L’Occitanie en Camping-Car : location, conseils, aires, itinéraires

avatar
Louez un camping-car pour l'OccitanieVoir les offres

Vous partez visiter le sud de la France ? Voici notre mini-guide conseil pour visiter l’Occitanie en camping-car !

Deuxième plus vaste région de France métropolitaine après la fusion de l’ex-Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyrénées, l’Occitanie est l’une des destinations les plus visitées de France. Du bassin Aquitain à la chaîne des Pyrénées en passant par les Cévennes et la côte méditerranéenne, vous ne manquerez pas de choses incontournables à voir et à faire.

Visiter l’Occitanie en camping-car offre une zone d’itinéraires étendue, à travers de nombreux départements. Il faut dire que de surcroît, la région ne manque pas d’atouts. Fortement ensoleillée toute l’année, elle abrite de nombreuses provinces historiques qu’on ne présente plus : le pays catalan, le Languedoc, le Roussillon ou la Gascogne.

Vous envisagez de louer un camping-car ou un van aménagé pour barouder dans le sud de la France ? Voici l’essentiel à savoir pour visiter l’Occitanie en camping-car !

À lire aussi :
L’Hérault en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
La Catalogne en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
Les Cévennes en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
L’Aude en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

Idées d’itinéraires en Occitanie en camping-car

Grand Site of the Circus of Navacelles in Gorges La Vis in Cevennes, Southern France

Crédit Photo : Shutterstock / Rudmer Zwerver

Voici quelques idées d’itinéraires possibles avec des sites incontournables à visiter, selon la durée de votre voyage. De Nîmes à Lourdes en passant par Cahors, Toulouse, Montpellier, la côte Vermeille ou les Cévennes, la liste des choses à voir et à faire est longue en Occitanie.

Visiter l’Occitanie en camping-car sur un weekend

  • 1er jour :Nîmes (Arènes, Temple de Diane, Jardins de la Fontaine, Tour Magne, Maison Carrée, le Castellum), le Pont du Gard (25 km, 30 minutes) ;
  • 2e jour :Montpellier (parc du Peyrou, monuments du centre historique), Le Grau-du-Roi (village, Port-Camargue et la plage de l’Espiguette), Palavas-les-Flots (ou Carnon ou Villeneuve-lès-Maguelone) (35 minutes, 35 km) ;
  • 3e jour :Sète, Béziers (les 9 écluses de Fonseranes, le centre historique) (55 km, 50 minutes) ou Clermont-l’Hérault et le lac du Salagou, Pézenas, Cap d’Agde) (50 minutes, 50 km).

L’Occitanie en camping-car sur une semaine

L’Occitanie en deux semaines

  • 1er jour : Toulouse (Capitole, basilique Saint-Sernin, le parc Raymond VI, la prairie des Filtres, le couvent des Jacobins, le Canal du Midi, les quais de la Daurade, le quartier des Carmes, la Cité de l’Espace), Carcassonne et la Cité de Carcassonne (1h10, 90 km) ;
  • 2e jour : les Châteaux Cathares (Lastours, Quéribus, Peyrepertuse, Termes, Puilaurens, Montségur, Aguilar), Foix (1h30, 100 km) ;
  • 3e jour : Lourdes, le Cirque de Gavarnie, le Pic du Midi de Bigorre, Tarbes (1h30, 75 km) ;
  • 4e jour : Auch, Montauban (1h25, 85 km), Albi (1h, 80 km) ;
  • 5e jour : Castres, Narbonne (2h, 100 km) ;
  • 6e jour : Béziers, Cap d’Agde (20 minutes, 25 km), bassin de Thau (Mèze, Sète, Marseillan – 30 minutes, 25 km) ;
  • 7e jour : La Grande-Motte, Palavas-les-Flots, Villeneuve-lès-Maguelone, Grau-du-Roi (25 minutes, 25 km) ;
  • 8e jour : Uzès, Alès, lac de Villefort (1h40, 85 km) ;
  • 9e jour : Florac, La Malène et les gorges du Tarn (45 minutes, 33 km) ;
  • 10e jour : Millau, Pont-de-Salars (1h30, 140 km) ;
  • 11e jour : Rodez, Laguiole, Graissac (1h15, 70 km) ;
  • 12e jour : Figeac, Cahors, Rocamadour (45 minutes, 45 km) ;
  • 13e jour : Montauban, Toulouse, Castelnaudary (1h20, 115 km) ;
  • 14e jour :Perpignan, Collioure et la Côte Vermeille (la plage de Paulilles), Port-Vendres, Banyuls-sur-Mer, Cerbère (50 minutes, 50 km).

Louez un camping-car pour l’Occitanie

Quel budget pour voyager en camping-car en Occitanie ?

Port de Collioure

Crédit photo : Shutterstock – Boris Stroujko

Voici une estimation du budget de votre voyage :

Budget moyen pour 1 weekend :

  • Location + assurance du camping-car : 110€ par jour en moyenne ;
  • Essence + péage : 28€ (carburant) et 16,70€ (péages sur l’A9) ;
  • Stationnement : jusqu’à 20€ par jour ;
  • Total : 305€ environ.

Budget moyen pour 1 semaine :

  • Location + assurance du camping-car : 110€ par jour en moyenne ;
  • Essence + péage : 50€ (carburant) et 35€ environ (péages sur l’A20 et l’A9) ;
  • Stationnement : jusqu’à 20€ par jour ;
  • Total : autour de 1 000 €.

Budget moyen pour 2 semaines :

  • Location + assurance du camping-car : 110€ par jour en moyenne ;
  • Essence + péage : 70€ (péages sur l’A64, l’A20 et l’A9), 80€ (carburant) ;
  • Stationnement : jusqu’à 20€ par jour ;
  • Total : environ 2 000€.

Aires et conduite en camping-car en Occitanie

Bien que la conduite en Occitanie soit soumise aux mêmes dispositions légales que partout ailleurs en France, un certain nombre d’éléments sont à connaître pour bien anticiper la préparation de votre voyage.

Quels documents avoir à bord ?

permis-camping-car-conduire

Crédit photo : Shutterstock – GetFocusStudio

Veillez à toujours être en possession de :

  • Votre permis de conduire (B) ;
  • La carte grise du camping-car ;
  • Et du certificat d’assurance du camping-car.

Péages d’autoroute en Occitanie : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Viaduc de Millau, Aveyron

Crédit Photo : Shutterstock – Migel

L’Occitanie est traversée par les autoroutes payantes A9, A61, A62, A64, A20 et A68. Ce sont des autoroutes payantes, exception faite de l’autoroute A75. Celle-ci demeure gratuite à ce jour car elle n’a pas été concédée par contrat d’affermage.

Sur l’A75, le seul tronçon payant est le franchissement du viaduc de Millau. Le coût du péage en camping-car (classe 2) est de 13,30€ du 16 septembre au 14 juin, et de 16,50€ du 15 juin au 15 septembre.

Pour emprunter les autoroutes payantes de la région Occitanie en camping-car, il faudra payer les péages en classe 2 (souvent, équivalent à 1 € tous les 7 ou 8 kilomètres en moyenne).

Autres informations à savoir sur la conduite en Occitanie

Albi

Crédit photo : Shutterstock – Elle-aimes-skier

Le réseau routier de la région est de bonne qualité, avec un maillage étoffé de 141 543 kilomètres de routes, dont seulement 1 % d’autoroutes.

La circulation sur les petites routes en Occitanie avec un camping-car peut être parfois compliqué.

Cela, notamment sur les voies communales ou départementales. Prudence dans les départements méditerranéens, sur les petits axes de garrigue et jalonnés de peupliers : ralentissez pour les croisements parfois difficiles en raison des chaussées parfois étroites. En montagne, redoublez de prudence : les croisements, compte tenu du gabarit imposant de votre véhicule, peuvent être difficiles.

Si vous voyagez en hiver en camping-car en Occitanie, pensez à vous munir de chaînes et de pneus-neige : l’enneigement peut être abondant, notamment sur les massifs pyrénéens et cévenols. Lors de la période estivale ou durant les périodes de vacances scolaires, les axes autoroutiers et routiers sont très souvent chargés. Ce sont les périodes où la fréquentation touristique est la plus élevée, notamment sur le littoral méditerranéen (Aude, Hérault et Gard). Nous vous conseillons donc d’arriver dans la matinée à vos destinations (plages, sites touristiques, villes, etc.).

