11 ascensions de volcans à faire dans le monde

avatar

Ils sont aussi spectaculaires, insaisissables que terrifiants, et pourtant, vous pouvez les gravir ! Voici 11 ascensions de volcans à faire dans le monde.

D’où viennent-ils ? Est-ce la Terre en colère qui s’exprime ? Est-ce le berceau des monstres qui s’agite ? Ils sont si menaçants, énigmatiques et beaux à la fois, que les volcans font couler de l’encre depuis la nuit des temps. Entre curiosités, légendes et superstitions, ces montagnes sont associées à l’extraordinaire comme au pire. D’après la mythologie grecque et romaine, certains cratères seraient la demeure des Dieux et des Déesses. D’après les légendes Maories ou chez les Chagas d’Afrique Australe, les volcans pourraient se livrer bataille, en témoignent leurs irruptions. Chez les grands écrivains, ils inspirent magnificence, jalousie et attraction magnétique. Et si, finalement, vous alliez vérifier par vous-même ? Entre frissons et excitations, voici donc 11 ascensions de volcans à faire dans le monde.

À lire aussi :
Les 12 plus belles plages du monde
Les 16 plus beaux sites archéologiques à travers le monde
25 des plus beaux minéraux et pierres précieuses au monde

 

1. Mont Rinjani, Indonésie

Mont Rinjani, Indonésie

Crédit photo : Shutterstock – K_Boonnitrod

Meilleure période : juin – septembre
Durée : 3 jours
Distance : 35 kilomètres

Approchez-vous et ressentez déjà l’ivresse et la fascination à l’approche d’une telle oeuvre de la nature. La beauté éclatante de la chaîne volcanique d’Asie du Sud-Est est un véritable aimant pour tout ceux qui s’y aventure.

Sur l’île de Lombok, le volcan Rinjani culmine à 3726 mètres et offre, après un assaut exigeant, une récompense incroyable : un lac spectaculaire, bleu et calme, au cœur d’un vaste cratère à fond plat (caldera). Si vous êtes un·e marcheu·r·se avéré·e, un tantinet féru·e d’adrénaline, lancez-vous dans une randonnée sur ce volcan monumental, dont une partie est encore active… Comptez entre deux et trois jours pour ce trek, l’une des plus belles ascensions de volcans possibles sur Terre.

À votre retour, délectez-vous d’une baignade dans un des lacs cristallins qui s’épanouit au pieds du mastodonte.
 

2. Mont Etna, Italie

Etna, Sicile

Crédit photo : Shutterstock – TravelNerd

Meilleure période : juin – septembre
Durée : une demi-journée
Distance : 10 kilomètres

Vous ne pourrez pas le dompter, il restera toujours imprévisible. L’Etna n’est pas seulement le plus haut volcan de Méditerranée, c’est aussi le plus actif au monde ! Mais aucun doute que vous serez envoûté par l’ascension du Mont Etna !

Envolez-vous pour la Sicile et rendez-vous au pied de cette montagne à la silhouette noire imposante et à la faune et la flore endémique. Mettez-vous en marche sur ce vaste territoire et goûtez à la sensation unique de gravir ses étendues désertiques, ses plages noires et ses crevasses lunaires. Cette entreprise n’est pas simple, mais vous n’oublierez jamais cette journée jusqu’à, selon l’option choisie, 3300 mètres d’altitude.

Par ailleurs, l’Etna est l’une des ascensions de volcans les plus proches de l’Hexagone.
 

3. Mauna Loa, Hawaï

Mauna Loa, Hawaï

Crédit photo : Shutterstock – MNStudio

Meilleure période : avril – novembre
Durée : 3 ou 4 jours
Distance : 68 kilomètres

Hawaï est un archipel à la richesse volcanique absolument unique au monde. En réalité, cet état des États-Unis est entièrement composé de roches volcaniques, accrochées au plus profond de l’océan. Parmi la plus emblématiques des ascensions de volcans sur cette île : le Mauna Loa.

Immense, actif, flirtant avec les nuages, il attire énormément de trekkeurs du monde entier. Levez-vous aux aurores car si l’ascension ne prend qu’une journée, elle n’en sera pas moins intense. Le sommet de cette longue montagne – de son nom traduit – vous amène à 4169 mètres. Dès les premiers pas, vous pénétrez alors dans un lieu de solitude et de silence. Les paysages abasourdissants se dévoilent sans cesse sous vos yeux ébahis : lac de lave solidifiée et rochers fondus, cônes volcaniques, tunnels de laves, arrêtes lunaires. Un tout qui en fait assurément l’une des plus belles ascensions de volcans du monde.
 

4. Pacaya, Guatemala

Le Pacaya, Guatemala

Crédit photo : Shutterstock – Byron Ortiz

Meilleure période : janvier – mai / octobre – novembre
Durée : 4 heures
Distance : 5 kilomètres

N’avez-vous jamais vu les gerbes, incandescentes, rouges et envoûtantes des volcans du Guatemala ? Ces derniers figurent parmi les volcans les plus magnifiques et spectaculaires qu’il soit. Il faut dire que ce pays est littéralement traversé par une chaîne de volcans !

Au départ d’Antigua, l’ascension du volcan Pacaya (2552 mètres) est une des plus époustouflantes au monde. Dès le départ, le paysage semble irréaliste. Les énormes vagues de lave noires se rassemblent en mer figée, parfois dentelée, parfois arrondie et s’enroule tout atour de la montagne. Puis, comme une ode inlassable à la vie, des étendues verdoyantes viennent ça et là, percer les roches volcaniques. Il vous suffira d’une seule journée pour effectuer la randonnée de ce volcan, mais son souvenir sera éternel.
 

5. Eyjafjallajökull, Islande

Le volcan Eyjafjallajökull, Islande

Crédit photo : Shutterstock – Albert Russ

Meilleure période : mars – août
Durée : 4 heures
Distance : 8 kilomètres

Si l’Islande est connue pour ces paysages naturels hors normes, ce n’est pas pour rien.

Le volcan Eyjafjallajökull (on sait que nous n’avez pas véritablement prononcé son nom) n’échappe pas à la règle. Ce volcan enfouit sous une calotte glaciaire offre une rencontre surréaliste entre le feu et la glace. Au sommet du glacier, à 1666 mètres, ouvrez grand les yeux. Vous êtes le spectateur privilégié des merveilles de Mère Nature. Devant vous et sous vos pieds s’étendent la vallée, la côte, les champs de lave recouverts de mousse, les bancs de sable noir, les pics escarpés, les geysers explosifs et les grottes de lave.

Eyjafjallajökull est considéré comme une des ascensions de volcans les plus difficiles au monde. Mais encore une fois, quelle journée !
 

6. Montagne Pelée, Martinique

Montagne Pelée, Martinique

Crédit photo : Shutterstock – Damien VERRIER

Meilleure période : décembre – mai
Durée : max 4 heures
Distance : max 8 kilomètres

Partez à l’assaut de la montagne Pelée ! Si ce volcan culmine à presque 1400 mètres d’altitude « à peine », sachez toutefois que pour grimper en haut il faut gravir des milliers d’escaliers naturels taillés dans la roche volcanique. Sinon, il existe d’autres sentiers, plus simple, à flancs de montagne.

Ne vous fiez pas à son nom, la montagne Pelée, ne ressemble en rien à un volcan recouvert d’une pellicule noire et dénuée de vie. La randonnée de ce volcan, peu importe le chemin, vous amène au contraire à la rencontre d’une mer verdoyante à couper le souffle.
 

7. Villarrica, Chili

Villarrica, Chili

Crédit photo : Shutterstock – Vaclav Sebek

Meilleure période : octobre – avril
Durée : max 1 jour
Distance : max 13 kilomètres

 

Parmi les pays où faire les plus belles ascensions de volcans, le Chili s’illustre ! Cette terre volcanique brille notamment de par son incroyable volcan surplombant un lac cristallin : le Villarrica. Situé en terre de feu, la Patagonie, ce volcan haut de 2847 mètres est encore actif. Mais cela ne saurait arrêter les grands passionné·e·s de volcan.

Partez à l’assaut de ses couches successives de laves, ses neiges éternelles, ses crêtes acérées, ses paysages scéniques et lunaires, et marchez presque jusqu’au bout du monde…

L’ascension du volcan se fait en une journée mais nécessite du matériel de haute montagne.
 

8. Cotopaxi, Équateur

Le Cotopaxi, Equateur

Crédit photo : Shutterstock – Ammit Jack

Meilleure période : juin – septembre
Durée : 2 jours
Distance : 9 kilomètres

Parmi les mastodontes de ce monde : le Cotopaxi en Équateur. Ce volcan actif est le plus haut de la planète, en témoigne son sommet toujours enneigé. L’ascension de ce volcan requiert, en plus d’une bonne condition physique, un minimum de matériel type crampons et piolet. Attention, également, au mal des montages. La journée sera donc aussi intense que merveilleuse.

L’ascension de ce volcan débute sur une vue splendide de la montagne qui se reflète dans l’eau. Puis peu à peu, la végétation se raréfie, les plaines laissent place aux pentes noircies, fumantes, enneigées…
 

9. Kilimandjaro, Tanzanie

Kilimandjaro

Crédit photo : Flickr – Antonin Rémond

Meilleure période : janvier – février / juillet – octobre
Durée : 7 jours
Distance : 40 kilomètres

Une étreinte avec ce géant emblématique est inoubliable ! C’est un rêve pour les trekkeurs du monde entier et tous les mordus de haute montagne. Si vous êtes de cela, l’ascension de ce volcan doit figurer en haut de votre to do list.

Roi de l’Afrique, son sommet culmine à presque 5 900 mètres et s’atteint en plusieurs jours de marche aussi éprouvante que magistrale. Là haut, vous allez sûrement verser une larme – gelée – lorsque vous vous rendrez compte que vous côtoyez les nuages, les glaciers et les paysages lunaires. Mais que vous venez surtout d’accomplir l’une des plus majestueuses ascensions de volcans !
 

10. Le Piton de la Fournaise, Réunion

Le cratère du Piton de la Fournaise, l'une des plus belles ascensions de volcans

Crédit photo : Shutterstock – A. Karnholz

Meilleure période : juin – octobre
Durée : 1 demi-journée
Distance : 10 kilomètres

Il suffit d’un virage pour tout à coup se retrouver sur la Lune…

La journée débute par une passage par la plaine des Sables : une étendue sablonneuse, teintée de marron et de rouge, qui semble privée de toute vie. Puis, débute l’ascension, par des escaliers menant jusqu’aux champs de lave et jusqu’aux premiers cratères.

S’il faut un minimum de motivation pour atteindre le sommet à 2 632 mètres d’altitude, cette randonnée volcanique reste accessible à la plupart des gens.

Mais n’en doutez pas : vous vous sentirez minuscule dans ce décor fait de coulées de lave séchées aux formes uniques et teintées de couleurs parfois surprenantes.

11. Le Mont Batur, Indonésie

Vue sur le Mont Batur, randonnée

Crédit photo : Shutterstock – Rajaraman Arumugam

Meilleure période : août – septembre
Durée : 5 heures
Distance : 14 kilomètres

Le Mont Batur donne l’impression d’être un sacré morceau. Pourtant, l’ascension jusqu’à son sommet (1 717 mètres) est accessible à tous les niveaux. Une fois en haut, la récompense est exceptionnelle. Le décor, surtout au coucher du soleil, est indescriptible. Une impression d’impuissance et d’admiration vous traversera devant le paysage hors norme.

Attention toutefois : si vous n’avez pas réservé à l’avance, soyez prudent·e·s. Une véritable mafia s’est organisée autour des activités liées au volcan. Renseignez-vous à l’avance et si vous ne le sentez pas, faîtes marche arrière.

Vous êtes fans d’ascensions de volcans et avez fait l’une d’elles ? Racontez-nous vos montées en commentaire !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée