Les 12 choses incontournables à faire à Turin

avatar
Réservez vos activités & visites à TurinVoir les offres

Vous partez visiter Turin ? Vous voulez tout savoir sur la capitale piémontaise ? Découvrez les 12 choses incontournables à faire à Turin !

Turin est la capitale de la région du Piémont et a été la capitale des États de Savoie, mais aussi la première capitale de l’Italie. Si la ville est réputée pour sa réussite industrielle, les Français ne la connaissent pas pour son côté touristique. Au contraire, Turin possède, à tort, une image négative. Pourtant, visiter Turin vaut le détour ! En effet, la ville possède une richesse culturelle et architecturale unique, mélangeant les styles savoyard, français et italien.

Generation Voyage vous guide pour découvrir les 11 choses incontournables à faire à Turin !

1. La Mole Antonelliana

La Mole Antonelliana

Crédit photo : Shutterstock / illpaxphotomatic

C’est le lieu que tous les touristes veulent faire à Turin. La Mole Antonelliana, avec ses 167 mètres de haut, est le monument le plus haut de la ville et l’un des monuments en maçonnerie les plus hauts d’Europe. Au sommet de la tour, un balcon nous offre un magnifique panorama de la ville du Turin.

Le bâtiment était initialement prévu pour accueillir une synagogue. Cependant, le projet a fini par tomber à l’eau. En 1877, la ville de Turin rachète le lieu et décide d’y loger le Musée du Risorgimento. Mais le musée déménagera de nouveau, au musée Carignan, en 1938. En 1990, après avoir subi des rénovation, la Mole devient la nouvelle maison du Musée national du cinéma. Le musée retrace, à travers un parcours, plusieurs époques du cinéma italien et international. De plus, une partie du musée est dédiée à l’accueil d’expositions temporaires.

Si vous ne souhaitez pas effectuer les deux visites, il est tout à fait possible de ne faire qu’une des deux activités.

2. Le Palazzo Reale

Le Palazzo Reale de Turin

Crédit photo : Shutterstock / Art of Photos

Situé sur la Piazza Castello, le Palazzo Reale est l’un des beaux endroits à faire à Turin. Le palais a été la résidence principale de la famille royale de Savoie, dès lors que Turin est devenue la capitale des États de Savoie, en 1563 (à la place de Chambéry). Son histoire et sa beauté architecturale lui a permis d’être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1997.

Si vous pouvez découvrir les plus importantes salles tout au long de l’année, d’autres salles n’ouvrent que pour une période bien précise. Pensez donc à vous renseigner, afin de profiter de l’ouverture exceptionnelle de certaines salles. Autre passage obligatoire, les jardins. Situés derrière l’édifice, les jardins royaux sont en réalité composés de plusieurs jardins dont le somptueux Jardin des Arts, magnifiée par la fontaine des Néréides et Tritons, imaginé par André Le Nôtre.

Bon plan: tous les premiers dimanches du mois, l’entrée pour les musées nationaux (dont fait le Palazzo Reale) est gratuite.

3. Le centre historique

Le centre historique de Turin

Crédit photo : Shutterstock / Marco Saracco

Il n’y a pas que le Palazzo Reale qui vaut le détour. En effet, tout le quartier historique est à découvrir. Visiter le centro storico est une belle première étape lorsque l’on veut visiter Turin. Le quartier comprend notamment la Mole et le Palazzo Reale. Mais ce n’est pas tout. Déjà, rien que sur la Piazza Castello, vous pouvez admirer le Palazzo Madama, composé d’une partie médiévale et d’une autre partie baroque.

Dirigez-vous ensuite Via Po’ afin de vous diriger vers la Piazza Vittorio Veneto, géante place où l’on peut boire un caffè, un bicerin ou bien ou déjeuner. La quartier est aussi idéal pour faire l’aperitivo cena (littéralement l’apéritif-repas), typiquement turinois. Enfin, si vous voulez faire du shopping, passez par la via Roma, la rue commerçante de la ville.

D’autres monuments sont à visiter dans le centre historique. Mais patience, nous les découvrirons en profondeur un peu plus bas !

4. Le Parco del Valentino et le Borgo Medievale

Le Borgo Medievale au Parco del Valentino

Crédit photo : Shutterstock / Marco Saracco

Si vous venez visiter Turin, voici le havre de paix de la ville. Le Parco del Valentino est le parc le plus connu de la ville. Étendu en longueur sur 50 hectares, le parc longe le Pô que l’on peut observer sur un banc, en amoureux. Véritable lieux de vie, de nombreux touristes et locaux viennent se détendre sur les pelouses ou près d’une mare. D’autres s’y rendent aussi pour courir ou pour admirer la Fontaine des Douze Mois.

Cependant, nous vous conseillons la marche afin de visiter le Borgo Medievale. Situé dans le parc, ce bourg est une reconstitution historique inspirée de différents châteaux piémontais et valdotains. Elle comprend notamment la Rocca,une fortification typique de l’Italie médiévale.

Enfin, le parc abrite également le Castello del Valentino, autre résidence royale de la famille de Savoie. Son architecture vous rappellera certains châteaux français. Ce qui n’est pas étonnant car l’on doit le style actuel du palais à Marie-Christine de France. Le palais appartient aujourd’hui à l’Université Polytechnique de Turin qui y a installé son unité d’architecture.

5. L’Eglise Santa-Maria del Monte dei Cappuccini

Le Monte dei Cappucini et l'église Santa Maria

Crédit photo : Shutterstock / trabantos

Prenons un peu de hauteur et dirigeons nous de l’autre côté du Pô pour découvrir le Monte dei Capuccini. Le Monte dei Capuccini est une colline surplombant Turin et le Pô. Si tout un quartier s’est construit sur la colline, elle doit néanmoins sa réputation à un monument en particulier : l’Eglise Santa-Maria et son couvent.

Consacrée en 1656, cette édifice de la fin de la Renaissance est accolé à un monastère, utilisé par la confrérie des Capucins (frati Cappuccini en italien). La position géographique du lieu de culte en faisait ainsi un véritable point stratégique naturel. Une légende raconte d’ailleurs que lors du siège français sur la ville, ces derniers auraient les résistants locaux. Cependant, en entrant dans l’église, un feu venu du tabernacle aurait terrassé l’armée.

En visitant le lieu, vous aurez également une superbe vue sur la capitale piémontaise.

6. Le Musée de l’Automobile

Dans le musée de l'automobile

Crédit photo : Shutterstock / Leonid Velychkov

Si vous ne le savez pas encore, Turin est aussi la capitale de l’automobile ! En effet, c’est ici que se trouve le siège historique du célèbre constructeur FIAT. L’histoire de FIAT est intimement liée à celle de la ville, comme vous pourrez le découvrir durant votre visite. Cependant, le musée ne s’attarde pas que sur l’histoire de la FIAT mais bel et bien de l’histoire mondiale de l’automobile, proposant un parcours chronologique moderne, varié et intuitif.

Enfin, le musée est à ne pas rater pour tous les tifosi de la Scuderia Ferrari, puisque toutes les monoplaces F1 de Ferrari y sont exposées.

7. La Piazza San Carlo

La Piazza San Carlo de Turin

Crédit photo : Shutterstock / Boris Stroujko

Retournons dans le centre historique pour découvrir une place unique en son genre : la Piazza San Carlo. C’est l’une des plus importantes places de la ville sur laquelle est érigée une statue équestre du Duc de Savoie Emmanuel-Philibert.

Mais ce qui démarque véritablement cette place des autres est le fait qu’elle accueille les « églises jumelles ». En effet, sur cette place se trouvent côte à côte les églises Santa Cristina et San Carlo dont l’architecture est quasi identique. Un autre détail attirera votre curiosité puisque sur les bâtiments qui entourent la place, sont encore logés des boulets de canon ayant été tirés par l’armée française. Autre petit détail, sur le bâtiment qui angle avec la via Alfieri, vous pourrez observer un petit carré représentant la Cène. Et si vous prenez la via Alfieri, vous pourrez observez ce que les Turinois appellent « La Porte du Diable ».

Sachez enfin, pour les fans de football qui voudraient visiter Turin, que la Piazza San Carlo est la place où les tifosi de la Juventus viennent célébrer les soirs de grande victoire.

8. Superga

La Basilique de Superga

Crédit photo : Shutterstock / amyrxa

Impossible de visiter Turin sans se rendre là-bas ! Superga est une colline situé à l’est de Turin, qui culmine à 670 mètres de hauteur. Si le lieu n’est pas situé dans la ville de Turin, elle reste malgré tout un des emblèmes de la ville. La colline offre un magnifique panorama de Turin et des Alpes. Par temps radieux, on peut même y apercevoir le Mont Blanc. Au sommet de la colline, vous tomberez sur la Basilique de Superga, splendide édifice rococo dessiné par l’architecte sicilien Filippo Juvara.

Superga est aussi connu pour un drame, puisqu’en 1949 un vol spécial assuré par l’Avio-Linee Italiane s’est écrasé sur la colline. L’avion avait été affrété par l’équipe de football du Torino, qui rentrait d’un match amical joué à Lisbonne. À cette époque, le Torino était l’une des meilleures équipes du monde et faisait donc la fierté des turinois. Dans l’accident, 31 personnes sont décédées dont pratiquement tout l’effectif du club. Depuis ce drame, les supporters se réunissent tous les 4 mai au mémorial (situé à côté de la basilique) pour rendre hommage à ce que l’on appelait le « Grande Torino ».

9. Le Palais Royal de Venaria

À l'intérieur du palais de Venaria Reale

Crédit photo : Shutterstock / pio3

Le Palais Royal de Venaria (Reggia di Venaria en italien) est une ancienne résidence de la famille de Savoie située à Venaria Reale, au nord de Turin, et inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Le palais est l’un des plus vastes du monde. Il fut construit sur la demande du Duc Charles-Emmanuel II, désireux d’avoir un pied-à-terre pour ses parties de chasse. Le palais possède une façade unique, puisqu’au XVIIe siècle, un bâtiment en briques s’est ajouté à la façade principale, recouverte en plâtre.

Derrière le palais se trouvent des jardins, qui ne sont pas les jardins originels. Ces derniers ont été détruit par l’armée napoléonienne. Toutefois, de magnifiques jardins modernes ont pris place récemment.

Enfin, terminez votre visite de Venaria en vous dirigeant vers la chapelle Saint-Hubert, achevée en 1729 et qui possède un sublime maître-autel conçu par Giovanni Baratta.

10. Le Musée Egyptologique

Dans le musée égyptologique de Turin

Crédit photo : Shutterstock / Claudio Divizia

Le Museo Egizio est le plus important musée de Turin. Comme son nom l’indique, le musée est dédié aux antiquités égyptiennes et possède l’une des plus grandes collections égyptologiques du monde. Chaque année, des millions de touristes viennent visiter Turin particulièrement pour le musée. Vous pouvez par exemple découvrir une reproduction authentique du temple d’Ellesiya.

11. Le Duomo

Le Duomo de Turin

Crédit photo : Shutterstock / Aliaksandr Antanovich

Le Dôme de Turin est un incontournable pour tous les passionnés de la Renaissance, venant visiter Turin. La Cathédrale Saint-Jean-Baptiste-de-Turin, appelée aussi Dôme, est la principale église de Turin. Bâtie à la fin du XVe siècle, la cathédrale est l’un des rares monuments turinois issus de la Renaissance encore sur pied.

Si la Cathédrale est couverte de marbre blanc, le campanile est quant à lui fait de briques rouges. Le monument est également composé d’une rotonde dans laquelle est conservé le Saint-Suaire (il Sindone).

12. La Porte Palatine

La Porte Palatine

Crédit photo : Shutterstock / Leonid Andronov

La Porte Palatina est un vestige datant pour une partie de l’époque romaine et pour une autre du Moyen-Âge. La porte était l’une des quatre portes principales d’une cité romaine nommée Augusta Taurinorum. En 2006, alors que la ville va accueillir les Jeux Olympiques d’hiver, la municipalité a décidé de créer le Parc Archéologique, une zone comprenant l’édifice ainsi que les vestiges du Théâtre Antique. La construction de cette zone avait pour but faciliter la visite de ces vestiges.

Comment aller à Turin ?

Il existe plusieurs moyens de se rendre à Turin :

  • En train, grâce à la ligne TGV Paris-Milan. La ligne dessert également Chambéry pour faire la connexion avec d’autres lignes, ou alors depuis Nice en faisant une correspondance à Vintimille.
  • Par avion, en ligne direct depuis Paris Charles de Gaulle. Pour trouver le meilleur billet d’avion, utilisez un comparateur de vols comme Skyscanner.
  • En bus, soit grâce aux lignes Flixbus Paris-Rome ou Barcelone-Venise, qui permettent des connexions dans les villes de Lyon, Montpellier, Grenoble, Nîmes ou encore Châlon-sur-Saône. Ou grâce aux lignes BlaBlaBus Paris-Turin, qui permet une connexion à Lyon ou Chambéry et Paris-Milan.
  • Où loger à Turin ?

    Turin regorge d’hôtels et de logements Airbnb. Toutefois, il est conseillé de réserver le plus vite possible car les disponibilités baissent assez vite. N’hésitez pas à vous appuyer sur un comparateur d’hôtels pour trouver la meilleure offre.

    Pour visiter Turin, plusieurs quartiers sont envisageables. Les quartiers les plus pratiques sont le Quadrilatero et San Salvario, situés tous les deux dans le centre historique. Pour un meilleur rapport qualité-prix, les quartiers de San Donato et Nizza-Millefonti seront à privilégier.

    À lire aussi :
    Dans quel quartier loger à Turin ?
    Les lacs italiens en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
    Trouver un parking pas cher à l’aéroport de Turin

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée