Les 13 choses incontournables à faire dans le Parc National des Cévennes

avatar

Vous passez vos vacances dans les Cévennes et vous souhaitez visiter le Parc National des Cévennes ? Voici les 13 lieux à ne pas manquer !

Bienvenue dans les Cévennes, le pays des Camisards ! Ici, le paysage est parsemé de bourgs en pierre et de troupeaux de brebis. Les rochers affleurent sur les hauteurs, qui s’ouvrent sur les Alpes et la mer Méditerranée. Les cours d’eau sculptent le paysage, creusant des grottes dans les profondeurs. Visiter le Parc National des Cévennes permet d’embrasser toute la beauté et l’histoire de cette région unique. Voici les 13 incontournables à ne pas manquer !

À lire aussi :
Visiter le Cirque de Navacelles : guide complet
Les 21 choses incontournables à faire en Occitanie

1. L’abîme de Bramabiau

Visiter le Parc National des Cévennes, et l'abîme de Bramabiau

Crédit photo : Flickr – Philip Larson

Engouffrez-vous dans les profondeurs du Causse de Camprieu pour découvrir l’abîme de Bramabiau. C’est un circuit d’un kilomètre qui vous attend, adapté à toute la famille. Vous suivrez la rivière souterraine du Bonheur pendant près d’une heure.

Au bout du chemin, elle jaillit à l’extérieur par une large faille creusée dans la falaise, sous la forme d’une cascade fracassante ! Un incontournable pour visiter le Parc National des Cévennes.

2. Florac

Dormir dans le parc national des Cévennes, à Florac

Crédit photo : Wikipédia – Pierre Bona

Florac est la capitale du Parc National des Cévennes. Ce très joli village se trouve à la fois perché en hauteur et les pieds dans l’eau. Tout autour, le paysage est vert et sauvage. Mais ce qui en fait un incontournable pour visiter le Parc National des Cévennes, c’est aussi la beauté de ses ruelles en pierre. Toute l’année, elles sont habitées par une douce animation. Notamment le jeudi : le marché de Florac est un des plus réputés de la région !

Cependant, pour découvrir les spécialités locales, vous pouvez également passer la porte des boutiques des producteurs locaux.

3. L’observatoire du Mont Aigoual

L’observatoire du Mont Aigoual, à visiter dans le Parc National des Cévennes

Crédit photo : Shutterstock – Lamax

Vous cherchez que faire au Parc National des Cévennes pour prendre de la hauteur ? Rendez-vous sur le point culminant du Gard, l’observatoire du Mont Aigoual. Perché à 1 567 mètres d’altitude, il offre un panorama exceptionnel. Lorsque le ciel est dégagé, la vue s’étend des Alpes aux Pyrénées, puis jusqu’à la mer Méditerranée !

Aménagé dans une bâtisse du XIXe siècle, l’observatoire a des airs de forteresse. Il abrite une exposition à propos de la météorologie et de la climatologie unique des lieux. C’est aussi le carrefour de nombreux sentiers de randonnée.

4. Les gorges du Tarn et de la Jonte

Visiter le Parc National des Cévennes, et les gorges du Tarn et de la Jonte

Crédit photo : Shutterstock – Claudio Giovanni Colombo

Les gorges du Tarn et de la Jonte sont des destinations idéales pour ceux qui cherchent que faire au Parc National des Cévennes pour découvrir la nature de la région. L’eau limpide couleur opale, les formations de pierre et les forêts dessinent des paysages sauvages d’une grande beauté.

Pourquoi ne pas partir à leur découverte en optant pour un moyen de transport traditionnel ? Les bateliers de la Malène entraînent les visiteurs au fil de l’eau depuis plus de 200 ans.

5. Le chaos de Nîmes-le-vieux

Le chaos de Nîmes-le-vieux

Crédit photo : Shutterstock – Marc Poveda

C’est un sentier de 4,5 kilomètres qui vous fera découvrir le chaos de Nîmes-le-vieux. Le site géologique possède ce petit quelque chose qui excite l’imaginaire des visiteurs. Les rochers dolomites s’accrochent au sol, s’élèvent parfois, formant un ensemble torturé et mystérieux.

Certains ont des formes évocatrices. À vous de trouver les arènes, le lion ou encore les marmites de Gargantua ! Prévoyez une heure trente de visite.

6. L’aven Armand

Visiter le Parc National des Cévennes et L’aven Armand

Crédit photo : Shutterstock – Fabian Ju

L’aven Armand est une des plus belles grottes de France. Vous devrez emprunter un funiculaire pour y pénétrer. Enfouie 100 mètres sous terre, elle abrite de véritables trésors.

Parmi les nombreuses formations géologiques remarquables, vous y trouverez la plus grande stalagmite d’Europe ! Elle mesure 30 mètres de long et scintille comme un diamant. Le site est éclairé par Fernand Jacopozzi, l’illuminateur de la Tour Eiffel. Le père de la spéléologie lui-même, Édouard-Alfred Martel, appelait l’aven Armand « le rêve des Mille et Une Nuits ».

À lire aussi : 8 grottes et cavernes à visiter en Occitanie

7. Le château d’Aujac

Le château d'Aujac

Crédit photo : Flickr – Modestine L’ânesse des Cévennes

Que faire au Parc National des Cévennes pour en apprendre plus sur son histoire médiévale ? Rendez-vous au château d’Aujac, édifié au XIIIe siècle au centre de la vallée de la Cèze. Il domine le paysage du haut d’un éperon rocheux qui culmine à 600 mètres d’altitude.

Vous pouvez découvrir l’ensemble architectural du château et du village castral au cours d’une visite guidée. En été, il est le cadre d’animations permanentes : musée, échoppes médiévales, espace restauration, etc.

À lire aussi : Les 11 plus beaux villages médiévaux de France

8. Le hameau du Villaret

Le hameau du Villaret

Crédit photo : Flickr – Alain RUEFF

Si vous cherchez que faire au Parc National des Cévennes pour embrasser l’authenticité de la région, ne manquez pas le Villaret. Ce petit village est représentatif des hameaux caussenards typiques. Il est niché dans le Causse Méjean, parmi les prairies balayées par le vent et les troupeaux de brebis.

Construit entièrement en pierre calcaire, le village se fond parfaitement avec le paysage. Des visites participatives sont organisées pour faire découvrir aux visiteu·rs·ses ce petit bastion de l’agropastoralisme.

9. Le mausolée de Lanuéjols

Le mausolée de Lanuéjols

Crédit photo : Wikipédia – Ancalagon

Visiter le parc naturel des Cévennes est l’occasion de découvrir le site romain de Lanuéjols. Le tombeau daterait du IIe ou IIIe siècle. Il fut commandité par une famille, probablement syrienne, pour rendre hommage à ses deux fils victimes de la lèpre.

Non loin, vous trouverez un monument bien plus ancien. Il s’agit d’un menhir daté aux alentours de 4 000 avant notre ère. Il ne faut pas manquer cette parenthèse hors du temps lors de vos vacances dans les Cévennes ! D’autant plus que le joli village de Lanuéjols mérite lui aussi le détour.

10. Le sommet de Finiels

Sommet de Finiels

Crédit photo : Wikipédia – Ancalagon

Du haut de ses 1 699 mètres d’altitude, le sommet de Finiels est le point culminant du Mont Lozère. C’est une boucle de 9 kilomètres qui vous permettra de rejoindre ses hauteurs. Trois heures de marche relativement faciles vous attendent. Si vous avez la chance d’y aller par temps clair, vous pourrez apercevoir le massif des Alpes et la mer Méditerranée.

11. Le château de Castanet

Le château de Castanet

Crédit photo : Wikipédia – Ancalagon

Si vous cherchez que faire au Parc National des Cévennes, ne manquez pas le château de Castanet. Cette manse très romantique du XVIe siècle se trouve au bord de l’eau, dans la commune de Pourcharesses. La rive arborée participe beaucoup au charme du château, qui abrite parfois des expositions d’art.

Des guinguettes ont été aménagées tout près. C’est un lieu tranquille et reposant, une parenthèse de fraîcheur lors de votre séjour.

12. La grotte de la Cocalière

La grotte de la Cocalière

Crédit photo : Wikipédia – Cocaliere

Surnommée la grotte aux diamants, la Cocalière vous promet un moment suspendu dans le temps. C’est un endroit féerique, qui touchera autant les enfants que les adultes. Les formes étranges des roches et les moires ondulées de l’eau sont admirablement mises en valeur par l’éclairage.

Cette grotte, qui a vu le jour il y a 35 millions d’années, n’a pas fini de se former. L’action du temps et de l’eau garde une emprise sur elle. C’est pourquoi la Cocalière est très appréciée des spéléologues !

13. Le musée des vallées cévenoles

Maison Rouge de Saint-Jean du Gard

Crédit photo : Wikipédia – sunappu-shashin

Pour en apprendre davantage sur le territoire, rendez-vous dans la Maison Rouge à Saint-Jean-du-Gard. Elle abrite un musée qui explore la vie traditionnelle, économique et sociale des Cévennes. L’accent est mis sur la filature de la soie, spécialité régionale. La production alimentait les entreprises de soierie lyonnaises, où travaillaient les fameux canuts.

Bonus : le chemin de Stevenson

Visiter le Parc National des Cévennes et suivez le chemin de Stevenson

Crédit photo : Wikipédia – lombiedezombie

Que s’est-il passé exactement dans l’esprit de Robert Louis Stevenson lorsqu’il plaqua tout pour partir à la découverte des Cévennes ? Celui qui écrira des années plus tard l’Île au Trésor était alors un jeune homme rêveur qui souhaitait se lancer dans l’écriture.

Il raconte son périple dans Voyage avec un âne dans les Cévennes. Le trajet qu’il parcoure alors est aujourd’hui intégré dans le réseau des chemins de Grande Randonnée. C’est le GR 70, que vous pouvez encore suivre aujourd’hui, le livre de Stevenson au fond du sac !

Comment aller au Parc National des Cévennes ?

Pour visiter le Parc National des Cévennes, vous pouvez emprunter l’autoroute A75 et la RN 106.

En autobus et en train, vous devrez sans doute faire des correspondances à Clermont-Ferrand ou à Nîmes. Voici les gares SNCF les plus proches :

  • Mende, à 25 kilomètres de Florac ;
  • Alès, à 70 kilomètres de Florac ;
  • Banassac – la Canourgue, à 25 kilomètres de Sainte-Enimie ;
  • Millau, à 42 kilomètres de Meyrueis.

Si vous vous trouvez loin des Cévennes et que vous préférez prendre l’avion, le mieux est de passer par l’aéroport de Montpellier. Pour trouver les offres les plus intéressantes, vous pouvez consulter le site d’un comparateur de vols tel que Skyscanner. Indiquez vos dates et il sélectionnera pour vous les meilleurs vols !

Enfin, une fois sur place, vous pouvez emprunter les navettes touristiques. Notamment depuis Florac, Sainte-Enimie et Meyrueis.

Où dormir au sein du Parc National des Cévennes ?

L’offre d’hébergements est large pour visiter le Parc National des Cévennes. Les randonneurs trouveront sur leur route de nombreux campings et gîtes d’étapes. Ceux qui voient leur séjour comme une escapade dans la nature pourront s’isoler dans un Airbnb ou un hôtel de charme.

Enfin, ceux qui veulent pouvoir rayonner dans tout le parc auront plutôt intérêt à trouver un hôtel à Florac, Sainte-Enimie ou Meyrueis. Quoi qu’il en soit, nous vous invitons à consulter ce comparateur d’hôtels pour trouver l’hébergement idéal. Histoire d’être sûr·e·s de choisir une option confortable et économique !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire