Les 13 choses incontournables à faire dans le Cantal

avatar

Posez vos valises dans ce merveilleux département de l’Auvergne, au cœur des volcans, et découvrez à cette occasion toutes les richesses de la région. On vous a bien sûr préparé un petit guide pour l’occasion. Alors c’est parti pour les 13 choses incontournables à faire dans le Cantal !

Le Cantal est un département auvergnat, principalement connu grâce à son parc national des volcans. Et c’est également un endroit où il est impossible de s’ennuyer ! Là-bas, vous trouverez des activités pour les grand·e·s comme pour les plus petit·e·s, pour les amoureux de la nature comme pour les amateurs de patrimoine historique. En bref : il y en a pour tout le monde quand vous visitez le Cantal !

Alors partez à la découverte des volcans, des lacs, des châteaux et des fromages pour un séjour revigorant. Cela vous fera le plus grand bien ! Vous aimez les activités en extérieur ? Pas de problème : vélo et deval’luge sont au rendez-vous. Et si vous préférez l’eau à la terre, la navigation ou le pédalo sauront combler vos attentes.

Ainsi, pour vous aiguiller davantage dans vos recherches, on vous dit tout sur les 13 choses incontournables à faire dans le Cantal !

À lire aussi :
Les 16 choses incontournables à faire en Auvergne
Les 12 plus beaux villages du Cantal

1. Aurillac

Ville d'Aurillac, Cantal, France

Crédit Photo : Shutterstock – Irina Kuzmina

Si vous partez à l’assaut du département, un séjour à Aurillac est un incontournable pour visiter le Cantal. Ainsi, la ville est d’abord connue pour sa richesse culturelle et pour son patrimoine muséal. Mais pas seulement ! En effet, Aurillac étant aux portes de la nature, la ville est particulièrement propice aux flâneries estivales.

Laissez-vous déambuler dans les jardins d’Aurillac, et profitez du théâtre de rue. Pour finir, faire un tour à Aurillac est indissociable avec la dégustation de produits locaux. Dégustez un bout de Cantal, ce fromage auvergnat, dans l’une des fromageries de la ville. Vous ne serez pas déçu·e·s !

2. Les châteaux

chateau de Val

Crédit photo : Shutterstock – HUANG Zheng

Amoureux d’Histoire et d’aventures médiévales, soyez attentifs : c’est votre moment. Dans un premier temps, nous vous recommandons de partir explorer le joli Château de Val, qui se trouve à Lanobre, au barrage du Bort les Orgues. Le panorama y est incroyable ! Ensuite, partez à la découverte du Château d’Anjony, cette fois-ci du côté de Tournemire.

Ce château a pour réputation d’être bien conservé, avec du très beau mobilier d’époque. N’hésitez pas à opter pour une visite guidée afin de tout apprendre des anciens propriétaires des lieux, et de l’histoire d’une telle bâtisse. Enfin, dans un autre style, vous pourrez admirer le Château de Pesteils à Aurillac. Ce dernier se trouve en hauteur, à 750 mètres d’altitude.

Les petits plus de Pesteils : son donjon, et son artisanat qui rend unique la décoration d’intérieur.

3. Gorges de la Jordanne

Gorges de la Jordanne - visiter Cantal

Crédit photo : Wikipédia – Traaf

Si vous rêvez d’une escapade dans la nature, alors vous êtes arrivé·e·s au bon paragraphe ! Les Gorges de la Jordanne se situent à Saint-Cirgues-de-Jordanne, à une vingtaine de minutes d’Aurillac. Creusées par l’eau dans les brèches volcaniques jusqu’à 60 mètres de profondeur, les Gorges de la Jordanne forment un parcours de 4 km.

Là-bas, vous pourrez entamer une balade dans cet environnement sauvage. Traversez des ruisseaux, empruntez des ponts en bois, observez la faune et la flore et amusez-vous grâce aux bornes d’apprentissage. En effet, ces dernières vous proposent de tester vos connaissances sur la richesse naturelle du Cantal.

4. Viaduc de Garabit

Viaduc Garabit

Crédit photo : Shutterstock – Richard Semik

On vous l’accorde, visiter un viaduc ne semble particulièrement sexy de prime abord. Eh bien sachez que ce monument localisé dans les Gorges de la Truyère est un incontournable à visiter dans le Cantal. Déjà, par sa dimension architecturale, puisque ce dernier est l’œuvre d’une célébrité : monsieur Gustave Eiffel.

Avec sa société d’ingénierie, Eiffel a construit ce viaduc dans les années 1880. Ce dernier a pour caractéristiques d’être d’une longueur de 556 mètres, et d’être situé à 122 mètres au-dessus de la rivière. Cela en a fait un projet très ambitieux pour l’époque !

En effet, le Viaduc de Garabit a été considéré comme étant le plus haut du monde pendant plusieurs décennies. Alors sortez votre appareil photo, immortalisez ce monument, et racontez notre anecdote.

5. Museum des Volcans

Museum Volcans - visiter Cantal

Crédit photo : Facebook – Musées d’Aurillac

Vous souhaitez en apprendre davantage sur l’activité volcanique dans le Cantal ? Alors rendez-vous au Museum des Volcans, situé dans la ville d’Aurillac. Déjà, cet établissement vous permettra de vous instruire sur les questions du volcanisme. Vous pourrez découvrir les différentes étapes de l’activité des volcans d’Auvergne au fil des époques.

Par la même, en approfondissant votre apprentissage des volcans, vous pourrez ainsi mieux comprendre et visiter le Cantal, sa nature, ses paysages, sa géologie. Le Museum des Volcans s’apprécie d’autant plus grâce à sa dimension interactive, qui captive à la fois les plus jeunes, mais également les grands curieux que nous sommes. C’est donc bien un incontournable à faire dans le Cantal !

6. Salers

Église Saint-Mathieu de Salers

Crédit photo : Wikipédia – Velvet

Ce village fortifié et jonché à 950 mètres d’altitude est une visite incontournable à faire dans le Cantal. Faisant parti des villages les plus beaux de France, il se trouve plus exactement dans le parc naturel régional des volcans d’Auvergne. Et… ça se voit ! En effet, Salers est réputé pour ses maisons atypiques qui datent du XVIe siècle, construites avec de la pierre volcanique.

Par ailleurs, si vous êtes féru·e·s de bonne gastronomie locale, nous vous conseillons de goûter au fromage de Salers qui fait la bonne réputation de la ville. Ce dernier est produit pendant 7 mois seulement, et conçu uniquement avec le lait des vaches de la race Salers. Bon appétit bien sûr !

7. Randonnée à Marcolès

Marcoles - visiter Cantal

Crédit photo : Wikipédia – Jb.ronssin

Chaussez vos baskets ou chaussures de randonnées, et partez à l’aventure dans le Cantal sauvage. Dans un premier temps, admirez les Rochers de Faulat – ces rochers noirs presque cachés dans les recoins de la forêt environnante. La légende raconte que c’est le Diable en personne qui aurait empilé ces rochers. Son objectif final reste toutefois encore méconnu.

Mais là-bas, au fond des sous-bois, vous y découvrirez de merveilleuses cascades ! Aussi, gardez à l’esprit qu’il existe une vingtaine de sentiers de randonnée au départ de Marcolès et dans la région de la Châtaigneraie. Il y en a bien sûr pour tous les niveaux !

8. Lac de Saint-Etienne-Cantalès

Saint-Étienne-Cantalès

Crédit photo : Wikipédia – Père Igor

Vous aimez les activités aquatiques ? Rendez-vous au lac de Saint-Etienne-Cantalès ! Ce point d’eau qui prend son origine dans un barrage est un lieu de prédilection pour les amateurs de nage, de pêche, de navigation, mais aussi de bronzette. En effet, sur le lac de Saint-Etienne-Cantalès, vous pourrez pratiquer le catamaran, le pédalo, le stand-up paddle ou faire du voilier sur une eau calme.

Entre deux activités, vous pourrez explorer la presqu’île qui s’atteint grâce à une passerelle. Enfin, si l’eau “n’est pas votre truc”, vous pourrez toujours vous reposer sur les nombreuses chaises longues, ou même jouer au tennis sur le cours d’à-côté.

9. Les volcans

Puy Mary - visiter Cantal

Crédit photo : Shutterstock – Lucien Mollard

Rendez-vous au puy Mary pour découvrir ce qui fait la spécificité du Cantal : ses incroyables volcans, parmi les plus grands d’Europe. Là-bas, vous pourrez entamer des marches à travers cette histoire géologique, et vous balader autour de volcans endormis depuis plusieurs millions d’années.

Ainsi, le sommet du puy Mary fait parti d’une visite incontournable à faire dans le Cantal puisqu’il est classé parmi les paysages d’exception en France. Il compte près de 500 000 visiteurs par an, de mai à octobre. Et pour finir, n’oubliez pas vos jumelles, vous pourriez peut être apercevoir un chamois, un cerf, ou une marmotte dans les parages…

10. Le Deval’luge au Lioran

Lioran

Crédit photo : Flickr – Sylvain Naudin

Cette station, située au cœur du massif volcanique du Cantal, vous permet de tester la luge “sans neige” pendant la période estivale. Mais pas sans sensations ! En effet, le Deval’luge consiste à glisser sur une piste de luge artificielle composée de rails.

Parmi les nombreuses activités outdoor du Lorian, celle-ci connaît une bonne réputation et s’immisce dans notre top des choses incontournables à visiter dans le Cantal. Attachez votre ceinture, et c’est parti ! Attention toutefois, le Deval’luge au Lioran est interdit aux enfants de moins de 5 ans.

11. Les thermes Chaudes Aigues

Thermes Chaudes-Aigues

Crédit photo : facebook – Office de Tourisme Chaudes-Aigues St-Urcize

Après les volcans, le fromage, les randonnés et les sports outdoor, passons… Aux thermes ! Eh oui, les thermes sont un incontournable à faire dans le Cantal. Ainsi, nous vous donnons rendez-vous à Chaudes Aigues, la seule et unique station thermale du département. Là-bas, vous pourrez vous ressourcer dans le centre thermal Caleden.

Aussi, ces thermes contiennent 32 sources qui montent jusqu’à 82°C, et datent de 1332 ! Si vous préférez vous balader dans Chaudes Aigues, plusieurs parcours sont proposés. Ainsi, vous pourrez en apprendre davantage sur la géothérmie, et sur l’Histoire des thermes à travers un itinéraire ludique.

12. La commune d’Ally

Ally - visiter Cantal

Crédit photo : wikipédia – Robin Chubret

Avec Aurillac et Salers, la commune d’Ally est une étape incontournable à faire dans le Cantal. Ce petit village à 717 mètres d’altitude, bordé par la Sionne et l’Auze, est typique du département. Vous pourrez découvrir des anciennes édifices datant du XVe, dont le fameux château de la Vigne.

Nous vous conseillons de séjourner quelques nuits dans Ally si vous cherchez à vous reposer et à vous ressourcer. C’est un véritable havre de paix !

13. Le Pas de Cère

Pas de Cère - visiter Cantal

Crédit photo : Wikipédia – NdFrayssinet

Cette balade de presque 4km en plein cœur de la nature est un incontournable pour visiter dans le Cantal ! Prenez les sentiers qui s’offrent à vous, et partez explorer la forêt. Ainsi, vous pourrez admirer la flore magistrale du Pas de Cère, mais aussi sa faune parfois timide. Levez les yeux pour surprendre des belles espèces d’oiseaux nichés dans les arbres. Et n’oubliez pas de les baisser pour admirer le bijou des lieux : de magnifiques gorges !

Enfin, suivez bien les balises afin de ne pas vous perdre. Pensez également à prendre de l’eau et quelques vivres en cas de fatigue. En effet, bien qu’accessibles à tous les niveaux, cette promenade peut être fastidieuse, notamment avec la chaleur de l’été.

Comment aller dans le Cantal ?

En voiture

Depuis Paris, il faut compter environ 6 heures de route pour rejoindre le Cantal. Vous pourrez prendre la A71, qui est la plus rapide, mais également la A10 ou A77. Si vous partez du sud, comme de Marseille par exemple, ce sera l’A75 qu’il faudra emprunter, et ce pendant 5h45 de route environ.

Enfin, depuis Lyon, la route A89 vous emmènera dans le Cantal en 4h seulement !

De plus, nous vous conseillons les pneus neige si vous avez prévus de vous y rendre en hiver.

En train

La gare d’Aurillac est la gare principale du Cantal. Depuis Paris, le trajet en train prend environ 6h30, avec généralement une correspondance à Clermont-Ferrand. Dans le Cantal, vous aurez plusieurs autres gares de dessertes, comme Murat par exemple, ou encore Saint-Flour.

En revanche, il semble nécessaire d’avoir une voiture sur place, ou un moyen de locomotion à deux-roues comme une moto, un vélo etc.

En avion

L’aéroport d’Aurillac assure certaines liaisons, notamment depuis Paris. N’hésitez pas à utiliser un comparateur de vols comme Skyscanner afin d’évaluer les différents tarifs des billets.

Où loger dans le Cantal ?

Hôtels, gîtes, chambres d’hôtes, Airbnb… Vous en aurez pour tous les goûts, toutes les surfaces, et pour tous les budgets ! En effet, le prix des logements est uniforme dans le Cantal. Ainsi, cela qui signifie que ce n’est pas la zone qui déterminera le prix, mais bien le niveau de prestations.

Si vous préférez être proche des commodités tout en étant à deux pas de la nature, alors nous vous conseillons de rester à Aurillac ou ses alentours. Là-bas, vous pourrez séjourner dans Le Grenier des Marmottes, ou encore à l’hôtel La Thomasse. Aussi, dans les environs proches, vous pourrez passer une merveilleuse semaine au Château de Sédaiges pour 850 € ! Enfin, du côté de Murat, vous pourrez découvrir le Mas du Cresponnet ou les chambres d’hôtes Grange de la Bastide.

Par ailleurs, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’hôtels pour trouver votre oasis de plénitude en plein coeur du Cantal.

Alors, partant·e·s pour découvrir les richesses auvergnates du Cantal ? Allons-y !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (5/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire