La Norvège en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Louez votre camping-car pour la Norvège Voir les offres

Comment visiter la Norvège en camping-car ou van aménagé ?

Partir visiter la Norvège en camping-car, en van ou en fourgon fait partie de vos rêves et vous souhaitez le réaliser pour ces prochaines vacances ? C’est une idée formidable.

Il faut dire que ce pays, où se trouve le point le plus septentrional d’Europe, propose un patrimoine historique et des sites culturels fascinants, ainsi que nombre d’activités inoubliables et de paysages grandioses ; d’autant plus que les Norvégiens sont particulièrement chaleureux et accueillant avec les visiteurs nomades, backpackers ou camping-caristes, qu’ils laissent fréquemment s’installer pour une nuit dans leur propre jardin ! Quelle que soit la raison qui vous pousse à venir visiter la Norvège en van aménagé, ce séjour vous transformera : garanti sur facture !

Si vous êtes prêt à sauter le pas et à parcourir plus de deux mille kilomètres pour visiter cette terre viking, nous vous avons concocté un mini-guide concis et efficace qui vous donnera tous les conseils nécessaires à l’accomplissement de votre voyage.

Allez, c’est parti !

Louez un camping-car près de chez vous

Idées d’itinéraires en Norvège en camping-car

Camping-car en norvège

Crédit photo : Unsplash – Yuriy Garnaev

La Norvège est un pays de 385 203 km², tout en longueur : il semble s’étirer sur plus de deux mille kilomètres, le long de la façade littorale bordant la péninsule Scandinave !

Ses paysages sont riches et magnifiques : le relief du pays, constitué de montagnes et de glaciers, est très escarpé avec la présence des célèbres fjords, gigantesques crevasses creusées par les glaciers au cours de la période glaciaire. Les glaciers en question sont, aujourd’hui encore, nombreux et constituent avec les chutes d’eau des paysages de carte postale représentant dignement le pays.

Les idées d’itinéraires ne manquent pas, et dépendent de vos envies : plutôt pêche au saumon ou aurores boréales ? Il est donc assez difficile, compte tenu de la superficie et surtout de l’étendue du pays, de proposer un parcours type, notamment si vous disposez de peu de temps. Si vous avez fait le voyage depuis la France, il y a de forte chance que vous arriviez au volant de votre camping-car par le sud du pays : en ferry depuis le Danemark ou en longeant le littoral suédois depuis Göteborg.

Dans tous les cas, où aller du nord au sud pour visiter la Norvège en camping-car en une semaine, deux semaines, voire un mois ? Voici quelques idées d’itinéraire selon la saison, vos envies, vos moyens et surtout le temps dont vous disposez sur place.

  • Une semaine : Partez à la découverte du sud du pays, entre Oslo et Bergen, en empruntant une jolie boucle à partir de la capitale, qui vous fera passer par le parc national d’Hardangervidda et son plateau montagneux somptueux, jusqu’à Bergen et les fameux fjords de la côte Atlantique du pays, pour finir par la station balnéaire de Kristiansand.
  • Camping-car Norvège

    Crédit photo : Caramaps

  • Quinze jours : Une quinzaine de jours pour visiter la Norvège en fourgon aménagé s’avère suffisant pour explorer le pays plus en profondeur, et s’aventurer plus au nord, par exemple en réalisant un superbe parcours de la ville de Lillehammer (oui : la ville des Jeux olympiques d’hiver de 1994 jusqu’aux splendides montagnes de Trollheimen et la jolie ville de Trondheim et ses nombreux sites culturels.
  • Camping-car Norvège

    Crédit photo : Caramaps

  • Un mois : En un mois, vous pourrez visiter la Norvège en camping-car dans son intégralité, du nord au sud, en empruntant les célèbres « Nasjonal turistveg », les routes touristiques nationales mettant en valeur le splendide patrimoine norvégien ! Par exemple, vous pouvez coupler un des deux parcours cités précédemment avec un trajet jusqu’aux îles Lofoten, à la ville de Tromsø pour finir par le célèbre cap Nord : si vous avez la chance de réaliser le parcours en hiver -ce qui implique quelques précautions à prendre pour votre véhicule, expliquées plus loin dans le présent guide- vous pourrez y admirer de superbes aurores boréales.
Camping-car Norvège

Crédit photo : Caramaps

Vous l’aurez compris, ces parcours ne sont qu’indicatifs et votre but doit surtout être de passer le moins de temps possible sur la route !

Comment et où louer un camping-car en France ?

Il est désormais facile de louer un camping-car en France. Comment ? En passant par des plateformes de mise en relation entre les locataires (vous-même) et les propriétaires particuliers de camping-cars comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Bien veiller à choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et s’il est possible de faire un voyage à l’étranger.
  • Effectuez une demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée, vous aurez après paiement accès aux coordonnées du propriétaire pour mettre en place une première rencontre.
  • Le jour du départ, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • L’état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. Au retour, après avoir effectué un road-trip inoubliable, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car près de chez vous

Comment et où louer un camping-car en Norvège ?

Avant d’atterrir pour visiter la Norvège en camping-car, il est recommandé de faire une réservation en ligne. Et oui, il serait dommage d’arriver à Oslo, Tromsø, Bergen ou encore Trondheim et de découvrir qu’il n’y aucun véhicule disponible dans aucune agence, ou pire, que les tarifs aient grimpé en flèche.

Pour avoir un camping-car, on vous recommande de passer par une plateforme de location de campings-car et de vans aménagés en ligne. Ces sites sont désormais nombreux sur le marché du road-trip et du camping sauvage. Le principe est simple : vous choisissez le véhicule souhaité – selon le prix journalier, le type de camping-car/fourgon/van aménagé, les équipements du véhicule -, vous envoyez une demande location au propriétaire.

Dernière étape : après le paiement en ligne, vous recevez un mail de confirmation et vous voilà parti(e)s pour visiter la Norvège en camping-car !

Réservez votre camping-car en Norvège

Conduire en Norvège en camping-car : les règles de circulation à connaître

Comme en France, la conduite pour visiter la Norvège en camping-car se fait sur la voie de droite et les mêmes règles du code de la route s’appliquent pour les vans comme pour les voitures et sont, à peu de choses près, similaires aux françaises. Il est évidemment obligatoire d’être muni de son permis, de la carte grise du fourgon ainsi que d’une assurance valide. En Norvège, tous les véhicules doivent circuler avec les feux de croisement allumés en permanence, et ce même en plein soleil.

De plus, il est obligatoire de posséder un triangle de signalisation ainsi qu’un gilet fluorescent dans la voiture en cas d’accident. Les ceintures de sécurité sont obligatoires et personne n’a le droit de se rendre à l’arrière du camping-car lorsque ce dernier est en mouvement ! Les enfants, quant à eux, doivent être attachés convenablement, si nécessaire dans des sièges rehausseurs.

Les prix pratiqués à la pompe peuvent varier fortement selon la région ou la station service ; les tarifs sont un peu plus élevés qu’en France, en sachant que le GPL est assez rare. En outre, dans ce pays nordique, les pneus neige sont obligatoires en période hivernale.

Pour ce qui concerne les limitations de vitesse pour visiter la Norvège en fourgon aménagé, elles sont les suivantes :

  • 30 km/h en ville
  • 50 km/h ou 60 km/h aux abords des agglomérations
  • 80 km/h hors agglomération
  • Et la vitesse est limitée à 90 km/h sur les (rares) portions d’autoroute

Quant au taux d’alcoolémie maximal autorisé, il n’est que de 0,2 g/l : attention au verre de trop !

Bon à savoir : la loi norvégienne proscrit la circulation d’un véhicule motorisé en dehors des routes ; les sentiers sont donc interdits à votre fourgon, mais il vous est possible de vous garer le long de la route si ce stationnement ne gêne pas les autres véhicules et que la réglementation locale le permet. Dans certaines villes, des parkings sont spécialement prévus pour accueillir les camping-cars et caravanes, dont la largeur ne peux en aucun cas excéder 2,55 mètres.

En outre, des bornes téléphoniques de secours sont judicieusement placées sur les routes de montagne ou dans les tunnels. Si vous avez besoin d’aide, composez un des numéros suivants, qui vous mettront en relation avec des services d’assistance disponibles 24 h/24 :

  • NAF : (+47) 23 21 31 00
  • Falck : (+47) 02 222
  • Viking : (+47) 06 000

La réglementation routière est très stricte dans ce pays, et il faudra vous y adapter lorsque vous viendrez visiter la Norvège en van aménagé puisque les amendes peuvent s’y avérer extrêmement élevées : par exemple, un petit excès de vitesse, entre 11 et 15 km/h, peut être sanctionné d’une amende de 321 € !

Pour finir, il est également utile pour son porte-monnaie de veiller au respect du stationnement en zone urbaine, puisque le personnel dédié est important et plutôt zélé. En ville, les panneaux bleus à chiffres blancs du type « 8-17 (9-15) » correspondent à « stationnement payant en semaine de 8 h à 17 h, le samedi de 9 h à 15 h, et gratuit le reste du temps ».

Péage d’autoroute en Norvège : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Camping-car en norvège

Crédit photo : Unsplash – Samuel Han

Avant d’envisager de visiter la Norvège en van aménagé, il est primordial de s’informer des tarifs des tunnels, ponts, entrée des villes ou autre : par exemple, il faudra s’acquitter d’un droit d’entrée (quelques dizaines de couronnes norvégiennes, soit quelques euros : pour réaliser la conversion, divisez le montant par dix). S’il y a peu de tronçons autoroutiers en Norvège, on y trouve certaines routes payantes nommées « toll roads » ou tunnels à péages, récents, qui n’affichent pas toujours leurs tarifs au préalable !

Lorsque c’est le cas, des panneaux bleus affichant le signe Kr (couronnes norvégiennes) et l’inscription « Bomstasjon. Toll Plaza » suivie de la distance à parcourir avant la gare de péage indiquent la présence d’un guichet ; ou d’un panneau « Automatisk bomstasjon. Automatic Toll », indiquant quant à lui un péage automatique sous forme de portique métallique comportant des caméras. Pour le régler, il suffit de se munir d’une sorte de boîtier gris de paiement de type « télépéage », nommé AutoPASS. En Norvège, tous les véhicules de location en sont équipés, mais si vous venez d’un autre pays avec votre propre van, il vous faudra souscrire sur le site d’AutoPASS un contrat de type « Visitor’s Payment ».

En outre, venir visiter la Norvège en van aménagé implique bien souvent d’effectuer une partie de la traversée en ferry : pour régler le bon tarif, et ne pas surpayer votre traversée, nous vous conseillons de vous munir d’une photocopie des documents décrivant les dimensions du véhicule ; les tarifs augmentent largement au delà de six mètres, si le votre était plus petit, n’hésitez pas à bien le faire savoir !

Les aires de camping-car en Norvège : où stationner ?

Norvège

Dans le pays le plus long d’Europe, on trouve plus de 600 aires dédiées aux camping-cars, plus de 115 aires de services et presque 400 campings : il vous sera simple de visiter la Norvège en camping-car, et d’effectuer le ravitaillement en eau, propane, carburant ou les vidanges des eaux usées !

Comme expliqué précédemment, les Norvégiens sont extrêmement bienveillants envers les camping-caristes ; le camping sauvage est toléré et il n’est pas rare que les habitants laissent, gratuitement, les visiteurs étrangers se garer dans leur propre jardin. En fait, les rares aires prohibées pour le stationnement sont indiquées par un panneau ; pour le reste, il est normalement autorisé de se garer où l’on veut.

Si vous êtes partant pour visiter la Norvège en fourgon aménagé que vous êtes du genre téméraire, l’application mobile Park4night fait office de référence du bivouac à l’état sauvage : cette appli 100% gratuite vous donne accès à de nombreuses données sur votre lieu de stationnement envisagé pour la nuit, comme les avis des voyageurs vous précédant, des cartes interactives précises et détaillées, ainsi que les zones déconseillées, les endroits payants et les parkings gratuits. C’est plutôt chouette pour visiter la Norvège en camping car ou en van aménagé, non ? D’autres tuyaux vous attendent sur les sites web Campercontact ou Caramaps, de véritables mines d’informations.

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Norvège ?

Norvège

Dans ce pays, le plus septentrional d’Europe, les conditions climatiques et d’ensoleillement sont parfois extrêmes : dans la ville de Tromsø, par exemple, le soleil de minuit dure du 20 mai au 22 juillet, et la nuit polaire, du 27 novembre au 15 janvier ! Sur tout le littoral atlantique, les températures oscillent entre -10 et 0°C en hiver, 5°C et 25°C en été, mais peuvent devenir critiques et largement négatives en hiver lorsqu’on s’enfonce dans les terres !

D’une manière générale, le climat pour visiter la Norvège en van aménagé s’avère nettement plus favorable d’avril à fin octobre, ce qui laisse six mois pour voyager sous le soleil et surtout, sans trop de neige. Mais pour les amateurs d’aurores boréales, il faudra visiter la Norvège en camping-car lors de la saison hivernale, d’octobre à mars, et donc penser à installer des pneus neiges, une isolation efficace et vérifier scrupuleusement son système de chauffage : mais le jeu en vaut, plus que largement, la chandelle !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Nous partons le 01 juillet en fourgon aménagé dans les pays scandinaves et la Norvège en particulier
    .pour une durée non défini..
    Nous avons le temps pour nous !!!
    Nous sommes preneur de toutes informations des expériences de voyageurs…

  2. Bonjour je prépare mon voyage en camping car et je voudrais prendre le bateau pour monter directement à tromso mais je ne trouve pas de compagnie avez vous une idée merci beaucoup robert

  3. Bonjour, départ le 6 juillet pour nous, nous disposons d’un camping car et d’un van. Le premier étant plus confort mais assez haut (2,95m), nous aimerions avoir la hauteur moyenne des tunnels en Norvège ? Et si une réglementation existait au niveau de la hauteur ?
    Merci beaucoup !

  4. bonsoir
    je pars de fin juillet à fin septembre 2020 en Norvège . Deuxième quinzaine, avons nous de la chance de voir des aurores
    borèales au nord de la norvège merci de nous renseigner

    Bien cordialement
    Bernard

  5. Pouvez nous dire si en Norvège on trouve du gazon pour le chauffage des camping car et si il caut un adaptateur

    Merci

  6. Très bon article.
    Va beaucoup m’aider à réaliser mon projet.
    Quid des chiens dans les campings ?

Laisser un commentaire