Bodie, ville fantôme Californienne créée par la ruée vers l’or

avatar

Bodie, une ville fantôme hantée par la ruée vers l’or.

Si vous êtes amateur de villes fantômes, de cités mythiques, la ville de Bodie en Californie est l’un de ces endroits incroyables. Symbole de la ruée vers l’or entre 1870 et 1880 mais aussi de la conquête de l’Ouest américain, la ville de Bodie ne laisse pas indifférent.

Située entre le lac Tahoe et le Mono Lake, la ville de Bodie a connu son heure de gloire à l’époque où la fièvre de l’or s’était emparée de l’homme, à la fin du 19e siècle; à cette époque-ci, la colline où se niche Bodie produisit quelques 35 millions de dollars en or et argent.

La crise de l’or faisant son travail, sans oublier deux gros incendies, ont eu raison de cette ville qui vit ses derniers habitants l’abandonner dans les années 50. Aujourd’hui, on revient la voir pour son histoire, pour espérer retrouver l’atmosphère d’une époque perdue.

Bodie, ville fantôme, ruée vers l'or

Crédit photo: Wikimedia – PDPhoto.org

Bodie, le vrai Far West

L’histoire de cette ville est l’histoire classique de toutes les villes de l’Ouest qui ont vu les hommes arriver avec comme unique espoir: trouver de l’or et prospérer. Des centaines et des centaines de mineurs affluèrent au milieu des années 1860 et 1870 en pensant avoir trouvé un nouvel El Dorado. À la fin des années 1880, la ville comptait jusqu’à 10.000 habitants. Mais les ressources se tarirent rapidement et la ville se vida progressivement de ses habitants.

Aujourd’hui, la ville tient toujours debout, dépouillée des âmes qui la faisaient vivre. Elle est officiellement devenue une « ville fantôme ».

Bodie, ville fantôme, Californie, ruée vers l'or

Crédit photo: Pixabay – werner22brigitte

Ô temps, suspends ton vol !

Aujourd’hui, pour visiter la ville de Bodie, vous devez vous perdre dans ses rues, découvrir chaque maison et coller votre nez à la fenêtre. Depuis plus de 50 ans maintenant, tout semble être figé dans le temps: mettez vos mains contre les carreaux des échoppes et regardez chaque détail qui n’a pas bougé d’un pouce. À Bodie, le temps s’est arrêté: les vêtements sont toujours dans les placards, les outils sont encore disposés sur les établis, les jouets d’enfants traînent en compagnie des livres.

La malédiction

Comme toutes les villes fantômes, Bodie possède aussi sa malédiction. De nombreux visiteurs racontent qu’après avoir ramassé un objet quelconque qui provenait de la ville (pièce de monnaie, vaisselle ébréchée, etc.), le mauvais œil s’est abattu sur eux, allant de la mort du poisson rouge de la famille jusqu’à l’accident de voiture.

Depuis, des lettres provenant de tout le pays arrivent à Bodie où les « voleurs » d’un jour s’excusent d’avoir offensé les esprits des âmes défuntes et demandent aux Rangers de tout remettre à sa place, comme à l’Uluru en Australie.

Bodie, ville fantôme, Californie, ruée vers l'or

Crédit photo: Wikimedia – Daniel Mayer

Bodie, ville fantôme, Californie, ruée vers l'or

Crédit photo: Flickr – Mike Baird

Bodie, ville fantôme, Californie, ruée vers l'or

Crédit photo: Wikimedia – Francesco Orfei

Crédit photo principale: Wikimedia – Ian Sewell

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Lieux abandonnés
Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée