L’Autriche en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Louez votre camping-car pour l'Autriche Voir les offres

Comment visiter l’Autriche en camping-car ou van aménagé ?

Vous partez en road-trip à travers les Balkans, l’Europe de l’Est, l’Allemagne et/ou exclusivement l’Autriche ? Visiter l’Autriche en camping-car ou en van aménagé, c’est choisir l’option liberté de déplacement et de logement : dormez librement – dans les espaces dédiés au camping – sans vous soucier des hôtels !

L’Autriche est un pays charnière entre l’Europe occidentale et les pays balkaniques, entre les cultures latines et slaves, entre les Alpes et la vallée du Danube : un pays peu visité et pourtant replet de curiosités, riche d’un patrimoine historique et culturel multimillénaires.

Visiter l’Autriche en camping-car ou en van aménagé permet de voir des paysages naturels et les sommets vertigineux des Alpes, des villes historiques (berceaux des Habsbourg) – Vienne, Graz, Linz, Salzbourg, Innsbruck. La population autrichienne n’est que de 8,8 millions d’habitants, dont 1,8 millions de personnes vivent à Vienne.

Vous aurez donc de vastes espaces naturels à parcourir en explorant les routes autrichiennes, entre les lacs aux eaux claires, ceintes par les hautes montagnes, les forêts, les villages typiques et folkloriques, les plaines à l’est du pays et les montagnes où randonner : deux-tiers du pays sont recouverts par le massif alpin.

Vous envisagez de visiter l’Autriche en camping-car ou en fourgon aménagé ? On a réfléchi pour vous à un mini-guide de visite de ce pays unique en Europe Centrale.

Louez un camping-car près de chez vous

Idée d’itinéraire en Autriche en camping-car

Autriche

L’Autriche est un pays relativement petit – seulement 83 879 km², une superficie équivalente à celle des Émirats Arabes Unis -, mais sa diversité culturelle, con capital naturel, son patrimoine historique et architectural sont tels qu’il vous faudra plusieurs séjours pour avoir une fine connaissance du pays.

Qu’on se le dise : l’Autriche, c’est une destination à la fois pour les sportifs, les « écolo-bobos », les assoiffés d’aventure en pleine nature, et les touristes en quête de confort, à l’affût des merveilles historiques (palais, châteaux, musées, etc.). Bien entendu, il va falloir établir un itinéraire.

Que fait-on et où va-t-on pour visiter l’Autriche en camping-car pour une semaine, 15 jours ou un mois ? Voici quelques idées d’itinéraires à faire en Autriche, selon la durée :

  • Une semaine : les rives du lac de Constance, Bregenz, le Voralberg et le Tyrol (Innsbruck)
  • Camping-car Autriche

    Crédit photo : Caramaps

  • 15 jours : même parcours, plus le col du Grossglockner, la région de Salzbourg, Oberösterrich, Styrie, et Vienne
  • Camping-car Autriche

    Crédit photo : Caramaps

  • Un mois : même itinéraire, plus la région et les lacs du Salzkammergut, le lac de Worth et la région du Kämten et les lacs de Carinthie, le Burgenland, le lac Neusiedler See, le château de Schönbrunn, Hallstadt, Graz, Linz, la vallée du Danube à Wachau
Camping-car Autriche

Crédit photo : Caramaps

En venant visiter l’Autriche en camping-car, il faudra immanquablement voir la vieille ville de Hallstadt, Vienne et le parc national Neusiedler See. Ces étapes ne sont, bien sûr, qu’indicatives.

Il faudra se contenter d’une seule partie – l’ouest par exemple – si vous n’avez qu’une semaine. En venant visiter l’Autriche en camping-car ou en van aménagé pour 15 ou 20 jours, on pourra s’attarder un peu plus sur chaque zone en restant dormir plusieurs nuits à un spot magique que vous aurez trouvé.

Tout dépend évidemment des envies de chacun : on peut visiter l’Autriche pour ses lacs et ses montagnes, ses villes et leur patrimoine historique, rouler sur les routes du vin du Weinviertel au Burgenland.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Il est désormais facile de louer un camping-car en France. Comment ? En passant par des plateformes de mise en relation entre les locataires (vous-même) et les propriétaires particuliers de camping-cars comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Bien veiller à choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et s’il est possible de faire un voyage à l’étranger.
  • Effectuez une demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée, vous aurez après paiement accès aux coordonnées du propriétaire pour mettre en place une première rencontre.
  • Le jour du départ, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • L’état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. Au retour, après avoir effectué un road-trip inoubliable, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car près de chez vous

Comment et où louer un camping-car en Autriche ?

Autriche

Avant d’atterrir pour visiter l’Autriche en camping-car, il est recommandé de faire une réservation en ligne. Et oui, il serait dommage d’arriver à Vienne, Graz ou encore Salzbourg et de découvrir qu’il n’y aucun véhicule disponible dans aucune agence, ou pire, que les tarifs aient grimpé en flèche.

Pour avoir un camping-car, on vous recommande de passer par une plateforme de location de campings-car et de vans aménagés en ligne. Ces sites sont désormais nombreux sur le marché du road-trip et du camping sauvage. Le principe est simple : vous choisissez le véhicule souhaité – selon le prix journalier, le type de camping-car/fourgon/van aménagé, les équipements du véhicule -, vous envoyez une demande location au propriétaire.

Dernière étape : après le paiement en ligne, vous recevez un mail de confirmation et vous voilà parti(e)s pour visiter l’Autriche en camping-car !

Réservez votre camping-car en Autriche

Conduire en Autriche en camping-car : les règles de circulation à connaître

Autriche

Comment ça se passe, la conduite en Autriche en camping-car, en fourgon et en van aménagé ? Comme dans la plupart des pays, les règles du code de la route sont singulièrement les mêmes qu’en France. La conduite se fait à droite et il est obligatoire d’attacher sa ceinture de sécurité pour tous les passagers à bord lorsque le véhicule roule.

Le véhicule doit être équipé d’un triangle de signalisation, d’une trousse de premiers secours et d’un gilet jaune par passager (vous pouvez manifester avec le samedi mais veillez à bien l’avoir dans l’habitacle en roulant…), des pneus hivers labellisés 3PMSF (pour la montagne) du 1er novembre au 15 avril, d’une identification du pays d’origine si la plaque d’immatriculation ne le mentionne pas. Il faut bien sûr avoir son permis de conduire, les papiers du véhicule et l’autorisation d’utilisation du véhicule par un tiers (en cas de location notamment). Les feux de croisement doivent être allumés de jour comme de nuit.

A noter que les applications mobiles avertissant des radars (type Coyotte, Waze, TomTom Live) sont interdites par la loi autrichienne : il faudra désactiver cette option pour les utiliser en Autriche !

En Autriche, le taux d’alcoolémie maximum autorisé est de 0,5 g/l, comme en France, sauf pour les jeunes conducteurs (moins de 2 ans de permis) où il descend à 0,1 gramme par litre de sang. L’amende pour conduite en état d’ivresse peut s’élever à 360 € : un verre de trop qui coûte cher !

Les limitations de vitesse pour visiter l’Autriche en camping-car sont quasiment les mêmes qu’en France, sauf sur les routes nationales :

  • En agglomération : 50 km/h
  • Sur les routes secondaires : 100 km/h
  • Sur les autoroutes : 130 km/h

La vitesse maximale autorisée est de 110 km/h de 22h à 5h sur l’A10, l’A12, l’A13 et l’A14.

Dans certaines communes, la vitesse peut être revue à la hausse ou à la baisse : ainsi, deux tronçons autoroutiers entre Vienne et Salzbourg ont mis une limitation à 140 km/h en phase de test. Et en cas de pic de pollution, la vitesse peut être ramenée à 80 km/h ou 100 km/h sur autoroute.

Péage d’autoroute en Autriche : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Autriche

En Autriche, il existe des autoroutes payantes, et également des routes secondaires et des tunnels payants. Une vignette doit être collée sur le pare-brise du camping-car pour circuler sur les autoroutes et les voies express – schnellstrasse – mais il existe aussi une vignette numérique qui associe à son compte bancaire la plaque d’immatriculation.

On peut l’acheter en ligne. Elle coûte 9,20 € pour dix jours, 26,80 € pour deux mois et 89,20 € pour un an. Les vignettes sont disponibles dans les clubs automobiles, les bureaux de tabac et les stations-services.

Notez que certains tronçons n’imposent pas la vignette mais il faut payer un péage. C’est le cas de l’A13 entre l’Autriche et l’Italie : son coût est de 9,50 €. Sur les routes autrichiennes, on doit traverser de nombreux tunnels, dont certains sont soumis à des péages :

  • Sur l’A9, Bosrucktunnel (5,50 €) et Gleinalmtunnel (9 €)
  • Sur l’A10, Katschbergtunnel et Tauerntunnel à 12,00 €
  • Sur l’A11, Karawankentunnel (frontière Autriche-Slovénie) à 7,40 €
  • Sur la voie rapide Schnellstraße S16, l’Arlbergtunnel coûte 10,00 €

Par ailleurs, les autorités appliquent un système de routes payantes, notamment dans les montagnes :

  • Le col du Grossglockner (considéré comme l’une des routes les plus belles d’Europe) coûte 36,50 € pour une voiture par jour
  • Le Silvretta Hochalpenstrasse, entre Gaschurn et Galtür coûte 16,50 €
  • Le col du Gerlospass coûte 9,50 €
  • La route du Nockalmstrasse : 19 € par jour
  • Le col du Timmelsjochstrasse : 16 € l’aller simple, 21 € l’aller-retour
  • La route du Villacher : 18 € par passage
  • La route vers Gerlitzen : 7 €
  • Route Malta Hochalmstrasse : 18 €

Emprunter certaines routes en Autriche, ça peut donc coûter cher !

Les aires de camping-car en Autriche : où stationner ?

Autriche

L’Autriche est, avec la Hongrie, l’Allemagne, la Slovénie et la Croatie, l’un des pays d’Europe Centrale où le stationnement est le plus réglementé et restrictif. Partant, faire du camping sauvage est formellement interdit. Même s’arrêter pour dormir dans son véhicule est prohibé par la loi.

Mais ça, c’est ce que dit la loi. Nous avons nous-même déjà dormi dans un minibus le temps d’un road-trip vers la Serbie et nous n’avons pas été réveillés par la police. Pour visiter l’Autriche en camping-car sereinement, il faudra donc stationner sur les aires dédiées pour camping-car (souvent payantes).

Toutefois, les amateurs de nature et d’aventures pourront toujours tenter de stationner en pleine nature. Deux solutions : en demandant aux propriétaires l’autorisation de bivouaquer, ou en s’installant après 22 heures en repartant tôt le lendemain, tout en veillant à quitter les lieux dans l’état où on les a trouvés.

Autre possibilité : télécharger l’application mobile Park4night, qui met en partage tous les types de spots de voyageurs où l’on peut stationner – parkings gratuits, campings, aires pour camping-cars payantes et gratuites, espaces en pleine nature, etc. – : on trouvera de nombreux parkings où le stationnement est autorisé, sinon toléré pour la nuit. Ajoutons que l’Autriche est un pays alpin : si vous vous reculez suffisamment loin des habitations, vous réduisez les risques de vous faire visiter par la police (sur dénonciation ou sur simple ronde habituelle).

Bien sûr, d’autres options existent pour se repérer efficacement et trouver un endroit parfait, comme les sites web Campercontact ou encore Caramaps.

Méfiez-vous toutefois des panneaux de signalisation : lorsque le stationnement est scrupuleusement interdit, ne bravez pas la loi. La police met des sabots aux roues ou bien pratique l’enlèvement en fourrière, ce qui peut coûter cher et personne n’a envie de ce genre de désagrément !

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Autriche ?

Autriche

Quand visiter l’Autriche en camping-car ou en van aménagé ? L’altitude étant élevée sur les massifs alpins, l’hiver peut être très rude sur la majorité du territoire autrichien. Il y a trois grands climats en Autriche : le climat continental (étés secs et chauds, hivers froids), le climat alpin (étés courts, hivers rigoureux) et le climat tempéré humide.

Le meilleur moment pour visiter l’Autriche en camping-car est donc l’été et le printemps (le de 18°C en avril à 29°C en août) mais les nuits seront froides (1°C à 7°C). La haute saison court d’avril à septembre, c’est également la période où les prix sont au plus fort de l’année. Sachez qu’en dehors de cette haute saison touristique, les prix seront plus faibles mais il peut faire très froid la nuit, avec des gelées (-2°C; -3°C) et des risques de neige dès le mois d’octobre.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
  1. merci 🙂

  2. Bonjour,

    Merci pour tous vos renseignements….
    Mais j’ai entendu dire que les camping-cars de plus de 3.5 tonnes étaient assujettis à des formes de péages différents.
    J’ai entendu parler de « BOX »
    Sauf à n’avoir pas bien lu, je ne vois rien à ce sujet.
    Quelles sont les solutions ?
    Où se procurer ces « box » si toutefois elles sont nécessaires ?
    Merci

Laisser un commentaire