Les lacs italiens en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Louez votre camping-car pour les lacs italiensVoir les offres

Comment visiter les lacs italiens en camping-car ou van aménagé ? Découvrez notre guide pour un voyage en Lombardie réussi !

Aménager un van ou rouler en camping-car est selon nous l’un des meilleurs modes de voyage. Premièrement, visiter les lacs italiens en camping-car confère une grande liberté de mouvement. Deuxièmement, vous n’aurez pas à comparer les prix des hôtels des communes bordant tel ou tel lac. Envie d’un weekend romantique ou d’une escapade en famille ? Cette destination fait le plus souvent référence aux lacs du nord de l’Italie. Ce sont de vastes bassins encaissés entre les Alpes et la Plaine du Pô, de Milan à Venise. Les plus connus d’entre eux, sont les lacs de Garde, Majeur, Côme et Lugano. Mais la péninsule italique en compte des dizaines d’autres, de la Lombardie à l’Ombrie et jusqu’à la région des Pouilles. Vous souhaitez faire un road-trip à travers les las italiens en camping-car ?

C’est tout le patrimoine culturel et culinaire italiens qui vous dévoilera ses charmes. Au programme, un climat idyllique, une explosion de couleurs méditerranéennes ainsi qu’un festival de saveurs. Enfin, c’est faire un marathon d’art et d’histoire qui fascine ses hôtes depuis l’Antiquité romaine. Voici notre mini-guide pour bien visiter les lacs italiens en camping-car !

A lire aussi : Louer un camping-car en Lombardie

Idées d’itinéraires autour des lacs italiens en camping-car

Lac de garde, route, Italie

Crédit photo : Shutterstock / Stefano Termanini

Vous ne savez par où commencer votre périple ? Depuis la France, la Suisse, l’Autriche ou la Slovénie, les lacs italiens ont de nombreux points d’accès. Quel que soit votre point de départ, de sublimes points de vue et villages pittoresques jalonneront votre route. Durant vos préparatifs, imaginez les paysages et les ambiances. Les lacs offrent de superbes vues sur les cimes enneigées, contrastant avec le bleu profond du lac. Admirez la végétation méditerranéenne luxuriante à flanc des montagnes et les villages plantés d’oliviers et de citronniers. En somme, visiter les lacs italiens en camping-car est un véritable pèlerinage esthétique.

A lire aussi :
L’Italie en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
Visiter l’Italie en 8 jours : road-trip dans le nord
Les Pouilles en camping-car : conseils, aires, itinéraires

Votre itinéraire doit logiquement être construit en fonction de la durée de votre voyage. On ne peut visiter tous les lacs italiens en trois jours : pour un weekend il faudra restreindre votre zone d’itinérance. Cantonnez-vous par exemple à un seul lac. Voici quelques idées d’itinéraires selon la durée de votre itinérance :

  • Le lac de Garde sur 3 jours : Sirmione, Bardolino, Riva del Garda et Linfano, le Monte Baldo, Gargnano, Peschiera del Garda, Vérone.
  • Lacs italiens en 3 jours

    Source : Caramaps

  • Le lac de Côme sur 3 jours : Lecco, Bellagio, Côme, Menaggio, le Greenway del lago di Como de Colonne à Griante.
  • Le Lac de Côme en Camping-car

    Source : Caramaps

  • Le lac Majeur sur 3 jours : Suna, Palanza, Intra, Baveno, Stresa, Arona, les îles Borromées, Laveno,
  • Les lacs italiens en 15 jours : lac de Garde, de Côme et lac Majeur, lac de Lugano, lac d’Orta (Orta, Sacro Monte, Pettenasco), le lac d’Iseo (Monte Isola, Pisogne, Sarnico), les lacs du sud de l’Italie (Trasimène, Bolsena, Albano, Bracciano, Varano, Lesina.

Visiter les lacs italiens en camping-car vous donnera le plaisir de visiter l’Italie et son capital naturel. De surcroît, ces escapades en nature permettront d’explorer le pays de façon insolite : au bord de l’eau. Ces étapes ne sont évidemment qu’indicatives, mais elles représentent les incontournables des lacs italiens.

Conduire autour des lacs italiens en camping-car : les règles de circulation à connaître

Comment circuler en Lombardie ?

Crédit photo : Shutterstock / Daniel Jedzura

Conduire en Italie

Les routes d’Italie sont réputées pour être considérées comme des circuits de course. Les Italiens aiment la vitesse et la conduite sportive, voire imprudente. On croirait même parfois que le code de la route ne s’applique pas en Italie. Mais paradoxalement, les usagers demeurent respectueux et courtois. Rouler vite ne signifie pas manquer d’attention ! Une règle à retenir toutefois : la priorité revient à celui qui la prend ! En Italie, le trafic sur les autoroutes peut être très dense, surtout sur la voie Milan-Venise. L’A4, par exemple, est un axe majeur d’Europe. Elle est souvent chargée de poids-lourds allant dans toutes les directions : Portugal, Espagne, France, les Balkans. Par conséquent, redoublez de prudence en venant visiter les lacs italiens en camping-car.

Le code de la route italien

D’une façon générale, le code de la route en Italie est le même qu’en France. Le camping-car doit être équipé d’un gilet réfléchissant, d’un triangle de signalisation, d’une trousse de premiers secours et d’une roue de secours. Chaque passager doit bien-sûr boucler sa ceinture de sécurité lorsque le véhicule roule. Il est dorénavant obligatoire d’allumer ses feux de croisement, de jour comme de nuit. Aussi, les limitations de vitesse en camping-car sont les suivantes :

  • 50 km/h en agglomération,
  • 90-110 km/h sur les routes secondaires,
  • 130 km/h sur les autoroutes.

A savoir

Le taux d’alcoolémie maximum légal est de 0,5 g/l. Les contrôles de vitesse par radar automatique sont fréquents. On recommande ainsi de ne jamais dépasser les limitations de vitesse. Pensez également au fait que les centre-villes historiques ont restreint l’accès aux véhicules de tourisme. C’est la célèbre zona traffico limitato. Il s’agit d’un radar qui scanne votre plaque d’immatriculation à l’entrée de la zone. Le dispositif inflige ensuite des amendes cumulatives en cas de récidive en dehors des horaires autorisés.

Péages d’autoroute autour des lacs italiens : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Les autoroutes italiennes sont soumises à des péages dont le tarif peut être plutôt élevé. Pour visiter les lacs italiens, vous allez certainement emprunter l’axe Turin-Venise (l’A4) et l’A9 : l’autoroute des Lacs, Milan-Côme-Chiasso. Comment payer le péage ? Il s’agit de prendre un ticket à l’entrée de l’autoroute. En sortie d’autoroute, on paie en fonction du kilométrage parcouru. On peut également opter pour les cartes d’abonnement prépayées : ViaCard. Trois dispositifs : 25 €, 50 € et 75 €. Vous serez soumis(e) à la classe 2 en venant visiter les lacs italiens en camping-car. En van aménagé, c’est en revanche la classe 1 qui vous concernera. Voici quelques tarifs indicatifs :

  • Chiasso à Côme : 2,30 €,
  • Chiasso à Milan : 5,60 €,
  • Chiasso-Rome : 47,40 € (classe 1) et 48,50 € (classe 2),
  • Chiasso-Naples : 62,60 € (classe 1) et 64,10 € (classe 2),
  • Chiasso-Bari : 69,90 € (classe 1) et 71,50 € (classe 2).

Traverser l’Italie peut donc coûter cher selon l’endroit où l’on va !

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez partir à la découverte des Lacs Italiens avec votre Camping-Car ou fourgon aménagé par exemple ? Il est désormais facile de louer un camping-car dans l’Hexagone. Comment ? En utilisant des plateformes de mise en relation entre les locataires et les propriétaires particuliers de camping-cars comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir écumé les routes grecques, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car près de chez vous

Comment et où louer un camping-car dans la région des lacs ?

Où louer un camping-car en Lombardie ?

Crédit photo : Shutterstock / Andrey Armyagov

Si vous vous rendez en Italie en avion, sachez qu’il est possible de louer votre camping-car sur place. Néanmoins, il est conseillé de passer par des plateformes en ligne et de réserver votre camping-car avant même de partir. Cela vous permettra d’avoir le véhicule que vous souhaitez pour visiter les lacs italiens en van aménagé ou en fourgon.

Sur ce type de sites, la location est très simple. Entrez vos dates de voyage ainsi que la ville où vous souhaitez louer votre camping-car. Cherchez parmi ceux proposés selon le nombre de places, le prix et le type de véhicule. Faites ensuite une demande et payez en ligne si celle-ci est acceptée. Vous recevrez un email de confirmation, et voilà ! Vous n’aurez plus qu’à aller le chercher et visiter les lacs italiens en fourgon aménagé ou camping-car !

Louez un camping-car dans la région des lacs

Les aires de camping-car autour des lacs italiens : où stationner ?

Stationner en Lombardie

Crédit photo : Shutterstock / Michal Ludwiczak

Le camping sauvage

Il est officiellement interdit de faire du camping-sauvage en Italie, comme en France. Pourtant, l’Italie est connue pour être un paradis des camping-caristes et des voyageurs en vans aménagés. S’installer sur la voie publique pour dormir est prohibé. Mais il est néanmoins toléré de dormir à l’intérieur de son camping-car. La frontière entre les deux pratiques est donc poreuse. Mais ce sera toutefois plus aisé près des littoraux : autour des lacs italiens, il est en effet plus compliqué de stationner la nuit sur l’espace public.

Où s’installer ?

Pour trouver où dormir près des lacs, plusieurs options s’offrent à vous : les terrains de camping, les aires de service pour camping-cars et les parkings gratuits. Vous ne savez où stationner ? Nous avons la solution. Connaissez-vous l’application Park4night ? Il s’agit d’une véritable Bible du voyage itinérant. Nous nous en servons à chaque escapade en fourgonnette aménagée. Il s’agit d’un outil de partage de spots où stationner en camping-car, van et fourgon aménagés. L’époque où il fallait passer deux ou trois heures par jour à chercher un spot acceptable est révolue ! Autour des lacs italiens, une carte interactive référence notamment les terrains de camping, les aires de service pour camping-cars, les parkings et les espaces en pleine nature. Ce sont des lieux où les voyageurs sont déjà passés. Un système de commentaires permet de comparer la qualité des spots. En un mot : génial !

Envie de dormir en haut des montagnes avec une vue splendide sur les lacs ? Cherchez le meilleur point de vue accessible avec votre véhicule !

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car autour des lacs italiens ?

Quand visiter les lacs italiens en camping-car ? En Italie, il fait chaud, c’est un pays du sud, méditerranéen… ! Détrompez-vous, il faut vérifier le climat et la météo. La plupart des lacs italiens se trouvent dans les Alpes, au nord du pays. Le nord de l’Italie subit plusieurs influences climatiques. Les Alpes italiennes connaissent notamment un climat montagnard. Les hivers sont longs, froids et humides tandis que les étés sont frais la nuit et chauds en journée.

Le climat est tempéré autour du lac Majeur. Il se caractérise par des hivers froids et humides, puis des étés chauds et orageux. La température maximale moyenne atteint 27°C en juillet, 6°C en janvier. Les gelées sont fréquentes en hiver et les pluies sont importantes de mai à octobre. Le lac de Garde, plus au sud, bénéficie d’un climat méditerranéen. L’hiver y est plus doux, et les étés sont chauds mais orageux. Le climat des lacs italiens est plus humides que dans la plaine du Pô. Cela, en raison de l’humidité des lacs et de la proximité avec les Alpes.

Alors, quand visiter les lacs italiens en camping-car ou en van aménagé ? Les meilleures périodes sont la fin du printemps, l’été et le mois de septembre. La période estivale connaît en revanche un pic de fréquentation touristique. De surcroît, les prix peuvent fortement augmenter en été.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire