×
Mot de passe oublié ?

Le marché des jeunes voyageurs en plein essor

Comparez et trouvez vos activités voyage
Le marché des jeunes voyageurs en plein essor

La World Youth Student and Educational Travel Confederation (WYSETC) a publié en septembre 2013 son rapport New Horizons III, l’enquête la plus importante et la plus complète jamais entreprise pour le secteur du voyage de la jeunesse. Le rapport, qui est la dernière édition d’une étude de référence menée en premier lieu en 2002, puis 2007, examine pourquoi, comment et où les jeunes voyagent, ainsi que les besoins croissants de ce secteur en pleine expansion. Depuis la publication de cette enquête, de nombreux journaux et magazines ont abordés le sujet et font tous le même constat : le marché des jeunes voyageurs a explosé malgré la crise et enregistre même la plus forte croissance du tourisme mondial, représentant 20% des dépenses du tourisme en 2012.

jeune voyageur

Flickr – City of Prince George

Le boom des jeunes voyageurs

Les « backpackers » pourraient enfin obtenir un peu plus de respect, du moins d’un point de vue économique. Les jeunes voyagent plus, restent en voyage plus longtemps, et dépensent plus d’argent.

En 2012, $217 des $1 088 milliards « dépensés » dans le tourisme dans le monde entier provenaient des jeunes voyageurs. Une augmentation qui a largement dépassé celle des autres voyageurs internationaux, selon l’étude du WYSETC. Les jeunes représentent maintenant 20% du tourisme international, faisant de ce groupe une force économique importante, plus à négliger dorénavant.

Comme l’indique le Réseau de Veille en Tourisme, l’avenir appartient aux jeunes voyageurs

Le site veilletourisme.ca, qui a également réalisé un dossier sur le tourisme des jeunes, et notamment sur leur comportement en voyage, reprend des informations de l’Organisme Mondial du Tourisme (OMT) : on apprend que les jeunes de 15 à 30 ans représentaient près de 190 millions de voyageurs en 2010 et que « l’OMT prévoit qu’ils effectueront près de 300 millions de voyages internationaux » en 2020. Entre 2007 et 2012, les dépenses en voyage des jeunes ont augmenté de près de 32% passant de 165 à 217 milliards de dollars soit +5,3% chaque année. Les jeunes voyagent donc de plus en plus, malgré la conjoncture économique médiocre.

Pourquoi les jeunes voyagent plus qu’avant ?

Pendant les 5 dernières années, le jeune voyageur moyen a déjà effectué dix séjours internationaux, dont la moitié de plus de sept nuits. 47% des jeunes voyagent pour le plaisir, 22% pour apprendre une langue, 15% pour travailler, et 15% pour étudier à l’étranger.

Notre recherche montre que la nature du voyage de la jeunesse a énormément changé ces dix dernières années. Les jeunes voyageurs veulent aujourd’hui, plus que jamais, s’enrichir d’expériences culturelles, faire des rencontres avec les locaux, et améliorer leur insertion professionnelle quand ils rentrent chez eux.

David Chapman, directeur général de WYSE Travel Confederation.

Aujourd’hui, il est devenu tellement facile de voyager et de trouver des vols/hôtels/voyages pas chers, que les jeunes voyagent plus que les anciennes générations. De plus, ils sont mieux informés, et bénéficient du progrès et de la création de nombreuses compagnies et de nouvelles tendances. Il est par exemple possible de dormir gratuitement chez l’habitant (Couchsurfing). Cependant, on s’aperçoit que les jeunes voyageurs attribuent une part de leur budget voyage de plus en plus grande au logement, ceci pouvant s’interpréter par le souhait du confort autrefois négligé, combiné au renouveau des auberges de jeunesse.

jeune voyageur

Flickr – -MRGT

Ce qu’il faut retenir du rapport New Horizons III

– A l’heure de la montée du chômage chez les jeunes et de l’austérité économique mondiale, les jeunes voyagent pour obtenir du travail, des expériences éducatives et culturelles, alors que ceux qui voyagent uniquement pour les loisirs ont diminué de plus de 75% en 2007 à seulement 47% en 2012.
 
– Les dépenses des étudiants ont augmenté de 40% depuis 2007, malgré la conjoncture économique mondiale. Les jeunes voyageurs demandent en effet des services d’étude plus variés.
 
– Les données démographiques d’âge des personnes s’identifiant comme des jeunes voyageurs s’est élargie.
 
– Les jeunes voyageurs passent des périodes de temps plus longues à l’étranger, le nombre de voyages de plus de 60 jours ayant augmenté au cours des cinq dernières années.
 
– Les voyages de jeunesse ne reposent plus sur un hébergement économique. Il y a eu une augmentation significative du nombre de voyageurs se présentant plutôt comme des « Flashpackers« , des routards (ou backpackers) qui voyagent avec un laptop, un smartphone et autres dernière haute technologie et qui ont tendance à avoir des budgets plus importants que les routards traditionnels.
 
– Les auberges de jeunesse ont dépassé les hôtels en tant que forme la plus populaire d’hébergement. Elles s’adaptent pour répondre aux exigences des jeunes voyageurs modernes en augmentant la variété des services qu’ils offrent (wifi, design, etc… mais toujours pas chers. Lire ceci.)
 
– Les destinations où les jeunes voyagent changent. Ils passent moins de temps dans les grandes villes et explorent des destinations plus éloignées qu’auparavant.
 
– Davantage de jeunes vivent à l’étranger.
 
– Davantage de jeunes voyageurs cherchent à présent à « vivre comme un local » quand ils voyagent à l’étranger en s’immergeant dans les cultures locales.
 
– La criminalité, identifiée comme le principal obstacle pour voyager par les personnes interrogées de l’enquête, a fortement augmenté, passant de 14% en 2007 à 24% en 2012.

Voyager semble être entré dans les habitudes des jeunes qui n’hésite pas à tenter l’aventure à l’étranger. Malgré une économie mondiale en berne, ce sont les jeunes qui tentent leur chance et par conséquent boostent le tourisme mondial.

Sources : WYSETC, WYSETC, veilletourisme.ca, Forbes

A voir aussi dans la rubrique Enquêtes et sondages
A voir aussi dans la rubrique Auberge de jeunesse
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi