Les 14 choses incontournables à faire en Corse-du-Sud

avatar

Visiter la Corse-du-Sud, c’est découvrir une île chaleureuse, paradisiaque et incroyablement belle. Voici les lieux incontournables à explorer pour un séjour réussi.

Visiter la Corse-du-Sud et la Haute-Corse n’est pas du tout la même expérience. Les paysages n’y sont pas les mêmes, les plages, les falaises et les flancs de montagne non plus. C’est ce qui rend l’île de Beauté si unique et si belle : elle est plurielle. Sa place très prisée dans la Mer méditerranée lui vaut une histoire très longue et pleine de rebondissements.

Très disputée entre l’Italie, la France et même l’Angleterre, elle est aujourd’hui un département français. Malgré tout, elle conserve son identité forte et la revendique fièrement. La Corse-du-Sud occupe la moitié presque parfaite de l’île. Il y a beaucoup de belles choses à y voir, que ce soit en terme de villages ou de plages, ce ne sont pas les espaces naturels qui manquent.

Alors laissez-vous séduire par les plus belles choses à voir et à faire en Corse-du-Sud !

À lire aussi :
Les 14 plus beaux villages de Corse
Les 18 choses incontournables à faire en Corse
Les 12 choses incontournables à faire en Haute-Corse
Airbnb Porticcio : les meilleures locations Airbnb à Porticcio

1. Bonifacio

Bonifacio

Crédit photo : Shutterstock – Pawel Kazmierczak

Bonifacio est un magnifique village tout au sud de l’île. Construit au bord d’une impressionnante falaise de calcaire, il se divise cependant en deux parties : la ville haute et la ville basse. La première vous vous offrira un étonnant point de vue sur la Méditerranée, quand la seconde vous donnera accès au joli port de plaisance.

Vous pouvez également pousser votre visite un peu plus loin : grottes, randonnées, criques ou sorties en bateau… Ne manquez pas l’escalier du Roy Aragon, creusé à même la falaise. Il vous guide jusqu’à la mer, avant de vous faire longer le calcaire jusqu’à la berge.

À lire aussi : Location de bateau à Bonifacio : comment faire et où ?

2. Les Îles Sanguinaires

Histoire des Îles Sanguinaires en Corse

Crédit photo : Shutterstock / beboy

Fermant le Golfe d’Ajaccio par le nord, les Îles Sanguinaires sont en réalité un archipel de quatre petits îlots. Elles doivent leur noms aux reflets sanguins du soleil couchant sur les roches magmatiques.

Encore très sauvages, elles abritent de nombreuses espèces animales et végétales protégées. Il est possible de visiter l’île principale : Mezzu Mare, où vous pourrez profiter de la nature et visiter le phare. Aussi, pensez à admirer la vue panoramique sur le Golfe d’Ajaccio !

3. Les plages corses

Visiter à Porto-Vecchio : Plage de Palombaggia

Crédit photo : Shutterstock – Pawel Kazmierczak

Visiter la Corse-du-Sud pour ses plages est tout à fait possible. Les côtes sud sont si belles que de très nombreuses plages sont apparues et aujourd’hui, elles font le bonheur des habitants et touristes.

Certaines sont plus jolies que d’autres, mais de manière générale, ce sont des eaux bleues, limpides et turquoises qui vous attendent. Peu de vagues, mais beaucoup de soleil. Vous n’avez plus qu’à mettre vos orteils dans le sable chaud et à profiter de ces instants paradisiaques en Méditerranée. Elles sont également d’excellents points de départ pour les plongeurs amateurs (dans le respect de l’environnement et des consignes de sécurité).

  • Zonza : Plage de Pinarello
  • Porto-Vecchio : Plage de Santa Giulia
  • Belvédère-Campomoro : Plage de Cala d’Agulia
  • Pietrosella : Plage de Mare E Sole (ou plage d’Argent)
  • Alata : Plage de Lava
  • Casaglione : Plage du Liamone
  • Cargèse : Plage de Peru

4. Ajaccio

Ajaccio

Crédit photo : Shutterstock – Olesya Kuznetsova

Ajaccio est la ville la plus développée et habitée de la Corse-du-Sud. Cachée au fond du Golfe d’Ajaccio, elle est partagée entre ses montagnes et ses plages. Mais c’est aussi un lieu très culturel, entre tradition et modernité, nature et architecture. En somme, une ville plutôt contrastée !

Découvrez notamment le Cours Napoléon, immense avenue commerçante qui vous guide de la Place Diamant au port de plaisance. La vieille-ville est aussi un impératif, avec ses maisons enchevêtrées et authentique. D’ailleurs, le Musée National de la Maison Bonaparte s’y trouve. Il vous ouvre les portes de la maison que la famille Bonaparte a fréquenté entre le XVIIème et le XXème siècle.

Le Musée Fesch

Parallèlement au Cour Napoléon, il y a la Rue du Cardinal Fesch, ainsi que le musée du même nom. Il s’agit d’un palais-musée où sont regroupées de très nombreuses œuvres anciennes. Créé à l’initiative de l’oncle maternel de Napoléon, il abrite aujourd’hui des pièces italiennes de peintres comme Botticelli mais également celles d’artistes corses.

5. Les Calanques de Piana

Piana

Crédit photo : Shutterstock – alpinenature

Les Calanques de Piana sont reconnues sur le territoire corse comme de véritables merveilles naturelles. Elles attirent d’ailleurs de nombreux touristes venu·e·s admirer la couleur de cette roche particulière, la porphyre rouge, qui contraste complètement avec le vert du maquis et le bleu de la mer.

Vous pouvez visiter les Calanques de Piana en les traversant en voiture, ou alors en prenant le temps de les observer à pieds.

6. À la découverte des fonds marins

Fonds marins de la Corse

Crédit photo : Shutterstock – Damsea

Étant donné la beauté de ses fonds, visiter la Corse-du-Sud se fait aussi très bien depuis l’eau. Équipé·e·s de vos palmes, de votre masque et tuba, ainsi que d’une combinaison pour les plus frileux, partez à la découverte des fonds marins corses. Nul besoin d’être expérimenté·e·s, vous pouvez tout à fait rester en surface. Le tout est de respecter les espèces vivantes alentours.

Soyez donc certain·e·s d’être stupéfait·e·s devant la diversité bio marine : faune et flore variées et colorées. Vous allez en prendre plein les yeux ! Aussi, certains endroits sont bien entendu plus conseillés que d’autres, et notamment :

  • Le Golfe de Sagone,
  • Les Îles Lavezzi,
  • Le Golfe de Porto.

À lire aussi : Les 9 meilleurs spots où faire de la plongée en Corse

7. Porto-Vecchio

Porto-Vecchio

Crédit photo : Shutterstock – Evannovostro

Au fond du golfe portant son nom, Porto-Vecchio est la ville estivale excellence. Magnifique sous le soleil, Porto-Vecchio dispose d’une vieille-ville très charmante ainsi qu’un joli port de plaisance. Ce qui plaît beaucoup également, ce sont les belles plages alentours, notamment celles que nous avons déjà évoquées : Palombaggia et Santa Giulia, respectivement au nord et au sud de la ville.

La Forêt de l’Ospédale et son barrage

Prenez le temps de vous excentrer un petit peu de Porto-Vecchio pour rejoindre l’un des endroits naturels à faire en Corse-du-Sud : le lac de l’Ospédale et la forêt environnante du même nom.

Lac enchanteur, il est fermé par un immense barrage sur lequel passe la route. Néanmoins, bordé par sa forêt dense, il y a de très belles promenades et randonnées à y faire. Certaines d’entre elles vous guident jusqu’à la Punta di a Vacca Morta, vous offrant alors une pleine vue sur Porto-Vecchio et l’horizon méditerranéen.

8. Les îles Lavezzi

Îles Lavezzi

Crédit photo : Shutterstock – Matteo Gabrieli

Entre la pointe corse et le nord de la Sardaigne, il y a les îles Lavezzi et leur archipel de 23 îles. Elles représentent un certain danger pour la navigation en raison de leur grande partie immergée. Mais quand il s’agit de plonger ou de se balader, elles deviennent alors l’incarnation même du Paradis sur Terre.

Eaux turquoises, sable blanc, roches et environnement verdoyant, vous serez dépaysé·e·s à coup sûr.

9. Randonnée du Monte Gozzi

Monte Gozzi

Crédit photo : Shutterstock – nexpo

Le mastodonte de roche rouge qu’est le Monte Gozzi domine la vallée ajaccienne de toute sa hauteur. Pour vous faire une idée par vous-même et visiter la Corse-du-Sud (presque) d’un seul coup d’œil, nous vous conseillons de gravir ce mont.

Pas d’inquiétude, vous n’allez pas l’escalader à flanc de falaise, mais suivre une randonnée qui vous guidera gentiment vers le sommet. À ce moment là, vous vous délecterez du paysage !

À lire aussi : Les 6 plus belles randonnées à faire en Corse

10. Le village de Zonza

Zonza

Crédit photo : Shutterstock – Eva Bocek

Classé parmi les plus beaux villages de Corse, Zonza se trouve non loin des célèbres Aiguilles de Bavella. Il s’étend depuis la montagne jusqu’au bord du Golfe de Pinarello et ses plages. Mais la partie la plus intéressante et authentique se situe côté montagne.

Véritable témoin du temps passé, le charme de Zonza ne vous laissera pas de marbre. Alors, partez à la découvertes des ruelles étroites, des murs de pierres et la verdure qui contraste avec le bleu du ciel !

Sites archéologiques de Cucuruzzu-Capula

Tout à côté de Zonza se trouve les sites archéologiques de Cucuruzzu-Capula. Il s’agit de ruines antiques datant de l’Âge de Bronze, témoignant de l’activité humaine sur le territoire Corse. Des murs mégalithiques ceignent des loges et plus loin, une tour a été édifiée.

Ses techniques de construction ont permis de faire un lien totalement incertain avec les nuraghi sardes. Quoiqu’il en soit, c’est l’occasion de réaliser une petite randonnée et de découvrir ces vestiges.

11. Le lac de Tolla

Le lac de Tolla

Crédit photo : Shutterstock – alpinenature

Pour visiter la Corse-du-Sud, il faut parfois s’enfoncer dans les montagnes. Ainsi, à une trentaine de kilomètres d’Ajaccio et après de nombreux virages typiques des routes corses, découvrez le lac artificiel de Tolla. Il se trouve dans la continuité des Gorges du Prunelli et dispose d’un barrage sur lequel une route passe et permet de rejoindre d’autres villages plus isolés.

D’une superficie de 5 kilomètres carrés, il est l’endroit idéal pour s’essayer au pédalo, au canoë-kayak ou simplement se baigner.

12. La Réserve Naturelle de Scandola

La Réserve Naturelle de Scandola

Crédit photo : Shutterstock – Irina Kuzmina

Petite protégée de la Corse-du-Sud, la Réserve Naturelle de Scandola est épargnée du tourisme parfois destructeur. Aucun accès piéton ou routier n’existe, vous ne pourrez la découvrir qu’à bord d’un bateau.

Ceci dit, toute la zone n’est pas autorisée au mouillage, si vous disposez de votre propre bateau, soyez prudent·e·s et respecter les consignes. Le plaisir de la découverte n’en est pas meurtri, car la beauté des paysage reste toujours à couper le souffle. Et peut-être que vous aurez la chance de croiser certaines espèces très rares que la réserve abrite !

13. Les cascades de Polischellu

Les cascades de Polischellu

Crédit photo : Shutterstock – Antonin Kriz Fotograf

Vous cherchez à découvrir des coins où vous pourriez presque vous sentir seul·e·s au monde ? Les cascades de Polischellu sont alors ce qu’il vous faut. Ce sont de véritables piscines d’eau douce, cristalline et pure ! Elles vous attendent, après une petite randonnée sous les fougères et les branchages qui ne fait qu’augmenter votre hâte de la voir ! Il vous est aussi possible de faire une session de canyoning en amont.

Attention : la baignade en rivière de montagne est possible en Corse, sous certaines conditions. En effet, les paysages sont magnifiques, mais il faut garder à l’esprit que si la météo n’a pas été favorable les jours précédents, il y a des risques de crues assez importants.

14. Le Parc A Capulatta

Le Parc A Capulatta

Crédit photo : Facebook – A Cupulatta

Dans l’arrière-pays ajaccien, découvrez le parc A Capulatta. C’est un véritable sanctuaire de protection des espèces de tortues terrestres et aquatiques. D’ailleurs, il en compte plus de 170 différentes ! Idéal pour en savoir plus sur la vie de ces reptiles, et adapté au petits comme aux grands, ce parc est unique en son genre en Europe.

Il vous permettra de voir des espèces comme la tortue alligator, la tortue des Galápagos ou la tortue à tête rouge d’Amérique du Sud. Aussi ne soyez pas surpris·e·s si vous en apercevez en position lubrique, le parc enregistre chaque année des centaines de naissances !

Comment aller en Corse-du-Sud ?

Pour aller en Corse-du-Sud, vous n’avez pas l’embarras du choix : ce sera l’avion ou le bateau. Évidemment, ils ont tous les deux leurs avantages et leurs inconvénients.

En avion

En effet, l’avion est plus onéreux, mais vous pouvez parfois trouver des offres très intéressantes sur des comparateurs de vols comme Skyscanner. Ensuite, il a l’avantage d’être rapide : environ 1h40 de vol depuis Paris, ou 45 minutes depuis Nice. Sachez qu’il y a deux aéroports en Corse-du-Sud : Ajaccio et Figari. Le premier est bien plus important que le second, mais les deux sont routés à l’international.

En revanche, si vous arrivez en avion, vous devrez louer une voiture. Mais rassurez-vous, des loueurs se trouvent à proximité des aéroports.

À lire aussi :
Trouver un parking pas cher à l’aéroport de Figari – Sud Corse
Trouver un parking pas cher à l’aéroport d’Ajaccio – Napoléon Bonaparte

En ferry

Le ferry, quant à lui, met entre 8 et 15 heures pour traverser la Méditerranée, séparant la Corse et l’Hexagone. Cependant, il vous permet de voyager avec votre propre véhicule, véritable plus si vous décidez de visiter la Corse-du-Sud dans sa totalité.

Concernant l’arrivée en ferry, elle s’effectuera principalement à Ajaccio, mais il est possible d’arriver à Propriano ou à Porto-Vecchio. Cela dépend des plannings de traversées disponibles. Depuis la France, les ports de Marseille, Toulon et Nice sont à privilégier.

À lire aussi : Location de bateau en Corse : idées d’itinéraires en catamaran ou voilier

Où loger en Corse-du-Sud ?

Pour loger en Corse-du-Sud, vous devez d’abord vous demander ce que vous voulez. Vous aimez les hôtels où l’on vous chouchoute ? Ou préférez-vous l’atmosphère chaleureuse que l’on peut retrouver chez l’habitant, en chambres d’hôtes, par exemple ? Peu importe votre préférence, il sera utile d’utiliser un comparateur d’hôtels pour dénicher le meilleur prix, même en période estivale.

Ensuite, nous ne pouvons que vous conseiller de loger au moins quelques jours sur Ajaccio, Propriano ou Porto-Vecchio, pour découvrir ces villes et leurs alentours. Il est aussi possible de loger sur Porticcio, une jolie ville touristique qui se trouve de l’autre côté du Golfe d’Ajaccio.

Sinon, pourquoi ne pas entrer dans les terres et visiter la Corse-du-Sud depuis ce qui la protège : ses montagnes ? Découvrez par exemple d’excellentes chambres à Aullène, en plein sur la diagonale entre Ajaccio et Porto-Vecchio. Enfin, de nombreuses offres d’Airbnb sont disponibles sur la Corse-du-Sud, pourquoi ne pas songer alors à jouer les nomades pour visiter le sud de l’île ?

À lire aussi :
Dans quelle ville loger en Corse ?
Airbnb Corse : les meilleures locations Airbnb en Corse
12 villas de luxe à louer en Corse

Maintenant que vous savez ce qu’il faut visiter en Corse-du-Sud, il est l’heure de préparer ses valises !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
1 avis (4/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire