Visiter le Mont Blanc : guide complet

avatar
Réservez votre visite du Mont-Blanc

Visiter le Mont-Blanc, c’est s’offrir une belle dose d’air pur au coeur de la chaîne des Alpes. Suivez le guide pour un séjour inoubliable !

Visiter Le massif du Mont-Blanc est un incontournable. En effet, ce bloc est en granite colossal et fait parti de la chaîne des Alpes que se partagent la France, l’Italie et la Suisse. Il abrite le Mont-Blanc, véritable roi de la chaîne montagneuse qui culmine à 4 809 mètres.

Outre cette montagne majestueuse, d’autres lieux mythiques participent au massif comme le glacier des Bossons, la Mer de Glace ou les célèbres aiguilles de Chamonix. Le mont Maudit, Tré la Tête et la sublime aiguille de Bionnassay composent également des panoramas exceptionnels.

Le Mont-Blanc, c’est une destination emblématique de l’alpinisme et des sports de montagne. Ski, traîneau, parapente, vélo, varappe… Le dur, finalement, consistera à choisir entre toutes ces activités lorsque l’on vient visiter le Mont-Blanc.

Pour vous aider à les sélectionner, voici un guide complet préparé, pour vous, par Generation Voyage. Préparez vos affaires, bouclez votre valise et c’est parti !

À lire aussi :
Visiter le Mont-Blanc lors d’un séjour à Chamonix
Les 9 activités insolites à faire en Savoie Mont Blanc

Le Mont-Blanc en quelques mots

Mont-Blanc

Crédit photo : Shutterstock – Michal Balada

Visiter le Mont-Blanc, c’est se rendre dans un territoire de 400 km² partagé entre trois pays. Le massif peut être exploré en Haute-Savoie et Savoie (France), en Vallée d’Aoste (Italie) et dans le canton du Valais (Suisse).

Par rapport à d’autres massifs alpins, celui du Mont-Blanc est quasiment inhabité. L’altitude et la présence de glaciers expliquent la faible occupation humaine : le Mont-Blanc, on y passe, mais on n’y reste pas.

C’est sans doute ce qui fait la beauté du lieu et en rajoute au charme secret typique du massif. Ambiance haute montagne garantie !

Outre les téléphériques dont celui, emblématique, de l’Aiguille du Midi, les sportifs de toute l’Europe peuvent parcourir ce sublime promontoire rocheux d’une multitude de façons. Des sentiers de randonnée aux voies d’escalade prestigieuses en passant par les zones de décollage dédiées aux parapentes ou aux pistes de VTT…

Que vous décidiez de vous rendre sur site en été, en hiver ou à la mi-saison, vous disposez de dizaines de moyens de visiter le Mont-Blanc. Pour vous aider à vous décider, en voici quelques-uns sélectionnés par Generation Voyage.

1. Randonnée pédestre

Randonnée visiter Mont-Blanc

Crédit photo : Shutterstock – Vitalii Nesterchuk

La randonnée ? C’est une évidence pour qui souhaite, un jour, venir visiter le Mont-Blanc en toute décontraction. Ce qui est sûr, c’est que vous n’aurez aucune difficulté à y trouver votre bonheur : des sentiers de randonnée prestigieux vous attendent dans le massif.

Côté Chamonix, les diverses voies d’accès au sommet du Mont-Blanc nécessitent une marche d’approche : les randonneurs peuvent donc se rapprocher du sommet en toute simplicité.

Côté Saint-Gervais, vous pouvez tenter l’ascension du Prarion, qui sépare le village du Mont-Blanc, puis enchaîner par la boucle de Bionnassay. Les plus motivés pourront arriver au célèbre Nid d’Aigle, le terminus du Tramway du Mont-Blanc !

Informations pratiques :

  • Modalités : Les panneaux indiquant les sentiers de randonnée sont disséminés partout dans les villes et hameaux jouxtant le massif ;
  • À quel prix : L’accès aux sentiers est totalement gratuit. Seul impératif : posséder un sac à dos robuste et de bonnes chaussures de marche.

2. Ski de randonnée

Ski de randonnée Mont-Blanc

Crédit photo : Shutterstock – gorillaimages

Waouh… La Vallée Blanche, l’hiver, devient le paradis des ski-alpinistes et des randonneurs sur peaux de phoque. Cette vallée glaciaire est située au cœur du massif.

Dominée par la stupéfiante aiguille du Midi, la Vallé Blanche offre deux extraordinaires itinéraires de haute montagne. Pour les arpenter, les techniques de progression en altitude sont indispensables… tout comme la présence d’un guide de haute montagne, d’ailleurs.

Notre conseil ? Partir de l’aiguille du Midi pour une descente à ski jusqu’au Montenvers ou même à Chamonix. I-nou-bli-able !

Informations pratiques :

  • Modalités : Direction le bureau des guides de Chamonix ou Saint-Gervais. Ils vous indiqueront le bon créneau en fonction de vos disponibilités… et des leurs. Parfois, il faut d’y prendre longtemps à l’avance pour espérer pouvoir participer à la session ;
  • À quel prix : La présence d’un guide se facture 200€ en moyenne pour une journée dans le cadre d’une sortie ski-alpinisme. Le matériel, lui, peut être loué en station pour quelques dizaines d’euro par jour.

3. Parapente

Décollage de parapentistes au Mont Blanc

Crédit photo : Shutterstock – Alexey Savchuk

Wou-hou ! Quelles sensations, le vol libre en parapente : le vent qui cingle votre visage, l’adrénaline qui vous prend à chaque virage, les panoramas somptueux…

Visiter le Mont-Blanc en volant est certainement l’une des meilleures façons de le faire. Vous ne pensez pas ? Pour vous donner tort, offrez-vous un baptême en parapente tandem.

Depuis votre sellette, vous aurez l’occasion d’admirer la chaîne des Alpes. Si votre moniteur le permet, vous pourrez même prendre les commandes et piloter vous-même.

Informations pratiques :

  • Modalités : Réservez votre vol auprès des entreprises proposant les vols en parapente. Rien qu’à Chamonix et à Saint-Gervais, une dizaine d’entreprises proposent ce service ;
  • À quel prix : Comptez en moyenne de 60€ à 150€ par personne en fonction de la durée de vol désirée.

4. Cheval

Cheval visiter Mont-Blanc

Crédit photo : Shutterstock – Skumer

Le cheval, c’est génial : et dans le Mont-Blanc, c’est dément ! Dans le massif, les sentiers de randonnée sont innombrables. Randonneurs, cyclistes et… amateurs d’équitation l’ont bien compris.

Petits et grands sont séduits par une balade en cheval. Les animaux sont habitués à la présence humaine et offrent l’opportunité de ne pas (trop) se fatiguer.

Pour en profiter, réservez une escapade encadrée bien avant de vous rendre sur place : de nombreux visiteurs veulent essayer. Et tous n’en auront pas l’opportunité compte tenu de l’offre…

Informations pratiques :

  • Modalités : Des haras (qui proposent le ski joëring en hiver) mettent à votre disposition des chevaux pour visiter le mont Blanc. Situés de part et d’autres du massif, ils permettront une découverte de cette activité tout en douceur ;
  • À quel prix : Une cinquantaine d’euros suffira par personne pour une demi-journée d’initiation.
  • 5. Chiens de traîneau

    Chien de traineau Mont-Blanc

    Crédit photo : Facebook – Savoie Mont Blanc

    Qu’est-ce qui est plus grand, plus doux et plus attachant qu’un husky ? Un husky de traîneau, pardi ! Entraînés et rassemblés en meutes hiérarchisées, ces chiens emblématiques du Grand Nord sont capables de tracter un traîneau sur des kilomètres.

    Visiter le Mont-Blanc en hiver sans leur rendre visiter serait un sacrilège, surtout s’il y a de la neige. Les parcours normalement dédiés aux randonnées en raquettes et aux amateurs de ski nordique se transforment en circuit pour ces boules de poil.

    Optez pour une initiation dans la vallée de Chamonix lorsqu’elle revêt son beau manteau blanc !

    Informations pratiques :

  • Modalités : Après une brève initiation, un traîneau de quatre chiens vous sera confié. Sous l’égide d’un moniteur chevronné, vous vous laisserez glisser au beau milieu de la forêt ;
  • À quel prix : Comptez une soixantaine d’euros par personne pour une heure.

6. VTT

Visiter Mont-Blanc VTT

Crédit photo : Shutterstock – Mont-Blanc Natural Resort

Des pures sensations, le vélo tout-terrain. Le VTT, c’est tout à fait conseillé pour visiter le Mont-Blanc : on peut aller partout ! Les Houches, par exemple.

Cette jolie commune située sur les contreforts du Géant des Alpes abrite des remontées mécaniques pouvant accueillir les VTTistes. Autre avantage, vous pouvez y tester le VTT électrique.

Ce dernier comprend une batterie et un moteur. Même plus besoin de pédaler pour remonter et admirer des panoramas uniques sur le Mont-Blanc : pas mal non ?

Informations pratiques :

  • Modalités : Si vous louez, une caution vous sera demandée en plus de votre paiement ;
  • À quel prix : La location s’élève à 50€ par jour en fonction du modèle choisi.

7. Alpinisme

Escalade dans le Massif du Mont-Blanc

Crédit photo : Shutterstock – Evgeny Subbotsky

Eh oui ! Les premières compagnies des guides de haute montagne ont été créées ici-même, en 1821 à Chamonix. La pratique de l’alpinisme est pour certains carrément née dans le massif du Mont-Blanc.

Son ascension est la première qui soit documentée avec rigueur de l’ère moderne. Près de 250 ans plus tard, les voies sont innombrables et permettent à un grand nombre de grimpeurs de visiter le Mont-Blanc.

Bien entendu, la haute montagne ne s’improvise pas : la présence d’un guide chevronné est indispensable. Sur deux jours, vous pouvez essayer de gravir la voie Normale ou celle des Trois Monts et de fouler le toit de l’Europe. Gare au mal d’altitude !

Informations pratiques :

  • Modalités : Rendez-vous à la compagnie des guides de Chamonix ou de Saint-Gervais. Ils vous renseigneront sur l’organisation de ce périple aérien inoubliable ;
  • À quel prix : Une course de deux jours coûte 400€. En outre si vous ne le possédez pas, comptez la location additionnelle du matériel indispensable.

8. Téléphérique

Téléphérique

Crédit photo : Shutterstock – Julia Kuznetsova

Le téléphérique est indispensable en montagne pour relier ses points les plus élevés avec la vallée en contrebas. Prenez l’aiguille du Midi, par exemple.

Du haut de ses 3 842 mètres d’altitude, c’est la plus élevée des aiguilles de Cham’ (Chamonix). Le téléphérique évite un dénivelé plutôt physique de près de 3 000 mètres ! Une fois en haut, quelle vue sur la Mer de Glace, la Vallée Blanche et les monts environnants…

Visiter le Mont-Blanc en téléphérique, c’est l’assurance de bénéficier de panoramas sublimes en toute sécurité. Vous l’aurez compris : une expérience à ne louper sous aucun prétexte.

Informations pratiques :

  • Modalités : Réservez sur le site officiel de la commune de Chamonix votre aller-retour. Et n’oubliez pas d’emporter des lunettes de catégorie IV (pour glacier) et des vêtements chauds ;
  • À quel prix : 65€ sont à prévoir pour effectuer l’aller-retour entre Chamonix et l’aiguille du Midi. Pour les moins de quatorze ans et les seniors, comptes une dizaine d’euros de moins.
  • 9. ULM

    ULM

    Crédit photo : Shutterstock – GoPro

    L’ULM est à l’avion ce que le véhicule sans permis est à la voiture. Un compromis utile pour profiter des plaisirs du pilotage sans perdre des années à passer ses diplômes !

    L’ULM est une sorte de deltaplane équipé d’un moteur permettant de fendre les nuages à toute allure. Visiter le Mont-Blanc en ULM, c’est allier l’utile à l’agréable en contemplant des paysages stupides tout en profitant d’un instant d’apesanteur inoubliable.

    Des aérodromes sont situés de part et d’autres du massif. Offrez (ou offrez-vous…) un vol tandem en compagnie d’un pilote chevronné pour l’admirer… comme un aigle royal !

    Informations pratiques :

  • Modalités : Il est nécessaire de réserver au préalable votre vol biplace : on vous recommande l’aérodrome de Sallanches, fort d’une équipe compétente ;
  • À quel prix : Comptez 135€ pour un vol de 45 minutes.

10. Hélicoptère

Hélicoptères

Crédit photo : Facebook – Mont Blanc Hélicoptères

L’hélicoptère fut inventé, dans son principe, par Léonard de Vinci lui-même. Bon, il n’a fonctionné réellement que quelques siècles plus tard, mais qui s’en soucie ?

Certainement pas vous : vous survolerez le massif du Mont-Blanc dans un hélicoptère dernier cri. S’il n’est pas nécessaire de vous préciser que vous ne le piloterez pas vous-même, sachez que vous profiterez d’un trajet tout confort.

Cet hélicoptère de type AS350 vous embarque au départ de l’altiport de Megève pour une escapade de trente minutes. La vallée de Megève, le glacier de Bionnassay, l’aiguille du Goûter et le massif du Mont-Blanc se dévoilent au fur et à mesure de votre progression aérienne : majestueux, n’est-ce pas ?

Informations pratiques :

  • Modalités : Rendez-vous à l’altiport de Megève… ou directement sur leur site internet pour réserver votre vol ;
  • À quel prix : Prévoir 200€ par personne et par demi-heure de vol.

11. Montgolfière

Montgolfière

Crédit photo : Pixabay – editionssmpp

Praz-sur-Arly est une commune toute mignonne. Typiquement haut-savoyarde, cette commune aux bordures de Megève est connue pour la beauté de ses paysages environnants.

Vous avez aussi l’opportunité de prendre de la hauteur et de vous initier à une expérience tout à fait spectaculaire : la montgolfière !

Sur la route des Belles, à l’extérieur du village, la compagnie aérienne Alpes Montgolfière propose des vols pendant les quatre saisons de l’année. Un panorama à 360 degrés sur le pays du Mont-Blanc vous attend à près de 2 500 mètres d’altitude.

Informations pratiques :

  • Modalités : Rendez-vous à Praz-sur-Arly pour tout savoir de cette activité exceptionnelle ;
  • À quel prix : Les tarifs sont de 260€ par passager ou 1 440€ par montgolfière privatisée pour six personnes.

12. Planeur

Planeur

Crédit photo : Shutterstock – Dr. Ingmar Koehler

L’esthétisme à l’état pur. Le planeur permet de se prendre pour un oiseau le temps d’un vol d’initiation en compagnie d’un pilote professionnel.

L’intérêt ? L’absence de moteur et donc, de bruit. Les panoramas sublimes et l’impression de ne faire qu’un avec le ciel. Et les sensations, d’une extraordinaire intensité. Testez sans plus attendre !

Informations pratiques :

  • Modalités : La plupart du temps, les aérodromes se trouvent autour du lac Léman. Mais les performances permettent d’atteindre sans problème le plus beau massif d’Europe ;
  • À quel prix : Les tarifs varient en fonction de la saison ; quelques centaines d’euros vous permettront de passer plusieurs heures en l’air.
Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou