8 idées d’autotours en Islande à faire en été ou en hiver

avatar

Vous rêvez de volcans, de sources d’eau chaude, de glaciers et d’une nature au caractère bien trempé ? Direction la Terre de Glace et notre sélection d’autotours en Islande !

L’Islande, c’est une histoire vieille de 400 millions d’années. Une terre isolée, libre et promise où la nature est reine et ses élément rois. C’est aussi le portrait d’un spectacle géologique à part entière qui rend le pays indéniablement unique en son genre. Habillée de terre et de feu, l’Islande saisit, surprend et émerveille tous ceux qui en font la rencontre.

Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir cette Terre de Glace autrement, au volant de la liberté. Vous êtes prêts ? Alors attachez votre ceinture, nous prenons la route pour un voyage mémorable.

A lire aussi : Les 12 plus beaux endroits à visiter en Islande

1. Le Cercle d’Or

Itinéraire Cercle d'Or, Islande

Crédit photo : Shuttertsock / ZinaidaSopina

Ah le Cercle d’Or… Incontournable, il s’agit d’une étape emblématique des autotours en Islande. Il peut se faire en une journée depuis Réykjavik.

Commencez par la faille de Thingvellir, également siège du premier parlement islandais, puis allez vous faire arroser par le geyser Strokkur au milieu des fumerolles. Dernière vedette du Cercle d’Or : les chutes de Gulfoss et leur formidable puissance. Terminez en beauté par un bain dans des eaux thermales et reprenez la route pour rejoindre Fludir et son Lagon Secret.

2. La péninsule de Reykjanes

Péninsule de Reykjanes, Islande

Crédit photo : Shuttertsock / Michal Balada

Depuis Keflavik, vous partez en direction de Gardur pour aller jusque dans le nord. Ici, à vous les phares, églises typiques, et jolies plages de sable blanc. Oiseaux, phoques, dauphins et peut-être baleines vous invite de leur côté à faire connaissance avec la faune locale.

Un peu plus au sud, optez pour une randonnée jusqu’aux falaises d’Hafnaberg. Vous atteindrez le Pont entre Continents qui passe au-dessus de la faille légendaire ! Plus loin, ce sont les fumerolles impressionnantes de Gunnuhver qui attirent l’attention. Et si vous alliez vous ressourcer au célèbre Lagon Bleu ou manger une soupe de homard à Grindavik ? Remontez ensuite la route 42 au niveau de Krysavik et prenez une bolée d’air sulfuré au site géothermique de Seltún.

3. Le péninsule de Snæfellsnes

Péninsule de Snæfellsnes, Islande

Crédit photo : Shuttertsock / jo Crebbin

Prenez le temps de visiter Reykjavík , incontournable des autotours en Islande ! Flânez dans son centre-ville traditionnel, visitez l’église Hallgrímskirkja, reconnaissable de loin avec son architecture rappelant les orgues basaltiques d’Islande.

De là, vous allez pouvoir effectuer votre prochaine boucle, la péninsule de Snæfellsnes. Celle-ci est connue pour ses nombreuses cascades : Grundarfoss, Kerlingarfoss et Kirkjufellsfoss notamment. En cours de route, ne manquez pas le fabuleux glacier-volcan Snæfellsjökull. Tout au bout, essayez-vous à l’ascension du cratère Saxholl et partez à la recherche des macareux le long des falaises de Londrangar.

4. Les fjords de l’Ouest

Région Westfjord, Islande

Crédit photo : Shuttertsock / attilio pregnolato

Avec la péninsule de Snæfellsnes, la région des Fjords de l’Ouest est la première à avoir été sculptée par les éruptions volcaniques. Du fait de son isolement, le Westfjord garde un caractère très sauvage. C’est un véritable paradis pour les ornithologues, avec plus de vingt-cinq espèces d’oiseaux répertoriées. Les petites routes sinueuses vous réservent des surprises à chaque sortie de virage et elles sont nombreuses ! Et pour cause, les autotours en Islande dessinent ici les contours de deux des trois régions, délimitées par une multitude de fjords. La troisième est à découvrir au cours d’une longue randonnée pédestre.

5. Le Sud de l’Islande

Volcan Eyjafjallajökull, Islande

Crédit photo : Shuttertsock / LouieLea

En une semaine, vous pouvez faire une boucle Sud Islande. Cette dernière débute par le Cercle d’Or et se termine dans la péninsule de Reykjanes.

Après Gulfoss, partez découvrir le célèbre volcan Eyjafjallajökull qui est aussi un… glacier ! Ensuite, direction la lagune glaciaire Jökulsárlón, aux portes du Parc National Vatnajökull. Revenez ensuite sur vos pas pour partir à la conquête de la péninsule de Reykjanes.

6. Le Parc National de Vatnajökull

Parc national de Vatnajökull, Islande

Crédit photo : Shuttertsock / Smit

Idéal des autotours en Islande à faire en hiver, celui jusqu’au Parc Vatnajökull se fait en trois jours.

Longez les plages de sable noir le long de la côte sud, puis visitez une grotte de glace sur l’un des glaciers. Pensez aussi à la lagune glaciaire Jökulsárlón, favorite des explorateurs. Le soir, partez à la chasse aux aurores boréales, fréquentes dans cette région.

7. Les fjords de l’Est

Ce circuit s’effectue entre Höfn et Egilsstaðir ou l’inverse. Les deux villes sont dotées d’un aéroport, il est facile de les rejoindre depuis la capitale dans le cadre d’autotours en Islande.

Au cours de votre circuit, vous ne croiserez guère de touristes ! Vous pouvez donc profiter tranquillement de la beauté d’une bonne dizaine de fjords. Parmi eux, Fáskrúðsfjörður, souvenir des pêcheurs français du XIXe siècle qui y avaient installé leur base. Petite particularité : il dispose de panneaux bilingues islandais/français.

8. L’Islande du Nord

Baleine à Akureyri, Islande

Crédit photo : Shuttertsock / Mikael Ernhake

Cap vers le nord pour rejoindre Akureyri. Vous pouvez prendre la route 1, qui va aller vers Viðimyri et sa charmante église au toit de tourbe. Un peu plus loin, Akureyri est nichée un creux d’un fjord. D’ici, ou de Dalvik, une quarantaine de kilomètres plus au nord, vous allez pouvoir partir en expédition pour observer les baleines bleues ou à bosse. Continuez ensuite votre autotour d’Islande du Nord vers le lac volcanique Mývatn. Choisissez une randonnée dans cette région de sources chaudes et chaudrons de boue et terminez la journée au complexe thermal.

Selon le temps dont vous disposez, ces différents autotours en Islande peuvent se combiner entre eux. En les enchaînant, vous optez pour un circuit complet autour et à l’intérieur de l’île.

Comment réserver un autotour en Islande ?

Où récupérer ma voiture de location ?

La grande majorité des vols internationaux vers l’Islande arrivent à l’aéroport de Keflavik, à une cinquantaine de kilomètres de la capitale, Reykjavik. Depuis la France, ce seront un peu plus trois heures de vol et, depuis Montréal, environ cinq heures.

Selon votre heure d’arrivée, vous allez pouvoir récupérer votre véhicule de location dans l’agence de votre choix. Pour la praticité, nous vous conseillons de vous rapprocher d’une agence proche de l’aéroport. Un moyen simple mais aussi économique d’évoluer dès votre arrivée en toute liberté. Si en revanche, vous passez par une agence spécialisée dans les autotours en Islande, il est fort probable que vous ayez à vous déplacer jusqu’à Reykjavik. Dans ce cas, pensez à réserver votre trajets en bus jusqu’à la capitale.

Réservez votre véhicule pour un autotour en Islande

Quel véhicule choisir pour un autotour en Islande ?

En fonction de la saison et du circuit que vous avez prévu, vous aurez le choix entre citadine, 4×4 ou camping-car.

  • La citadine vous permettra de faire le tour de l’île, sur des routes majoritairement asphaltées ;
  • La camping-car vous invitera à séjourner dans des endroits insolites ;
  • Le 4×4 vous permettra d’accéder à des pistes plus difficiles, vous donnant accès à des coins reculés et sauvages.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. La location d’un petit camping car pour un adulte de 84 ans en très bonne santé est-elle possible pour une dizaine de jours en mai ou juin?

    • Marie-Claude Groussaud

      Bonjour,

      Cela semble tout à fait possible. Consultez le site pour trouver votre bonheur.

Laisser un commentaire