Les Alpes en camping-car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour les Alpes Voir les offres

Comment visiter les Alpes en camping-car ou van aménagé ? Vous trouverez la réponse dans notre article dédié !

Envie de visiter les Alpes en camping-car ou en van aménagé ? Voilà une idée permettant de visiter librement le plus imposant des massifs montagneux d’Europe. Dormir dans son véhicule est en effet une façon de voyager très à la mode. Vous n’avez aucun besoin de réserver quelconque chambre d’hôtel. Surtout, vous pouvez vous arrêter en haut d’un col, dans une vallée, même s’il n’y a aucune infrastructure hôtelière.

Les Alpes sont un massif étendu sur une grande partie de l’Europe, notamment le sud de la France, l’Italie, la Suisse, la Slovénie, l’Autriche et l’Allemagne. Les Alpes s’étendent sur 190 959 km², et l’on dénombre 82 sommets au total entre la mer Méditerranée et le Danube. En venant visiter les Alpes en camping-car, vous allez donc franchir de nombreux cols routiers de haute montagne. Leur altitude avoisine parfois les 3 000 mètres.

Vous ne savez néanmoins comment effectuer ce périple ? Voici nos conseils pour visiter les Alpes en camping-car.

Idées d’itinéraires dans les Alpes en camping-car

annecy lac deltaplane

Crédit Photo : Shutterstock / Natolie

Les points d’entrée dans les Alpes sont multiples, même si vous partez depuis la France. En effet, vos itinéraires varieront selon que vous partiez de Nice, Lyon, Milan, Munich ou Ljubljana.

Vous pouvez par exemple choisir d’explorer les Alpes françaises. Ce voyage peut même en représenter plusieurs. De la Haute-Savoie au Vercors en passant par le parc national du Mercantour, il y a déjà d’innombrables choses à voir et à faire. Si en plus de cela, votre parcours inclut l’Italie et la Suisse, alors il faudra partir plusieurs semaines.

Voici justement quelques idées d’étapes à faire lors de vos escapades alpines. Au programme, du sport (randonnée, ski), des produits du terroir, des monuments historiques, des villages reculés et des villes historiques :

Les Alpes en 5 jours

La Route des Grandes Alpes en 15 jours

  • Thonon-les-Bains,
  • Morzine,
  • Le Grand-Bornand,
  • Le col de l’Iseran,
  • Annecy,
  • La chaîne des Aravis,
  • Sallanches et Chamonix-Mont-Blanc,
  • Bourg-Saint-Maurice,
  • Albertville,
  • Chambéry,
  • Grenoble et le massif de la Chartreuse,
  • Le parc de la Vanoise avec Val d’Isère,
  • Tignes et Modane,
  • Briançon,
  • Le col du Galibier,
  • Le massif de la Meije,
  • Barre des Écrins,
  • Gap,
  • Sisteron,
  • Digne-les-Bains,
  • Saint-Véran,
  • Le col de Vars,
  • Barcelonnette,
  • La route de la Bonnette,
  • Le parc national du Mercantour,
  • Menton.

Les Alpes en un mois

Ces nombreuses étapes ne sont qu’indicatives. Il y a tellement d’idées de parcours sur toute la superficie des Alpes, que l’on ne pourrait en établir un seul. Vous pourrez également passer par de nombreux autres villages.

Adaptez votre road-trip à la durée du voyage et à ce que vous souhaitez y faire : nature, villes, randonnée ou voiture, etc. Par conséquent, restreignez une zone si vous venez visiter les Alpes en camping-car en peu de temps. Sur un mois, vous pourrez aisément séjourner plus longtemps dans un tel ou tel village alpin.

Louez un camping-car pour les Alpes

Conduire dans les Alpes en camping-car : les règles de circulation à connaître

Vue imprenable sur les Alpes françaises, partie du célèbre trek - Tour du Mont Blanc

Crédit Photo : Shutterstock – Kojin

S’il faut bien entendu respecter le code de la route, conduire en camping-car implique de redoubler de prudence. Surtout dans les Alpes, où les routes peuvent être enneigées dès l’automne et jusqu’au printemps. On vous déconseille de conduire dans les Alpes en camping-car par temps neigeux.

Mais les caprices de la météo ne s’anticipent pas toujours. Voici quelques conseils si vous venez visiter les Alpes en camping-car en hive :

  • D’une part, prenez en considération le gabarit, le poids et la hauteur du camping-car. Le poids et la vitesse accroissent la distance de freinage. Roulez moins vite lorsque la visibilité en montagne est moins bonne, surtout sur la neige.
  • D’autre part, pensez à vous équiper de pneus neige ou de chaînes. Pour éviter de prendre trop de vitesse dans les descentes, utilisez le frein moteur au lieu des freins classiques. En altitude et durant les saisons froides, le verglas est votre pire ennemi. Adaptez votre conduite selon les risques de glissades. Si vous perdez le contrôle sur l’avant du camping-car, décélérez pour retrouver de l’adhérence. Si l’arrière chasse, ne freinez surtout pas.

Tout cela concerne la conduite dans les Alpes en hiver. À toute saison, les mêmes règles que celles qui prévalent pour tous les véhicules doivent être respectées. Les limites de vitesse en camping-car sont donc similaires aux voitures, soit :

  • 50 km/h en agglomération,
  • 70 à 80 km/h sur les routes secondaires,
  • 90 km/h sur les voies de dépassement,
  • 110 km/h sur les chaussées séparées,
  • 130 km/h sur autoroute.

Conservez toujours au moins 50 mètres de distance avec un véhicule qui vous précède. Notez également qu’en camping-car, vous devez rester sur la file de droite dans les rond-points.

Péages d’autoroutes dans les Alpes : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Les régions alpines françaises, de Genève à Nice, sont traversées par des autoroutes à péages. Celles-ci sont concédées à plusieurs sociétés privées, notamment Vinci, AREA ou ATMB (Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc). En Suisse, Autriche et Italie, les autoroutes comportent également des sections à péages.

Visiter les Alpes en camping-car vous soumet à des tarifs plus élevés, généralement calculés en classe 2. Pour rayonner dans la partie française des Alpes, vous emprunterez les autoroutes A41, A410, A40, A430, A43, A51 et l’A8. Voici quelques tarifs de péages pour visiter les Alpes en camping-car (classe 2) :

  • Aix-en-Provence à Sisteron sud : 14,30€,
  • Aix-en-Provence à Menton : 33,80€,
  • Bellegarde (01) à Chamonix-Mont-Blanc : 19,80€,
  • Annecy à Chambéry : 7,20€,
  • Annecy à Grenoble : 16,10€,
  • Aix-en-Provence vers Grenoble : 42,40€,
  • Grenoble à Chamonix-Mont-Blanc : 30,90€,
  • Aix-en-Provence à Chamonix-Mont-Blanc : 73,30€,
  • Lyon à Chamonix-Mont-Blanc : 37,80€,
  • Lyon à Modane : 38€,
  • Tunnel du Mont-Blanc France vers Italie : 61,30€,
  • Lyon à Turin avec tunnel de Fréjus : 99,30€,
  • Genève à Milan : 72,30€,
  • Genève à Chamonix-Mont-Blanc : 11€,
  • Et de Genève à Nice : 76,20€.

Vous l’aurez compris : traverser les Alpes en camping-car coûtera cher. D’une part, il faut compter le prix des péages, plutôt élevé. Et d’autre part, les autoroutes de montagne vous feront consommer beaucoup de carburant.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous aimeriez découvrir les Alpes en camping-car, mais vous n’êtes pas propriétaire d’un tel véhicule ? Ce n’est plus un problème, puisque de nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. Il suffit de le signer, une fois rentré·e·s des Alpes, pour régler tout cela.

Louez un camping-car en France

Comment et où louer un camping-car dans les Alpes

Paysage hivernal : chaine des Aravis sous les nuages

Crédit photo : Shutterstock – Radu Razvan

Si vous pensez louer votre camping-car sur place, au début de votre aventure, ce ne sera pas un problème. Que ce soit à Annecy, Chambéry ou encore Grenoble, les locations sont nombreuses. Néanmoins, renseignez-vous avant de partir, pour éviter toute mauvaise surprise. L’avantage de la location en ligne, c’est justement d’assurer ses arrières avant son départ.

Enfin, privilégier une location en France, pour éviter toute mésentente. Si les régions frontalières parlent souvent français, le contrat lui, sera peut-être dans une autre langue.

Louez un camping-car pour les Alpes

Les aires de camping-car dans les Alpes : où stationner ?

Carte Caramaps des Alpes

Crédit photo : Caramaps

Stationner en camping-car ou van légalement

Maintenant, où stationner dans les Alpes en camping-car ? Cette question est souvent épineuse. En théorie, le stationnement sur l’espace public doit avoir une durée limitée. Il est autorisé sur tous les emplacements dédiés à cet effet, notamment les marquages au sol bleus et blancs.

En dehors des agglomérations, le véhicule ne doit gêner ni la circulation, ni la signalisation routière. Dans les agglomérations, vous pourrez donc stationner en camping-car sur les mêmes emplacements que ceux réservés aux vans et aux voitures.

Dormir en camping-car ou en van aménagé

Dormir dans son camping-car est autorisé par la loi française. Mais en revanche, passer la nuit sur l’espace public est considéré comme du camping sauvage. Du coup, il est difficile d’établir une distinction entre stationnement court, bivouac et camping sauvage. Par ailleurs, les régions Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes comportent de nombreux parcs naturels. D’une manière générale, il faut éviter de faire du camping sauvage dans un parc national ou régional.

De plus, le camping-car, peu discret, est facilement repérable par les autorités policières. Pour pouvoir dormir tranquillement lors de vos étapes, on trouvera de nombreuses aires de services pour camping-car. Le webmagazine Camping-car en recense près de 1 000, rien que pour la région Rhône-Alpes.

Où dormir en Savoie, Haute-Savoie, Isère, Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence ou dans les Alpes-Maritimes ? Notre solution phare est l’application Park4night. Cet outil disponible gratuitement, référence les meilleurs spots où dormir en camping-car et en van. Il s’agit de choisir parmi les terrains de camping, aires de services, parkings et lieux isolés en pleine nature.

Or dans les Alpes, les grands espaces permettent aisément de trouver un spot où s’installer sans ne déranger personne. La règle d’or étant de ne jamais souiller l’environnement naturel avec vos déchets. Vous ne digérez pas le plastique ni les mégots de cigarette, les animaux de montagne non plus !

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car dans les Alpes ?

Parcours dans les Dolomites

Crédit photo : Shutterstock / gorillaimages

Le climat des Alpes, en raison du relief, est majoritairement continental et montagnard. Mais au sud (Alpes-de-Haute-Provence et Alpes-Maritimes), le climat est plus méditerranéen. Les influences climatiques sont en effet différentes selon que l’on se trouve à Genève, Nice, Gap ou Grenoble.

Dans les Alpes du Nord (Savoie, Haute-Savoie), les hivers sont froids et neigeux, les étés sont chauds et humides. Les Alpes du centre (Isère, Hautes-Alpes) sont marquées par un ensoleillement plus généreux. On parle de climat méditerranéen de montagne au sud, avec de fortes chaleurs en été et une chute des températures en hiver.

Alors, quand visiter les Alpes en camping-car ? Il n’y a pas de meilleure période, on peut s’y rendre toute l’année. Tout dépend de ce que vous souhaitez faire. En hiver, les Alpes sont une destination parfaite pour faire du ski. En été, c’est une région idéale pour faire de la randonnée. Attention toutefois à bien vous équiper : les fortes gelées hivernales sont fréquentes dans les Alpes. Il sera quand-même bien plus confortable de visiter les Alpes en camping-car entre mai et septembre.

Louez un camping-car pour les Alpes

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire