Generation Voyage Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Les 11 choses incontournables à faire à Concarneau

La plage des Sables Blancs
Découvrez toutes les expériences à vivre

Concarneau fait partie des cités à ne pas manquer lorsqu’on se balade dans le Sud du Finistère. La preuve en 11 choses incontournables à faire à Concarneau

Avec sa Ville Close hissée sur une petite île aux confins d’une rade protégée, Concarneau offre un paysage unique. Ses remparts érigés par le génie militaire de Vauban et ses ruelles figées au temps du Moyen-Âge transportent les visiteurs hors du temps. De surcroît, Concarneau abrite un riche patrimoine maritime : un port de pêche, des criques et des plages pour les amoureux du tourisme balnéaire.

Concarneau est surnommée « Ville Bleue » en raison du bleu qui sert à teindre les filets de pêche. Ceux qui souhaitent visiter Concarneau verront également leur séjour ponctué d’activités variées, sportives comme détentes. Sans plus tarder, voici nos 11 choses incontournables à visiter et à faire à Concarneau !

1. Faire une balade en bateau

visiter Concarneau

Crédit photo : Shutterstock – David Hughes

Au-delà de l’enceinte de la Ville Close vous découvrirez un charmant port de pêche qui accueille aujourd’hui beaucoup de navires de plaisance et d’estivants à la recherche de petites criques creusées dans les parois rocheuses du littoral. C’est d’ailleurs ici que se déroule la majorité des départs en navette vers des îles avoisinantes.

Nous vous proposons d’abord de caboter en direction de l’archipel des Glénan. Petit bout de paradis tombé du ciel ou simple miracle géologique, à vous de voir. L’archipel des Glénan se compose d’une vingtaine d’îles et d’îlots égrainés à une heure de la terre ferme. Ici, vous découvrirez la Bretagne authentique, iodée et figée dans un temps exquis. Les îles de Penfret, Bananec, Le Loch, Drenec, Fort Cigogne et autres sont peuplées d’une flore et d’une faune incroyables.

Une autre île réputée est celle de l’Odet, impressionnante par l’aspect quasi caribéen de ses eaux. Une autre très prisée est celle de Saint Nicolas : confetti recouvert de sable blanc, flottant dans la mer turquoise. Au cours des marées basses, sa langue de sable se déplie jusqu’à l’île de Bananec.

Sachez également que certaines vedettes vous permettront d’effectuer une journée complète de navigation, à la découverte de ces trois îles. Les excursions sont agrémentées de pauses baignade, d’initiation à la pêche et d’anecdotes historiques.

Enfin, certains préfèreront peut-être le kayak, plus sportif et en contact avec la nature, au bateau ? Alors pourquoi ne pas explorer les fonds marins de ces îles voisines en kayak et apprécier, à flanc d’eau, la beauté des eaux bretonnes ?

2. Visiter la Ville Close

Remparts de Concarneau

Crédit photo : Shutterstock – Gimas

Concarneau est surtout connue pour sa Ville-Close, ceinturée de remparts, et isolée sur une petite île reliée au continent par un pont. Cette forteresse commandée par l’architecte militaire Vauban est classée, comme le reste de ses œuvres, au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Le point d’orgue d’une visite dans la ville est sans aucun doute la balade sur les remparts. Le chemin de ronde de Concarneau offre les plus beaux panoramas sur la baie de Concarneau et les ports environnants. Parmi les points de fortifications majeurs, vous trouverez plusieurs tours.

Les venelles sinueuses et pavées de la Ville Close sont quant à elles jonchées de restaurants, de boutiques d’art et cafés conviviaux. Le soir, des concerts de musiques folkloriques ou modernes inondent le Carré des Larrons.

3. Se prélasser sur la plage et s’adonner aux sports nautiques

visiter Concarneau

Crédit photo : Wikimedia – Julien1978

Parmi les trésors à visiter à Concarneau, il y a tout simplement les plages. Elles riment, tour à tour, avec farniente et activités aquatiques.

  • La plage des Sables Blancs : est sans aucun doute la plus connue. Familiale, aux pieds des splendides villas et s’étirant magnifiquement entre deux pointes rocheuses, cette langue sableuse est un vrai paradis. Si les baigneurs et amateurs de bronzage aiment s’y prélasser, c’est également le repaire de nombreux amateurs de planche à voile, catamaran et kayak.
  • La plage de Kernous : plus confidentielle et sauvage, est creusée dans une anse profonde et arborée. Le sable fin se mêle à l’eau claire, sous un soleil toujours présent ;
  • La plage de la Belle Étoile : est aussi très appréciée pour son calme mais également ses bancs de crevettes. C’est pourquoi vous y apercevrez souvent la silhouette d’un pêcheur sillonnant les petites dunes tel un chasseur minutieux ;
  • La plage des Dames : égrainée de rochers, elle est sûrement celle qui jouit de la plus belle vue. Elle s’ouvre sur un panorama remarquable en direction de la baie de Concarneau. En plus, la plage est adossée à d’anciennes villas bourgeoises très esthétiques ;
  • La plage des 4 sardines : elle est la plage à visiter à Concarneau la plus difficile d’accès. On s’y rend seulement à pied, par un sentier quasiment vierge et toujours ensoleillé. La plage des 4 sardines est en réalité une crique boisée, limpide, et jouissant d’un emplacement privilégié sur la plage du Cap Coz jusqu’au promontoire de Beg-Meil.

4. Découvrir le manoir de Keriolet

visiter Concarneau

Crédit photo : Shutterstock – Gimas

À cinq minutes à pied de la Ville Close, le château historique de Keriolet se démarque par son style néo-gothique et son architecture intacte. Ce magnifique manoir millénaire, flanqué de sublimes jardins, possède son lot de légendes. Il aurait même été le théâtre de l’amour secret de la princesse impériale russe Zénaïde Narischkine pour un roturier.

Au XXe siècle, le manoir de Keriolet passa entre les mains de différents propriétaires dont vous pourrez découvrir l’identité et l’histoire lors de la visite guidée.

5. Faire le Marinarium

Marinarium - visiter Concarneau

Crédit photo : Wikimedia – Unukorno

Il pleut et vous désespérez de pouvoir visiter Concarneau ? Ne vous inquiétez pas, il y a des choses à faire sous la pluie en Bretagne. Par exemple, visitez le Marinarium : la plus vieille station marine encore en activité. Cette station de biologie marine propose une visite de moins d’une heure et sensibilise les visiteurs à la biodiversité marine et aux poissons locaux.

6. Visiter le Musée de la pêche

Musée de la pêche

Crédit photo : Facebook – Musée de la Pêche de Concarneau

La pluie tombe encore ? Alors rendez-vous cette fois-ci au musée de la Pêche. Ce lieu est un incontournable à faire à Concarneau si vous souhaitez comprendre le lien entre la Ville Bleue et les traditions portuaires. Le musée se trouve à l’entrée de la Ville Close et propose une visite très ludique, agrémentée de rétrospectives, maquettes d’embarcations et d’un chalutier grandeur nature à visiter à quai.

7. Participer au festival des Filets Bleus

Festival des Filets Bleus - visiter Concarneau

Crédit photo : Wikimedia – Julien1978

La première édition du festival des Filets Bleus remonte au mois d’août 1905. Depuis, cette manifestation est devenue une véritable légende dans toute la région. Au programme ? Musiques, pièces de théâtre en costumes traditionnels, danses folkloriques et stands de poissons fraîchement cuisinés.

À l’origine, le festival des Filets Bleus avait pour vocation d’aider les habitants à traverser les périodes creuses de la pêche. Les quais de Concarneau étaient alors recouverts des fameux filets bleus dédiés à la capture des sardines. Cet hommage était censé porter chance à l’industrie de la pêche.

De nos jours, plus de mille cinq cents Bretons vêtus en costume traditionnel prennent part à cet immense défilé dont les pièces maîtresses sont, évidemment et toujours, les filets bleus.

8. Visiter la bourgade de Pont-Aven

visiter Concarneau

Crédit photo : Shutterstock – DaLiu

Pont-Aven se résume en trois chiffres surprenants. Quatorze moulins, quinze maisons, un port de plaisance des plus coquets. Malgré sa taille lilliputienne, ce bourg exerce une aura magnétique auprès des voyageurs. Sa localisation n’y est pas pour rien : entre le bois d’Amour et le fleuve de l’Aven.

La ville paisible et fleurie vous invite à une marche tranquille le long des quais du petit port et au milieu des ruelles jonchées de galeries d’art. En parlant d’art, le musée de Pont-Aven abrite certaines œuvres grandioses de Gauguin ou Sérusier et vaut réellement le détour.

Avant de continuer à visiter Concarneau, faites un petit arrêt crêpes ou soupe de poisson au cœur du village. À l’inverse, si vous souhaitez étendre votre visite, grimpez jusqu’à la chapelle de Trémalo, sillonnez le village de Nizon ou louez une petite embarcation pour remonter l’Aven.

9. Explorer le quartier de Lanriec

Bac du Passage - visiter Concarneau

Crédit photo : Shutterstock – Aygul Bulte

Les amateurs de tranquillité et de belles vues comprendront sans peine pourquoi Lanriec trône parmi nos incontournables à faire à Concarneau. Ce quartier se gagne par un sentier pédestre qui longe le promontoire à l’est de la Ville-Close.

En chemin, vous devrez grimper dans un bac qui sert à transporter les passagers d’une rive à l’autre. Nommé Bac du Passage, cet endroit insolite existe depuis le Moyen-Âge. Une fois de l’autre côté, vous n’êtes plus qu’à quelques encablures du quartier résidentiel piqué de jolies maisons.

10. Visiter la ville historique de Bénodet

visiter Concarneau

Crédit photo : Flickr – Nicolas Vollmer

Décidément, beaucoup de choses à faire à Concarneau concernent la visite d’adorables bourgades. La station balnéaire et historique de Bénodet ne fait pas exception. À l’embouchure de l’Odet, la ville est riche de son passé d’avant-port commercial pour les échanges de céréales, vins, toiles, bois, poissons et autres. Bénodet a rapidement gagné le cœur d’une population cossue, en quête des plaisirs de la villégiature, de villas en pleine campagne, de châteaux et de manoirs.

L’érection des hôtels, la création des venelles et des promenades ainsi que l’implantation des cabines de bains sur la plage du Trez continuent de séduire les visiteurs. Ces derniers témoignent également d’un fort engouement pour la pratique des bains de mer et de la belle plaisance.

11. Découvrir la forêt-Fouesnant

Forêt-Fouesnant - visiter Concarneau

Crédit photo : Wikimedia – Romain Cormier

Le village breton de la Forêt-Fouesnant, équidistant de Bénodet et Concarneau, marque le dernier de nos incontournables à visiter à Concarneau. Il est surtout caractérisé par ses sentiers de balades et de randonnées étirés depuis son vieux port et sa belle église de granit. Comme partout sur la côte, Forêt-Fouesnant détient sa propre plage de sable fin.

Sa particularité tient à son golf où les amateurs de balle blanche profitent de l’air du large et du green à pleins poumons. Le port de plaisance de Port la Forêt-Fouesnant, troisième marina de Bretagne Sud, accueille les meilleurs navigateurs de l’Atlantique. Voilà l’endroit rêvé pour s’élancer à bord d’un voilier ou d’une vedette et fausser compagnie à vos compagnons de bronzette pour vous essayer aux activités nautiques.

Où manger à Concarneau

visiter Concarneau

Crédit photo : Shutterstock – 365_visuals

La cuisine bretonne fait partie des pépites du patrimoine culinaire français. Visiter Concarneau, c’est donc goûter aux spécialités du coin. Ainsi, parcourez les restaurants reconnus pour leurs délicieuses crêpes et galettes. Avec un décor marin qui prédomine, du bleu et du blanc, pour une immersion totale.

Si la traditionnelle galette complète, jambon œuf fromage, est un immanquable, tentez aussi les mélanges audacieux : poire et fourme d’Ambert, jambon cru et reblochon, poireau et Beaufort ou ratatouille pour se donner bonne conscience.

Impossible d’évoquer les plats de Cornouaille sans parler des restaurants spécialisés dans les poissons et fruits de mer. Posé face à l’océan atlantique et accompagné d’un verre de vin blanc, c’est encore meilleur ! Osez les coquillages et crustacés 100% locaux.

Sinon une bonne taverne authentique proposant un agneau de pré-salé breton, une potée bretonne ou une daube de congre charnue vous assiéront pour la journée !

Comment se rendre à Concarneau

Concarneau est facilement accessible en voiture (ou taxi) depuis plusieurs grandes villes de Bretagne, Nantes et Paris. Si la capitale se situe à 6h de route, Nantes n’est plus qu’à 2h30 et les cités bretonnes moins encore (Rennes 2h15, Vannes 1h15, Brest 1h, Quimper 25 minutes)

D’ailleurs Quimper dispose de l’aéroport le plus proche de la ville (25 kilomètres). Il est suivi des aéroports de Lorient (50 kilomètres) et de Brest (100 kilomètres). Des vols réguliers d’une heure seulement partent depuis Paris et depuis différentes métropoles françaises (avec ou sans escale selon la saison et la compagnie aérienne). Vous trouverez facilement les billets d’avion qui vous conviennent sur un comparateur de vols.

Vous souhaitez visiter Concarneau par le rail ? La gare de Rosporden à dix kilomètres du village est quotidiennement desservie depuis Paris. Sinon Quimper dispose de sa propre gare TGV. Il vous suffira par la suite d’emprunter un taxi, louer votre voiture ou grimper dans un transport en commun.

Où dormir à Concarneau

L’éventail des hébergements où dormir à Concarneau est large. Chacun trouvera son bonheur en se rendant sur un comparateur d’hôtels ou sur Airbnb : hôtels, campings, locations saisonnières, chambres chez l’habitant ou encore auberges de jeunesse parsèment le village.

Pour dormir à deux pas de la Ville Close tout en profitant du rythme de vie ressourçant en bord de mer, choisissez un logement dans le port de plaisance. Pour une nuit au vert, privilégiez le Cabellou : le lieu-dit des couchers de soleil à tomber. Entre les deux, pourquoi pas le quartier huppé et résidentiel de Beuzec Conq ?

Carte des hôtels et logements - Bretagne
Laisser un commentaire