×
Mot de passe oublié ?

Randonnée sur le mythique GR20 en Corse

Comparez et trouvez vos activités voyage
Randonnée sur le mythique GR20 en Corse

Faire le GR20 en Corse

Le GR 20 est un sentier de longue distance qui traverse la Corse en diagonale du nord au sud (le sens traditionnel). Il est considéré comme le plus difficile de tous les itinéraires GR (grande randonnée) et l’un des plus beaux sentiers de montagne en Europe.

En Corse, on l’appelle fra li monti (« à travers la montagne »). Son balisage est blanc et rouge comme tous les GR. Long d’environ 180 km avec un dénivelé positif d’à peu près 10 000 mètres, il peut être parcouru en 15 jours. Même si le GR20 ne nécessite pas de techniques d’escalade, un niveau de forme physique parfait et une confiance en vous pour marcher sur une variété de terrains accidentés est nécessaire.

GR20 Corse

Flickr – akunamatata

Le sentier du GR20 se décompose en deux parties :

– La partie nord commence à Calenzana et se termine à Vizzavona. C’est la partie la plus difficile, à cause des chemins escarpés et rocailleux, mais elle est aussi considérée comme la plus belle.

– La partie sud va de Vizzavona à Conca et est plus facile, mais moins spectaculaire, à l’exception du plateau de Coscione avec ses vertes prairies.

Vous pouvez marcher dans les deux sens sur toute la longueur du sentier ou seulement sur l’une des deux sections si vous le souhaitez. Étant donné que le GR 20 est assez emprunté et que la plupart des randonneurs marchent en direction du sud, certaines personnes recommandent de marcher du sud vers le nord, pour limiter les rassemblements de foules. De plus, il faut savoir que marcher du Sud vers le Nord est plus facile et moins long.

Les étapes du GR 20

Les étapes principales du sentier GR20 sont les suivantes. Elles sont ensuite disposées sur une carte pour vous montrer le parcours de la randonnée. Sur la carte j’ai rajouté 4 points pour ajuster le réel trajet.

  • A. Calenzana
  • B. Refuge d’Ortu di u Piobbu
  • C. Refuge de Carrozzu
  • D. Refuge d’Asco-Stagnu (Haut-Asco)
  • E. Refuge de Tighjettu
  • G. Refuge de Ciottulu di i Mori
  • I. Refuge de Manganu
  • J. Refuge de Pietra Piana
  • K. Refuge de l’Onda
  • L. Vizzavona
  • M. Bergeries de Capannelle
  • O. Refuge de Prati
  • P. Refuge d’Usciolu
  • Q. Refuge d’Asinau (Asinao)
  • S. Refuge de Paliri
  • T. Conca

 

Et voici les 15 étapes détaillées du GR20. Elles se font idéalement en 15 jours, mais vous pouvez aussi faire 2 étapes par jour, ramenant la durée du parcours à 7 jours.

Jour Etape de – à Point culminant Dénivelé + Dénivelé – Temps ↓ Temps ↑
1 Calenzana – Refuge d’Ortu di u Piobbu 1550 m 1295 m 50 m 6h30 5h00
2 Refuge d’Ortu di u Piobbu – Refuge de Carrozzu 2020 m 667 m 917 m 7h00 5h00
3 Refuge de Carrozzu – Refuge d’Asco-Stagnu 2010 m 790 m 638 m 6h10 4h45
4 Refuge d’Asco-Stagnu – Refuge de Tighjettu 2183 m 999 m 738 m 6h00 6h00
5 Refuge de Tighjettu – Refuge de Ciottulu di i Mori 1991 m 607 m 78 m 4h00 4h00
6 Refuge de Ciottulu di i Mori – Refuge de Manganu 1991 m 643 m 1033 m 8h00 8h00
7 Refuge de Manganu – Refuge de Pietra Piana 2225 m 830 m 589 m 6h30 6h00
8 Refuge de Pietra Piana – Refuge de l’Onda 1842 m 490 m 902 m 4h50 5h15
9 Refuge de l’Onda – Vizzavona 2141 m 711 m 1221 m 6h05 6h40
10 Vizzavona – Bergeries de Capannelle 1640 m 890 m 224 m 5h15 4h50
11 Bergeries de Capannelle – Refuge de Prati 1840 m 642 m 408 m 6h10 6h00
12 Refuge de Prati – Refuge d’Usciolu 2041 m 677 m 747 m 5h45 6h30
13 Refuge d’Usciolu – Refuge d’Asinao 2134 m 845 m 1065 m 8h00 8h30
14 Refuge d’Asinao – Refuge de Paliri 1536 m 429 m 910 m 7h00 7h20
15 Refuge de Paliri – Conca 1055 m 160 m 926 m 5h00 6h15
Total 180 km environ

Ci-dessous, une carte détaillée du GR20 en Corse, cliquez dessus pour l’agrandir :
Carte détaillée du GR20 en Corse

Source – voyageur.autonome.free.fr

Que voir sur le parcours du GR20 ?

Le GR20 est en lui-même une très belle attraction touristique et naturelle et attire plusieurs milliers de randonneurs chaque année. Mais sur le chemin, vous pourrez vous arrêter pour visiter quelques sites magnifiques de la Corse :

Lac de Nino GR20

Flickr – Sylvain CITERNE

Cirque de la Solitude, une partie raide et difficile de la 4ème étape, où vous devrez escalader à l’aide de chaînes boulonnées à la roche
Lac de Nino, un lac glaciaire au milieu des prairies vertes, 6ème étape
Lac de Melo et Lac de Capitello, deux autres lacs glaciaires entourés de rochers escarpés lors de la 8ème étape
Monte d’Oro, le 12ème plus haut sommet de Corse à la 9ème étape
Monte Incudine, la plus haute montagne de Corse du Sud avec de belles vues sur le Plateau de Coscione lors de la 13ème étape
Aiguilles de Bavella, des falaises spectaculaires lors de la 14ème étape

Les aiguilles de Bavella, GR20, Corse

Flickr – R E M I B R I D O T

Découvertes secondaires possibles

Monte Corona, ascension vers le sommet de 2144 m de haut à la fin de la 1ère étape (ou le début de la 2ème étape)
Cirque de Bonifatu, un peu moins pittoresque mais plus ombragé que le précédent (2ème étape)
Monte Cinto, ascension du plus haut sommet de Corse (2706 m) à la fin de la 3ème étape
Paglia Orba, ascension du 7ème plus haut (et le plus beau selon beaucoup de gens) pic de la Corse (2525 m) lors de la 5e étape (compétences en escalade requises)
Lac de Creno, descente vers le beau lac au cours de la 6ème étape
Monte Rotondo (Monte Ritondu), ascension du 2ème plus haut sommet de Corse (2622 m), 7ème étape
Monte Renoso, ascension à 2352 m d’altitude au-dessus du lac glaciaire de Bastiani (2089 m) dans la 11ème étape

Quand faire le GR 20 ? – Météo

Le meilleur moment pour faire le trek sur le GR20 est fin juin et début septembre, lorsque la majorité des refuges sont ouverts et lorsque le temps n’est pas trop chaud et la piste moins bondée qu’en juillet-août. Entre Novembre et Mai, il y a de la neige dans les montagnes et la piste est très dangereuse. Il n’y a pas de gardiens dans les refuges hors saison, vous devez donc transporter toute votre nourriture.

En hiver (de février à avril), le GR 20 ne peut être traversé que par des skieurs de fond expérimentés avec un guide de haute montagne. La variante hivernale de la partie nord de la GR20 est connue sous le nom d’Alta Strada, la célèbre Haute Route Corse.

Hébergement et nourriture

Refuge GR20

Flickr – akunamatata

Les refuges de montagne le long du GR 20 offrent un hébergement et de la nourriture de base. Les refuges, où peuvent dormir 25-50 personnes, ont habituellement un grand dortoir avec de longues couchettes en bois qui sont équipées de matelas épais. Il faut prévoir une couverture avec soi. Dormir dans une tente à proximité des refuges est possible, mais pas le long du sentier. Prendre une tente est une bonne idée car vous n’êtes pas toujours sûr de trouver de la place dans un refuge.

Les refuges sont gérés par le Parc naturel régional de Corse (PNRC). Les prix en 2014 sont de 13€ par lit dans un refuge et 6€ par personne dans votre tente en bivouac. En outre, il y a quelques bergeries, gîtes et hôtels privés le long de la piste qui sont généralement plus confortable mais plus cher.

Les refuges permettent d’obtenir de la nourriture et de l’eau potable tout au long du sentier. Tout ce qui vient d’être indiqué sur les refuges s’applique de juin à septembre. Bien que les refuges du PNRC restent ouverts toute l’année pour la sécurité, ne vous attendez pas à trouver à manger, à boire, ni de chauffage et de lumière entre novembre et mai.

Partir seul ou à plusieurs ?

Sachez-le, sur le chemin, vous rencontrerez beaucoup de monde, même si vous faites le GR20 avant et après la haute saison. L’avantage de partir à 2 ou à plusieurs est que vous pouvez alléger vos sacs en équilibrant les poids. Si vous êtes seul et que vous cherchez un partenaire de randonnée pour le GR20, vous pouvez trouver des forums, comme celui-ci pour poster ou lire des annonces à ce sujet.

A lire et voir avant de partir sur le GR20

Avez-vous fait le mythique GR20 en Corse ? Racontez votre expérience en commentant ci-dessous !

Sur le sujet de la randonnée, vous pouvez lire notre article sur les chemins de Compostelle.

A voir aussi dans la rubrique Corse
Répondre
  1. Il y a quelques années, c’est un projet qui me semblait dingue, mais aujourd’hui, il me tente de plus en plus.

  2. Bonjour,

    Merci pour votre récit. Pour moi, c’est une de mes plus beau trek, vraiment sauvage (malgré le fait qu’il soit très fréquenté l’été). En rentrant, j’ai écrit un journal et de fil en aiguilles, j’ai publié ça sur un site pour donner des conseils sur le gr20 : http://www.le-gr20.fr

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi