Les 12 meilleurs sites d’urbex dans le monde

avatar
vallee-moulins-sorrento-italie

Fascinants et intrigants à la fois, découvrez notre sélection des meilleurs sites d’urbex dans le monde !

Pratique consistant à visiter des lieux construits et abandonnés par l’homme, l’exploration urbaine dite « urbex » fascine autant qu’elle intrigue. Et pour cause, on pourrait presque confondre ces lieux laissés à l’abandon avec un scénario de film fantastique. Plus ou moins cachés mais bien présents dans le monde entier, ces sites d’urbex sont à la fois impressionnants, hypnotisants et parfois même effrayants.

Demeures, villes entières, hôpitaux, sanatoriums ou encore parcs d’attractions abandonnés… autant de lieux mythiques à explorer, où la nature reprend dignement ses droits au fil des années. Découvrez sans plus attendre notre sélection des meilleurs sites sites d’urbex dans le monde !

À lire aussi :
Urbex: l’étrange mais fascinant passe-temps des explorateurs urbains
Tourisme noir : 15 lieux terrifiants et incommodants à visiter dans le monde

1. Bodie, ville fantôme en Californie

bodie-californie-sites-d-urbex

Crédit photo : Shutterstock – Boris Edelmann

Mythique ville fantôme de Californie, Bodie est un vestige de la célèbre ruée vers l’or. Définitivement abandonnée en 1942 suite à deux incendies, la ville est aujourd’hui devenue un lieu de mémoire de l’Histoire des États-Unis.

Si Bodie n’est pas la seule ville abandonnée de l’Ouest Américain, elle en reste cependant la mieux conservée. Un site d’urbex à ne pas manquer lors de votre roatrip aux États-Unis !

2. Le village ensablé de Kolmanskop en Namibie

Kolmanskop-namibie-sites-d-urbex

Crédit photo : Shutterstock – CharlotteLouiseB

Très bel exemple de cette rencontre entre la nature sauvage et la construction de l’homme, le village ensablé de Kolmanskop est définitivement un incontournable des sites d’urbex à explorer dans le monde.

Jadis une cité diamantifère qui connu son apogée dans les années 1920, cette contrée est aujourd’hui abandonnée et envahie par le sable du désert de Namibie. Un décor particulièrement envoûtant, témoin de l’Histoire des lieux.

3. Pripyat en Ukraine

Pripyat-ukraine-urbex

Crédit photo : Shutterstock – Marianna Ianovska

Ce nom ne vous dit peut-être rien aux premiers abords, mais c’est dans cette ville ukrainienne qu’eut lieu la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.

A l’origine, c’est la centrale atomique de Tchernobyl qui a donné naissance à Pripiat. Finalement, cette ville finit victime d’un vingtième siècle ou l’industrie créée par l’homme s’est retournée contre lui.

En effet, la catastrophe dévastatrice causée par la centrale nucléaire de Tchernobyl, joyau de l’industrie nucléaire soviétique, est le plus gros accident atomique de l’Histoire de l’humanité. Ainsi, depuis la date de l’explosion du 26 avril 1986, la ville de Prypiat est laissée ravagée, comme si le temps s’est arrêté.

Aujourd’hui, la menace de radiation est très faible ce qui permet d’aller explorer ce site d’urbex, sûrement un des plus fascinants du monde. Un drôle de tourisme qui attire les curieux et les mordus d’insolite.

4. Le monument abandonné de Buzludzha en Bulgarie

urbex-bulgarie

Crédit photo : Shutterstock – Milen Dobrev

Perché à 1 441 mètres d’altitude au cœur du grand Balkan, le monument de Bouzloudja domine les montagnes bulgares. Impressionnant de par sa taille et son architecture complexe, ce lieu insolite aujourd’hui abandonné faisait autrefois office de salle des congrès, maison du Parti communiste bulgare.

Un site d’urbex unique au monde et fortement chargé en Histoire !

5. Un parc d’attraction abandonné en plein cœur de la ville de Yangon au Myanmar

yangon-parc-attraction-sites-d-urbex

Crédit photo : Camille Nagel

C’est au Myanmar en plein cœur de Yangon, ancienne capitale du pays, que prend place un site d’urbex des plus fascinants… un parc d’attraction abandonné, où la nature qui reprend ses droits crée une atmosphère magique aux limites du fantastique.

Ouvert en 1997, le parc a fermé du jour au lendemain quelques années plus tard pour des raisons qui restent incertaines. Un grand nombre d’attractions toutes plus fascinantes les unes que les autres y reposent.

Et le plus intrigant concernant ce site d’urbex, c’est bien l’endroit où il se situe ! En effet, il réside en plein milieu de la ville, entre le célèbre lac Kandawgyi et le bruyant Downtown. Mais sa localisation cachée dans un parc donne l’impression d’être dans une bulle totalement hors du temps.

6. L’hôpital de Beelitz-Heilstätten en Allemagne

hopital-abandonne-allemagne

Crédit photo : Shutterstock – Merlot Levert

Fascinant et inquiétant à la fois, cet ancien hôpital allemand fait partie des sites d’urbex les plus insolites et lugubres… En témoigne l’ambiance des lieux, mais surtout son Histoire glaçante !

En effet, entre 1898 et 1930 l’endroit servait de sanatorium pour soigner la tuberculose. Plus tard durant la Seconde Guerre mondiale, les lieux ont fait office de centre de soin pour les soldats Nazis. Pour finir, le site sera utilisé comme hôpital militaire par les Soviétiques de 1945 jusqu’à la chute du Mur de Berlin. Autant dire que les mémoires des lieux sont très chargés…

7. Les vestiges abandonnés des Jeux Olympiques de Sarajevo

bosnie-jeux-olympiques-abandonnesites-d-urbex

Crédit photo : Shutterstock – Patrik Dietrich

C’est à Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine, qu’ont eu lieu les tout premiers Jeux Olympiques d’hiver organisés dans un État communiste en 1984. Aujourd’hui, le site olympique est totalement abandonné. On peut encore y trouver les anciennes infrastructures, notamment la piste de bobsleigh, envahie par dame nature.

8. Xochimilco, l’île des poupées au Mexique

mexique-ile-poupees

Crédit photo : Shutterstock – marketa1982

L’île des poupées, que vous évoque cette appellation ? Bien que pouvant faire rêver les jeunes enfants, l’Histoire qui se cache derrière cette petite île du Mexique ne sort pas vraiment d’un conte de fée…

En effet, l’histoire raconte que le paysan qui vivait autrefois sur les lieux a un jour fait la macabre trouvaille d’une petite fille morte, dans un des canaux autour de l’île. Ainsi, il décida d’éparpiller jouets et poupées partout sur l’île afin de repousser les mauvais esprits.

Aujourd’hui, le site est classé au Patrimoine mondial de l’humanité et on peut y observer des centaines de poupées, voire même des morceaux, accrochés aux arbres et éparpillés un peu partout.

9. L’ancienne cité de Craco en Italie

craco-italie-meilleurs-sites-durbex

Crédit photo : Shutterstock – illpaxphotomatic

Situé dans le sud de l’Italie, le village médiéval de Craco a été laissé à l’abandon en 1963 à cause de l’instabilité de ses bâtiments, de l’écroulement de certaines maisons et des tremblements de terre assez récurrents.

Aujourd’hui, le site est devenu un lieu touristique. Il fut même le lieu de tournage de scènes de La Passion du Christ et Quantum of Solace.

10. La vallée des Moulins, Sorrente, Italie

vallee-moulins-sorrento-italie

Crédit photo : Shutterstock – Crazy nook

C’est au fond d’une profonde crevasse issue d’un tremblement de terre que reposent les anciens bâtiments de la vallée des moulins. Construits autour du XIIIe siècle, les fameux moulins ont finalement été déplacés vers la Piazzo Tasso de Sorrente en 1866.

Définitivement abandonné depuis les années 1940, le site est aujourd’hui dévoré par la végétation qui reprend ses droits.

11. Le Eastern State Penitentiary de Philadelphie, Pennsylvanie

penitentiary-philadelphia-urbex-sites d'urbex

Crédit photo : Shutterstock – MISHELLA

Construit en 1829, le Eastern State Penitentiary n’est pas le site d’urbex le moins glauque… Et pour cause, cette ancienne prison favorisait l’enfermement solitaire. En effet, les prisonniers y vivaient dans une solitude atroce. Quand l’un d’eux sortait de sa cellule, il devait porter une cagoule pour ne rien voir et ne pas être vu.

Quand le nombre de prisonniers est devenu trop élevé soit à partir de 1913, la prison a abandonné son système d’isolation. Ceci dit, les punitions n’en étaient pas moins sévères… Finalement, l’établissement ferme définitivement ses portes en 1971. Resté vide depuis cette date, le site a ouvert ses portes au public depuis 1994, avec notamment l’ouverture d’un musée.

12. La station de métro fantôme de City Hall, New York

City Hall, New York-sites-d-urbex

Crédit Photo : Shutterstock / Felix Lipov

Ouverte en 1904 directement sous l’Hôtel de Ville de New York, City Hall est aujourd’hui une station de métro fantôme. En effet, la rapidité de la Brooklyn Bridge station est venu lui voler vedette depuis 1940.

Si la vitesse a pris le dessus, on ne peut pas en dire autant pour le style. En effet, avec son plafond habillé de verres et des murs en mosaïques, City Hall est une vraie perle architecturale conçue par Rafael Guastavino.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
1820
Laisser un commentaire ou