralenti sur toute la France.
    Qui dit activité humaine au ralenti dit circulation automobile quasi à l’arrêt.
    BFM TV ont même montré des images comparative de Paris avant le confinement et pendant me confinement. Le constat est sans appel, la qualité de l’air s’est considérablement amélioré et la pollution automobile est en forte déclinivité. Pourtant aujourd’hui le 21 avril, Paris affiche un record de température de 24 degrés, tandis que nous à Toulouse ont croule sous la pluie avec 16 degrés.
    C’est vraiment de la chaleur 16 degrés sous l’humidité… Lol.
    Encore une mairie qui à tenté de vous mentir sur sa ville afin d’attirer plus de nouveau habitant déçu dont certain nordiste ont comparé notre ville à une ville d’Angleterre avec sont éternelle grisaille, froid et pluie.
    Il faudrait réviser ce palmarès.

Laisser un commentaire