Les 10 choses incontournables à faire à Hiroshima

avatar

Vous partez pour le Japon et l’île d’Honshu ? Voici notre liste des choses incontournables à faire pour visiter Hiroshima !

Mondialement et funestement connue pour avoir subi, le 6 août 1945, le bombardement atomique perpétré par les États-Unis qui fit entre 70 000 et 250 000 morts selon les sources, Hiroshima est la dixième plus grande ville de l’île d’Honshu et la onzième du pays avec 1,194 million d’habitants (2015). Fondée en 1589 sur la côte nord de la mer de Seto, Hiroshima était un centre urbain majeur durant l’ère Meiji, et concentrait 340 000 personnes pendant la Seconde Guerre Mondiale. Entièrement reconstruite après la guerre, Hiroshima est devenue un lieu de commémoration des atrocités atomiques, un symbole du pacifisme et un centre économique majeur de l’ouest du Japon.

Vous venez visiter Hiroshima et ne savez pas quoi y faire ? Bien que quasiment rasée le 6 août 1945, la ville reconstruite en tant que « cité de la paix », dispose d’un patrimoine historique et culturel incontournable au Japon. Pour aider à votre préparation de voyage, nous vous avons dressé une liste des choses incontournables à faire pour visiter Hiroshima.

À lire aussi : Les 20 plus beaux endroits à visiter au Japon

1. Le château d’Hiroshima

Château d'Hiroshima

Crédit photo : Flickr -Markus Meier

Entièrement détruit par la bombe atomique du 6 août 1945, le château d’Hiroshima (Hiroshima-jō) fut érigé en 1590 et reconstruit en 1958. C’est aujourd’hui un musée dédié à l’histoire de la ville avant la Seconde Guerre Mondiale. Le château était le siège du daimyo, le chef féodal du fief Han de la ville.

Initialement construit en bois de pin, le château actuel ne comporte que la tour principale, érigée sur une fondation en pierre de 12,4 mètres et coiffée de 5 étages d’une hauteur de 26,6 mètres. Le parc ceinturant l’édifice offre un cadre agréable où flâner ou pique-niquer lors des beaux jours.

2. Le Dôme de Genbaku

Dôme de Genbaku, Hiroshima

Crédit photo : Flickr -YU-JEN SHIH

Qui méconnaît la photo célèbre du Dôme de Genbaku, symbole de la paix et du bombardement atomique de la ville ? Ce bâtiment construit en 1915 servait de Palais d’exposition industrielle de la préfecture d’Hiroshima avant la guerre. Comme il était construit en béton, une partie du bâtiment résista à la déflagration – tuant sur le coup toutes les personnes se situant aux alentours -, et est inscrit sur la liste des monuments du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996. Le lieu, incontournable des choses à faire pour visiter Hiroshima, symbolise l’espoir d’une paix durable.

3. Le Peace Memorial Park

Parc mémorial de la Paix, Hiroshima

Crédit photo : Flickr -Geoff Whalan

Ce grand parc entouré d’eau et de verdure dans le centre-ville commémore la tragédie qu’a subie la ville au petit matin du 6 août 1945, rasant un quartier très actif et très commerçant. Le Parc du Mémorial de la Paix fut achevé en 1954 et abrite plusieurs monuments incontournables pour quiconque aime l’histoire et vient visiter Hiroshima : le musée du Mémorial de la Paix d’Hiroshima, le cénotaphe pour les victimes de la bombe atomique et la statue des enfants de la bombe atomique.

Le parc, au printemps, est très apprécié des locaux pour ces cerisiers en fleur. On y observe des grains de riz carbonisés dans une boîte à repas, un tricycle sur lequel était monté un enfant de 3 ans ou des cheveux brûlés, pour se souvenir qu’en un instant, tout fut anéanti à jamais. 1,3 millions de touristes visitent le site chaque année.

4. Flâner au Shukkei-en

Que faire à Hiroshima ? Tandis que l’eau coule paisiblement dans ses bassins où frayent les carpes, que le vent agite les feuilles des arbre, on commémore – singulier contraste – la violence de la guerre en pensant à la douleur de tout un peuple meurtri par la bombe atomique.

Construit en 1620, le jardin Shukkei-en se trouve de l’autre côté du château, sur les rives de la rivière Enko. Ce parc – signifiant « vue serrée » – fut ouvert au public en 1940 et représente des grands espaces naturels en miniature. Situé à quelques mètres de ground zero, point d’impact de la bombe atomique, le jardin représente le miracle japonais, l’incroyable effort déployé par le peuple Japonais pour renaître de ses cendres.

5. Le Jardin Botanique d’Hiroshima

Situé dans le quartier Kurashige à l’ouest de la ville, le jardin botanique a ouvert en 1976. Vous ne savez que faire à Hiroshima ? Allez flâner dans les 18,3 hectares de terres du jardin botanique, pour apprécier toute l’année les serres tropicales et subtropicales : cactus, lotus tropicaux, bégonias et fuchsias poussent paisiblement parmi 11 700 espèces et 23 600 végétaux différents.

6. Le temple Mitaki-dera

En venant visiter Hiroshima, il ne faudra manquer de faire le temple Mitaki-dera. Construit en 809 par la moine Kukai, ce temple bouddhiste Iest célèbre pour le sakura, le changement singulier de couleur des feuilles des arbres à l’automne. Il représente le lieu où les victimes du bombardement atomique peuvent trouver le salut. L’accès au site, au nord de la ville, se fait par un sentier de randonnée à travers une forêt dense d’érables : un lieu de recueillement incontournable qui invite à la paix, à la sérénité et à la méditation.

7. La tour Hiroshima Orizuru

Visiter Hiroshima vue d’en haut, ça vous dit ? Ouverte en 2016, cette tour offre une vue unique sur les montagnes environnantes, la ville, le Dôme de Genbaku, le château de la ville et l’île de Miyajima. En montant les escaliers jusqu’au 13ème étage, on obtient un panorama à 360° sur la ville. La tour Hiroshima Orizuru, haute de 50 mètres, se situe près du Parc de la Paix.

8. Miyajima

Miyajima

Que faire à Hiroshima et alentours ? Qui ne connaît pas la célèbre photo avec le tori shinto posé sur pilotis pour donner la sensation qu’il flotte sur les eaux ? C’est à Miyajima qu’il se trouve, une île au sud de la ville. Miyajima, incontournable pour venir visiter Hiroshima, est décrit comme l’un des trois plus beaux sites du Japon. Île sacrée, elle serait habitée par les dieux et son sanctuaire, trônant au-dessus de la mer, fut érigé au 6ème siècle.

Passez une nuit sur l’île pour apprécier les charmes du quartier Machiya-dori et les changements de couleurs selon l’éclairage sur le temple.

9. Asa Zoo

Le zoo Asa, ouvert depuis 1971 dans le quartier Asakita-ku, est un parc zoologique de 49,6 hectares où vivent 170 espèces d’animaux (girafes, lions, pandas, rhinocéros, etc.). Le zoo est très populaire auprès des locaux et offre une bonne idée de balade si l’on ne sait que faire à Hiroshima.

10. Okonomiyaki-mura

Le village de l’Okonomiyaki (Okonomiyaki-mura) est le quartier d’Hiroshima où se produisent les fameux okonomiyaki, une succulente spécialité d’Hiroshima : c’est une espèce de crêpe enfermant viande, poisson, fruits de mer et du chou, le plat favori des locaux. Il y aurait plus de 2 000 restaurants proposant ce plat typique de la gastronomie japonaise. Le quartier, très touristique, comprend 24 magasins d’okonomiyaki, chaque restaurant ayant sa propre recette.

Comment aller à Hiroshima ?

Pour venir visiter Hiroshima, l’aéroport se situe à 50 kilomètres à l’est de la ville. Il n’y a pas de vol direct depuis la France, mais on pourra faire une escale à Singapour, Pékin, Tokyo, Taipei-Taoyuan, Séoul, Hong-Kong, etc. avant de rejoindre Hiroshima (comptez en moyenne 17 heures de vol). Quelle que soit la compagnie, notre partenaire Skyscanner sera votre allié pour trouver un vol au meilleur prix. En train, de nombreuses lignes JR Shinkansen rallient la ville depuis Tokyo, Osaka, Kyoto, Kobe, Okayama, etc.

Où se loger à Hiroshima ?

Situé entre la gare et le château, le quartier Kaminoboricho est une zone centrale où dormir à Hiroshima. Asaminami-ku, Nishi-ku et Minami-ku sont idéaux pour loger près du centre. Mais les zones Aki-ku et Higashi-ku seront référables si vous cherchez plus de calme et de quiétude. L’offre hôtelière étant plutôt importante à Hiroshima, pensez à jeter un œil sur ce comparateur d’hôtels pour trouver celui qui conviendra le plus à vos attentes, notamment en termes de rapport qualité/prix et de situation géographique.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire