Skaftafell : randonnée et découverte des glaciers de cette région d’Islande

avatar

L’Islande est le pays rêvé pour les marcheurs à la recherche de paysages sauvages et de glaciers légendaires. Parmi ces expériences, une randonnée à Skaftafell : été comme hiver, le parc national offre des souvenirs légendaires.

Pour les amoureux des grands espaces, l’Islande est l’occasion de contempler le vrai visage de Mère Nature. Découvrir le pays, c’est aussi et surtout accorder une attention toute particulière à ses trésors historiques, de ceux qui en font un héritage à part entière.

Alors à tous ceux et celles qui souhaiteraient vivre une expérience hors des sentiers battus : rendez-vous au parc national de Skaftafell pour une expérience en terre inconnue que vous n’êtes pas prêt(e)s d’oublier !

À lire aussi :
Les 12 plus beaux endroits à visiter en Islande
Visiter le Cercle d’Or, la route touristique la plus célèbre d’Islande

Histoire du Parc national de Skaftafell

Histoire du parc national de Skaftafell

Crédit photo : Shuttertsock / kavram

La notion de « Parc National » apparaît dès la fin du XIXe siècle aux Etats-Unis. L’idée est de préserver le milieu naturel dans des territoires d’exceptionnelle beauté. L’activité humaine y est restreinte et très encadrée, afin d’en conserver l’aspect sauvage, de protéger la faune, la flore et les spécificités géologiques. En Islande, le premier territoire à être déclaré Parc Naturel fut celui de Thingvellir en 1930. Skaftafell vint en second en 1967, du fait de son exceptionnelle richesse en glaciers. En 2008, il fusionne avec celui de Jökulsárgljúfur créé en 1973. Ce dernier inclus également des zones adjacentes, formant ainsi le Parc National de Vatnajökull, le plus grand d’Europe.

Les différents itinéraires de randonnée à Skaftafell

Itinéraire de randonnée à Skaftafell

Crédit photo : Shuttertsock / Irina Bg

Les occasions de randonnée sont nombreuses, prévoyez donc plusieurs jours pour en savourer chaque instant.

A votre arrivée dans le village, rendez-vous au centre d’information. Vous y trouverez tout le nécessaire pour partir en randonnée à Skaftafell. Le centre est ouvert toute l’année, dispose d’une boutique et se charge de la gestion du terrain de camping. Ce dernier est suffisamment grand pour accueillir jusqu’à 400 tentes, ainsi qu’une section pour vans ou caravanes, avec électricité.

Randonnée des cascades

Distance : 1,5 km
Durée : Environ 1h30
Difficulté : Facile

C’est la plus célèbre randonnée de Skaftafell. Elle est accessible à tous, même aux enfants ! Longue de 1,5 km, avec un dénivelé de 150 m, la boucle demande environ 1 h 30 depuis le parking.

La cascade Svartifoss en elle-même n’est pas très spectaculaire puisque la rivière Stórilækur ne tombe que de 12 mètres à cet endroit. Ce qui fait la popularité de cette chute, c’est son environnement : elle descend devant un ensemble de roches basaltiques qui forment des orgues noires, ce qui, combiné au vert de la végétation offre un spectacle très pittoresque. Une passerelle a d’ailleurs été aménagée à une vingtaine de mètres de la chute, afin de permettre aux photographes d’immortaliser cette vue.

En cours de chemin, vous passerez également par les cascades Hundafoss et Þjófafoss. Un des autres intérêts de cette rando, ce sont les arbres – sapins et peupliers – plantés par les fermiers. Un spectacle rare en Islande !

Randonnée entre Sjonarnipa et Sjonarsker

Distance : 14 km
Durée : Environ 2h30
Difficulté : Intermédiaire

Nettement plus longue avec ses 14 km, et plus exigeante avec ses 750 m de dénivelé, cette randonnée à Skaftafell inclut celle des cascades.

Le sentier rouge mène d’abord au point de vue de Sjonarnipa. Vous allez être émerveillés par le spectacle qui s’offre alors à vos yeux : vous êtes devant la langue glacière Skaftafellsjokull. Continuez à monter, vous arrivez au point de vue Glama et sa vue sur le glacier Skaftafellsjokull. Deux autres points de vue vous attendent encore ! S’il fait très beau, vous pourrez apercevoir le point culminant de l’Islande, le Hvannadalshnukur (2 110 m).

Randonnée de Kristinartindar

Distance : 16 km
Durée : 7h à 8h
Difficulté : Confirmé

Toujours à partir du camping du centre d’information, la randonnée de Kristinartindar est à réserver aux bons marcheurs/grimpeurs (surtout sur sa dernière partie). Le long de ses 16 km, et surtout ses 1 000 m de dénivelé, vous allez assister à un festival de glaciers dont celui de Skaftafelljokul qui se jette dans la mer. Belles vues également sur le Hvannadalshnukur.

Bien évidemment, sous peine de perdre une grande partie de son intérêt, cette sortie est à réserver pour une journée ensoleillée…

Quel type de randonnée choisir à Skaftafell ?

Randonnée sur les glaciers à Skaftafell

Crédit photo : Shuttertsock / Anna Om

Les plus beaux atouts du Skaftafell sont, sans conteste, ses nombreux glaciers. Depuis leur sommet ou à leur pied, les géants de glace sont à découvrir sous bien des angles. Tout dépend du type de randonnée choisi !

A noter : quel que soit votre parcours de prédilection, il est important de prendre en compte l’aspect imprévisible des glaciers en perpétuel mouvement. Il est hautement recommandé de faire appel à un guide pour entreprendre une telle aventure.

Randonnées sur les glaciers

Équipés d’un casque, de crampons, d’un harnais et de piolets (fournis par l’agence prestataire), vous allez pouvoir observer de près la structure et les variations de couleur du Skaftafellsjökull ou du Svínafellsjökull. Ici, vous évoluez dans des paysages ayant servi de décor à de nombreuses séries, à l’instar de Game of Thrones.

Il existe différents niveaux de randonnée sur glace, les plus faciles durent environ deux heures et sont accessibles aux enfants à partir de 8 ans. Le guide vous expliquera comment vous comporter et marcher avec des crampons, ce qui n’est pas forcément évident !

Les vallées glaciaires

L’eau de fonte des glaciers se trouve parfois bloquée par les accidents du terrain. Il se forme alors une vallée glaciaire, appelée Sandur. Souvent traversée par une multitude de bras de rivière, elle offre un paysage surréel.

Celle du Skeiðarársandur, avec plus de 1 000 km, est probablement la plus grande au monde. Vous aurez l’occasion de contempler cette immensité de sable noir et d’eau, car la route qui mène à Skaftafell, la traverse.

Grottes de glace

Vous pensiez avoir tout vu en matière de glaciers en Islande ? Savez-vous qu’il est également possible de visiter des grottes de glace ? Au cours de sa vie, un glacier subit des transformations constantes. En été, avec la fonte des glaciers, les eaux s’infiltrent à travers des crevasses et creusent des cavités. Avec les mouvements du glacier, celles-ci peuvent s’agrandir et s’ouvrir, dévoilant de superbes sculptures bleues. Ces grottes sont éphémères ; les guides locaux les recherchent et les étudient, afin de repérer celles qui sont suffisamment sûres pour y emmener des visiteurs l’hiver, quand les conditions sont optimales.

Quand partir en randonnée à Skaftafell ?

Quand partir en randonnée à Skaftafell ?

Crédit photo : Shuttertsock / greenmanyong

Située au sud de l’Islande, la région profite de l’air tempéré en provenance de l’océan et de la protection de la montagne et des glaciers. Cette région offre des conditions climatiques favorables, en été, où il fait doux, comme en hiver, où il neige rarement.

En été

Les longues journées d’été sont propices à de longues randonnées en Islande. Dans le parc, vous allez pouvoir profiter des superbes chutes de Svartifoss et de Morsárfoss, partir à l’assaut de la montagne ou randonner sur les glaciers, accompagné(e) d’un guide.

Randonner à Skaftafell en été, c’est s’offrir un superbe trio de couleurs contrastées : blanc des glaciers, noir des plages volcaniques et vert des prairies.

En hiver

Choisir une randonnée à Skaftafell en hiver se prête bien à la région. Si le climat est doux en cette période, la moindre fréquentation des chemins est un avantage indéniable. Mais ce qui fait le principal intérêt de randonner à Skaftafell en cette saison, c’est indéniablement la magnifique couleur bleue que prennent les glaciers.

L’inconvénient est bien entendu le raccourcissement des jours, qu’il est important de prendre en compte pour la programmation de vos randonnées.

Comment aller à Skaftafell ?

En voiture ou en bus depuis Reykjavik

Le Parc Naturel Skaftafell est situé au sud-est de l’Islande, à 330 km de la capitale, Reykjavik.

  • En voiture : le trajet le plus rapide se fait sur la route N° 1, en environ 4 h 30 ;
  • En bus : la ligne de bus 51 part du terminal Mjódd à Reykjavik vers midi et dessert Skaftafell en 5 h 20.

En avion depuis la France

L’aéroport le plus proche est celui de Höfn, à deux heures de route. Le bus 51 y opère une fois par jour en toute saison.

BON A SAVOIR

– Prévoyez plusieurs couches de vêtements : sous-vêtement isotherme, pull, coupe-vent, parka et bien sûr gants et bonnets. Pensez aussi à prendre un sac suffisamment grand pour les glisser dedans en cours de journée, car il peut se mettre à faire chaud.
– N’oubliez pas votre gourde d’eau pour vous hydrater régulièrement et des biscuits secs pour les petits creux.
– En hiver, renseignez-vous bien sur les heures de lever et coucher du soleil avant d’entreprendre une randonnée.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée