Visiter le Pic du Midi : billets, tarifs, horaires

avatar

Vous partez dans les Hautes-Pyrénées ? Découvrez notre guide pour visiter le Pic du Midi !

Situé dans les Hautes-Pyrénées, le Pic du Midi de Bigorre est l’un des 129 sommets principaux de la chaîne des Pyrénées, un balcon naturel faisant office de frontière entre la France et l’Espagne. Culminant à 2 877 mètres d’altitude, le Pic du Midi se trouve à cheval sur les communes de Sers et de Bagnères-de-Bigorre. Il est notamment célèbre pour l’observatoire astronomique qui surplombe son sommet. Prisé par l’homme depuis l’Antiquité, il est chargé d’histoire et de mythologie, mais pas seulement ! Les amateurs viennent rechercher ici un air pur, une lumière exceptionnel, des nuits sans pollution lumineuse et une atmosphère très stable propices aux observations astronomiques. Visiter le Pic du Midi et en réaliser l’ascension est indéniablement l’un des incontournables de la chaîne des Pyrénées françaises. Monter sur le toit de ce massif permet de dominer l’immensité des paysages naturels et d’avoir une vue époustouflante à quelques minutes de trajet en téléphérique.

Fréquenté depuis la période du Néolithique, le sommet est un lieu d’observations astronomiques depuis le XVIIIème siècle. Avec nos équipements modernes, il est devenu un lieu propice à la détente, une invitation au calme et à la sérénité. On y accède soit par téléphérique, soit par les chemins de randonnée (pour les plus sportifs). Mais on ne vous dit pas tout ! Voici notre mini-guide pour visiter le Pic du Midi !

A lire aussi : Les 9 plus beaux endroits à visiter dans le Parc national des Pyrénées

Histoire du Pic du Midi

Pic du Midi observatoire vue pyrenees

Crédit photo : Shutterstock / Anibal Trejo

Connu et convoité depuis l’Antiquité, l’Homme a toujours été fasciné par l’ascension, difficile à l’époque, du Pic du Midi.

La légende raconte que les Pyrénées seraient le tombeau de Pyrène, morte d’avoir trop aimé Héraclès. Ce dernier aurait choisi la chaîne des Pyrénées pour y installer son tombeau. Selon cette légende, Python, un serpent mythique né de leur amour et veillant sur le tombeau, a sa tête à Gavarnie et sa queue au Pic du Midi.

Au XIXème siècle, le sommet du Pic du Midi est coiffé d’une station météorologique dédiée à la recherche. Les scientifiques souhaitent comprendre avec précision le magnétisme terrestre, la physique atmosphérique, la glaciologie ou encore la séismologie. Devant la qualité du ciel, l’observatoire astronomique est fondé en 1882. Depuis, le site vit au gré des évolutions technologiques et sert toujours de poste d’observations scientifiques. Initialement réservée aux scientifiques, l’ascension du Pic du Midi représentait un challenge hors-pair.

Menacé de fermeture par l’État en 1994, l’Observatoire du Pic du Midi est finalement sauvé. La région Midi-Pyrénées créé sur place un syndicat mixte qui entreprend, dès 1996, l’installation d’un nouveau téléphérique disponible au grand public. Le site ouvre ainsi en 2000 aux touristes. Toute l’année, un téléphérique transporte ainsi ses passagers depuis La Mongie jusqu’au sommet du pic, avec un changement de cabine à 2 314 mètres d’altitude. C’est aujourd’hui l’espace muséographique le plus haut d’Europe. Haut-lieu scientifique devenu une attraction sportive et culturelle, le Pic du Midi fut récompensé du label d’Endroit Naturel National en 2003.

Que voir et que faire au Pic du Midi ?

vue panorama depuis le Pic du Midi sommet Pyrenees

Crédit photo : Shutterstock / PHILIPIMAGE

Visiter le Pic du Midi permet de faire l’ascension en téléphérique. Le premier trajet se fait au départ de La Mongie – au pied du célèbre col du Tourmalet. Le téléphérique vous conduit jusqu’à la gare intermédiaire du Taoulet, à 2 341 mètres d’altitude. Le parcours du premier tronçon mesure 1,781 kilomètres et opère un dénivelé positif de 556 mètres. Une seconde cabine, sur un quai opposé vous emmène au Pic du Midi et offre un survol encore plus spectaculaire de plus de 2,6 kilomètres au-dessus des montagnes, avec un second dénivelé de 551 mètres. Petit à petit, l’observatoire se dévoile : c’est le sommet du Pic du Midi. Vous êtes arrivés à la gare de téléphérique, à 2 877 mètres d’altitude, après un parcours hors du commun dans les airs et surplombant les névés.

Il est également possible de faire l’ascension à pied, pour les randonneurs les plus sportifs. L’accès se fait par le sentier des muletiers, la voie historique pour visiter le Pic du Midi. C’est ce chemin que prenaient les bâtisseurs de l’observatoire. Ils faisaient transiter les vivres et les matériaux par les porteurs. Des derniers chargeaient jusqu’à 40 kilos dans des conditions parfois spartiates. La randonnée fait 20 kilomètres pour 1 700 mètres de dénivelé positif. Autant dire qu’elle promet d’être difficile ! Deux autres sentiers sont possibles :

  • le col du Tourmalet (800 mètres de dénivelé, 13,4 kilomètres aller-retour et 2h30 de montée)
  • la cabane de Toue (950 mètres de dénivelé, 13 kilomètres aller-retour, 2h45 de montée)

Un accès direct aux terrasses panoramiques est ouvert au public. Elles donnent accès à un point de vue époustouflant sur la chaîne des Pyrénées. Par temps clair, on voit même les contreforts du Massif Central, au nord-est de la région Occitanie. Des tables panoramiques permettent d’identifier les sommets que l’on a en face, et d’autres tables d’interprétation fournissent des informations sur l’environnement du massif. Un coronographe permet même d’observer le soleil sans se blesser la rétine ! En février 2018, un belvédère unique a ouvert. Attention, il faut avoir le coeur bien accroché. Il s’agit d’un ponton dans le vide de 12 mètres de long. Ne vous inquiétez pas outre mesure : vous marchez sur un promontoire vitré et entièrement transparent. Vous ne risque rien mais nous vous garantissons quelques sueurs froides. Une plaque de verre de plusieurs centimètres d’épaisseur se trouve au bout, sur laquelle le visiteur marchera au-dessus de 1 000 mètres de vide !

A l’intérieur, le restaurant du Pic du Midi permet de goûter aux spécialités culinaires et aux produits locaux de la région. L’endroit est idéal pour un repas insolite, à près de 3 000 mètres d’altitude. La magie est garantie avec le massif en toile de fond. Un espace expériences est accessible à tous les visiteurs souhaitant découvrir l’histoire scientifique du site d’observation. Le musée met en lumière les événements climatiques du Pic du Midi, les paysages nocturnes, et surtout la difficulté et le défi réalisé par les hommes du 19ème siècle pour construire un observatoire sur ce Pic si hostile à l’homme.

Comment aller au Pic du Midi ?

Les aéroports les plus proches pour venir en avion depuis Paris ou d’autres destinations, sont les aéroports de Tarbes et Pau. Pour obtenir les meilleurs vols, choisissez plutôt d’atterrir à Toulouse-Blagnac avec le comparateur Skyscanner.

Pour venir visiter le Pic du Midi, on prendra l’A64 depuis Toulouse, jusqu’à la sortie 14 vers Tournay/Bagnères-de-Bigorre. Suivre Bagnères-de-Bigorre sur la D20. La D918 vous emmène vers le sud, au pied de la gare de téléphérique de La Mongie. Depuis Biarritz et Pau, prendre l’A64 jusqu’à la sortie 12 vers Tabes-ouest, et suivre la D940 jusqu’à Lourdes, direction Argeles-Gazost, Luz Saint-Sauveur, puis Barèges et La Mongie. Notez que le col du Tourmalet n’est ouvert que de juin à novembre.

Vous n’avez pas de voiture ? Optez pour le covoiturage ! Des bus et navettes assurent des liaisons depuis Bagnères-de-Bigorre pour La Mongie tous les jours, jusqu’à la fermeture de la station (2 € par trajet, 4 € aller-retour). Depuis Tarbes, prendre la ligne 944 direction La Mongie/ Pic-du-Midi à la gare SNCF de Tarbes. Le trajet dure 1h35.

Horaires et tarifs du Pic du Midi

Téléphérique du Pic du Midi

Crédit photo :: Shutterstock / Fred Marie

Horaires

Les horaires du Pic du Midi sont :

  • Août, septembre, octobre 2019 : ouvert tous les jours,
  • Janvier, février, mars 2020 : ouvert tous les jours,
  • Avril 2020 : ouvert jusqu’au dimanche 5,
  • Juin, juillet, août, septembre, octobre 2020 : ouvert tous les jours.

Le Pic du Midi sera fermé du 3 novembre 2019 au 6 décembre 2019 et du 5 avril 2020 au 31 mai 2020.

Jusqu’au 25 août 2019, les horaires des téléphériques sont :

  • Premier départ : 9h,
  • Dernier départ : 16h30
  • Dernier retour du Pic : 19h.

Du 26 août au 3 novembre 2019 :

  • Premier départ : 9h30,
  • Dernier départ : 16h,
  • Dernier retour du Pic : 17h30.

Tarifs

  • Adultes : 45 €,
  • Enfant de moins de 12 ans : 27 €,
  • Enfants de moins de 5 ans : gratuit,
  • Tarif réduit (étudiants, personnes à mobilité réduite, demandeurs d’emploi) : 40 €,
  • Supplément planétarium : 6 €.

Bon à savoir

  • Vérifiez les conditions climatiques,
  • Apporter des vêtements chauds en raison de l’altitude,
  • Se munir de lunettes de soleil et de crème solaire,
  • Apporter de l’eau,
  • Déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes cardiaques et aux enfants de moins de 3 ans,
  • Interdit aux animaux,
  • Interdit d’apporter son pique-nique au sommet,
  • On peut également passer la nuit au sommet, pour profiter du coucher et du lever de soleil et d’une nuit sous les étoiles (du 1er juillet au 15 septembre, à partir de 379 €/personne pour une chambre individuelle, et à partir de 439 €/chambre pour deux personnes) !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire