Visiter le Cercle d’Or, la route touristique la plus célèbre d’Islande

avatar

Lors d’un séjour ou d’une simple escale en Islande, ne manquez pas de visiter le Cercle d’Or, vous y trouverez, en l’espace d’une journée, tout ce qui fait le charme de cette île

Lorsqu’on prépare un voyage en Islande, et quel que soit le guide ou le site consulté, le Cercle d’Or apparaît rapidement comme un incontournable. Mais qu’est-ce donc ? Tout simplement une route touristique – la plus célèbre d’Islande – qui inclut trois sites phares et quelques autres belles surprises.

A lire aussi :
Les 7 choses incontournables à faire Reykjvaik
Visiter le Cercle d’Or, la route touristique la plus célèbre d’Islande

Histoire du Cercle d’Or

cercle d'or islande route

Crédit photo : Shutterstock / b-hide the scene

L’expression est relativement récente. Elle a été imaginée par les services touristiques islandais pour promouvoir cette région et inciter les voyageurs à visiter le Cercle d’Or. Le but est d’encourager les curieux à découvrir les incroyables beautés de ce petit pays traversé par le cercle polaire arctique. Facilement accessible depuis Keflavik ou Reykjavík, le Cercle d’Or rassemble, dans une boucle d’un peu plus de deux cent kilomètres, plusieurs sites d’une exceptionnelle beauté et d’un grand intérêt géologique.

Pour bien comprendre les spécificités du paysage islandais, il faut savoir que l’île a été créée par des éruptions volcaniques. Le rift qui a séparé la plaque tectonique américaine de l’eurasienne se trouve sur l’emplacement actuel de l’Islande. Le magma surgissant des volcans a pu crever la croûte terrestre qui s’était amincie à cet endroit. La conséquence ? La création de cette île de cent mille kilomètres carré au cours des derniers millions d’années.

L’activité volcanique est encore bien présente. Elle sculpte des paysages fantastiques d’où jaillissent parfois des sources d’eaux chaudes bienfaisantes. Visiter le Cercle d’or permet d’accéder à la faille de séparation des continents. Mais ce n’est pas tout ! Suivez-nous pour découvrir les merveilles de cette route du Feu des Dieux !

Que voir et que faire au Cercle d’Or ?

La région de Reykjavik

Reykjavik Islande chemin terre

Crédit photo : Shuttertsock / Madalin Olariu

Depuis Reykjavik ?, on traverse une plaine à l’herbe rase parsemée de rochers noirs. Ces rochers sont autant de témoignages de l’activité des volcans. On aimerait pouvoir s’arrêter pour immortaliser ce spectacle en photo, mais la route est étroite et il est rare de trouver un espace dégagé sur le bas-côté. Cependant, un premier arrêt permet de cheminer dans la toundra islandaise* sur un petit sentier qui mène au lac Leirvogstvan. La végétation est bien plus variée que ce que laissent supposer les regards lointains.

La Plaine du Parlement

Thingvellir Islande - Plaine du Parlement

Crédit photo : Shuttertsock / Guy Drory Traveling

Ensuite, on longe le grand lac Thingvallatvatn. Ce lac immense annonce la première étape du Cercle d’Or : Thingvellir (Þingvellir) ou Plaine du Parlement. C’est à la fois un site historique et géologique. C’est ici que fut créé en 930 l’un des plus anciens parlements au monde. Il s’agit d’un lieu symbolique sacré pour les Islandais. Pour les voyageurs, c’est surtout l’occasion de se promener à l’intérieur d’une faille tectonique. Le paysage commence à changer, nous entrons dans une zone de culture et d’élevage de chevaux.

Le Geyser de Strokkur

islande stokkur geyser

Crédit photo : Shutterstock / Jakub Barzycki

Une soixantaine de kilomètres plus loin, on arrive à la zone géothermale de Geysir. Celui qui a donné son nom au phénomène de jaillissement des eaux souterraines n’est plus très actif, mais son voisin Strokkur se charge du spectacle toutes les cinq ou dix minutes. Préparez votre appareil photo ou vidéo pour saisir tout le processus : l’eau s’agite, fait des bulles de plus en plus grosses, puis un dôme bleuté se forme et l’eau jaillit à plusieurs mètres de hauteur. Mieux vaut avoir repéré le sens du vent avant de choisir son poste d’observation, sous peine de se voir arrosé d’eau tiède !

Gullfoss

Cascade Gulfoss islande

Crédit photo : Shuttertsock /ollie taylor

À une dizaine de kilomètres de là, se trouvent les chutes de Gullfoss. Il s’agit d’une succession de deux chutes d’eau qui tombent de 32 mètres sur la rivière Hvítá. Gullfoss signifie « chute d’or », car, selon la légende, le riche fermier, sur les terres duquel elle se trouvait, aurait jeté son or dedans pour que personne d’autre n’en profite ! A moins que ce ne soit dû à l’arc-en-ciel qui se forme très souvent à cet endroit… La journée ne serait pas complète sans un bon bain au Secret Lagoon, à Fludur ou au Laugarvatn Fontana à Laugarvatn.

Comment se rendre au Cercle d’Or ?

L’accès en Islande se fait en avion, depuis de nombreux aéroports de France et d’Europe. Notre partenaire Skyscanner vous proposera les offres les plus adaptées en fonction de vos disponibilités. N’oubliez pas : en Islande, la nuit dure presque tout l’hiver. Les voyages touristiques sont envisageables mais les opportunités de visite légèrement différentes.

Pour visiter le Cercle d’Or, l’idéal est de louer une voiture, afin de pouvoir s’arrêter où l’on veut et disposer de son temps à chaque étape. Si vous ne conduisez pas, vous avez deux options pour faire la boucle :

Visiter le Cercle d’Or en transports en commun

  • Le bus 610 de la compagnie SBA-Nordurleid, qui relie Reykjavik à Akureyeri entre juin et septembre, fait des arrêts à Geysir et Gullfoss, quatre fois par jour
  • La compagnie Sterna propose un circuit à la journée, qui inclut les trois sites phares et le Secret Lagoon, quatre fois par semaine

Faire une visite guidée du Cercle d’Or

Depuis Reykjavik, vous avez un large choix d’excursions guidées, effectuées en bus, minivan ou jeep. Selon les cas, elles incluent les trois sites et des prestations annexes, comme le Lagon Secret, le cratère volcanique de Kerið, une soirée à la recherche des aurores boréales…

Comment visiter le Cercle d’Or ? Horaires, transports, parkings

Si vous retenez l’option location de voiture, vous pourrez visiter le Cercle d’Or à votre rythme et selon votre propre planning. L’accès aux sites est libre, vous pouvez donc aussi bien y aller en cours de journée, que tôt le matin ou tard le soir.

Thingvellir

L’accès au site est libre, mais le parking est payant. Il y a trois sites distincts pour garer sa voiture près, ou non loin, du Centre d’Information Visiteurs et du départ de la randonnée vers la faille. Il vous en coûtera, en couronnes islandaises (ISK) :

  • 750 pour une voiture jusqu’à 5 sièges
  • 1 000 pour 6 à 8 sièges
  • 1 800 pour un minibus
  • 3 500 pour un bus de plus de 20 places

Le paiement se fait par carte bancaire, auprès des caisses automatiques. En cas de difficulté, vous pouvez aussi payer à l’intérieur du Centre Visiteurs. Ne faites pas l’impasse sur le paiement, votre plaque d’immatriculation a été flashée lors de votre entrée sur le parking ! Le Centre d’Information Visiteurs est ouvert de 9 h à 18 h. Il abrite également une exposition sur l’histoire du Parlement Islandais et sur les formations géologiques locales.

L’entrée coûte 1000 ISK pour les adultes, 500 ISK pour les étudiants et les seniors (à partir de 67 ans) et est gratuite pour les handicapés et les enfants jusqu’à 18 ans. Il y a également un Centre de Services, près du terrain de camping, où vous pouvez obtenir des informations sur le parc. Il dispose d’une cafétéria et est ouvert de 9 h à 22 h en été (du 15 mai à fin août) et de 9 h à 18 h 30 en hiver.

Geysir

Parking gratuit en face de l’entrée du chemin qui mène au champ géothermique. Sur place, on trouve un centre d’information visiteurs, une grande boutique, un hôtel et un restaurant. Les horaires d’ouverture vont de 9 h à 20 h en été et de 9h à 18 h en hiver. Le Geyser Center organise des excursions incluant l’entrée au centre d’expositions, une croisière sur rivière et une visite guidée de la zone des geysers. Les prix vont de 9 à 15 € selon votre situation et c’est gratuit le jour de votre anniversaire !

Gullfoss

Deux parkings gratuits. Le premier se trouve en bas des chutes et le second en haut, nécessitant d’utiliser une volée d’escaliers. Le parking du haut dispose d’un Centre d’Information Visiteurs et d’un self-service. Les toilettes, situées un peu plus loin, sont payantes (200 ISK), prévoir de la monnaie pour passer le portillon.

Bon à savoir

  • Il est également possible de visiter le Cercle d’Or en sens inverse, en commençant par Gulfoss. Si vous partez de l’aéroport de Keflavik, vous pouvez longer la route du littoral et admirer les merveilles de la Péninsule de Reykjanes, vous arrêter près de Fludir, repartir le lendemain pour visiter les trois sites et terminer à Reykjavik par exemple.
  • Prévoyez des vêtements de pluie pour Gullfoss et Geysir, pour éviter d’être mouillé par les projections d’eau. Pensez aussi à protéger votre appareil photo, qui peut souffrir de l’humidité et des vapeurs de soufre.
  • La vue sur les chutes de Gullfoss est différente selon qu’on choisit le parking du bas ou celui du haut. Si vous avez du temps : faites les deux ! Depuis le chemin de randonnée du haut, on a de superbes vues sur le glacier Langjökull au loin.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée