Le Larzac en Camping-Car : location, conseils, aires, itinéraires

avatar
Quel budget pour voyager en camping-car dans le Larzac ?
Louez un camping-car pour le Larzac Voir les offres

Vous partez visiter le sud de la France ? Voici nos conseils pour voyager sur le plateau du Larzac en camping-car !

Situé à cheval sur le Gard, l’Hérault et l’Aveyron, le causse du Larzac est un célèbre plateau du sud du Massif central. Connu pour ses fromages et ses grands espaces, il est le plus vaste et le plus méridional des causses du Massif central.

Le Larzac est également connu pour avoir été l’épicentre d’un mouvement de résistance et de désobéissance civile contre un projet d’extension militaire (1971-1981).

Vous partez pour les routes du Midi de la France, avec ses villages typiques sous le son des cigales ? Avant de descendre sur le Languedoc, voici comment voyager sur le Larzac en camping-car !

Idées d’itinéraires sur le Larzac en camping-car

Idées d'itinéraires sur le Larzac en camping-car

Crédit photo : Shutterstock – Migel

Inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, le Larzac s’étend sur 1 000 km² entre Lodève, Le Caylar (Hérault), Nant, Millau et La Couvertoirade (Aveyron). Vous y rencontrerez une biodiversité exceptionnellement riche ainsi qu’un patrimoine culturel et architectural remarquable.

Vous ne savez pas où aller ? Voici quelques idées d’itinéraires sur 3 à 7 jours pour explorer pleinement les paysages uniques et typiques du Larzac.

Visiter le Larzac en camping-car sur un weekend

  • 1er jour : Millau, Roquefort-sur-Soulzon (25 km, 30 minutes) ;
  • 2e jour : Viala-du-Pas-de-Jaux, Sainte-Eulalie-de-Cernon, L’Hospitalet-du-Larzac (30 km, 40 minutes) ;
  • 3e jour : Nant, Cantobre, La Roque-Sainte-Marguerite, La Couvertoirade (80 km, 1h30).

Ce parcours permet d’avoir un aperçu global du plateau du Larzac en seulement trois jours. Mais en un week-end, vous manquerez de temps pour vous imprégner des paysages ruraux et de la culture pastorale du Larzac.

Le Larzac en camping-car sur une semaine

Voici un itinéraire indicatif à faire sur le Larzac en camping-car, sur une semaine :

  • 1er jour : Millau, Créissels, le Viaduc de Millau, Saint-Georges-de-Luzençon, Saint-Rome-de-Cernon, Roquefort-sur-Soulzon (60 km, 1h) ;
  • 2e jour : Montpellier-le-Vieux (par les gorges de la Dourbie), La Roque-Sainte-Marguerite, Cantobre, Nant (70 km, 1h30) ;
  • 3e jour : Saint-Jean-du-Bruel, Sauclières, La Couvertoirade (30 km, 35 minutes) ;
  • 4e jour : Cornus, L’Hospitalet-du-Larzac, Saint-Jean-et-Saint-Paul (55 km, 1h) ;
  • 5e jour : Saint-Affrique, Fondamente, Lapanouse-de-Cernon, La Bastide-Pradines (70 km, 1h20) ;
  • 6e jour : Peyre, Comprégnac, Saint-Rome-de-Tarn, Viala-du-Tarn (le Héron des Raspes) (50 km, 1h) ;
  • 7e jour : Ayssènes, Le Truel, Villefranche-de-Panat (et le lac) (30 km, 40 minutes) ;
  • 8e jour : Salles-Curan et le lac de Pareloup, Pont-de-Salars (et le lac), Rodez (55 km, 1h).

Cet itinéraire peut varier en fonction de vos envies et de la saison. Vous pourriez en effet choisir de visiter le causse noir et les Cévennes.

Ou bien, en cas de fortes neige en hiver, faire des incursions dans l’Hérault pour visiter le parc naturel du Haut-Languedoc. Ou bien descendre vers Pézenas, Aniane, Saint-Guilhem-le-Désert (les gorges de l’Hérault) ou les villes du bassin de Thau (Mèze, Marseillan, Sète).

Le plateau du Larzac ayant une position centrale, une pluralité d’itinéraires sont possibles. Par ailleurs, la superficie de 1 000 km² du territoire est assez faible : vous parcourrez ainsi rapidement les villages incontournables du Larzac !

Quel budget pour voyager en camping-car dans le Larzac ?

Quel budget pour voyager en camping-car dans le Larzac ?

Crédit photo : Shutterstock – Begir

Combien dépenser lors d’un voyage sur le Larzac en camping-car ? Afin de prévoir votre budget, voici un guide estimatif des tarifs moyens de la location du camping-car à Millau ainsi que des dépenses de carburant et de stationnement.

Budget moyen pour 1 week-end

  • Location + assurance du camping-car : 111€ par jour en moyenne, soit 333€ pour trois jours ;
  • Essence : 15€ ;
  • Péage du viaduc de Millau : 13,60€ (hiver) et 16,80€ (été) ;
  • Stationnement : jusqu’à 10€ par jour ;
  • Total : 395€ environ.

Budget moyen pour 1 semaine

  • Location + assurance du camping-car : 111€ par jour, soit 777€ pour 7 jours,
  • Essence : 50€,
  • Péage du viaduc de Millau : 13,60€ (hiver) et 16,80€ (été),
  • Stationnement : jusqu’à 10€ par jour.
  • Total : 900€ environ.

En somme, si vous rayonner sur le plateau, voyager dans le Larzac en camping-car ne vous coûtera pas cher en carburant. Vous ferez peu de kilomètres et ne paierez aucun péage.

Aires et conduite en camping-car dans le Larzac

Vous souhaitez anticiper sur les conditions de circulation sur le Larzac en camping-car ? Voici les informations essentielles à savoir pour préparer votre voyage.

Quels documents avoir à bord ?

permis-camping-car-conduire

Crédit photo : Shutterstock – GetFocusStudio

  • Permis de conduire (B) si le PTAC du camping-car ne dépasse pas 3,5 tonnes ;
  • Carte grise du camping-car ;
  • Certificat d’assurance du camping-car ;
  • Le contrat de location signé entre les deux parties ;
  • La copie de l’état des lieux de départ.

Péages d’autoroute dans le Larzac : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Péages d’autoroute dans le Larzac : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Crédit photo : Shutterstock – PhiloPhotos

Voici une bonne nouvelle : le département de l’Aveyron est traversé à l’est par l’autoroute A75. C’est une autoroute non concédée, et donc entièrement gratuite.

Elle permet de relier Béziers à Clermont-Ferrand et constitue donc une alternative idéale pour venir sur le plateau du Larzac ou visiter les alentours (Causses, Cévennes, Lozère et Hérault) sans passer par l’A7 et l’A9.

Le seul passage payant est le péage du Viaduc de Millau. Son prix en classe 2 est de 13,60€ en hiver et 16,80€ en été.

Pour venir sur le Larzac depuis les autres régions de France, vous devrez emprunter les gros axes autoroutiers de l’A7 et de l’A9. Voici quelques tarifs indicatifs pour voyager dans le Larzac en camping-car depuis Marseille, Toulouse ou Montpellier :

  • Marseille-Millau : 16,10€ ;
  • Montpellier-Millau : pas de péage ;
  • Toulouse-Millau : 2,30€ (par Albi) ;
  • Perpignan-Millau : 14€.

La gratuité de l’A75 vous fera beaucoup économiser sur vos trajets !

Autres informations à savoir sur la conduite dans le Larzac

Autres informations à savoir sur la conduite dans le Larzac

Crédit photo : Shutterstock – Nadege Weller

Le plateau du Larzac se trouve à une altitude comprise entre 600 et 1 000 mètres. Par conséquent, le causse se retrouve régulièrement sous la neige en hiver.

Si vous venez voyager dans le Larzac en camping-car durant la saison hivernale, vérifiez bien la météo. Car vous pourriez littéralement être ensevelis sous un épais manteau neigeux en une seule nuit ! Il faudra vous assurer que le camping-car est équipé de chaînes ou de pneus neige.

Par ailleurs, le plateau du Larzac est majoritairement constitué de petites routes départementales ou communales. Soyez prudent dans les massifs montagneux et dans les gorges, car la visibilité peut manquer. Il est recommandé de klaxonner avant un virage pour avertir les autres usagers de la route.

Faites également attention aux motos : les massifs de moyenne montagne sont souvent un terrain de jeu privilégié des motards.

Les aires de camping-car dans le Larzac : où stationner ?

Les aires de camping-car dans le Larzac : où stationner ?

Crédit photo : Caramaps

Lorsque l’on voyage en camping-car ou en fourgon aménagé, la question du stationnement s’avère prépondérante. En camping-car, il faut en effet pouvoir se stationner pour visiter les villes.

Pour dormir, les aires de services pour camping-cars et les terrains de camping sont plébiscités car s’installer sur l’espace public est interdit. C’est en effet une pratique considérée comme du camping sauvage. Surtout que le plateau du Larzac se trouve dans le parc naturel régional des Grands Causses. Afin d’éviter d’être chassé et puni par la police, visez les aires de services.

L’inconvénient majeur est que vous n’en trouverez que très peu. L’offre d’aires de services est en effet bien moins abondante que dans les régions voisines. Cela s’explique par le fait que le Larzac soit un territoire relativement isolé et en altitude.

La plateforme Caramaps peut vous aider à trouver où vous installer. La plupart des aires de services référencées par ce site sont bien notées par les voyageurs, mais elles sont en revanche payantes.

Elles permettent notamment d’accéder à un espace de parking plat, aux services de vidange des eaux usées, à l’électricité, aux sanitaires et aux poubelles. Les meilleures disposent même du Wi-Fi, de douches, d’un bloc de laverie ou de snack-bar.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez explorer le Larzac en camping-car, mais vous ne possédez pas de véhicule ? Désormais, il est très simple de louer ces véhicules entre particuliers, surtout en France. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. Il faudra le signer dès votre retour, et une fois fait, le tour est joué !

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car dans le Larzac ?

Plateau du Larzac

Crédit photo : Shutterstock – LianeM

La meilleure période pour voyager dans le Larzac en camping-car est sans surprise l’été. Réputé pour son climat rude et son aridité, le Larzac subit des influences du Languedoc et des grands causses. Le climat est en effet méditerranéen avec des froids intenses en hiver et des sécheresses estivales.

Les températures maximales moyennes varient entre 5°C (janvier) et 24°C (août). Le Larzac connaît de fortes gelées entre novembre et mars : les températures peuvent notamment chuter jusqu’à -15°C. Les chutes de neige peuvent être abondantes.

Mais la température remonte rapidement au printemps, avec 17°C en mai et 21°C en juin (à Millau). En outre, le Larzac n’est pas épargné par les vagues de chaleurs estivales : les maximales dépassent régulièrement les 35°C en été. La fin de la saison estivale est toutefois souvent orageuse.

L’automne voit le retour de la pluie et du froid. Les mois de mai à septembre sont donc les meilleures périodes pour visiter le Larzac en camping-car.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
2174
Laisser un commentaire ou