Les 12 choses incontournables à faire en Haute-Corse

avatar

Envie de visiter la Haute-Corse et de partir à la conquête de cette île aux nombreux trésors ? Nous les avons dénichés pour vous !

La Corse-du-Sud et la Haute-Corse sont deux départements bien différents qui définissent ensemble la singularité de l’île de Beauté. La Haute-Corse est un territoire naturel, parfait mélange de montagnes, de plaines et de plages. Visiter la Haute-Corse, c’est pénétrer une terre plurielle, variable mais toujours forte et belle.

Pourtant, il ne faut pas croire que les paysages se répètent comme le refrain d’une chanson, au contraire. Sa péninsule, le Cap Corse, est d’ailleurs l’endroit le plus venteux de l’île, soumise à la force invisible quasiment toute l’année.

Nous vous avons listé les incontournables de la destination. D’immanquables merveilles qui vous laisseront des souvenirs impérissables de l’Île de Beauté qui n’a jamais aussi bien porté son nom.

À lire aussi :
Les 18 choses incontournables à faire en Corse
Les 14 choses incontournables à faire en Corse-du-Sud

1. Monte Cinto

Visiter Haute-Corse Monte Cinto

Crédit photo : shutterstock – bensliman hassan

Il s’agit littéralement du sommet de la Corse, car le Monte Cinto culmine à 2 706 mètres d’altitude. Il est possible d’y effectuer des randonnées ou simplement des promenades. Le village d’Asco est placé à ses pieds, non loin du refuge de montagne Asco-Stagnu.

Tout de même réservées aux marcheurs aguerris, les randonnées situées sur le Monte Cinto demandent un effort physique assez important. Il reste néanmoins un endroit à voir pour embrasser et visiter la Haute-Corse en un clin d’œil !

2. Corte

Visiter Haute-Corse Corte

Crédit photo : shutterstock – Eric Valenne geostory

Épicentre universitaire, la ville de Corte n’en reste pas moins très agréable à vivre et à découvrir. Placée au cœur d’une vallée ceinte de hautes montagnes, Corte se distingue par son côté authentique. Ancienne capitale de Corse à l’époque de l’indépendance, elle en est toujours le centre historique et culturel.

Aidée par l’université qui la fait littéralement revivre chaque année, la ville de Corte est vivante et dynamique. N’oubliez pas d’y passer pour y découvrir la citadelle jonchée sur son rocher, sa vieille-ville et ses commerçants ainsi que les nombreuses randonnées alentours.

La vallée de la Restonica

Par le sud, vous trouverez la vallée de la Restonica, une rivière qui traverse Corte avant de continuer son chemin vers l’est. En longeant la route de Zurmulu (la D623), vous pourrez alors observer de magnifiques points de vue sur la rivière et même descendre vous y baigner.

Il s’agit là de ne pas être trop frileux car l’eau d’une rivière est nettements plus fraîche que la mer, mais aussi beaucoup plus pure. Aussi, il existe quelques randonnées pédestres ou cyclistes démarrant à Corte et se dirigeant vers la vallée. Prenez le temps de visiter la Haute-Corse dans son plus simple appareil : son berceau naturel.

3. La route des Artisans

Route des Artisans

Crédit photo : shutterstock – Jon Ingall

Chemin idéal pour vous faire une belle idée de la Balagne, la Route des Artisans vous guidera à travers l’arrière-pays entre Calvi et l’Île-Rousse. Découvrez donc tout le talents des artisans corses, en suivant un tracé qui vous fera également voir les beautés naturelles de l’île.

De la coutellerie à la savonnerie en passant par la lutherie, la bijouterie ou encore la céramique, partez à la rencontre de ces artisans de Balagne, impliqués dans la pérennisation de leur savoir-faire. En plus d’en prendre plein les yeux, revenez les poches remplies de souvenirs authentiques !

4. Bastia

Bastia

Crédit photo : shutterstock – l i g h t p o e t

Ville-capitale de la Haute-Corse et porte d’entrée du Cap Corse, Bastia envoûte par son histoire et ses paysages. Au bord de l’eau, au bout de la montagne, Bastia s’annonce comme festive et traditionnelle. Retrouvez le plaisir d’arpenter des rues vivantes et colorées dans cette ville traversée par le Boulevard Paoli, lui-même parallèle à l’immense Place Saint-Nicolas.

Découvrez également la Citadelle de Bastia, édifiée en 1380, et son charme resté intacte malgré les siècles. En fin de journée, arrêtez-vous au Vieux-Port et appréciez la vue unique, assis·e·s par exemple à la terrasse de l’un des nombreux bars où vous pourrez déguster un vin local.

5. Le Cap Corse

Visiter Haute-Corse Cap Corse

Crédit photo : shutterstock – Pawel Kazmierczak

Qui viendrait visiter la Haute-Corse sans prendre le temps de découvrir le Cap Corse ? Péninsule du nord de la Corse, le Cap-Corse est unique en son genre. D’abord, en plus d’être le théâtre d’une nature plus sauvage encore, il abrite du vent de magnifiques villages comme Erbalunga, Nonza ou Centuri.

Ensuite, c’est aussi un lieu très ancien dont la trace des hommes remonte à 6 000 ans avant J.-C.. Vous verrez d’ailleurs de  nombreuses tours génoises encore résistantes maintenir leur surveillance des eaux méditerranéennes.

Le Sentier des Douaniers

Le Sentier des Douaniers est emprunté par plus de 40 000 marcheurs chaque année. C’est un moyen original de découvrir la péninsule corse. Sur 26 kilomètres et pendant près de 8 heures, partez à la conquête du littoral nord, et admirez les nombreuses espèces végétales et animales qui y sont protégées.

Vous aurez aussi la possibilité de voir la côte orientale de la Corse, sa pointe nord (dont l’Île de la Giraglia) et son versant ouest, plus montagneux. Préparez-vous donc à observer de remarquables paysages, mais gare au retour, prévoyez un moyen de locomotion ! Petite astuce estivale : en été, vous pouvez rejoindre votre point de départ en bateau !

L’île de la Giraglia

L’Île de la Giraglia se trouve à près d’1,5 kilomètre de la côte nord du Cap Corse. Il est possible de l’apercevoir depuis le rivage de Barcaggio, un village très ancien avec un petit port. Sur cette île, alors, se trouvent un phare datant du XIXème siècle et une tour génoise du XVIème siècle.

Très longtemps habitée, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Cette île est d’ailleurs classée en tant que réserve naturelle, car elle permet à de nombreuses espèce de trouver refuge, dont quelques une sont endémiques.

6. Les jolis villages de Haute-Corse

Visiter Haute-Corse Village de Nonza, Corse

Crédit photo : Shutterstock / Allard One

Nonza

Du haut de son promontoire, Nonza est un agréable village, vieux de quelques siècles déjà. Ses maisons, toutes pourvues de tuiles à l’anciennes, et parfois de murs de pierres, lui octroient un charme d’antan très singulier.

À son bout, une tour paoline, dite de Nonza, depuis laquelle vous pouvez embrasser tout l’horizon. À droite, une plage de galets et à gauche, le Golfe de Saint-Florent. D’ailleurs, en cherchant bien, vous pourrez observer Saint-Florent depuis Nonza.

Sant’Antonino

Sant’Antonino est un village incroyable en bien des points. Situé à 500 mètres d’altitude entre Calvi et L’Île-Rousse, il offre un panorama époustouflant sur la vallée et la Mer Méditerranée. En plus, sa forme de spirale vous permettra de découvrir toutes les maisons qui le composent, ainsi que leur architecture si particulière. Et pour cause, ce village est vieux de plus de 12 siècles !

Il s’agit en fait de l’un des plus vieux villages de Corse, mais malgré tout, il a su conserver un charme indéniable.

Centuri

Tout au nord du Cap Corse, retrouvez le village Centuri, où règnent le calme et l’authenticité. Charmant village de pêcheurs avec ses nombreuses barques colorées, il s’agit en réalité d’un havre de paix.  Les amateurs et amatrices de poissons et de promenades y trouveront leur bonheur. Effectivement, Centuri est un village largement étendu, vous offrant beaucoup d’opportunités de plongées ou balades.

C’est alors à vous de décider : êtes-vous plutôt mer ou montagne ?

7. Calvi

Calvi

Crédit photo : shutterstock – Eva Bocek

Calvi est la seconde ville la plus attractive de Corse. Alors, pour visiter la Haute-Corse et ne rien rater, il s’agit d’une étape presque obligatoire ! En effet, la réputation de Calvi n’est plus à faire. Sa beauté sauvage vous conquerra au premier regard.

Partagée entre sa magnifique vieille-ville et sa marina, Calvi vous réserve malgré tout quelques surprises. Ne manquez pas de flâner sur le quai Landry, montez à la Citadelle et arpentez les ruelles étroites chargées d’histoire.

8. Le désert des Agriates

Visiter le Désert des Agriates

Crédit photo : Shutterstock – Jon Ingall

Ne vous y méprenez pas, le désert des Agriates n’a rien à voir avec l’idée sableuse que l’on se fait d’un désert. En réalité, il s’agit d’une zone rocheuse et montagneuse, couverte de maquis corse. Sans surprise, cet endroit abrite de nombreuses espèce animales et végétales qui vivent en paix.

Sur plus de 16 000 hectares, il s’étend entre le sud de Saint-Florent et l’Ostriconi, à l’est de L’Île-Rousse. Il est possible de le traverser en voiture, à pieds ou de l’observer depuis la mer. Une seule et unique route le traverse de part en part, la D81, offrant d’ailleurs l’accès à certaines des plus belles plages de Haute-Corse.

9. Les lacs de montagne

Lac Capitellu

Crédit photo : shutterstock – salajean

Terres de plages mais surtout de montagnes, la Haute-Corse abrite en son sein, entre deux monts, des lacs. Très prisés par les locaux, ces réserves d’eau naturellement pure vous garantissent un dépaysement total. Au creux de vallées à haute altitude, la beauté des lieux vous surprendra et vous aurez l’impression que le temps marque une pause. Ils sont tous accessibles en randonnée :

  • Corte : le Lac de Capitello et le Lac du Malo (haute-vallée de la Restonica)
  • Calacuccia : le Lac de Calacuccia (vallée du Niolo)
  • Corte : le Lac de Nino et ses pozzines (plateau du Camputile)

10. Saint-Florent

Saint-Florent

Crédit photo : Shutterstock – Pawel Kazmierczak

Considéré comme le “Saint-Tropez Corse”, Saint-Florent est une étape incontournable pour visiter la Haute-Corse. Venez y découvrir son adorable port, son centre historique et sa citadelle.

Aussi, laissez-vous tenter par l’un des vins corses que vous pourrez siroter en terrasse, face à la mer. L’atmosphère très chic qui parfume Saint-Florent lui confère une ambiance que vous ne retrouverez nulle part ailleurs. Alors faites une pause et profitez !

11. Les plages de Haute-Corse

Palasca

Crédit photo : shutterstock – JEAN-BAPTISTE PREMAT

Visiter la Haute-Corse n’est pas envisageable sans la découverte des plages. Tout comme chez sa voisine, la Corse-du-Sud, la Haute-Corse possède de très nombreuses plages. Certaines d’entre elles sont largement plus belles et valent carrément le détour. Que l’on s’y arrête pour la vue, la farniente ou pour y pique-niquer, toutes les raisons sont bonnes.

Vous serez émerveillé(e)s par les eaux translucides et les fonds marins parfois extraordinaires que vous réservent ces plages :

  • Santo-Pietro-di-Tenda : plage de Saleccia
  • Palasca : plage de l’Ostriconi
  • Macinaggio : plage du Macinaghju
  • Barcaggio : plage de Cala
  • Saint-Florent : plage de Fiume Santu

12. La route des vins de Patrimonio

Patrimonio

Crédit photo : shutterstock – La Su

Avis aux œnologues amateurs ! Outre la beauté de ses paysages, la Corse est aussi reconnue pour la qualité de ses vins, notamment les vins de Patrimonio. Ils bénéficient d’ailleurs d’une Appellation d’Origine Contrôlée, la plus ancienne du territoire.

Il est possible d’en savoir plus sur ces vignobles en suivant une route, à la découverte des cépages corses. C’est l’occasion de rencontrer quelques 33 vignerons et de goûter au travail effectué par ces passionnés du vin. Depuis Casta jusqu’à Farinole en passant par Oletta, Lumio et Patrimonio elle-même, suivez un tracé qui enchantera vos papilles !

Comment aller en Haute-Corse ?

Pour vous rendre en Haute-Corse, vous avez la possibilité d’emprunter le ferry ou l’avion. Chacun des deux transports a ses avantages et ses inconvénients.

En effet, le ferry offre l’opportunité de faire des économies car vous pouvez voyager avec votre véhicule (voiture, camping-car, vélo…). Mais, voyager en ferry est long, car selon les traversées, le trajet dure entre 8 et 15 heures. Vous pouvez partir de Marseille, Toulon et Nice. Ceci dit, il y a plusieurs ports en Haute-Corse : Calvi, L’Île-Rousse et Bastia. Tant de points de départ pour visiter la Haute-Corse.

Ensuite, vous pouvez choisir de prendre l’avion. Deux aéroports sont à répertorier en Haute-Corse : le principal à Bastia, le secondaire à Calvi. L’avion possède aussi des avantages : la rapidité du trajet (moins de 2 heures depuis Paris), l’accessibilité des loueurs de voitures à proximité directe et parfois, les tarifs. Effectivement, des comparateurs de vols comme Skyscanner sont à votre disposition pour vous trouver les meilleures offres, au meilleur prix au meilleur moment, ce qu’il n’y a pas pour les ferries…

Où loger en Haute-Corse ?

Comme pour beaucoup d’autres destinations, le logement en Haute-Corse dépend surtout de vos attentes personnelles. Ensuite, Bastia, Corte, Calvi, Saint-Florent et L’Île-Rousse sont les principales villes de Haute-Corse. Il est néanmoins possible de trouver un chouette logement dans les terres montagneuses ou dans les plaines orientales. Par exemple : Moltifao, Ghisonaccia, ou encore Patrimonio.

Vous pouvez choisir de faire du camping, louer un Airbnb, loger en chambres d’hôtes ou louer une chambre d’hôtel. Evidemment les villes les plus prisées sont Bastia et Calvi et répondront le mieux à vos attentes.

La Corse étant une région très touristique, ce ne sont pas les offres qui manquent. D’ailleurs, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un comparateur d’hôtels pour bénéficier des meilleurs prix. Il suffit parfois d’une simple recherche pour diviser son budget logement par deux.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire