Les 12 meilleures sources d’eau chaude en Islande

avatar

Vous êtes prêts à affronter le froid de l’Islande pour aller découvrir ses manifestations géothermiques ? Voici les 12 meilleures sources chaudes en Islande, pour vous réchauffer !

Les phénomènes naturels et les formations géologiques insolites sont de plus en plus prisés des voyageurs, qui n’hésitent pas à affronter les éléments pour aller à leur rencontre. Vous n’échapperez pas à la règle si vous souhaitez visiter l’Islande pour aller admirer ses fjords, ses glaciers et ses geysers. Vous pourrez ainsi goûter aux plaisirs des bains dans des sources chaudes naturelles et découvrir l’incroyable sensation d’avoir le corps bien au chaud en plein air, par des températures avoisinant le 0 °.

Il existe plus d’une centaine de sources chaudes en Islande, réparties sur tout le pays, mais principalement à l’ouest et au centre. Certaines sont aménagées et payantes, tandis que d’autres sont en accès libre dans la nature. Gardez à l’esprit qu’il est préférable de s’y baigner nu, avec une serviette à portée de main dès que vous ressortez. Suivez-nous pour découvrir les plus intéressantes !

À lire aussi : Les 12 plus beaux endroits à visiter en Islande

1. Blue Lagoon

Blue Lagoon, source chaude, Islande

La plus connue des sources chaudes en Islande — le Lagon Bleu — se situe à 30 minutes de route de la capitale — Reykjavík — et à seulement à 15 minutes de l’aéroport international de Keflavik. Les images de ses eaux bleues laiteuses sont bien connues et donnent une irrésistible envie de s’y plonger.

Ce sont les sels minéraux, le silicate et les algues qui lui donnent cette couleur si particulière. Le contraste avec la lave noire est particulièrement saisissant et vous pouvez passer plusieurs heures sur place, sans vous lasser du spectacle.

Compte-tenu de son succès, son accès est réglementé et il est plus que conseillé de réserver à l’avance votre heure d’arrivée. Les droits d’entrée sont plutôt élevés, compter environ 50€ pour la prestation de base, qui vous permettra de rester le temps que vous voulez.

2. Le Cercle d’Or et le Secret Lagoon

Secret Lagoon, Islande

Crédit Photo : Shutterstock / jeafish Ping

Aucune visite de l’Islande ne saurait se faire sans une exploration du Cercle d’Or, avec le célèbre Geysir, qui a donné son nom au phénomène de jaillissement des eaux chaudes à intervalles plus ou moins réguliers, les chutes de Gullfoss et le parc de Thingvellir, où vous pourrez presque toucher la faille qui sépare les continents européen et américain.

C’est dans cette région que vous pourrez expérimenter une autre source d’eau chaude islandaise : le Lagon Secret à Fludir. Un bassin a été aménagé au milieu des sources chaudes, dont la température se situe autour de 40° pour certaines. Ce site, au prix plus abordable, est une excellente alternative au Lagon Bleu.

3. Myvatn

Myvatn, Islande

Crédit Photo : Shutterstock / Creative Travel Projects

Nous quittons cette fois le sud et la région de la capitale pour nous diriger vers le nord et le site de Myvatn, autre haut lieu de sources chaudes en Islande. Situées près de la route circulaire n°1, non loin de Akureyri, elles offrent une grande surface de baignade et sont moins fréquentées du fait de leur éloignement.

La température de l’eau varie de 38 à 40 °. On peut s’y baigner jusque minuit en été et profiter ainsi de superbes couchers de soleil. En fin de saison, il n’est pas rare d’y observer, en prime, des aurores boréales. Le site est aménagé, et le droit d’entrée se situe aux environs de 30€.

4. Hellulaug

Si vous visitez le Vestfirdir, vous aurez maintes occasions de vous relaxer dans l’une des sources chaudes de l’Islande. Située à l’extrême pointe nord-ouest, la Région des Fjords de l’Ouest est accessible en 4 à 5 heures de voiture depuis Reykjavik et mérite qu’on y passe plusieurs jours.

Ses sources d’eau chaude sont dispersées tout au long des côtes découpées et nous vous recommandons tout particulièrement celle de Hellulaug, bien cachée en contrebas de l’hôtel Flokalundur. Une fois sur place, vous pourrez tout simplement poser vos vêtements sur les rochers et profiter librement de bains aux environs de 38°. Il s’agit d’une piscine naturelle, avec de superbes vues sur la mer toute proche et le fjord.

5. Landmannalaugar

Landmannalaugar, Islande

Crédit Photo : Shutterstock / LouieLea

Amateurs de trek, vous n’allez pas manquer celui du Laugavegur et ses paysages incroyables. Vous n’êtes cependant pas tenus de marcher pendant 4 jours pour atteindre Landmannalaugar, mais vous aurez besoin d’être véhiculé en 4X4 pour passer le gué.

Perdu en pleine nature, vous allez pouvoir vous baigner au milieu des herbes, dans une rivière d’eau chaude, entre 34° et 41°. Vous serez entourés de montagnes colorées de vert et de rouge. Attention, l’endroit est aussi apprécié des moucherons. Ils ne piquent pas, mais peuvent s’avérer gênants. L’accès est libre et le site est doté d’aménagements pour vous permettre de vous changer.

6. Seljavallalaug

Seljavallalaug, Islande

Crédit Photo : Shutterstock / Jan Lennart

À proximité de la côte sud, près de Raufarfell, Seljavallalaug est connue comme la piscine cachée d’Islande. L’une des toutes premières à avoir été construite (en 1923), elle est effectivement très discrète et se trouve à 20 mn à pied du parking de la piscine Seljavellir.

Au pied du célèbre volcan Eyjafjallajökull, elle est alimentée par la source chaude qui coule sur ses flancs. Libre d’accès et disposant d’un aménagement pour se dévêtir, elle commence à devenir très populaire, ce qui ne pose pas de problème, tant elle est grande. On peut s’y rendre toute l’année, mais l’accès peut en être difficile s’il y a trop de neige.

7. Hveravellir

Hveravellir, Islande

Crédit Photo : Shutterstock / Frank Fichtmueller

En vous dirigeant vers le nord, vous pouvez faire une halte à l’une des plus jolies sources chaudes en Islande : la piscine turquoise de Hveravellir. Au sein d’une oasis géothermale, où vous vous promènerez entre geysers et fumerolles, elle peut accueillir une vingtaine de personnes, dans une eau à 38°. Le lieu est particulièrement agréable et il est possible de randonner jusqu’au pied de plusieurs glaciers, dont le Langjökull.

8. Laugarvatn Fontana

Laugarvatn Fontana, Islande

Crédit Photo : Shutterstock / Andriy Blokhin

Toujours à proximité du Cercle d’Or, vous pouvez vous baigner dans le complexe en plein air de Laugarvatn Fontana, aménagé au bord du lac. Les bains à différentes température sont chauffés par géothermie et on peut entendre l’eau bouillonner.

Disposant de nombreux services, tels que hammam, bar et espace détente, son accès est payant. Entre deux bains chauds, une rampe vous permet d’aller vous rafraîchir dans les eaux du lac. L’endroit est particulièrement agréable au soleil couchant, l’ambiance étant assurée par des bougies disposées autour des bassins.

9. Reykjadalur

Reykjadalur, Islande

Crédit Photo : Shutterstock / Alexey Stiop

À 1h30 de marche de Hveragerði ou 45 minutes en voiture de Reykjavik, la rivière Reykjadalsá serpente dans une vallée au milieu de collines fumantes. Lors de son parcours, une source d’eau très chaude se déverse dans ses eaux fraîches, autorisant ainsi la baignade dans de bonnes conditions.

Selon que vous vous trouvez plus ou moins loin du point de rencontre, la température variera entre 25° et 35°. Les conditions de la baignade sont excellentes, la rivière est bordée de quais en bois aux endroits propices et des pierres ont été disposées dans la rivière, de façon à créer des bassins indépendants.

10. Víti

Víti, Islande

Crédit Photo : Shutterstock / RuiCavaco

Si vous visitez le pays en empruntant la route circulaire n°1, les sources chaudes d’Islande se font plus rares sur la côte Nord-Est. Il en est une cependant qui se distingue par sa situation : Víti. La piscine est en fait un cratère de volcan, très petit et peu profond. Après avoir descendu le petit chemin avec précaution, vous pourrez expérimenter une baignade parfumée à l’odeur de soufre, en petit groupe. Le bassin ne peut peut guère accueillir plus de 7 personnes, mais la vue est imprenable.

11. Guðrúnarlaug

Fan des sagas islandaises ? Alors, il ne faut pas manquer le petit bassin entouré de pierres de Guðrúnarlaug, juste avant d’arriver à la péninsule des fjords de l’ouest. Il était déjà présent il y a 1 000 ans — à l’époque des sagas — mais il a été recouvert par un glissement de terrain et est longtemps resté enfoui. Il a été dégagé en 2009 et porte le nom d’une célèbre héroïne locale, Gudrún Ósvífursdóttir. Une petite maison avec un toit en tourbe permet de se changer avant de se plonger dans une eau dépassant 35°.

12. Laugafell

Laugafell, Islande

Crédit Photo : Instagram – eidurisak

Vous rêvez de passer la nuit dans un refuge, près d’une source chaude islandaise ? Au nord de la montagne Laugafell, dans les Hautes Terres, plusieurs cabanes entourent une piscine naturelle de 16m x 7m et de 1,50m de profondeur maximum, avec une eau dont la température varie entre 35° et 38°.

Le bassin est entouré de pierres naturelles et des chemins pavés conduisent aux différents hébergements. La randonnée dans ces contrées est parfois harassante. La piscine de Laugafell constitue une étape bienvenue pour se ressourcer et repartir d’un bon pied !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée