Où séjourner en Islande pour une expérience de nature sauvage unique ?

Où loger en Islande pour profiter au maximum de la nature ? Découvrez notre sélection de logements au plus près des paysages sauvages de l’île.

Situé à la limite du cercle polaire, l’Islande est un des pays les plus sauvages de l’Europe. Les forces conjuguées du feu et de la glace ont patiemment sculpté ce territoire de quelques 103 000 km², faisant ainsi émerger une incroyable diversité de paysages. Glaciers titanesques, bains d’eau chaude, grottes de glace étincelantes, champs de lave volcanique, plages de sable noir, lacs bleu azur, cascades, failles, cratères… une vraie mine d’or pour les amateurs de plein air.

Pour en profiter un maximum, le mieux est encore de poser ses valises à proximité de ces pépites naturelles. Oui mais voilà : quels sites privilégier parmi les innombrables beautés que l’Islande nous offre ? Quels types de logement choisir pour une immersion encore plus poussée ? Venez, on vous aide à trouver l’endroit et le logement idéals pour être au plus près de la nature sauvage de l’Islande.

Où dormir en Islande pour être au plus près de la nature ?

Dans les parcs nationaux

où séjourner en nature islande parc national Vatnajökull Islande

Crédit photo : Shutterstock – Shaiith

Clairement, ce ne sont pas les réserves naturelles qui manquent en Islande. Il y en aurait pas moins de 49 sur le territoire ! Parmi elles, trois parcs nationaux font le bonheur des promeneurs : le Parc national du Vatnajökull, le parc de Snaefellsjökull et enfin celui de Thingvellir (aussi appelé Þingvellir).

Avec une superficie de 14 000 km², Vatnajökull est tout simplement le plus grand parc national de toute l’Europe. Pour vous donner une idée, il est plus grand que le Liban. Glaciers solennels, plages de sable noir, cascades féeriques, grottes de glace, plaines verdoyantes… le parc arbore mille visages tous plus fascinants les uns que les autres.

Certes plus modeste (170 km²), Snaefellsjökull tient son nom du volcan qui s’y dresse. Ce géant, heureusement endormi, culmine à quelques 1446 m de hauteur. Surplombé d’un glacier aux neiges éternelles et entouré de champs de lave à perte de vue, le colosse a notamment inspiré Jules Vernes pour son célèbre roman « Voyage au Centre de la Terre » sorti en 1864.

Enfin Thingvellir est sûrement le parc plus connu – il faut dire qu’il n’est qu’à 40km de Reykjavik. Haut lieu d’histoire qui a notamment vu naître l’État Islandais, cet écrin de 237km² a la particularité d’abriter la faille d’Almannagja (« la faille de tous les hommes » en islandais). Sur cette faille tectonique qui sépare l’Europe de l’Amérique, on peut littéralement marcher entre deux continents. Si c’est pas la classe ça…

Vers les Fjords de l’Est

où séjourner en nature islande fjords de l'est

Crédit photo : Shutterstock – DihooTro

Impossible de visiter l’Islande sans aller voir les fameux fjords ! Mais d’abord, c’est quoi un fjord ? Ce mot nous vient des terres glacées de Norvège ; il désigne en fait une ancienne vallée glacière inondée par la mer et bordée de falaises escarpées. Et des fjords, en Islande, il y en a un bon paquet. Ils donnent d’ailleurs généralement leur nom aux villages alentours.

Fáskrúðsfjörður

Direction l’Est du pays pour découvrir quelques-uns de ces chefs-d’œuvre sculptés par dame nature. Parmi eux, le fjord de Fáskrúðsfjörður. Bon à savoir pour les amateurs d’histoire : il se situe près d’un village dont la fondation est intimement liée à la France. Intriguant, n’est-ce pas ? S’installer près de Fáskrúðsfjörður

Reyðarfjörður

Toujours à l’Est, on trouve également le fjord de Reyðarfjörður. Bien que le climat soit plutôt pluvieux dans ce coin de l’île, le mercure y grimpe pas mal l’été et nous laisse ainsi profiter de températures parmi les plus agréables de l’Islande. Intéressant si vous prévoyez d’y séjourner à la belle saison. Prendre ses quartiers à Reyðarfjörður

Seydisfjordur

Seydisfjordur est parfait pour allier randonnée à flanc de montagne et visite d’un village de pêcheurs typique. Vous saviez que le village de Seydisfjordur, niché au cœur du fjord, fait partie des coins plus visités de l’Islande ? C’était autrefois l’un des plus prospères de cette partie de la côte islandaise bordée par la mer de Norvège. Faire escale à Seydisfjordur

Eskifjorour

Autre lieu à voir pour les amateurs de nature et de grands espaces : le fjord d’Eskifjorour. Et si vous profitiez pour gravir le mont Holmatindur qui domine le fjord ? Avec ses 985 m de hauteur, il fait la fierté des gens du coin. N’oubliez pas l’appareil photo et les jumelles car la vue de là haut est réputée fabuleuse. S’arrêter à Eskifjorour

Norofjordur

Enfin, Norofjordur est lui aussi un fjord à explorer dans le secteur Est de l’île. C’est ici que se trouve Nípa, la plus haute falaise du pays. On peut également y visiter Neskaupstadur, un village au parfum de légende où a vécu Erik le Rouge, célèbre explorateur norvégien. Il est connu pour avoir fondé les premières colonies européennes du Groenland. Poser ses bagages à Norofjordur

Près des réserves naturelles

où séjourner en nature réserve naturelle Hornstrandir

Crédit photo : Shutterstock – Jan Jerman

Envie d’une randonnée mémorable dans l’une des plus belles réserves naturelles de l’Islande ? On ne va pas se mentir, il y a l’embarras du choix. Ceci dit trois noms se hissent en haut de notre palmarès : Landmannalaugar, Hornstrandir et enfin Skaftafell. Chacune de ces régions possède bien entendu ses propres atouts.

La région de Landmannalaugar

Difficile d’accès, la région de Landmannalaugar est une merveille pour les amateurs de territoires sauvages et isolés. Cette zone volcanique offre aux promeneurs une palette de couleurs très variées. On peut même prendre un bon bain dans les eaux thermales – avis aux amateurs. Louer un Airbnb dans le Landmannalaugar

La région d’Hornstrandir

Hornstrandir est pour sa part la péninsule la plus au Nord de l’Islande. Amis des animaux, notez que l’endroit est le royaume des renards arctiques (et aussi le repaire d’un grand nombre d’oiseaux marins). Attention, cette réserve reculée n’est accessible que par bateau. Un bon choix pour les âmes aventurières. Trouver un logement près d’Hornstrandir

La région de Skaftafell

Quant à Skaftafell, c’est l’un des lieux les plus populaires de l’Islande. Et pour cause : la réserve cumule les trésors naturels. Entre la cascade noire de Svartifoss, les grottes de glace bleutées et les points de vue fous sur les glaciers enneigés, on ne sait plus où donner de la tête. Se loger dans la région de Skaftafell

Au cœur de la région des Westfjords

où séjourner en nature islande westfjords fjords de l'ouest

Crédit photo : Shutterstock – Alexey Stiop

S’il y a pas mal de fjords à l’Est, il y en a encore plus côté Ouest ! À tel point que ça a donné lieu à une région : « les Westfjords » ou fjords de l’Ouest en français. Cette zone se trouve à l’extrémité Nord-Ouest de l’Islande, dans une péninsule de 150km de large qui abrite à elle seule une bonne vingtaine de fjords.

Réputé pour sa beauté farouche et ses grands espaces, Westfjords est l’un des coins les plus préservés d’Islande. Eh oui comme il est excentré, le lieu reste peu fréquenté. Une bonne nouvelle pour les agoraphobes et pour les amateurs d’endroits paisibles. Attention ici le climat est plus rude qu’ailleurs… Prêt à tenter l’aventure ?

Évidemment, il n’y a pas que des fjords à admirer dans la région des Westfjords. Vous pourrez notamment déambuler le long de falaises escarpées, admirer des cascades d’eau claire, visiter d’authentiques villages de pêcheurs le long des côtes… et même croiser des phoques et des renards polaires, avec un peu de chance.

Sur les plages désertiques

où séjourner en nature islande plages

Crédit photo : Shutterstock – Creative Travel Projects

Qui dit île dit… plages ! Certes, les plages d’Islande sont un poil plus fraîches que celles des Caraïbes, mais elles valent tout autant le détour. Vous êtes plutôt sable noir ou sable doré ? À moins que vous ayez un faible pour les galets ? Quoi qu’il en soit, vous devriez trouver votre bonheur sur les rivages islandais. En plus, il y a une foule de logements disponibles tout le long du littoral.

L’une des plages les plus réputées d’Islande se trouve à la pointe Ouest de l’île. Son petit nom c’est Djupalonssandur et on la surnomme – à juste titre – « la plage de lave noire« . Imaginez une plage de galets d’un noir aussi profond que la nuit léchée par les vagues entêtées… On ne voit pas ça tous les jours.

Les plages de Vik et de Reynisfjara sont elles aussi connues pour leur beauté. Pour les découvrir, direction le Sud ! Toutes deux composées de sable noir (la faute au volcan Katla), on s’y attarde pour une promenade à pied, à cheval, ou bien pour admirer le coucher de soleil qui embrase l’horizon.

Au bord des lacs

où séjourner en nature islande lacs

Crédit photo : Shutterstock – Creative Travel Projects

Connue pour ses innombrables glaciers, l’Islande comporte aussi de grandes étendues d’eau calme. Les lacs offrent un cadre des plus poétiques pour un séjour en terre islandaise, vous ne trouvez pas ? C’est aussi une bonne alternative pour ceux qui préfèrent la tranquillité de la nature au bouillonnement de la ville.

Non loin de Reykjavik se trouve par exemple le lac Thingvallavatn (ou lac Þingvallavatn) qui borde le célèbre parc de Thingvellir (pratique pour s’y échapper !) ou encore le lac de Laugarvatn. Ils sont tous deux nichés en plein cœur du cercle d’or, l’une des régions les plus visitées d’Islande.

Vous préférez le Nord ? Dans ce cas direction le célèbre lac de Myvatn. Le lac Myvatn c’est la star des lacs islandais ! Cette pépite naturelle est connue pour sa faune et sa flore remarquable, ses paysages hauts en couleur, ses bains d’eau chaude et son cratère couleur blue lagoon. Un lieu prisé aussi bien par les touristes que par les voyageurs.

3 types de logements pour profiter des étendues sauvages de l’Islande

Les cabanes : simples et écologiques

où séjourner en nature islande logement cabanes

Crédit photo : Shutterstock – Alena Ozerova

Amoureux des espaces verts, que diriez – vous de pousser vos envies de nature jusqu’au choix du logement ? Plutôt qu’une banale chambre d’hôtel, on vous propose d’habiter temporairement dans une cabane en bois pendant votre voyage en Islande. Avouez que ça sonne tout de même plus authentique.

Quel régal de pouvoir admirer les époustouflants paysages de l’Islande depuis sa cabane, un café brûlant à la main. Plaines moussues parsemées de fleurs, forêts ancestrales, pitons rocheux qui déchirent le ciel, glaciers éternels, lacs couleur d’azur… à vous de voir ce qui ferait le plus plaisir comme vue depuis la fenêtre du salon.

Et si vous n’avez jamais tenté l’expérience de dormir dans une cabane, eh bien c’est l’occasion. Après tout, les voyages c’est fait pour ça : sortir des sentiers battus, se frotter à la nouveauté. Et puis repartir chez soi la tête bourrée de beaux souvenirs. C’est en tous cas la conception qu’on en a dans l’équipe de rédaction. Pas vous ?

Les Tiny House : mignonnes et authentiques

où séjourner en nature islande logement tiny house

Crédit photo : Shutterstock – rybarmarekk

Pas fan des cabanes ? Aucun souci, il existe une belle alternative pour ceux qui souhaitent s’immerger dans la nature sans pour autant renoncer à leur confort : les tiny house. Ces petites maisons de bois de 8m² à 20m² allient à merveille simplicité et bien être. En plus elles restent plus abordables (et bien sûr plus écologiques) qu’une chambre d’hôtel.

À noter que certaines d’entre elles proposent the petit plus qui fait la différence. Un jacuzzi par exemple. À vous la détente dans un bon bain de bulles après une folle journée d’escapades sur le sol islandais ! D’autres sont équipées d’un toit en verre transparent – parfait pour admirer le ciel plein d’étoiles depuis la douceur de son lit.

Les Tiny House sont surtout localisées à l’Est de l’île, du même côté que la capitale Reykjavik. Et ça tombe bien parce qu’il y a plein de sites à explorer dans les alentours. Vous avez déjà entendu parler du cercle d’or ? C’est une zone où on peut admirer trois sites naturels incontournables de l’Islande, à savoir le parc national de Thingvellir, les eaux chaudes de Geysir et enfin la cascade de Gullfoss. Le cercle d’or se trouve de ce côté de l’île. Bande de veinards.

Les fermes : pour mieux s’imprégner

où séjourner en nature islande logement ferme

Crédit photo : Shutterstock – Jan Mastnik

Sinon, il y a une autre option pour être logé au cœur de la nature sauvage de l’île : les fermes islandaises ! De nombreuses fermes locales proposent en effet des logements cosy sur leurs terres. Cabine rurale pour coller au mieux à la vie de la campagne, cottage confortable, chalet douillet, cabane rustique… il y en a pour toutes les envies.

L’avantage de cette formule ? Déjà, choisir une ferme islandaise, c’est être au plus près de la vie locale, en contact avec les habitants et leurs modes de vie. C’est aussi l’occasion de demander à vos hôtes les bons plans à connaître pour de belles randonnées ou des escales gourmandes à proximité – et ça c’est toujours un plus.

Enfin c’est la possibilité de se choisir un chez soi authentique d’où on peut observer les troupeaux de moutons brouter tranquillement l’herbe et les hordes de chevaux s’ébattre joyeusement dans les prés. Un bon plan pour les familles et aussi pour les adultes qui sont restés de grands enfants.

Nos logements Coups de Cœur pour une expérience encore plus immersive

où séjourner en nature logements airbnb coups de cœur

Crédit photo : Shutterstock – popcorner

Pour finir, on vous propose nos meilleurs coups de cœur. De quoi compléter à merveille cette belle sélection de logements au plus proche de la nature islandaise.

Le chalet paisible avec vue sur la cascade de Laxfoss

Ça vous dit un chalet avec une vue imprenable sur la cascade de Laxfoss ? En arrière-plan, le mont Baula, la vallée verdoyante de Nordurá et l’imposante chaîne de montagnes Skarðsheiði vous sourient. Bon à savoir : ce logement se trouve sur un terrain privé. Le must de la tranquillité. S’offrir ce point de chute près de Laxfoss

La cabane privée au bord du lac Thingvallavatn

Direction le lac Thingvallavatn (ou lac Þingvallavatn) pour profiter de ce logement cosy conçu pour deux personnes. À découvrir près d’ici : les cascades de Glymur et de Thingvellir, le fjord d’Hvalfjordur (surnommé le fjord aux baleines), les bains chauds d’Hvammsvik ou encore les chutes de Fossarett. Il y a de quoi faire. Choisir ce logement avec vue sur le lac

Le voilier immobile dans le fjord de Reykhólahreppur

Offrez – vous un séjour inoubliable avec ce voilier immobile au bord de la mer, au beau milieu du fjord de Reykhólahreppur. Réveillez – vous au son des vagues, écoutez le silence des montagnes et observez la faune qui s’épand librement autour de vous. Une expérience magique ! Opter pour ce logement insolite

La cabane aux portes du glacier de Langjökul

Cette cabane a l’avantage d’avoir une foule d’attractions à proximité. Le glacier Langjökull (où on peut visiter une grotte de glace absolument féerique) n’est qu’à 800m. Les chutes d’Hraunfossar et l’étonnante cave de lave de Surtshellir, elles, sont à seulement quelques kilomètres. Cerise sur le gâteau : des aurores boréales subliment le ciel en hiver. S’installer aux portes du glacier

La cabine solitaire au bord du lac de Skorradalsvatn

Bienvenue dans une cabine tout en bois située dans la belle vallée de Skorradalur, au milieu des arbres et des montagnes enneigées. Profitez – en pour aller voir la Glymur, la plus haute cascade d’Islande ! Et tant qu’à faire offrez – vous un bon bain dans les piscines géothermiques de Krosslaug, Reykir et de Snorralaug. Poser ses valises à Skorradalur

<hr/ > Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un beau séjour sur les terres islandaises. Que vous soyez plutôt cabane au cœur de la forêt, plutôt chalet au bord des lacs ou bien tiny house avec vue imprenable sur les glaciers, nul doute que les riches paysages d’Islande vous laisseront un souvenir mémorable.

Plus d'inspiration
cover background
avatar

Passionnée par l'écriture et perpétuellement en vadrouille, j'aime tout particulièrement les randonnées dans la nature, l’Art (avec un grand A), l'histoire et les bonnes adresses qui font pétiller le palais.

Generation Voyage grandit — Rejoins l’équipe
0 Commentaire(s)
Laisser un commentaire

sidebar_alliberthiver_islande_05_01
Image newsletter popup - Génération Voyage
Newsletter : le top de nos inspirations voyage !

Tous les samedi, découvre notre sélection d'expériences mémorables à vivre à travers le monde, dans ta boîte mail.

Generation Voyage Logo
Se connecter
Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo
Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo
Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo