L’Auvergne en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour l'Auvergne Voir les offres

Dans passage dans le Centre de la France ? Et si vous découvriez l’Auvergne en camping-car ?

Et si nous partions visiter l’Auvergne en camping-car plutôt que de rouler vers les régions touristiques du Midi de la France ? L’Auvergne est une région historique française, au cœur du Massif Central. Celle-ci se compose des départements de l’Allier, du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. Il s’agit de l’une des plus anciennes régions de France, forte de plus de 2 500 ans d’Histoire connue.

La « région des Arvernes » est hérissée de volcans endormis, formant un relief hirsute. Entre puys, lacs, forêts et petits villages authentiques, visiter l’Auvergne en camping-car vous en mettra plein la vue. Riche d’une histoire multimillénaire et d’une nature généreuse, c’est l’une des régions incontournables à visiter en France.

Entre terroir et patrimoines, ce pays de nature est une destination rêvée pour les amateurs de montagne et de gastronomie. En sus de ses attraits notoires, l’Auvergne est également propice aux vacances sportives (randonnée, cyclisme, VTT, trail, escalade, parapente, etc.). Vous venez visiter l’Auvergne en camping-car ? Voici notre mini-guide conseil pour ce périple.

À lire aussi :
Les 16 choses incontournables à faire en Auvergne
Les 16 plus beaux villages d’Auvergne Rhône-Alpes
Les 9 plus beaux chalets à louer à Tignes

Idées d’itinéraires en Auvergne en camping-car

Parc des volcans d'Auvergne

Crédit Photo : Shutterstock / Grimplet

L’Auvergne, en forme de vertèbre, a une position centrale et possède ainsi de multiples points d’entrée. Cette ancienne région administrative s’étend sur 26 013 km², soit quasiment l’équivalent de la Gironde, des Landes et de la Savoie.

L’Auvergne présente une grande diversité de choses à faire et à voir sur son territoire. De Moulins à Aurillac, du parc naturel de l’Aubrac (Cantal) aux confins de la Lozère (Langogne), la région s’intègre dans différentes spécificités culturelles. Compte tenu des larges dimensions de l’Auvergne, vous devrez adapter votre itinéraire en fonction de la durée de votre voyage.

Vous ne savez pas où aller ? Voici quelques idées d’itinéraires possibles en Auvergne :

L’Auvergne en 5 à 7 jours

  • Montluçon,
  • Moulins,
  • Vichy,
  • Clermont-Ferrand,
  • Ambert,
  • Le Puy de Dôme (randonnées),
  • Mont-Dore,
  • La Bourboule,
  • Le Puy de Sancy,
  • Les monts du Cantal,
  • Salers,
  • Le Puy Mary,
  • Le lac de Saint-Étienne-Cantalès,
  • Aurillac,
  • Saint-Flour,
  • Le Puy-en-Velay.

L’Auvergne en 15 à 20 jours

  • Même parcours, plus Issoire,
  • Orcival,
  • Saint-Saturnin,
  • Saint-Nectaire,
  • La forteresse de Polignac,
  • La Chaise-Dieu et son abbaye,
  • Le massif du Cézallier et ses villages (Condat, Saint-Bonnet-de-Condat, Allanche, Ardes-sur-Couze, Massiac, etc.),
  • Les lacs du massif de la Pinatelle (lac du Pêcher, lac du Sauvage, tourbière du Jolan),
  • Le Plomb du Cantal (randonnées),
  • Le viaduc de Garabit.

L’Auvergne en 30 jours et plus

  • Mêmes étapes, plus la forêt de Tronçais,
  • Les villages de la vallée de l’Allier (Auzon, Chilhac, Saint-Arcons-d’Allier),
  • Le lac de Guéry,
  • Le château de Val,
  • Les gorges d’Avèze,
  • La vallée de Chaudefour,
  • Le lac du Bouchet,
  • Le village de La Godivelle,
  • Le mont Mézenc,
  • Le Monastier-sur-Gazeille,
  • Le viaduc de la Recoumène (saut à l’élastique).

En venant visiter l’Auvergne pour un mois ou davantage, vous pourrez même faire des incursions dans les régions limitrophes. À l’est en Ardèche et en Loire. Au Sud et Sud-Ouest en Lozère, Aveyron, Lot et en Corrèze. Vous aurez du temps pour rayonner dans les monts du Pilat, dans les monts d’Ardèche, dans le parc national des Cévennes ou dans le parc naturel régional de l’Aubrac. Le Massif Central offre d’innombrables itinéraires gourmands et sportifs.

Louez un camping-car pour l’Auvergne

Conduire en Auvergne en camping-car : les règles de circulation à connaître

Moulins - Allier

Crédit photo : Shutterstock – milosk50

Comment conduire lors de vos escapades auvergnates en camping-car ? La réponse est simple : lentement. La région se prête particulièrement bien au voyage en camping-car et van aménagé. En effet, les paysages sont variés et les infrastructures sont de bonne qualité. Les massifs sont parsemés de superbes cols à franchir, à l’instar du col de la Geneste ou du col de la Croix-Saint-Robert. Vous y aurez de magnifiques panoramas sur les montagnes et les vallées.

En montagne, les routes peuvent être étroites et sinueuses, surtout sur les petites routes départementales. De plus, les dénivelés sont souvent importants. En conséquence, conduisez lentement en utilisant le frein moteur dans les descentes à forte pente. Il est recommandé de respecter une distance de sécurité entre chaque véhicule équivalente à deux bandes.

Outre les dispositions légales du code de la route en France, la conduite en camping-car impose de redoubler de prudence. Notamment en raison du gabarit. Mais justement, au vu de votre envergure, les autres automobilistes vous garderont à l’œil. Cela rend les anticipations plus faciles lorsque survient un éventuel danger (obstacle, accident, etc.).

Péages d’autoroutes en Auvergne : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Marcoles

Crédit photo : Wikipédia – Jb.ronssin

L’Auvergne, au centre-sud de la France, est traversée par plusieurs autoroutes. Celles-ci figurent parmi les plus gros axes du pays pour rejoindre le Midi languedocien et provençal. Il s’agit de l’A75, de l’A71, de l’A89 et de l’A72. Il n’y a que l’A75 qui n’a pas été concédée. Elle est donc gratuite, exception faite du viaduc de Millau.

En venant visiter l’Auvergne en camping-car, vous aurez peut-être besoin de prendre l’une de ces autoroutes. Il faudra payer en classe 2, mais la classe 1 s’applique pour les vans aménagés. Voici quelques tarifs indicatifs, en classe 2 :

  • Paris à Clermont-Ferrand : 62,10€,
  • Clermont-Ferrand à Montluçon : 15,10€,
  • Brive-la-Gaillarde à Clermont-Ferrand : 21,30€,
  • Clermont-Ferrand à Saint-Flour : gratuit,
  • Clermont-Ferrand à Saint-Étienne : 17,10€.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Aujourd’hui, il est possible de voyager en camping-car, même si vous n’êtes propriétaires d’un véhicule. En effet, il est désormais facile de louer ces véhicules entre particuliers. De nombreuses plateformes permettent ce type de location, en ligne, comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. Une fois revenus d’Auvergne, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Comment et où louer un camping-car en Auvergne ?

Le Puy Mary

Panorama du Puy Mary – Crédit photo : Shutterstock – mehdi33300

Tout le long du parcours vous menant à l’Auvergne, vous trouverez de nombreux concessionnaires où louer un camping-car. Le problème réside dans la disponibilité. En effet, si vous ne réservez pas à l’avance et que la période est touristique, vous pourriez ne pas obtenir le véhicule. Ainsi, réserver en ligne avant son départ est un choix prudent mais judicieux.

Louez un camping-car pour l’Auvergne

Les aires de camping-car en Auvergne : où stationner ?

Quand on veut visiter l’Auvergne en camping-car ou en van aménagé, la question du stationnement peut se poser si l’on méconnaît la région. Sachez que cette région recèle de grands espaces naturels. Vous n’aurez donc aucun problème à trouver des endroits où stationner.

Dans les villes, vous pourrez stationner sur les emplacements réservés aux voitures. En dehors des agglomérations, prenez garde à ne pas gêner la visibilité ni la circulation. Du coup, éviter de vous garer sur une bande d’arrêt d’urgence, en double-file ou devant un panneau de signalisation. Du reste, ne vous installez jamais pour une nuit lorsqu’un arrêté préfectoral ou municipal a été pris pour limiter l’accès d’un site. Car la loi peut en effet être durcie par les préfets et les maires pour la préservation d’un site. Les aires de stationnement sont par exemple souvent interdites aux camping-car dans les parcs naturels régionaux.

Mais alors où dormir en camping-car en Auvergne ? Pour rester dans la légalité, visez d’abord les aires de services pour camping-cars. On en trouve de nombreuses dans le Parc Naturel des Volcans d’Auvergne, dans le Cantal et en Haute-Loire.

L’autre solution mais payante, est le terrain de camping. Vous en trouverez de nombreux. Vous préférez dormir en pleine nature, au plein-air ? Utilisez l’application Park4night, l’incontournable du voyage itinérant. Cet outil vous référence tous les spots où dormir à proximité grâce à une carte interactive. Les spots sont notamment des parkings (gratuits ou payants), des aires de service pour camping-car, des campings et des lieux isolés en nature (champ, chemin, bord de lac, etc.).

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Auvergne ?

Bains thermaux de Vichy - France

Crédit Photo : Shutterstock – CSLD

Mais alors, quand partir visiter l’Auvergne en camping-car ? La région des volcans et du Massif Central est traversée par des zones influencées par un climat montagnard. Mais le climat de l’Auvergne est varié.

À l’Ouest, le climat est océanique. Il est continental à l’Est et au Nord, légèrement méditerranéen au Sud de la Haute-Loire et du Cantal. L’hiver est humide et froid, avec de la neige en altitude. De décembre à février, c’est la meilleure période pour skier et visiter l’Auvergne en camping-car (à condition d’être très bien équipé contre le froid). Les températures remontent au printemps, il fait doux dès le mois de mai. Juin, juillet et août sont les meilleures périodes pour visiter l’Auvergne en camping-car, car il fait chaud et sec.

Enfin, en septembre et octobre, le climat reste agréable, mais la météo se dégrade au fil des jours et les nuits redeviennent fraîches, voire froides en altitude. Les températures dégringolent vers fin octobre, avec l’hiver qui s’installe dès novembre.

Louez un camping-car pour l’Auvergne

Il ne reste plus qu’à partir pour l’Auvergne. Bon voyage !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire