La Corse en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Louez votre camping-car pour la CorseVoir les offres

Comment visiter la Corse en camping-car ou en van aménagé ?

Cap sur la Corse ! Visiter la Corse en camping-car, van ou fourgon aménagé permet d’explorer en toute liberté les merveilles de cette région nommée à juste titre « Île de Beauté », où l’on vit dehors jour et nuit. Alors que les hébergements sont onéreux en Corse, surtout l’été, dormir dans son véhicule est un mode de voyage itinérant en nature, offrant la possibilité de sortir de son confort quotidien, sans réserver d’hôtels ou de logement en ville.

Or la Corse ne manque pas de spots où dormir paisiblement en pleine nature, à la montagne ou au bord de la mer dans un cadre paradisiaque. Visiter la Corse en van aménagé ou en fourgon sera néanmoins plus facile qu’en camping-car, certains sites étant difficiles d’accès aux gros véhicules.

Peuplée par seulement 330 455 habitants permanents, la Corse reçoit plus de 3 millions de touristes chaque année. En été 2019, nous sommes allés visiter la Corse en fourgon aménagé pour une douzaine de jours : du désert des Agriates à Bonifacio en passant par les Calanques de Piana, la réserve de Scandola, les randonnées dans le Parc Naturel Régional de Corse (couvrant 40 % de la superficie de l’île) ou les sublimes plages du littoral de Corse-du-Sud, vous ne pourrez qu’avoir envie d’y retourner plusieurs fois !

Voici notre mini-guide pour visiter la Corse en camping-car, van ou fourgon aménagé !

Louez un camping-car près de chez vous

Idées d’itinéraires en Corse en camping-car

Corse

La Corse, bien nommée « Île-de-Beauté », abrite un environnement encore relativement préservé malgré le tourisme : un parc marin, des réserves naturelles et des paysages uniques composés de falaises vertigineuses plongeant dans l’azur profond de la mer (Propriano, Piana, Cargèse, Girolata, etc.), des montagnes ciselées — terrain privilégié des randonneurs (notamment pour le GR20) — et enfin, des plages paradisiaques où se baigner dans des eaux turquoises, translucides et chauffées à plus de 25°C l’été.

Vous ne savez où aller pour visiter la Corse en camping-car ou en van aménagé ? D’abord, il faut savoir que traverser l’île de long en large et en travers peut prendre beaucoup de temps. Les routes sont sinueuses, parfois étroites, et si fréquentées qu’il y a beaucoup de ralentissements. Il faut donc se cantonner à une zone en particulier, surtout si votre séjour est court. Tout dépendra du port ou de l’aéroport d’arrivée.

Depuis Bastia, on visitera logiquement la Haute-Corse en premier, tandis que depuis Ajaccio ou Porto-Vecchio, on explorera d’abord la Corse-du-Sud. Tout dépend également de la durée du séjour : si l’on vient visiter la Corse en camping-car ou van aménagé pour 7, 10, 15 jours ou un mois. Voici, à titre indicatif, quelques idées d’itinéraires possibles en Corse :

  • 1. En Haute-Corse : Bastia (Place Saint-Nicolas, Vieux Port, Citadelle), Cap Corse (Erbalunga, Nonza), Saint-Florent et le Nebbio (plages de Saleccia, Loto, Ostriconi), L’Île-Rousse et la Balagne, Calvi (vieille ville), Calenzana, Porto et les Calanches de Piana (Gorges de la Spelunca à Ota), Girolata et la réserve naturelle de Scandola, Corte
  • Haute-Corse

    Crédit Photo : Caramaps

  • 2. En Corse-du-Sud : Ajaccio, les Îles Sanguinaires, le Cap di Feno, le golfe de Sagone, la vallée de la Gravona, plages de Campomoro, Sartène, Bonifacio (ville, escaliers du Roy d’Aragon), îles Lavezzi, Porto-Vecchio et les plages (Santa Giulia, Palombaggia, Rondinara, etc.), les Aiguilles de Bavella, Zonza,
  • Corse-du-Sud

    Crédit Photo : Caramaps

  • 3. Tour de Corse : mêmes itinéraires plus les villages de Haute-Corse, Moltifao, Asco, Clacuccia, Albertacce, le col de Vergio, Evisa, Ota, Porto et Piana (la plage de Ficaghjola), Cargèse, Ajaccio, Pietrosella, Propriano, Campomoro (tour génoise), Figari (plages), Bouches de Bonifacio, Porto-Vecchio et les plages (Palombaggia, Rondinara, Santa Giulia,, Balistra), la forteresse de Corte, l’étang de Biguglia, réserve naturelle des îles Finocchiarola.
  • Tour de Corse

    Crédit Photo : Caramaps

Ces étapes ne sont qu’informatives et sont loin d’être exhaustives. Tout dépend si l’on veut visiter les villes, dorer sur les plages, faire de la randonnée, chercher les rivières et les cascades plutôt que la mer, visiter le sud et/ou le nord, etc.

En tous cas, on ne saurait que mieux vous recommander d’aller aux plages très tôt le matin en été, notamment parce que la plage se retrouvera bondée dès le milieu de la matinée et parce qu’après 10 heures du matin, la plage en plein soleil est relative à une rôtissoire.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez partir de France hexagonale et rejoindre la Corse en ferry avec votre camping-car ou fourgon aménagé par exemple ? Il est désormais facile de louer un camping-car dans l’Hexagone. Comment ? En utilisant des plateformes de mise en relation entre les locataires et les propriétaires particuliers de camping-cars comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir écumé les routes grecques, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car près de chez vous

Comment et où louer un camping-car en Corse ?

Corse

Vous souhaitez découvrir toutes les différentes facettes de la Corse, le tout à bord d’un camping car ? Si vous préférez le louer directement sur place, il est recommandé de faire une réservation en ligne au préalable afin de vous assurer qu’il y aient des véhicules disponibles à votre arrivée.

Pour vous procurer un camping-car, on vous recommande de passer par une plateforme de location de campings-car et de vans aménagés en ligne. Ces sites sont aujourd’hui légion sur le marché du road-trip et du camping sauvage. Le principe est simple : vous choisissez le véhicule souhaité – selon le prix journalier, le type de camping-car/fourgon/van aménagé, les équipements du véhicule -, et vous envoyez une demande location au propriétaire.

Une ultime étape vous attend : la réception d’un mail de confirmation après votre paiement en ligne. Vous pourrez ensuite partir en toute sérénité pour un Road Trip en Corse !

Réservez votre camping-car pour la Corse

Conduire en Corse en camping-car : les règles de circulation à connaître

Corse

Les routes

La Corse est une région de France métropolitaine, par conséquent, les règles de circulation sont les mêmes que sur le continent. Il faudra toutefois adapter votre vitesse et être prudents sur les routes de montagnes, qui couvrent 80% de la superficie de l’île. Sur les hauteurs, les routes peuvent être étroites, sinueuses et endommagées par endroits. Alors si vous venez visiter la Corse en camping-car, vous serez parfois bien trop large pour croiser dans le sens inverse.

De plus, la Corse est une île et l’on sent le calme insulaire des Corses qui klaxonnent peu, préfèrent attendre courtoisement plutôt que s’énerver au volant. Ne pas hésiter à klaxonner avant un virage en épingle sur une route étroite de montagne. Évitez de vous engager sur les petites routes (blanches sur la carte) avec un camping-car, elles seront trop étroites pour vous. En fourgon ou van aménagé, on peut s’aventurer sur les chemins en terre en marge des routes bétonnées, notamment pour trouver un spot où passer la nuit.

Priorités et dépassement

Compte tenu du gabarit du véhicule, vous aurez la priorité en côte et les automobilistes n’auront d’autre choix que se ranger sur la droite en amont. En ce qui concerne les dépassements avec un camping-car, en montagne, on oublie. Certains Corses aiment la vitesse et roulent « à tombeau ouvert ». N’hésitez pas à les laisser passer, même avec un fourgon aménagé. Ils connaissent cependant bien mieux les routes que vous, bien que les deux départements corses soient ceux qui comptent le plus d’accidents mortels sur la route en France.

Circulation

Une bonne nouvelle : la Corse est dépourvue d’autoroutes et il n’y a donc aucun péage à payer sur tout le réseau de l’île. En période estivale, les routes sont engorgées en raison de la saison touristique qui bat son plein au début du mois d’août. Les accès aux plages et aux sites incontournables peuvent être embouteillés, les parkings des plages saturés. De nombreux ralentissements sont donc à prévoir, ne vous fiez donc pas au temps estimé par les GPS pour traverser l’île de Calvi ou Bastia à Bonifacio, ou d’Ajaccio à Bastia. Méfiez-vous — en montagne — des cars de touristes, des motos qui dévalent les pentes à toute vitesse, et des troupeaux d’animaux (chèvres, cochons sauvages, vaches).

Règles de base du code de la route en Corse

  • Limitations de vitesse : 50 km/h (agglomération), 80 km/h (hors agglomération)
  • Alcoolémie maximale autorisée : 0,5 g/l
  • Gilet jaune (pas pour les manifs), triangle de signalisation obligatoires
  • Maintenir les distances de sécurité de 50 mètres
  • Avoir à disposition permis de conduire (permis B), carte grise et assurance du véhicule
  • Ceinture de sécurité pour tous les passagers en roulant.

Dans l’intérieur des terres, on ne pourra de toute façon pas souvent dépasser les 50 km/h.

Les aires de camping-car en Corse : où stationner ?

Aires stationnement Corse

Crédit Photo : Caramaps

Camping Sauvage

Précisons d’emblée que voyager en camping-car est bien plus complexe qu’en petite fourgonnette aménagée. Alors qu’un petit fourgon peut se planquer à l’abri des regards policiers sur un parking ou un terrain plat, ce sera bien plus difficile de passer inaperçu en stationnant avec un camping-car sur un espace non-réglementé. Et pour franchir les routes étroites, le camping-car peut être un vrai calvaire. Le camping sauvage en Corse est, comme sur le continent, strictement interdit. Mais on peut trouver des « spots » éloignés des habitations, où la police risque moins de passer. L’été, la chasse aux campeurs sauvages est déclarée, surtout aux abords des plages et dans les parcs naturels régionaux.

Aire de stationnement

Un camping-car peut stationner sur tous les emplacements réglementaires de stationnement, mais il lui est interdit de s’installer pour camper. On recense 57 aires pour camping-cars en Corse et 177 campings répartis sur toute l’île. Même en haute saison, les campings ne sont pas chers alors ce peut être un bon rempart contre les amendes ! Si vous avez le goût du risque, l’application Park4night vous aidera à trouver les « spots » isolés (ne pas hésiter à rouler sur les pistes en terre sur plusieurs kilomètres) où passer la nuit. Cette application est un outil de partage de spots où stationner entre voyageurs (parkings, lieux en pleine nature, terrains, plages, aires pour camping-cars, etc.). La Bible du voyage itinérant !

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Corse ?

Corse

Quand visiter la Corse en camping-car ou en van aménagé ?

Grâce au climat méditerranéen de l’île, on peut visiter la Corse en camping-car du printemps à l’automne ! L’été, les tarifs s’envolent et avec eux, la population temporaire de l’île. Les températures peuvent fréquemment excéder 35°C en juillet et août. C’est donc la meilleure période pour aller aux plages.

Pour les randonnées en montagne, la meilleure période est la fin du printemps et le début de l’automne (mai, juin, septembre) : il fait encore frais (15°C le matin, jusqu’à 25°C en journée), les prix sont encore abordables et l’île est quasiment vide de ses touristes. Aussi, les Corses seront bien plus chaleureux et accueillants en basse ou moyenne saison qu’en période estivale !

Selon nous, il faut éviter la période qui s’étale du 10 juillet au 15 août. Mais on a rarement le choix de ses dates de vacances !

À lire aussi : Les 6 plus belles excursions autour de Calvi

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Merci c’est super sympa et votre présentation est très Claire. Nous devions initialement aller en Italie du Nord mais avec le coronavirus et votre brillant exposé nous nous rendrons en Corse en mai.

  2. Merci pour cette belle présentation.
    J’ai un fourgon aménagé et je souhaite y aller du 25/12 au 03/01.
    Vous en pensez quoi ?
    Merci beaucoup de votre réponse.

Laisser un commentaire