L’Islande en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Louez votre camping-car en Islande Voir les offres

Vous rêvez de visiter l’Islande en camping-car ? Nous vous donnons quelques conseils et des idées d’itinéraires

L’Islande et ses paysages hors du commun attirent de plus en plus de voyageurs. Cette île septentrionale de plus de 100 000 Km² est née de la rencontre entre le feu des volcans et une faille tectonique. Le magma a jailli de cette croûte fissurée et projeté des tonnes de lave et de rochers. Ce phénomène, maintes fois répété, a sculpté le pays tel que nous le connaissons aujourd’hui. Et ce n’est pas fini, comme en témoigne l’activité volcanique toujours très présente !

Visiter l’Islande en camping-car est une excellente idée. Sa forme ovale et sa route côtière n° 1, qui fait le tour de l’île, se prêtent particulièrement bien au road-trip. Du fait de l’isolement de l’île et de la quasi-impossibilité d’y pratiquer des cultures, elle se révèle une destination coûteuse sur le plan alimentaire. Le coût des hébergements est également élevé et le choix du camping-car permet de réduire son budget de visite en Islande. Vous pourrez y dormir et aussi y cuisiner, pour éviter de prendre tous vos repas au restaurant ou sur le pouce.

A lire aussi : 8 idées d’autotours en Islande à faire en été ou en hiver

Idées d’itinéraires en Islande en camping-car

Région Westfjord, Islande

Crédit photo : Shuttertsock / attilio pregnolato

La préparation de votre itinéraire dépend en grande partie du temps dont vous disposez sur place. La grande majorité des voyageurs consacrent deux semaines à visiter l’Islande. Les moins chanceux ne disposent que d’une semaine et les veinards parviennent à atteindre les trois semaines nécessaires pour faire un grand tour de l’île.

Itinéraire découverte de l’Islande en camping-car pendant une semaine

visiter islande camping car itineraire 1 semaine

Source : Caramaps

Rassurez-vous, on peut déjà avoir un bon aperçu de l’Islande en seulement 7 jours.
Depuis Keflavik, vous pouvez visiter la péninsule de Reykjanes, puis celle de Snaefellsness, les Fjords de l’Ouest et le Cercle d’Or.

Visiter l’Islande en camping-car pendant deux semaines

visiter islande camping car itineraire 2 semaines

Source : Caramaps

En deux semaines, il est possible de faire le tour de l’île, en empruntant principalement la route circulaire N1. Commencez par le Cercle d’Or, puis descendez vers le sud, et explorez Vik y Myrdal, le parc national Vatnajökull et le Skaftafell, les fjords de l’Est, Husavik et le lac Myvatn, Akureyji, les fjords de l’Ouest, et la péninsule de Reyknanes.

Visiter l’Islande en camping-car pendant trois semaines

Même circuit que ci-dessus, en incluant le volcan Askja, le volcan Thrihnukagigur et les îles Vestman.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Si vous souhaitez partir directement depuis chez vous, sachez qu’il est possible de louer un camping-car en France. Pour plus de facilité, vous pourrez par exemple passer par l’application Yescapa.

Néanmoins, si vous faisiez ce choix, vous devriez aller jusqu’au Danemark pour prendre un ferry. La dernière ligne Islande/Europe continentale relie les ports de Hirtshals au Danemark et Seyðisfjörður. Une escale pour les Îles Féroé vous est proposée. Toutefois, le coût n’est pas négligeable pour les 2 journées de traversée.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Choisissez le véhicule selon le type, le nombre de couchages, mais aussi la formule de kilométrage. De plus, vérifiez que le propriétaire autorise la sortie du pays.
  • Envoyez une demande de location en ligne au propriétaire. Dans celle-ci, spécifiez toutes les informations relatives à votre voyage.
  • En cas d’acceptation, vous rencontrerez une première fois le propriétaire et visiterez le camping-car.
  • Le jour de votre départ, vous verserez la caution au propriétaire après la signature du contrat. Un état des lieux sera fait afin de réaliser le contrat.
  • Voilà ! Vous pouvez partir visiter l’Islande en camping-car et profiter de votre séjour ! Lors de votre retour, vous ferez simplement un état des lieux.

Louer un camping-car en France

Comment et où louer un camping-car en Islande ?

Reykjavik Islande chemin terre

Crédit photo : Shuttertsock / Madalin Olariu

Si vous vous rendez en Islande en avion, sachez qu’il est possible de louer votre camping-car sur place. Néanmoins, il est conseillé de passer par des plateformes en ligne et de réserver votre camping-car avant même de partir. Cela vous permettra d’avoir le véhicule que vous souhaitez pour visiter l’Islande en van aménagé ou en fourgon.

Sur ce type de sites, la location est très simple. Entrez vos dates de voyage ainsi que la ville où vous souhaitez louer votre camping-car. Cherchez parmi ceux proposés selon le nombre de places, le prix et le type de véhicule. Faites ensuite une demande et payez en ligne si celle-ci est acceptée. Vous recevrez un e-mail de confirmation, et voilà ! Vous n’aurez plus qu’à aller le chercher et visiter l’Islande en fourgon aménagé ou camping-car !

Louez un camping-car en Islande

Conduire en Islande en camping-car : les règles à connaître

Port de Borganes, Islande

Crédit photo : Shutterstock / Frans Blok

Globalement, les règles de conduite en Islande ne diffèrent pas de celles des pays occidentaux auxquelles nous sommes habitués. Il y a cependant des différences qu’il est important de connaître. La principale se rapporte aux ronds-points. Les véhicules qui sortent d’un rond-point ont la priorité, même s’ils sont dans le cercle intérieur, il convient donc d’être très prudent. Les autres nouveautés, pour un conducteur non-Islandais, concernent les panneaux de signalisation spécifiques au pays. Ils comportent des indications dans la langue du pays, mais sont heureusement assez explicites. Repérez bien les panneaux qui indiquent les routes réservées aux 4 x 4. Vous ne pourrez absolument pas les emprunter si votre véhicule n’en comporte pas. Vous pourrez par contre rouler sur les portions de route qui ne sont pas asphaltées, inutile de faire demi-tour si vous voyez le panneau « Malbik Endar » !

Quelques recommandations :

  • les feux de croisement doivent impérativement être allumés, même de jour ;
  • la vitesse est limitée à 90 km/h sur route asphaltée, 80 km/h sur route gravillonnée et à 50 ou 30 km/h en agglomération ;
  • même s’il y a peu de circulation, résistez à la tentation de faire un arrêt minute sur le bord de la route, pour prendre une photo. Les routes sont généralement étroites, ainsi que les bas-côtés ;
  • attention aux moutons, qui peuvent décider de traverser brusquement devant votre véhicule. Ralentissez quand vous en voyez en bord de route ;
  • si vous roulez en hiver, renseignez-vous bien sur les conditions météorologiques et l’état des routes avant de partir ;
  • les stations-service ne sont pas nombreuses et sont souvent de type self-service. Vous devrez indiquer le montant que vous souhaitez payer. Si vous prévoyez plus que nécessaire, la distribution s’arrêtera, mais votre carte sera néanmoins débitée du montant indiqué. Le surplus vous sera rapidement remboursé, mais cela risque d’impacter vos frais de commission. A titre indicatif, il vous faudra 7 000 couronnes pour obtenir 30 litres et 9 000 pour 40 litres.

Les péages

Hvolsvöllur, Islande

Crédit photo : Shutterstock / BBandSIRI

Toutes les routes sont gratuites, y compris la route circulaire N1. Près de Akujeri, le tunnel Vaðlaheiði vous coûtera 1 500 couronnes pour moins de 3,5 t, et 2 500 au-dessus. Attention, ce péage doit être payé sur le site tunnel.is, soit avant de franchir le tunnel, soit dans les 3 heures qui suivent. En cas de non-paiement dans ce délai, le montant est majoré de 1 000 couronnes et la facture envoyée au loueur, qui pourrait y ajouter une commission…

Les aires de camping-car

Visiter l'Islande en été

Crédit photo : Shutterstock / Blue Planet Studio

Le pays est bien équipé en terrains de camping, vous n’aurez pas de difficultés à en trouver un. Les aménagements et services varient selon les lieux, certains sont très basiques, d’autre luxueux. Pendant la haute-saison, il peut s’avérer nécessaire de réserver à l’avance ou tout au moins de vérifier la disponibilité.

Vous trouverez une liste et une carte des aires pour camping-cars sur le site campercontact.com. Acheter une Camping Card peut s’avérer une bonne affaire si vous utilisez principalement les aires qui y sont affiliées.

Pour rechercher des emplacements gratuits non aménagés, pensez à télécharger l’application Park4night. Sachez toutefois que, depuis 2015, le camping sauvage est interdit et qu’il est passible de lourdes amendes. Vous pouvez uniquement passer la nuit dans une propriété privée, si le propriétaire vous l’autorise. Cette législation récente est destinée à protéger la végétation, qui ne pousse que très lentement et met longtemps à se régénérer.

Quelle est la meilleure saison pour visiter l’Islande en camping-car ?

Quand visiter l'Islande ?

Crédit photo : Shutterstock / Beketoff

Les conditions météorologiques extrêmes de l’hiver occasionnent de nombreuses fermetures de routes. Outre cet inconvénient, il se révèle difficile d’obtenir une température correcte dans le camping-car. Il est donc préférable de privilégier la période estivale, entre juin et septembre. Vous profiterez ainsi de longues journées d’ensoleillement, qui faciliteront vos déplacements et installations. En septembre, vous aurez peut-être la chance d’observer des aurores boréales.

Ne craignez pas les moustiques, ils sont très rares en Islande, pour ne pas dire absents. Les petits moucherons peuvent être bien présents, par contre. Ils ont la fâcheuse manie de vouloir pénétrer dans tous les orifices du visage ! Vous serez moins dérangés en fin de saison. Pour s’en prémunir, il suffit d’acheter un filet anti-moustiques, à poser sur sa casquette ou son chapeau de soleil. On en trouve à prix modique dans les stations-service et les supermarchés.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (4/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
  1. J y suis allé en 2016 en road trip 4 filles ,j aimerais y retourner en camping car avec mon conjoint , camping car un peu cher mais si on déduit le logement c est par si mal ,,à suivre .merci pour tes belles photos ,,souvenirs ,,nostalgie …

    Sylvie

    • Marie-Claude Groussaud

      Bonjour Sylvie,

      Nous sommes heureux de savoir que notre article te rappelle de merveilleux souvenirs, nous te souhaitons d’y retourner un jour !

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  2. Bonjour et merci pour ces précieuses informations. J’ai réellement envi de visiter ce pays avec mon épouse mais la traversée avec le camper est très chère… Site Web Super

Laisser un commentaire