La mystérieuse ville fantôme sur l’île d’Hashima au Japon

avatar

Autrefois le lieu le plus densément peuplé au monde, l’île d’Hashima au Japon est aujourd’hui un lieu abandonné qui donne des frissons dans le dos !

Parmi les lieux les plus insolites et les plus abandonnés du monde, l’île d’Hashima n’est pas en reste. Comment une ville dynamique est-elle devenue si déserte ? En l’espace de 40 ans, les habitants ont entièrement abandonné les lieux, laissant la végétation reprendre ses droits et le temps œuvrer lentement mais sûrement.

À l’époque de l’émancipation

Au début du 19ème siècle, l’île de Hashima, aussi connue au Japon sous le nom de Gunkanjima, est une petite île encore inhabitée. À la fin du 19ème siècle, Mitsubishi rachète cette île et décide d’y installer sa main d’œuvre, notamment des mineurs qui sont chargés de l’extraction du charbon.

Île de Hashima au Japon

Crédit photo: Wikimedia – kntrty

Île de Hashima au Japon

Crédit photo: Wikimedia – Jordy Meow

Jusque dans les années 30, l’île de Hashima va prospérer et s’agrandir jusqu’à avoir les proportions qu’elle a actuellement, devenant une île semi-artificielle.

La prospérité n’a de cesse de croître jusque dans les années 50 et 60 où plus de 5000 habitants résidaient en permanence sur l’île, soit sur l’équivalent de 6.3 hectares de superficie, devenant l’un de lieux les plus densément peuplés avec 83.500 habitants/km².

Île de Hashima au Japon

Crédit photo: Wikimedia – Jordy Meow

Mais les années 70 sonnent le glas de l’île et l’heure du déclin s’amorce inexorablement : devant les chocs pétroliers et le déclin du charbon, l’île est peu à peu délaissée pour être entièrement abandonnée en 1974.

Interdite au public jusqu’à la fin des années 2000, elle rouvre ses portes après que d’importants travaux d’aménagement aient été effectués.

Île de Hashima au Japon

Crédit photo: Wikimedia – Jordy Meow

Une ville abandonnée impressionnante

L’île qui ressemble à un cuirassé japonais des années, d’où son surnom « Gunkanjima » (île-cuirassé) fait penser aux vestiges d’une ancienne bataille urbaine plutôt qu’à un véritable engin de guerre.

Longue de 480 mètres et large de 160 mètres, l’île fantôme de Hashima qui se situe à 15 km de la ville de Nagasaki, abrite aujourd’hui les vestiges des premiers grands bâtiments tout en béton du Japon.

Île de Hashima au Japon

Crédit photo: Wikimedia – Jordy Meow

Le visiteur qui se rend à Hashima a l’impression que les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse sont passés par là : abandonnée aux éléments, notamment aux passages des divers typhons qui sillonnent la baie de Nagasaki, l’île laisse une image de désolation qui est à la fois terrible et belle.

Ce n’est pas un hasard si le cinéma s’est emparé de ce lieu perdu pour en faire l’arrière–plan d’un de ses films les plus connus, à savoir James Bond « Skyfall ». C’est sur cette île que le rival de l’agent 007 a érigé son antre secrète.

Île de Hashima au Japon

Crédit photo: Flickr – Kenta Mabuchi

Idéale pour dessiner un décor naturel pour les films à désastre, l’île de Hashima séduit désormais les internautes : en effet, sur Google Street View, il vous est possible depuis votre canapé de déambuler dans cette ville fantôme.

Comment visiter l’île d’Hashima ?

En 2011, 300.000 personnes ont suivi la visite guidée de l’île, qui est limitée à un parcours aménagé. Ce circuit dure environ 3h (dont 1h sur l’île) et différentes agences touristiques de Nagasaki le proposent. Les arrêts de tramway d’Ohato et Ourakaikandori sur la ligne 1, conduisent aux arrêts Nagasaki Port Ferry Terminal et Tokiwa Terminal, d’où l’on peut partir pour visiter l’île.

Île de Hashima au Japon

Crédit photo: Flickr – Toomore Chiang

Île de Hashima au Japon

Crédit photo: Sixpenceee

Crédit photo principale : monnet-kineko

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Lieux abandonnés
Laisser un commentaire