12 choses que vous ne saviez pas sur la culture japonaise

12 choses que vous ne saviez pas sur la culture japonaise

Le Japon est connu pour sa culture qui diffère énormément de la culture occidentale. Il nous a donc semblé judicieux de vous mettre à la page si vous partez prochainement au Japon !

Cela fait plus de 150 ans que le Japon s’est ouvert au monde occidental après des siècles d’isolement, mais certaines choses à propos de ce pays nous laissent encore perplexes. Voici 12 choses que vous ne saviez probablement pas sur la culture japonaise.

1. Le baseball est extrêmement populaire

Culture japonaise, baseball

Crédit photo: Flickr – : : Ys [waiz] : :

Le sumo est sans doute le sport national du Japon et le plus indissociable du pays, mais le baseball est en fait le sport le plus regardé et le plus pratiqué. Il a été introduit dans le pays pendant l’ère Meiji et a gagné en popularité grâce à la forte présence américaine au Japon après la Seconde Guerre mondiale. Le Japon compte deux ligues professionnelles de baseball, ainsi qu’un nombre incalculable de ligues universitaires et lycéennes à travers le pays. Les matchs de baseball japonais sont particulièrement remarquables pour leurs groupes de supporters, qui entament des chants de guerre tout au long des matchs.

2. Les positions des baguettes ont une signification

Lorsque vous dînez au Japon, il est essentiel de ne jamais enfoncer vos baguettes dans vos aliments lorsque vous prenez une pause entre chaque bouchée. Cela rappelle une cérémonie célébrée lors de funérailles au Japon, et c’est considéré comme un mauvais présage. Pour les mêmes raisons, il est également tabou de partager la nourriture avec quelqu’un d’autre en lui donnant vos baguettes. Si vous voulez partager vos plats, placez directement la nourriture dans l’assiette de votre ami(e) avec vos baguettes.

3. Manger de la viande de cheval est une pratique courante

La viande équine est consommée au Japon depuis la fin du XVIe siècle. Son utilisation en cuisine s’est considérablement accrue dans les années 1960, à mesure que le rôle des chevaux dans l’agriculture et le transport déclinait. La viande de cheval crue, connue sous le nom de basahi, est couramment servie dans les restaurants. Elle est généralement consommée avec du gingembre râpé et du shoyu (sauce de soja). Elle est surnommée sakura niku (« viande de cerisier ») pour sa couleur rose pâle.

4. Les japonais vous croient anglophones

Que vous soyez expatrié au Japon et que vous ayez appris la langue avec un prof de japonais ou que vous voyagez juste au Japon en mode touriste, les japonais vous parleront d’office en anglais. Bien que vous parliez peut être le japonais, on s’adressera à vous en anglais. De nombreux japonais insisteront pour parler anglais à un étranger, même si leur niveau reste limité et que leur interlocuteur parle le japonais mieux qu’ils ne maîtrisent la langue de Shakespeare. Ne soyez donc pas étonné si l’on vient vous parler régulièrement dans la rue.

5. Les premières Geisha étaient des hommes

Culture japonaise, geishas hommes

Crédit photo: Flickr – Japanexperterna.se

Geisha signifie « personne d’arts » et les premières geisha étaient des hommes, qui conseillaient les seigneurs féodaux en plus de divertir la cour avec diverses performances artistiques et des contes. Les geishas féminines sont apparues à la fin du 18e siècle et étaient à l’origine connues sous le nom d’onna geisha (femme geisha). Les geishas de sexe féminin sont devenues extrêmement populaires, surpassant en nombre les geishas hommes moins de 25 ans après leur apparition.

6. Faire du bruit en mangeant des nouilles ou une soupe est synonyme de compliment

Pour un pays avec tant de règles éthiques strictes, c’est un véritable choc pour beaucoup d’occidentaux que de faire du bruit en mangeant des nouilles ou des soupes, mais c’est parfaitement acceptable au Japon. En fait, aspirer bruyamment est non seulement tolérable – mais c’est même encouragé. C’est considéré comme étant un signe que les mets sont délicieux, et c’est un compliment pour celui ou celle qui les a cuisinés. Il est plus facile de manger les nouilles rapidement pendant qu’elles sont encore chaudes, et c’est la meilleure façon d’apprécier leur saveur.

7. L’Omiyage est bien plus qu’un simple souvenir

Culture japonaise, Omiyage

Crédit photo: Flickr – jpellgen (@1179_jp)

Le terme « omiyage » est souvent traduit par « souvenir » en français, mais les omiyages sont bien plus que cela. Contrairement aux souvenirs, que les gens s’offrent souvent à eux-mêmes, les omiyages sont quelque chose que les gens rapportent pour leurs amis, leur famille et leurs collègues de travail après un voyage. Les omiyages sont typiquement des spécialités culinaires de différentes régions, qui sont empaquetées dans de belles boîtes colorées avec les aliments enveloppés individuellement à l’intérieur pour un partage plus simple. Alors que rapporter des souvenirs en Occident est toujours appréciable, au Japon, rapporter un omiyage après un voyage est comme une obligation.

8. Au Japon, Noël est une célébration romantique

Les chrétiens ne représentent seulement 2% de la population japonaise, Noël est donc davantage une fantaisie au Japon qu’une fête religieuse. Les illuminations et les arbres de Noël sont chose commune, mais la plupart des habitants célèbrent le réveillon de Noël plutôt que le jour de Noël. De plus, le réveillon de Noël est considéré comme une soirée de rencontre, semblable à la Saint-Valentin, où les couples sortent pour des dîners de prestige et échangent des cadeaux romantiques.

9. Les femmes japonaises avaient l’habitude de noircir leurs dents

Pendant des siècles, le noircissement des dents, connu sous le nom d’ohaguro, était une pratique courante dans la culture japonaise, en particulier chez les femmes mariées et les geishas. En plus d’être considérée comme esthétique, cette pratique était également considérée comme un moyen de protéger les dents contre les caries et d’autres problèmes dentaires. Les femmes appliquaient diverses substances sur leurs dents, comme des mélanges de cire dentaire et d’encre, pour maintenir leur aspect noir. Cette pratique fut interdite à partir de la fin du XIXe siècle, dans le but de moderniser le Japon et de rendre la culture japonaise plus attrayante pour les Occidentaux.

10. C’est impoli de manger ou de boire en marchant

Culture japonaise, machine boissons

Crédit photo: Flickr – Danny Choo

Il est assez courant de voir quelqu’un manger un sac de chips ou siroter du café en marchant dans la rue dans les pays occidentaux, mais ce n’est pas le cas au Japon. Bien qu’il ne soit plus autant impoli qu’avant, le fait de manger ou de boire en marchant est toujours considéré comme un piètre comportement. Quand la plupart des Japonais achètent de la nourriture ou des boissons dans un distributeur automatique dans la rue, par exemple, ils consomment le tout en se tenant à côté de la machine pour éviter de marcher avec.

11. À table, tout le monde se sert l’un l’autre

Lorsque des amis boivent ensemble et partagent à table une bouteille de saké par exemple, il est de coutume que chacun remplisse le verre de son (sa) voisin(e) plutôt que de se servir son propre verre. Attendez que quelqu’un d’autre remplisse votre verre lorsqu’il est vide, et gardez un œil sur les verres des autres, car ils attendront que vous les remplissiez à nouveau. Si vous ne voulez plus boire, laissez simplement votre verre plein.

12. Il y a des règles à suivre pour vos chaussures

Vous savez peut-être qu’il est poli d’enlever ses chaussures quand on entre chez quelqu’un au Japon. Mais il peut être difficile de dire si vous devez les enlever dans beaucoup d’autres lieux, comme les temples, les sanctuaires et les restaurants. Heureusement, il y a quelques indices à rechercher, comme par exemple lorsque des pantoufles sont placées autour de l’entrée, c’est une indication claire que les invités sont invités à retirer leurs chaussures et enfiler les pantoufles à la place. De plus, si le plancher est surélevé dans l’entrée, cela signifie que vous devez enlever vos chaussures dans l’entrée avant de pénétrer à l’intérieur et de marcher sur la surface surélevée.

Crédit photo principale : Flickr – Yiannis Theologos Michellis

A voir aussi dans la rubrique Japon

À travers GenerationVoyage, je partage ma passion des voyages depuis 2010. Un passe-temps au début, j’ai rapidement compris que mes articles pouvaient inspirer des voyageurs comme vous à mieux organiser leurs séjours. Une question sur une destination, une visite, un bon plan ? J’y réponds dans les commentaires.

Devenir contributeur
Répondre

Laisser un commentaire

A voir aussi
Organiser ses activités sur place