Louez un camping-car pour l’Occitanie

Les aires de camping-car en Occitanie : où stationner ?

Carte Caramaps de l'Occitanie

Crédit photo : Caramaps

Vous êtes à la recherche d’une aire où dormir en toute sécurité lors de vos étapes pour voyager en camping-car en Occitanie ? Vous pourrez facilement trouver des aires de services pour camping-car en région Occitanie. Du Lot au Gard en passant par les Pyrénées-Orientales, la région en compte plus de 500.

L’offre d’espaces où stationner est principalement abondante le long du littoral méditerranéen et aux abords des agglomérations. Mais celle-ci se raréfie à mesure que l’on remonte vers l’intérieur des terres, notamment sur les hauteurs (Grands Causses, Cévennes ou massifs pyrénéens).

Sur les aires de services pour camping-car, un certain nombre de règles environnementales et sociales s’imposent à toutes et à tous. Celles-ci, tacites ou règlementaires, concernent à la fois les autres voyageurs, les riverains et l’environnement (faune et flore). Restez discrets et limitez les nuisances sonores et le tapage nocturne (rires, musique, bruit du moteur, etc.) après 22 heures. Il est par ailleurs fondamental, pour le respect de tous, de nettoyer l’espace occupé lors de votre départ. Ne jamais jeter de détritus au sol ou dans l’eau.

Vous trouverez assez facilement des aires de services et des parkings à proximité des sites touristiques incontournables à visiter. Par exemple, l’aire de Carcassonne, proche de la Cité de Carcassonne, ou celle de Bruniquel, idéalement située pour visiter ce village classé parmi les plus beaux villages français.

Ou encore, 3 aires de stationnement à Gruissan pour visiter le centre-ville et profiter des plus beaux spots de kitesurf de la Méditerranée. Ce n’est qu’un maigre exemple. Vous venez visiter les gorges de l’Hérault et le Pont du Diable, par exemple ? Jetez votre dévolu sur l’aire de services d’Aniane, pour stationner à proximité directe du site. Selon votre destination, les sites Caramaps et Park4night peuvent vous aider à trouver votre prochaine halte !

À lire aussi : 11 sites et apps pour trouver des aires de camping-car

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Occitanie ?

Les remparts d'Aigues-Mortes

Crédit photo : Shutterstock – Ruslan Kalnitsky

Bien que la région Occitanie soit géographiquement située dans le sud de la France, sa superficie est tellement vaste qu’elle abrite plusieurs influences climatiques. Le climat de l’Occitanie rencontre trois influences climatiques. Le littoral languedocien est caractérisé par le climat méditerranéen. Le bassin aquitain à l’ouest, bénéficie d’un climat océanique et le massif central et les Pyrénées ont un climat d’influence montagnarde.

En conséquence, les étés sont chauds et secs et les hivers doux, surtout sur le littoral. Au nord (Cévennes et Grand Causses) et dans les Pyrénées, la température chute avec l’altitude et les nuits peuvent être fraîches même en période estivale. En montagne, l’hiver s’accompagne de neige et de fortes gelées entre novembre et mars. En plaine et au bord de la mer, les températures sont plus clémentes en hiver. Le printemps dans le Midi, demeure souvent humide jusqu’à fin avril, tandis que mai fait déjà apparaître les fortes chaleurs annonçant l’été.

Les températures sont douces au printemps et en automne, puis chaudes et parfois suffocantes en été. L’arrière-pays languedocien (Gard, Hérault, Aude) et toulousain (Haute-Garonne) connaissent effectivement des périodes de fortes chaleurs dépassant les 35°C, voire 40°C chaque année.

Du reste, la fin de l’été marque une arrière-saison agréable pour voyager, avec entre 25 °C et 30 °C. Vient ensuite la saison d’orages parfois violents (les épisodes cévenols et méditerranéens), avec de forts cumuls de pluie entre mi-septembre et novembre.

On peut visiter le sud de la France toute l’année. La meilleure période pour voyager en camping-car en Occitanie s’étale néanmoins sur les mois de mai à octobre.

Louez un camping-car pour l’Occitanie

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou