Visiter le Massif des Aravis : guide complet

avatar
Réservez votre excursion dans le Massif des Aravis

Envie de passer un séjour apaisant au coeur des Alpes ? Visiter le massif des Aravis vous ravira, c’est une certitude !

Le massif des Aravis est une chaîne de montagnes mesurant 25 kilomètres située dans les Préalpes. Il fait office de frontière entre la Haute-Savoie et la Savoie et culmine à 2 750 mètres d’altitude au niveau de la pointe Percée. En effet, les communes de Sallanches, du Grand-Bornand et du Reposoir sont les plus emblématiques de la chaîne montagneuse. On vient d’ailleurs profiter de ces paysages somptueux été comme hiver. Visiter le massif des Aravis, c’est s’offrir un grand bol d’air pur !

La forme du massif est remarquable par sa succession de combes parallèles. Les sommets et les cols qui le constituent sont des incontournables du patrimoine naturel alpin. Selon vous, quelle est la meilleure façon de découvrir ce dernier ? Ski, traîneau, parapente ou vélo… peu importe vos goûts ou votre budget, vous trouverez le moyen adapté pour visiter le massif des Aravis. Génération Voyage vous emmène : top départ !

À lire aussi :
Les 10 plus belles montagnes de France
Les 9 activités insolites à faire en Savoie Mont Blanc
Visiter le Lac d’Annecy : guide complet

Le massif des Aravis en quelques mots

La chaine des Aravis

Crédit photo : Shutterstock – Radu Razvan

Le massif des Aravis a toujours impressionné de par sa majesté et sa forme bien particulière. Effectivement, cette région d’alpages a d’ailleurs été longtemps renommée pour la qualité de ses fromages. Le reblochon, par exemple ! L’intérêt touristique a commencé à croître dans la région avec de nombreuses ascensions alpines au début du XXe siècle. Puis, c’est au tour du vélo avec la 9e édition du Tour de France cycliste emprunte la col des Aravis. Classée réserve naturelle depuis 2000, ce site offre un spectacle incroyable aux amoureux des grands espaces.

Le massif des Aravis est facilement accessible en dépit de sa position géographique enclavée. Annecy n’est pas loin ! La première chose à laquelle on pense en parlant de la région est bien entendu son activité hivernale. On y skie, aux Aravis ! La Clusaz, le Grand-Bornand, Manigod, Saint-Jean-de-Sixt, Combloux ou Megève… il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Cependant, l’été, le vélo et la randonnée volent la vedette au parapente… à moins que ce ne soit l’inverse ?

Visiter le massif des Aravis, c’est aussi découvrir d’étonnantes coutumes ancestrales et de nombreux points d’intérêt culturels. Le pont romain situé sur la commune Les Clefs est classé monument historique. Vous pouvez aussi visiter la chapelle des Aravis construite il y a près de 400 ans. Amoureux de vues splendides ? Rendez-vous au plateau de Beauregard. Il offre un panorama grandiose sur la chaîne des Aravis et sur le massif du Mont-Blanc.

1. À pied

Randonnée dans le massif des Aravis

Crédit photo : Shutterstock – vouvraysan

Visiter le massif des Aravis à pied ? Quelle bonne idée ! Des itinéraires balisés permettent d’explorer les environs. Les tracés sont variés : de un à quatre jours, de très facile à très difficile.

Vous pourriez vous initier aux joies de la haute montagne en compagnie d’un guide, par exemple ? Ou vous munir de raquettes lors de la saison hivernale pour découvrir des paysages enchanteurs. De nombreux belvédères offrent une vue à couper le souffle sur le majestueux massif du Mont-Blanc, tout proche. Cette approche simple et naturelle permet de profiter pleinement de la nature à son rythme.

À lire aussi : Les 9 meilleurs spots où faire de la randonnée de France

Modalités et tarifs

Il suffit d’une bonne paire de chaussure, d’une bouteille d’eau et de motivation pour gravir les montagnes environnantes. Attention à ne pas sortir des sentiers balisés lorsque c’est défendu : les amendes sont salées !

L’accès aux sentiers de randonnée est totalement gratuit. En compagnie d’un guide, il vous en coûtera entre 100 € et 300 € par jour en fonction de la difficulté du parcours.

2. En parapente

Parapente sur le Col de la Forclaz, Haute-Savoie

Crédit photo : Shutterstock – Pilar Andreu Rovira

Wow ! Le parapente, c’est du sérieux. De nombreux spots prisés permettent de découvrir cette discipline en compagnie d’un moniteur chevronné. Le Grand-Bornand est d’ailleurs un site d’ampleur internationale : il a la réputation d’être idéalement orienté par rapport au vent.

Une fois lancé, vous tirerez parti des courants ascendants judicieusement repérés par le pilote. Et de là-haut… quelle vue ! C’est bien toute la chaîne des Alpes qui s’offre à vous. L’été, vous décollerez à pied et l’hiver c’est parfois à ski que vous quitterez le plancher des vaches. Plutôt original, ce remonte-pente pour visiter le massif des Aravis, non ?

À lire aussi : 7 endroits où faire du parapente dans les Alpes

Modalités et tarifs

Un rendez-vous sera fixé avec votre moniteur, en station ou directement à la zone de décollage. L’équipement requis est simple : bonnes chaussures et tenue adaptée à la saison. Le matériel de sécurité vous sera prêté ! En règle générale, vous passerez entre une et deux heures en compagnie des aigles avant d’atterrir en toute sécurité. Comptez entre 65 € et 150 € en fonction de la formule choisie.

3. À vélo

Cyclistes au Grand Bornand

Crédit photo : Shutterstock – GALLEY JOELLE

Eh oui ! L’été, la petite reine est aussi celle du massif des Aravis. D’ailleurs, le Grand-Bornand fait figure d’étape incontournable lors du Tour de France. Des cyclistes venus en famille, amateurs ou passionnés y trouvent leur compte.

En fonction de l’itinéraire choisi, il vous faudra de bonnes cuisses pour visiter le massif des Aravis en vélo. Mais les nombreux points de vue valent bien tous ces efforts, nous vous le garantissons ! Vous pouvez aussi emprunter certains itinéraires de randonnée en VTT dans le massif. C’est l’idéal pour croiser des bouquetins espiègles.

Modalités et tarifs

Du Grand-Bornand jusqu’au col de la Colombière, l’itinéraire lézarde sur le versant sud du massif des Aravis. C’est le plus accessible. Vous êtes vraiment motivé ? Partez de Scionzier pour gravir le versant nord : cette portion fait frémir jusqu’aux cadors de la discipline !

En VTT, assurez-vous de n’emprunter que les sentiers autorisés pour les vélos. Et emportez une carte afin de ne pas vous y égarer ! Les tracés empruntent une route de montagne ou des sentiers balisés évidemment gratuits. Si vous n’avez pas votre propre bicyclette, une location vous sera facturée une vingtaine d’euros en moyenne à la journée.

4. En chien de traîneau

Chien de traineau

Crédit photo : Shutterstok – ventdusud

Visiter le massif des Aravis en chien de traîneau est certainement l’une des activités les plus inoubliables. D’authentiques mushers partagent leur passion avec les voyageurs venus découvrir cette belle région autrement.

Votre traîneau sera tracté par huit ou dix chiens nordiques pour des sensations uniques. Un paysage de carte postale s’offre à vous, digne de la Laponie ou des plaines du Grand Nord. Une sensation de plénitude vous envahira au détour des sentiers tortueux et glacés. Cette activité ravira petits et grands… et s’avérera parfaite pour un couple d’amoureux !

Modalités et tarifs

La saison pour pratiquer ce sport féérique est évidemment hivernale : de décembre à avril en fonction des conditions d’enneigement. Les chiens sont tout à fait habitués à la présence humaine et ne réclameront tout au plus que quelques caresses. Comptez une cinquantaine d’euros par adulte et une trentaine par enfant.

5. En ski nordique

Ski nordique dans le massif des Aravis

Crédit photo : Shutterstock – Benoit Bruchez

Visiter le massif des Aravis en ski nordique, c’est fantastique… Et idéal pour brûler des calories absorbées autour des tablées hivernales. Les sentiers sont pour la plupart localisés autour des stations de ski. Vous pourrez choisir votre itinéraire au préalable : ceux-ci sont classés en fonction de leur longueur et difficulté.

La Clusaz est sans conteste un must du ski de fond avec ses deux plateaux nordiques. La boucle la plus longue fait 63 kilomètres, mais la plus courte seulement 13. Il y en a pour tous les niveaux et certaines portions permettent de bien se familiariser avec ce mouvement très technique.

À lire aussi : 10 stations de ski des Alpes où skier pas cher

Modalités et tarifs

Le ski de fond peut être pratiqué entre décembre et avril. Cela dépend de l’enneigement, devenu aléatoire. L’équipement nécessaire pourra vous être loué, comme tout matériel de ski, directement en station. Ce sport ne requiert pas de condition physique particulière pour les tracés les plus simples. Mais le cardio s’emballe pour les itinéraires à fort dénivelé : choisissez votre parcours avec soin.

Comptez 9 € par adulte et 5 € par enfant en moyenne à La Clusaz pour accéder aux pistes de ski nordique pendant une journée. Le prix de la location dépend quant à elle fortement du matériel choisi en agence.

6. À cheval

Visiter le massif de Aravis à cheval

Crédit photo : Shutterstock – vouvraysan

Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable en explorant le massif des Aravis à quatre pattes ? Pas sur les vôtres, bien sûr : tirez donc parti de la plus belle conquête de l’Homme ! Lors de la saison estivale, le cheval permet d’admirer des paysages somptueux tout en profitant d’une balade reposante. Un guide expérimenté connaît les meilleurs sentiers adaptés à la pratique de l’équitation de loisir. Il vous accompagnera tout au long de votre excursion et s’adaptera à votre niveau. N’ayez crainte, c’est tout à fait simple et la prise en main de l’animal est très rapide.

Modalités et tarifs
Pour les débutants, une initiation sur terrain plat d’une demi-heure est souvent préconisée. La plupart du temps, les personnes pesant plus de 90 kg ne pourront pas pratiquer cette activité pour le bien-être des chevaux. Ceux-ci sont en revanche tout à fait confiants et habitués à la présence humaine.

Comptez un tarif de 30 €/heure. Une randonnée d’une journée est facturée une centaine d’euros en moyenne.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire