La Bretagne en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Louez votre camping-car en BretagneVoir les offres

Comment visiter la Bretagne en camping-car ou van aménagé ?

Partir en road-trip avec un véhicule aménagé est probablement l’un des meilleurs modes de voyage. Le camping-car est idéal pour aller à son rythme, partir où l’on veut, quand on le veut. Dormir au milieu de nulle part, au bord de la plage et se réveiller les pieds dans l’eau, quel bonheur ! En venant visiter la Bretagne en camping-car, vous pourrez faire tout cela ! Sillonner les routes des quatre départements de la péninsule bretonne vous permettra de découvrir les secrets de l’une des régions les plus appréciées de France.

Terre chargée de culture, de traditions et d’histoire, la Bretagne dispose d’un littoral exceptionnel. Vous allez visiter la Bretagne en camping-car, fourgon ou van aménagé ? De Cancale à la presqu’île de Crozon, du Golfe du Morbihan en passant par la baie de Saint-Malo, la côte d’Émeraude ou la Côte de Granit Rose, des stations balnéaires réputées aux îles en passant par le massif de l’Armor et de l’Argoat, votre road-trip sera plein de surprises. Voici notre mini-guide pour visiter la Bretagne en camping-car ou van aménagé !

A lire aussi : Louer un camping-car en Bretagne

Idées d’itinéraires en Bretagne en camping-car

louer un camping car en bretagne routes bretonnes

Crédit photo : Shutterstock / David Hughes

La Bretagne a une superficie de 27 208 km² – à l’exception de la Loire-Atlantique, 6 815 km², dont les débats font rage pour la rattacher ou non à la Bretagne historique – et regroupe 4,68 millions d’habitants. Que l’on choisisse de visiter le nord de la Bretagne, le sud ou les deux, on ne verra pas les mêmes choses et il faudra logiquement adapter vos étapes et parcours de visite en fonction des dates de vos vacances. Pareillement, si vous louez un camping-car en Bretagne ou si vous traversez la France (par exemple, si vous habitez dans le Midi), il faudra prendre en compte le temps de trajet pour y arriver. La région bretonne se compose de quatre départements – Île-et-Vilaine, Côtes-d’Armor, Morbihan et Finistère -, est peuplée par l’homme depuis le Paléolithique, et a donc une histoire vieille de plusieurs centaines de milliers d’années : un des plus anciens foyers connus du monde a été découvert à Menez Dregan (Plouhinec), datant de 450 000 ans !

A lire aussi :
Comment et où louer un camping-car en Bretagne ?
Les 8 sites légendaires et incontournables à visiter en Bretagne

Visiter la Bretagne, c’est explorer une région qui a su, au fil des siècles, conserver un ancrage puissant de son identité ainsi que ses spécificités culturelles (musique, langue, traditions, culture celtique). C’est aussi voir la Pointe du Raz, la presqu’île de Crozon, les mégalithes de Carnac, les villes de Rennes, Brest, Vannes, Lorient ou Quimper, les plages sur 1 000 kilomètres de côtes et falaises (côte d’Émeraude, côte de Goëlo, Côte de Granit Rose, Ceinture Dorée, Côte des Légendes, mer d’Iroise, Côte de Cornouaille, Côte des Mégalithes, Côte d’Amour, Côte de Jade). Voici des idées d’itinéraires à faire pour visiter la Bretagne en camping-car :

  • 7 jours en Bretagne nord : Rennes (centre historique, rues piétonnes, parc du Thabor), le Mont-Saint-Michel (côté normand), Saint-Malo, Dinan, Dinard, l’estuaire de la Rance, la Côte d’Émeraude (de Cancale au cap Fréhel), la Côte de Granit Rose (plages et criques à Plougrescant, Ploumanac’h, Trégastel, Perros-Guirec), la forêt de Brocéliande (forêt de Paimpont),
  • camping car bretagne nord itineraire

    Source : Caramaps

  • 7 jours en Bretagne ouest et sud : la côte de Nantes à Quimper, dont le parc naturel régional de Brière, les mégalithes de Carnac, la baie et presqu’île de Quiberon, Concarneau, Guérande, Pont-Aven, la presqu’île de Rhuys, le port de Saint-Goustan, Vannes, Quimper, la pointe de la Torche, la Pointe du Raz, le parc naturel régional d’Armorique, la Pointe de Pen-Hir, le cap de la Chèvre, Brest, Roscoff, Morlaix,
  • bretagne camping car bretagne sud et ouest

    Source : Caramaps

  • 15 jours en Bretagne : la côte nord, le Finistère et la côte sud, avec aussi les Monts d’Arée, Pontivy, Le Conquet, Camaret-sur-Mer, l’Île Vierge, l’Île de Sein, Belle-Île-en-Mer.
  • tour de bretagne en camping car

    Source : Caramaps

Ces idées d’escapades et d’étapes ne sont qu’indicatives. Car ce programme est bien trop chargé pour être réalisé en une semaine ou quinze jours. Il va falloir adapter cela en fonction de vos envies, des dates de voyage et des trajets à parcourir. Car le but n’est pas de passer tout son temps sur la route !

Conduire en Bretagne en camping-car : les règles de circulation à connaître

Conduire en Bretagne est facile et comme partout en France, les règles de circulation qui s’appliquent aux camping-car sont les dispositions applicables aux voitures. On rappelle toutefois que chaque passager doit avoir sa ceinture de sécurité bouclée lorsque le véhicule roule. Les limites de vitesse sont ainsi les mêmes que pour les voitures :

  • 50 km/h en agglomération,
  • 80 km/h hors agglomération,
  • 110 km/h sur les voies rapides à chaussées séparées.

Une bonne nouvelle : il n’y a aucune autoroute payante en Bretagne. Savez-vous pourquoi ? C’est un produit de l’histoire remontant au XVème siècle ! Anne de Bretagne, Reine de France de 1491 à 1514, impose la libre circulation des biens et des personnes en Bretagne. Cela signifiait le principe de gratuité des routes, sans octroyer aucun péage. Ce principe a toujours été respecté par les gouvernements de la Monarchie et de la République. Autre raison : après la seconde Guerre Mondiale, le gouvernement estime que la Bretagne doit être désenclavée du réseau routier français. Par voie de conséquences, l’État fait construire des routes à chaussées séparées… toujours dépourvues de péages !

On peut donc visiter la Bretagne en camping-car librement, sans se soucier de la catégorie de son véhicule.

Comme partout en France, le taux d’alcoolémie maximum est de 0,5 g/l. A noter que le camping-car doit rester sur la file de droite dans les ronds-points. Il est par ailleurs recommandé de faciliter le dépassement aux véhicules qui suivent.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Ile d'Arz Morbihan Bretagne cabane au milieu de la mer

Crédit photo : Shutterstock / Pascale Gueret

Vous souhaitez partir à la découverte du Maroc en empruntant un ferry depuis la France avec votre Camping-Car ou fourgon aménagé par exemple ? Il est désormais facile de louer un camping-car dans l’Hexagone. Comment ? En utilisant des plateformes de mise en relation entre les locataires et les propriétaires particuliers de camping-cars comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir écumé les routes bretonnes, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car près de chez vous

Les aires de camping-car en Bretagne : où stationner ?

cap frehel camping car en bretagne

Crédit photo : Shuttertsock / pio3

Les camping-cars sont autorisés à stationner sur les places en suivant le marquage au sol, au même titre que les voitures. Mais il est prohibé de dormir sur l’espace public, encore moins d’installer tables et chaises de camping sur la voirie. En dehors des agglomérations, la même logique prévaut : le camping sauvage est interdit par la loi. Bien sûr, on peut trouver des endroits – « spots » – paisibles où stationner pour passer la nuit, en stationnant à l’abri des regards, dans les lieux isolés. Il faudra donc se faire très discret et laisser les lieux dans le même état qu’en arrivant (pas de détritus au sol). Il est également déconseillé de stationner plus d’une journée et d’une nuit au même endroit, car dans ce cas, il s’agit d’une installation sur l’espace public.

En principe, l’on ne peut s’arrêter dormir que sur les aires pour camping-cars et dans les terrains de campings pour passer la nuit. On évitera donc les agglomérations et les parcs naturels régionaux. Il est néanmoins autorisé de dormir dans son véhicule aux emplacements où aucune signalisation ne l’interdit.

Si, en venant visiter la Bretagne en camping-car, vous souhaitez dormir en nature sans aller s’entasser dans un camping, nous avons une solution : l’application mobile Park4night. Il s’agit d’un outil que tout voyageur itinérant devrait télécharger. Park4night est une application qui met en partage les spots où stationner, pour une journée ou pour une nuit : aires de services pour camping-cars, campings, parkings, aires de repos, lieux en pleine nature, etc. Tout type de stationnement est référencé sur une carte interactive, avec les coordonnées GPS, ce qui permet de ne plus avoir à chercher son spot pendant des heures !

Quelle est la meilleure saison pour voyager en camping-car en Bretagne ?

maison isolee au milieu de la mer en bretagne

Crédit photo : Shutterstock / Production Perig

Ah ! Le climat breton ! Plusieurs saisons par jour, du vent, du crachin et du gris, 12 °C toute l’année ! En venant visiter la Bretagne en camping-car, vous vous apercevrez que ce qui est dit sur le climat breton est un cruel préjugé ! Le climat de la Bretagne subit des influences océaniques, avec des hivers doux et des étés frais. Le climat est donc doux, surtout en lisière de mer. Le nord de la Bretagne est coiffé par les vents de nord-ouest, mais les cumuls de pluies sont similaires au niveau national : il ne pleut donc pas plus en Bretagne qu’ailleurs ! En fait, il est possible de visiter la Bretagne en camping-car à peu près toute l’année.

L’hiver breton est assez froid : les gelées matinales sont rares mais le vent accroît la sensation de froid. Le printemps, de mars à mai est frais voire froid, avec des pluies fréquentes. Mais le soleil n’est jamais très loin non plus. L’été est également frais, surtout près des côtes et dans le Finistère. La Bretagne est influencée par les perturbations de l’Atlantique, ce qui apporte du vent et de la pluie. Mais elle réagit également aux anticyclones, notamment des Açores, qui apporte de belles journées ensoleillées, et parfois très chaudes. Enfin, l’automne demeure agréable en septembre mais la météo se dégrade progressivement à partir d’octobre.

Ainsi peut-il faire plus de 30 °C en été sur la région. Les mois les plus favorables pour visiter la Bretagne en camping-car vont de juin à début septembre.

À lire aussi : Les 12 plus belles îles bretonnes

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée