L’Hérault en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre Camping-car pour l'Hérault Voir les offres

Comment visiter l’Hérault en camping-car ou van aménagé ? Découvrez toutes les infos pratiques dans cet article !

Pourquoi ne pas visiter l’Hérault en camping-car ? Entre la Provence, les Cévennes et le parc naturel du Haut-Languedoc, l’Hérault est un des trésors incontournables de la région Occitanie.

Le département est réputé pour la diversité de ses sites d’exception, ses villes attractives (Montpellier, Sète), ses monuments historiques, ses produits de la mer et ses vignobles. Le département est également visité pour ses stations balnéaires (Cap d’Agde, La Grande-Motte, Sète), ses paysages grandioses et pour la finesse de son terroir. Avec 130 kilomètres de mer et de lagunes, l’Hérault est un pays de nature, gorgé de soleil, bercé par les flots, vivant au rythme de la mer.

En raison de ses multiples attraits, 38 millions de personnes viennent réserver une location de vacances dans l’Hérault chaque année. À cela, s’ajoutent les touristes sans location, qui viennent visiter l’Hérault en camping-car. Voici notre mini-guide conseil pour réaliser un tel périple !

À lire aussi :
Les 17 choses incontournables à faire dans l’Hérault
L’Aude en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
19 sites où faire du canoë-kayak dans l’Hérault

Idées d’itinéraires dans l’Hérault en camping-car

Pic saint loup, Herault, France

Crédit Photo : Shutterstock – sigurcamp

Cette terres de vignobles et de pêcheurs, cernée par les eaux et les montagnes, offre des paysages et des saveurs exceptionnels. L’Hérault compte de nombreuses portes d’entrée.

Depuis le Nord, votre séjour se marqué par des balades en montagne et des randonnées sur les contreforts méridionaux des Cévennes. Au Sud, vous prendrez un bain de soleil sur les plages du littoral. Des recoins isolés aux villes et villages d’artisans et d’artistes, des cités balnéaires aux grandes agglomérations, l’Hérault a de nombreux pouvoirs de séduction.

Voici quelques idées d’itinéraires à faire pour visiter l’Hérault en camping-car :

Visiter l’Hérault en une semaine

Visiter l’Hérault en 15 jours

  • Mêmes étapes, plus les villes de l’Étang de Thau (Sète, Bouzigues, Mèze, Marseillan),
  • Carnon (Le Petit Travers),
  • La Grande-Motte et la plage du Boucanet (Grau-du-Roi),
  • Le Creux de Miège (Mireval),
  • Abbaye de Valmagne,
  • Grotte des Demoiselles,
  • Grotte de Clamouse,
  • Cirque de Mourèze,
  • Cirque de Navacelles.

Visiter l’Hérault en 30 jours et plus

  • Même parcours, plus les Gorges de l’Hérault,
  • Béziers (Oppidum d’Ensérune, les Neuf Écluses de Fonséranes),
  • Le Pas de l’Escalette,
  • Le parc naturel du Haut-Languedoc (Lamalou-les-Bains, les gorges d’Héric (Mons-La Trivalle),
  • Les gorges de la Vis (Madières),
  • Olargues, les gorges de la Cesse,
  • Le mont Caroux,
  • La Salvetat-sur-Agout.

En faisant ces étapes, vous aurez déjà un bon aperçu de l’Hérault, ses villes et villages chargés d’Histoire et de patrimoine. Mais pour connaître complètement le département, il faudra aller au contact de sa population.

Louez un camping-car pour l’Hérault

Conduire dans l’Hérault en camping-car : les règles de circulation à connaître

Montpellier

Crédit photo : Shutterstock – RossHelen

Le réseau routier dans l’Hérault est de bonne qualité. Visiter l’Hérault en camping-car ou en van aménagé est très accessible. Toutefois, les routes de moyenne montagne, plus sinueuses, peuvent être étroites. Les croisements sont parfois difficiles voire impossibles, surtout en camping-car. Il faut donc rouler avec prudence. D’autant que le département étant très touristique, les routes sont souvent très fréquentées.

Attention aux motards dans les virages, qui mordent souvent la ligne centrale. N’hésitez pas à klaxonner pour signaler votre approche. Dans l’Hérault et dans les grandes agglomérations (Montpellier, Sète, Béziers), la conduite des locaux est parfois erratique, imprudente ou incivile. L’usage du clignotant est rare, et les distances de sécurité ne sont pas souvent respectées.

Certains conduisent parfois comme sur un circuit de course, comme s’ils se sentaient seuls sur la route. Gardez donc toujours l’œil sur les autres véhicules afin d’anticiper les freinages ou les obstacles. Montpellier est une ville saturée, parmi les plus embouteillées de France : l’été et pendant les vacances scolaires, la route des plages est congestionnée.

Soyez prudent·e·s également sur l’autoroute : l’A9, l’une des autoroutes des vacances, est l’une des plus empruntées de France, surtout lors de la saison estivale.

Péage d’autoroute dans l’Hérault : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Cirque de Navacelles

Crédit photo : Shutterstock – theinfinitesecond

Le département de l’Hérault est traversé par plusieurs autoroutes, dont une est soumise à des péages : l’A9, l’A709v, l’A75v, l’A750. Seule l’A9, exploitée par Vinci Autoroutes, est payante. L’A75 est l’axe reliant Clermont-Ferrand à l’Hérault. Avec l’A750, les deux autoroutes permettent d’aller, depuis l’Aveyron, à Béziers ou à Montpellier gratuitement.

Vous venez visiter l’Hérault en camping-car pour aller aux plages ? L’A9 en camping-car implique de payer en classe 2. En van aménagé, il faudra payer au tarif des voitures, en classe 1. Voici quelques tarifs pour vos déplacements sur autoroute :

  • Montpellier-Toulouse : 37,10€,
  • Montpellier-Perpignan (nord) : 22,80€,
  • Montpellier-Narbonne (est) : 12,90€,
  • Montpellier-Sète : 2,70€,
  • Montpellier-Agde/Pézenas : 5,40€,
  • Montpellier-Béziers ouest (A9) : 9,20€,
  • Montpellier-Béziers (A75) : gratuit.

En van aménagé, l’autoroute coûtera un petit peu moins chère : comptez 8,30€ pour faire Montpellier-Narbonne, ou 3,60€ pour aller de Montpellier à Agde.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous avez l’intention de partir dans le Sud, mais vous n’avez pas de véhicule ? Pas de soucis ! Désormais, il est très simple de louer ces véhicules entre particuliers. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir sillonné l’Hérault, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Comment et où louer un camping-car dans l’Hérault ?

Visiter Saint-Guilhem-le-Désert

Crédit photo : Shutterstock – Inu

Très habituée çà l’affluence touristique, l’Hérault est l’un des départements où louer un camping-car est très facile. À Montpellier et ses alentours, le choix est vaste.

Toutefois, vous ne serez pas les seul·e·s à chercher un camping-car. De ce fait, réserver à l’avance en ligne peut s’avérer plus judicieux, si vous partez en période estivale.

Louez un camping-car pour l’Hérault

Les aires de camping-car dans l’Hérault : où stationner ?

Carte Caramaps de l'Hérault

Crédit photo : Caramaps

Où stationner en camping-car ?

Les places de parking sont parfois rares, surtout en ville lorsque l’on conduit un camping-car. Il faudra s’éloigner des centre-villes si vous souhaitez stationner dans des villes comme Sète, Mèze, Montpellier, Pézenas ou Béziers. Les villes côtières sont tellement convoitées que le stationnement devient parfois compliqué. Mais les municipalités et le conseil général ont installé de nombreux parkings pour se garer.

Souvent payants, ils permettent de stationner pour aller à la plage ou visiter les villes. La facture, en revanche, peut malheureusement être salée : les parkings privés sont chers.

Où dormir en camping-car ?

Mais où dormir pour visiter l’Hérault en camping-car ? Si dormir dans son véhicule est autorisé, il ne faut pas que cette pratique ne s’apparente à du camping sauvage. Du coup, libre est l’interprétation des forces de l’ordre en cas de contrôle. Si vous souhaitez vous installer sur l’espace public, soyez toujours discret·e· et éviter de sortir le matériel de camping (tables, chaises, cales, etc.). Vous trouverez plus d’une centaine d’aires de services pour camping-cars en Hérault. Pour dormir, vous pouvez aussi opter pour les campings, mais ce sera un peu plus cher.

Mais vous, ce qui vous anime en road-trip, c’est dormir en nature ? En vous éloignant un peu du littoral, vous trouverez facilement des spots isolés où vous installer pour passer la nuit. Parfois, les plages sont dotées de parkings où vous pourrez vous installer en van ou fourgonnette aménagés. En camping-car en revanche, moins discrets, vous risquez d’être délogé·e·s par les gendarmes.

Dans l’arrière-pays et en petite montagne, vous trouverez facilement où vous installer : dans une pinède, au bord d’un cours d’eau, près d’une plage de l’Hérault, sur un départ de randonnée, etc. Pour vous aider, vous pouvez utiliser l’application Park4night, un outil très pratique qui référence des milliers de spots à tester (campings, aires de services, parkings, lieux isolés, etc.).

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car dans l’Hérault ?

Les Ecluses de Fonseranes

Crédit photo : Shutterstock – acongar

Quand visiter l’Hérault ? Toute l’année, avec une préférence pour l’été ! L’Hérault bénéficie d’un climat méditerranéen caractérisé par des hivers doux et des étés chauds et secs. Les automnes et printemps sont frais et humides, avec de nombreux épisodes orageux. Sur les hauteurs, le climat devient plus océanique, voire continental tempéré.

L’Hérault, c’est plus de 300 jours (2828 heures) de soleil par an. Les jours de pluie sont peu nombreux, mais les cumuls de pluie sont parfois importants, surtout lors des épisodes cévenols (septembre à novembre). En été, la température oscille entre 30 °C et 35 °C, avec parfois des pics au-dessus de 40 °C. En hiver, les températures maximales moyennes sont douces (11,6 °C à 15,9 °C entre novembre et mars) mais les nuits sont fraîches, voire froides. Sur les hauteurs et dans le parc du Haut-Languedoc, les températures estivales seront bien plus fraîches qu’autour de la Méditerranée.

La meilleure saison pour visiter l’Hérault en camping-car ou van aménagé s’étend donc de mai à octobre. Voyager en juin et en septembre sera encore mieux : avant ou après les touristes !

Louez un camping-car pour l’Hérault

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire