Dans quel quartier loger à Sapporo ?

Japon: Le guide touristique complet
avatar

Vous qui partez visiter l’île d’Hokkaido au Japon et sa capitale, voici une présentation des quartiers où loger à Sapporo !

Capitale régionale de l’île d’Hokkaido au Japon, Sapporo est la cinquième plus grande ville du Japon avec une population de 1 948 262 habitants. La ville est traversée par la rivière Toyohira et longée par la rivière Ishikari au nord. Son climat est très froid l’hiver mais est néanmoins plus supportable en été que les autres villes du Japon : avec une latitude de 43° nord – pourtant la même latitude que Narbonne -, l’amplitude thermique y est de -4,6° C en janvier et 21,7°C en juillet en moyenne. Louer un logement pour se loger à Sapporo coûtera cher, autant le dire de suite.

La ville de Sapporo est symbolisée par le lilas, le muguet et le coucou, est concentre en son sein de nombreux sites touristiques ou autres activités incontournables. Cette ville Aïnous – du nom du peuple indigène y vivant depuis la Préhistoire -, colonisée par les Japonais en 1866 sous l’impulsion de l’empereur Meiji, est également connue pour sa bière éponyme, la Sapporo.

Une cuisine régionale typique, de vastes espaces verts, une scène artistique dynamique, de nombreux endroits où sortir le soir, des événements sportifs de renommée internationale et d’innombrables musées et salles de concert : voilà tout ce que Sapporo a à offrir à ses résidents et visiteurs. Voici les zones où se loger à Sapporo.

Susukino

Où Loger à Sapporo, Susukino

Crédit photo: Flickr – Tyler Black

Susukino se trouve dans le centre-ville. C’est le quartier le plus festif et le plus noctambule de Sapporo. Ici, la bière Sapporo coule à flots dans 4 500 restaurants et autres bars. Attention, ce quartier où loger à Sapporo s’annonce bruyant, âme en quête de quiétude s’abstenir ! Susukino vit surtout la nuit et il n’est pas rare de voir les employés en fin de service venir s’abreuver aux tavernes du centre-ville.

Il n’y a pas que la boisson ici : c’est là que l’on y déguste les meilleurs fruits de mer de la région (crabes, oursins, Saint-Jacques, encornets) ainsi que les Genghis Kan (agneau grillé) et Sapporo râmen. Si vous aimez le froid et la neige, venez visiter Sapporo en février pour assister au festival de la neige et ses immenses sculptures de glace dans le parc Odori et dans le stade Tsudome.

Entre les marchés aux poissons et fruits de mer, les temples et sanctuaires shinto, les monuments touristiques – Tour de l’horloge, JR Tower, Sapporo TV Tower (à 90 mètres de hauteur pour avoir de superbes panoramas sur la ville) -, le parc Nakajima ou la salle de concerts Kitara, les nombreux bars et restaurants du Susukino, personne ne s’ennuiera. Ce quartier effervescent qui ne dort jamais est idéal où se loger à Sapporo mais attention, il est également grouillant de monde.

Higashi

Au nord du Susukino, s’étire un grand quartier de la Tour de l’Horloge jusqu’aux rives de la rivière Ishikari : Higashi. C’est là qu’il faut aller pour visiter le musée de la bière Sapporo, où flâner dans le parc Moerenuma Park.

C’est un quartier très scolaire et étudiant : de nombreux collèges, lycées et campus universitaires parsèment le pavé du quartier. Ainsi, se loger à Higashi vous permettra d’être au contact d’une population plutôt jeune et branchée, fréquentant les bars et les restaurants, les galeries d’art ou tout simplement, créant l’animation dans les lieux de sortie nocturne. Généralement, on aime !

Chuo

Où loger à Sapporo, Chuo

Crédit photo: Flickr – Kasim

Chuo, c’est le quartier du centre-ville et à la fois des montagnes du sud-ouest. C’est le quartier qui concentre la plupart des hôtels où se loger à Sapporo, où vous pourrez visiter la ville sans perdre trop de temps dans les transports.

Côté verdure, le zoo Maruyama de Sapporo – permettant de contempler des lions, des girafes, des hippopotames, kangourous, une variété de singes, des oiseaux – s’étend autour d’une forêt vierge qui attire les locaux et les touristes : un véritable monument national. Le quartier permet également de visiter le musée de l’université d’Hokkaido, qui abrite 400 000 plantes, deux millions d’insectes, 190 000 échantillons de poissons et plus de 2 000 invertébrés.

Crédit Photo Principale : Pixabay – Chaos_sun

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions
  1. SAMARAS

    Bonjour Samuel,
    J’envisage de faire un circuit dans le nord du Japon à la découverte de la région de Tohoku et de l’île d’Hokkaido. J’ai la possibilité de partir soit en juillet/août, soit en octobre.
    Auriez-vous l’amabilité de me dire quelle serait la meilleure période par rapport au climat (je n’aime pas trop le froid) et par rapport à la beauté des paysages.
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    Bien cordialement,
    Claire

    • Juliette Cuyeu

      Bonjour Claire,
      D’après la météo, août est clairement le meilleur mois pour visiter l’île d’Hokkaido. Vous aurez une vingtaine de degrés en moyenne. Cependant, il ne faut pas oublier qu’en septembre dernier, la région a connu un très violent tremblement de terre.

      Bien cordialement,

      Juliette

Laisser un commentaire