Les 12 plus beaux endroits à visiter en Islande

avatar

Visiter l’islande : aux confins de l’Europe, des paysages époustouflants ! Voici notre top 12 des plus beaux sites à voir en Islande !

Rocher perdu dans l’océan Atlantique à quelques kilomètres de l’océan arctique, l’Islande – littéralement terre de glace – est un État insulaire perché aux confins septentrionaux de l’Europe. Le pays est situé entre le Groenland et la Norvège, géographiquement plus proche du continent américain mais historiquement et culturellement rattaché à l’Europe. 365 620 habitants vivent en Islande, sur une superficie totale de 102 775 km², soit une densité de seulement 3 habitants par km². La capitale, Reykjavik concentre la majorité de la population islandaise. Destination touristique majeure depuis quelques années – la fréquentation touristique de l’Islande ne cesse de croître -, le pays a attiré 1,8 millions de visiteurs en 2016 et 2,3 millions en 2017. Il faut dire que le pays a tout pour séduire : la vie nocturne de Reykjavik, les fjords et les icebergs, les cascades, les sources d’eau chaude, l’observation des baleines, les mosaïques de couleurs rendant les paysages si surréalistes qu’on les croirait comme « photoshopés », une nature incroyablement vaste où randonner en étant comme seul au monde, les aurores boréales et les volcans actifs.

Entre tout ces paysages naturels offrant des panoramas uniques au monde, il semble bien difficile de savoir où aller, que voir et que faire en Islande ! Voici un guide estimatif des plus beaux sites à voir pour visiter l’Islande !

À lire aussi :
Les 10 meilleurs endroits où observer les aurores boréales en Islande
Quelle est la meilleure période pour visiter l’Islande ?

1. La lagune glaciaire Jökulsárlón

Jökulsárlón signifie littéralement « lagune du glacier », et est le plus grand des lacs proglaciaires du pays. La lagune se trouve sur la côte sud, entre Höfn et le parc Vatnajökull.

De nombreux blocs de glace se détachent du glacier – de la langue du Breiðamerkurjökull – lors du dégel, et se jettent sur les plages de sable noir. Le contraste, entre le bleu turquoise, le bleu foncé de ces mini-icebergs, la couleur jaune issue du sulfure volcanique, le blanc issu de la glace et de la neige et enfin la couleur sombre du sable, est alors singulier. On appelle cela la plage des diamants, tant les blocs de glace échoués sur la plage et enluminés par le soleil font penser à des bijoux. Vous pourrez peut-être même apercevoir des phoques se déplaçant entre les icebergs !

Réservez votre excursion à Jökulsárlón au départ de Reykjavik

2. Le Cercle d’Or

Thingvellir, Islande

Tous les voyageurs ou presque qui viennent visiter l’Islande veulent voir le Cercle d’Or. Certes, c’est une zone très touristique mais qui vaut le détour. Visitez-y la cascade Gullfoss et le parc national Thingvellir un site historique inscrit au patrimoine de l’UNESCO, où se tenait le Parlement islandais du 10ème au 15ème siècles.

Réservez votre excursion au Cercle d’Or

3. La faille de Silfra

Plongée dans la faille de Silfra, Islande

Faire de la plongée en Islande ? Oui oui, vous avez bien lu : visiter l’Islande permet également de faire de la plongée. Notamment à la faille de Silfra : c’est le nom de la faille séparant les plaques nord-américaines de la plaque eurasienne. La faille, inondée d’eau claire, atteint une profondeur de 63 mètres, ce qui en fait un paradis pour les plongeurs. C’est l’une des eaux les plus translucides de la planète, offrant plus de 100 mètres de visibilité, le tout entre deux continents !

Réservez votre session de plongée dans la faille de Silfra

4. Le lac Myvatn

Voici un incontournable à faire en venant visiter l’Islande : le lac Myvatn, situé au nord-est du pays. C’est le deuxième plus grand lac d’Islande, et de nombreuses sources d’eaux chaudes se trouvent à proximité : ou comment se baigner dans un bain bouillonnant quand il fait 5°C dehors ! Que faire à Myvatn ? La géothermie et l’activité sismique sont si intense dans la région, que l’on pourra observer des cratères, des formations de lave, se baigner dans des sources d’eaux chaudes ou encore profiter d’une balade en motoneige !

Réservez votre excursion en motoneige au lac Myvatn

5. Le volcan Thríhnjúkagígur

Randonner dans un champ de lave, ça vous dit ? Ce volcan endormi depuis plus de 4 000 ans permet de descendre au fond de la chambre magmatique ! Thríhnjúkagígur – tentez déjà de prononcer le nom… -, est à faire en été en venant visiter l’Islande, une activité vraiment hors du commun. Si l’on peut monter sur l’Etna en Sicile ou sur le Piton de la Fournaise à la Réunion, c’est le seul endroit du monde où l’on peut descendre dans le cratère à 120 mètres de profondeur.

6. Les geysers à Geysir

Geysir, Islande

C’est l’un des sites naturels les plus connus du pays. Si vous venez visiter Geysir, vous verrez le geyser Strokkur, qui jaillit ses gerbes d’eau jusqu’à 20 mètres au dessus du sol toutes les 5 à 8 minutes. Le grand geyser lui, ne jaillit plus que deux à trois fois par jour bien que ce soit le plus célèbre du monde.

Réservez votre excursion à Geysir

7. Les chutes de Dettifoss

Visiter l’Islande donne également à voir de splendides et majestueuses chutes d’eau. Celle de Dettifoss est l’une des plus connues du pays : c’est la plus puissante d’Europe. Située au nord-est, après Reykjahlíð, les cascades propulsent l’eau à 44 mètres de hauteur, sur 100 mètres de largeur. L’accès par la route est aisé, ce qui ajoute à l’attractivité touristique du site.

8. La cascade de Skogafoss

Chutes de Skogafoss, Islande

Allez visiter les chutes de Skogafoss si, manifestement, vous tournez en rond pour savoir que faire en Islande de plus. Cernées par la verdure qui nous ferait rappeler les vastes étendues d’Irlande, la cascade Skogafoss – qui signifie « chutes de la forêt » – offre un rideau d’eau impénétrable de 60 mètres de haut. Facile d’accès, on peut néanmoins s’en approcher de très près pour profiter de ce spectacle naturel assourdissant.

Réservez votre excursion aux chutes de Skogafoss depuis Reykjavik

9. Passer derrière Seljalandsfoss

Chutes de Seljalandsfoss, Islande

A 28 kilomètres de Skogafoss, vous trouverez les chutes de Seljalandsfoss. Il paraît qu’un guerrier Viking y serait passé derrière : l’imposante chute de Seljalandsfoss est un mur d’eau projetant dans le vide ses gerbes à 65 mètres de hauteur. C’est l’une des cascades les plus visitées d’Islande car on peut se balader derrière le rideau d’eau sans risquer d’être blessé ou noyé. Le sol, en raison de l’humidité permanente, demeure très glissant.

Gare aux chutes (non pas d’eau, mais de vous-même, cette fois-ci) ! La cascade étant orientée plein-ouest, le meilleur moment pour visiter Seljalandsfoss est le crépuscule, quand les rayons du soleil sombrant dans les ténèbres, transpercent la cascade et offrent à ses hôtes un spectacle magique.

Réservez votre excursion aux chutes de Seljalandsfoss depuis Reykjavik

10. Husavik et Akureyri

Observer les baleines à Husavik, Islande

Crédit photo : Flickr – Der Robert

Saviez-vous que les fonds d’Islande accueillent des monstres marins parmi les plus gros de la planète ? Vous qui venez visiter l’Islande, ne ratez pas l’observation des baleines. Les cétacés islandais ont des dimensions impressionnantes : 25 à 33 mètres de long pour 110 à 190 tonnes pour la baleine bleue (la plus grande du monde), 25 mètres de long et 50-80 tonnes pour le rorqual commun, 25 à 40 tonnes et 13 à 17 mètres de long pour la baleine à bosse… Les régions où observer des baleines sont principalement au nord du pays et à l’ouest, dans les fjords. Il y aurait plus de 90 % de chances de voir un cétacé jaillir de l’océan ! Pour cela, allez visiter Husavik, Akureyri – la capitale du nord de l’Islande -, Hauganes, Dalvík et Reykjavik (départs de croisières).

Réservez votre excursion pour observer les baleines à Husavik

11. Les fjords de l’ouest

Justement, visiter les fjords de l’ouest vous permettra d’observer le spectacle des baleines sortant de l’eau pour respirer, mais pas uniquement. Les fjords sont creusés par d’anciens glaciers, devenus des canyons longs, profonds et étroits ou des vallées immergées par la mer. Juste au nord de Reykjavik, deux fjords sont visitables : Hvalfjördur et Borgarfjördur. Les fjords de l’ouest islandais sont l’une des régions du pays les plus reculées mais c’est un festival de couleurs et de nature très riche, voire surréaliste à chaque regard.

12. La montagne Bolafjall

Que faire en Islande : et si on allait se percher loin, au nord-ouest sur l’un des sommets les plus septentrionaux du pays ? Le haut de la montagne Bolafjall est tout simplement impressionnant. Accessible depuis le petit village de pêcheurs Bolungarvik, cette randonnée vous offrira encore une fois de plus, des paysages absolument grandioses.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Photos
  1. 2 couples d’amis, nous partons en islande du 26 mai au 11 juin. Nous aimerions avoir un itineraire pour aller à la découverte de ces 12 sites incontournables. Quel type de voiture à cette période? Il nous faut loger 4 valises et 4 sacs. Comment trouver des hébergements?
    Merci pour vos précieux conseils.
    Amicalement.
    Vos photos nous font rêver.

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée