Guide voyage Mexique

Toutes nos destinations

Les guides touristiques Mexique

Tourisme - Mexique

  • Capitale : Mexico
  • Langue officielle : Espagnol
  • Population : 114 793 341
  • Hymne National : Himno Nacional Mexicano
  • Monnaie : Peso Mexicain (MXN)
  • Fête nationale : 16 septembre
  • Pays frontaliers : États-Unis, Guatemala, Belize

Pourquoi visiter le Mexique ?

Entre les deux Amériques, le Mexique est une destination latine de choix. Les vestiges des civilisations précolombiennes et les nombreuses curiosités naturelles rendent le voyage excitant et rempli de mystères. Sur les traces des peuples Mayas et Aztèques, vous découvrirez les sites archéologiques parmi les mieux conservés et les plus beaux de l’Amérique latine. Mais si l’histoire du Mexique ne vous enchante pas plus que ça, vous ne serez pas déçus par les innombrables stations balnéaires et leurs plages paradisiaques, l’agitation des grandes villes et leur vie nocturne agitée, les pueblos et leur architecture coloniale hispanique, le désert, les forêts tropicales, ou encore les montagnes et volcans… Un pays complet en tout point, qui mérite qu’on s’y attarde bien plus qu’un seul voyage, tant pour son immensité, que pour ses ressources.

Activités au Mexique

Ce qu’il faut visiter au Mexique :

Région du centre

Mexico: Toujours dans le Top 3 des plus grandes métropoles du monde, Mexico est tentaculaire, polluée, dangereuse, etc… Mais ne vous arrêtez pas à ce que vous pouvez lire dans les guides. La ville était autrefois la capitale Aztèque et regorge de sites archéologiques et d’édifices historiques remarquables. La place principale du Zocalo sera votre point de départ. D’ici, visitez les vestiges du Templo Mayor qui témoignent de l’ancienne capitale Tenochtitlán. Puis la Catedral Metropolitana, le Palacio Nacional, le Palacio de Bellas Artes, les peintures murales de Diego Rivera, ou encore le Musée national d’Anthropologie. Voilà pour les visites dites « classiques ».

Avant d’aller à la découverte des quartiers, et de la culture vivante de Mexico, vous pouvez admirer un panorama de la ville depuis le dernier étage de la Torre Latino-Americana. Ensuite, donc, vous aurez l’embarras du choix entre le quartier animé la nuit de la Zona Rosa, juste à côté du quartier huppé de Barrio Polanco; les maisons coloniales bleu pastel et les ruelles de Coyoacán où l’on visite les maisons de Frida Kahlo et León Trotsky, de même que celles du quartier San Angel. Enfin, tout au Sud de la ville, vous apprécierez une balade en trajinera dans les jardins flottants de Xochimilco.

Environs de Mexico: Au Nord de la capitale mexicaine, on trouve plusieurs sites d’exception :
– le plus grand site archéologique précolombien au monde, Teotihuacán, avec ses pyramides du Soleil et de la Lune. On y vient pour se recueillir.
Tula et ses ruines sur lesquelles reposent les statues ou totems des Atlantes.
– le village de Tepotzotlán et son monastère jésuite dont le musée est à voir.
– le monastère fortifié d’Acolman

Deux heures de route à l’Ouest de Mexico, Valle de Bravo et son lac (artificiel) est une excellente destination pour un weekend à la nature.

Puebla: Au Sud-Est de la capitale, c’est un bijou portant le nom de Puebla que l’on découvre. Vous serez subjugué par l’architecture baroque de son vieux-centre dont les façades colorées sont parfois ornées de talaveras (céramiques produites localement). Flânez dans les rues au détour de la place principale où est posée la Cathédrale de Puebla. À 15km de là, sur les hauteurs de la ville, l’église de Cholula, aux dômes en azujelos, est absolument magnifique. Enfin, une autre curiosité située à l’Ouest de Puebla est à voir (seulement à voir) : le volcan Popocatépetl culminant à 5426m, est toujours en activité, et sa neige autour du cratère y est éternelle.

État d’Oaxaca: Oaxaca est la capitale de l’état éponyme qui abrite les sites archéologiques de Monte Albán, autrefois « quartier général » des Zapotèques et l’un des plus grands sites du Mexique, et ceux de Mitla à 40km. Sur la côte Pacifique, ne manquez pas Tehuantepec, Zipolite, et Puerto Escondido pour pratiquer du surf.

Région d’Acapulco: Acapulco et ses plages font rêver, mais les barres d’hôtels et le nombre de touristes hallucinant vous fera déchanter. Les eaux ne sont pas super propres. Vous passerez néanmoins un moment à regarder sauter les plongeurs depuis les falaises de 35m. Entre Mexico et Acapulco, vous vous arrêterez à Taxco, superbe petite ville.

Région de Guadalajara: La deuxième ville du pays, Guadalajara, est une accumulation de bâtisses à l’architecture coloniale que l’on découvre au rythme des mariachis, ces fameux guitaristes portant des sombreros. Les villes qui entourent Guadalajara ont été créées pendant la colonisation espagnole. Celles qui valent le coup d’être vues sont Durango, toute rénovée, Guanajuato et son ambiance sympa, Pátzcuaro et son artisanat indien, Querétaro et son centre classé Unesco, Réal de Catorce et son style far west, l’agréable San Luis Potosí, Zacatecas et ses ruelles possédant un riche passé, et bien sûr Tequila et ses distilleries de la boisson du même nom. Sauf pour cette dernière, les distances sont assez longues malheureusement.

Depuis Guadalajara, il est conseillé de rejoindre la côte depuis le petit village de pêcheurs de Chacala par exemple, pour la remonter jusqu’à la région de la Basse-Californie.

Monterrey: La grande ville de Monterrey est très dynamique et industrielle. Elle est blottie au pied de montagnes, mais elle ne vaut pas qu’on s’y attarde cependant.

Péninsule du Yucatán

Cette région qui s’avance vers Cuba, entre le Golfe du Mexique et la mer des Caraïbes, est la plus touristique du pays. Ses plages paradisiaques au sable blanc et eau turquoise attirent du monde, d’autant que des stations balnéaires importantes s’y sont développées très vite. Les sites d’intérêt sont légion.

Campeche: En arrivant de Mexico, votre première halte sera Campeche, la seule ville fortifiée du Mexique, avec ses ruelles aux maisons colorées. Au Sud-Est, Edzna est très peu visité et c’est pourtant un site archéologique entier.

Mérida: La capitale régionale, est idéale pour séjourner et rayonner dans les alentours. Chichén Itzá est un site majeur à découvrir absolument, à 1h30 de route vers Valladolid. Au Sud, on a Mayapán, la dernière capitale de la culture Maya. Plus au Sud encore, Uxmal est un autre site archéologique majeur. On peut pousser jusque Sayil et son palais, puis 15min plus loin à Labná. À l’Est de Mérida, le village d’Izamal est magnifique avec son couvent, et ses rues calmes très authentiques. Sur la côte, à l’Ouest, une balade en bateau s’avère apaisante à Celestún.

Valladolid: Dans les alentours de Valladolid, l’une des premières colonies espagnoles, vous ne manquerez pas le Cenote Dzitnup, une piscine à ciel ouvert, une sorte de nappe phréatique dont le sol qui la couvrait s’est écroulé, ce coin est magnifique. Au Nord, le village de pêcheurs de Rio Lagartos est aussi l’entrée du parc naturel du même nom.

La côte caribéenne: C’est la plus touristique, avec des stations balnéaires de renommées mondiales. À commencer par Cancún et sa vie nocturne. Les resorts et grands hôtels se succèdent le long de la plage. Les amateurs de plongée et farniente iront passer un jour ou deux sur Isla Mujeres ou alors au Nord sur Isla Holbox. En descendant la côte, on trouve Playa del Carmen qui permet de se rendre sur l’île de Cozumel dont les fonds marins sont exceptionnels ! Pour plus de tranquillité, continuez plus au Sud jusqu’à Paamul ou bien Puerto Aventuras et son bassin à dauphins. Notez que le long de cette côte, on recense bon nombre de cenotes, ces rivières souterraines qui s’explorent en plongée sous-marine ou en snorkeling.

Ne pas rater également Tulum et sa cité Maya située au bord de l’eau. C’est l’un des plus beaux sites de la péninsule. Juste au Nord, la Laguna Xel-ha est très visitée. À l’Ouest de Tulum, la cité et les lagunes de Cobá sont à voir.

Au Sud de Tulum, la réserve Sian Ka’an est une biosphère qui rassemble tout ce dont on rêve lorsqu’on vient au Mexique : forêts, lagunes, corail, îlots de sable, marécages, une faune plus que riche, marine et terrestre. Un vrai paradis qui contient aussi des ruines Mayas !

Enfin, tout au Sud de la péninsule du Yucatán, tout proche de la frontière avec le Guatemala, Calakmul est une cité Maya en plein milieu de la jungle dans une réserve naturelle.

Le Chiapas

Le Chiapas est une région contrastée par la richesse de sa nature sauvage et montagneuse, et la pauvreté de ses habitants.

Palenque: Inscrits à l’Unesco, le Parc National et la cité Maya de Palenque sont remarquables. La cité est en partie cachée dans la forêt, mais reste l’une des plus belles du Mexique. Vous ne vous ennuierez pas ici, puisque l’on trouve une quantité d’attraits touristiques comme les cascades d’Agua Azul et Misol-Ha, et les eaux turquoises et le pont suspendu d’Agua Clara. Dans la journée, on peut également se rendre à Yaxchilán, une cité Maya en plein cœur de la jungle.

San Cristóbal de Las Casas: Cité coloniale, San Cristóbal est à visiter sans modération. Depuis son Zócalo et sa bonne ambiance, vous pourrez admirer sa Cathédrale, puis au fil des rues, vous vous arrêterez voir le Templo Santo Domingo ou bien le marché. Pour aller à la rencontre des indiens tzotziles, les villages de San Juan Chamula et Zinacantán se trouvent juste à côté.

Cañon del Sumidero: Proche de Tuxtla Gutiérrez, vous pouvez naviguer en pirogue sur le río Grijalva au sein du Cañon del Sumidero. Le site naturel est sublime, dans lequel vous observerez les crocodiles, ou bien les parois rocheuses hautes de 1000m par endroit.

Lagunes de Montebello: Les petits lacs qui composent cette partie du Chiapas au bord du Guatemala sont rendus encore plus beaux lorsque les lueurs matinales colorent les lagons. On y accède par la route de Comitán à 150km de San Cristóbal.

Toniná: L’ancienne cité de Toniná a été construite sur le flanc d’une colline dont la vue depuis le sommet est parfaite. La pyramide au pied de celle-ci mesure 80m de hauteur.

Golfe du Mexique

La côte Est du Mexique possède quelques sites archéologiques intéressants : Cempoala, Papantla, mais surtout El Tajín, inscrit à l’Unesco, est un des plus importants sites précolombiens du Mexique et l’un des mieux conservés. Sur la côte, vous pouvez aussi faire un arrêt pour voir la cascade d’Eyipantla, la ville portuaire de Veracruz, et les plages et lagunes de Catemaco.

Région du Nord

C’est depuis Chihuahua que débute le désert aride qui va jusqu’à la frontière avec le Texas. Un trajet en train est conseillé pour rejoindre la côte Ouest à Los Mochis. Cette côte Ouest qui possède d’ailleurs beaucoup de station balnéaire de charme.

La Basse-Californie

Depuis la frontière avec les Etats-Unis, de Tijuana, jusqu’au bout de la péninsule à Cabo San Lucas, entre désert ponctué de cactus, et plage de sable blanc, la Basse-Californie est une terre d’aventure et de grands espaces. De janvier à mars on peut observer les baleines depuis la Laguna Ojo de Liebre.

Quel budget prévoir pour le Mexique

Vous pouvez calculer votre budget voyage au Mexique selon votre profil voyageur grâce à notre outil :

Calculez votre budget voyage

Réservez vos activités - Mexique au meilleur prix

Vous avez réservé votre vol et votre hôtel pour Mexique? Pour gagner du temps sur place et faire des économies, notre comparateur vous permet de trouver les meilleurs prix pour les activités touristiques - Mexique : billet d'entrée aux monuments et musées incontournables, visites guidées, City Pass, excursions, etc. Pour comparer les activités - Mexique, utilisez la barre de recherche ci-dessous :