Generation Voyage Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Les 8 choses incontournables à faire à Carnac

Vannes
Découvrez toutes les expériences à vivre

Vous avez eu la bonne idée de séjourner en Bretagne et cherchez désormais à visiter Carnac ? Découvrez notre liste des incontournables de cette ville morbihannaise pleine de surprises.

Située au bord de la baie de Quiberon, tout proche de l’entrée du golfe de Morbihan, Carnac est notamment connue pour ses alignements de menhirs. En effet, bon nombre de touristes s’y rendent chaque année pour admirer ces étonnantes roches historiquement célèbres. Mais visiter Carnac ne doit pas s’arrêter là. Au-delà de cette attraction légendaire, Carnac surprend par ses paysages et sa culture, signatures bretonnes et héritages celtes.

1. Se balader parmi les Alignements de Carnac

Kermario - visiter Carnac

Crédit photo : Shutterstock – yggdrasill

Grande attraction morbihannaise, les Alignements de Carnac représentent l’un des plus beaux incontournables à faire pour visiter Carnac. Et pour cause ! C’est ici que l’on trouve la plus grande concentration de mégalithes au monde, avec près de 3800 pierres debout.

Véritable voyage à travers l’Histoire, certains des sites sont accessibles librement de mars à octobre, ce qui est idéal pour une découverte à son propre rythme.

Notez que ce patrimoine historique est découpé en plusieurs secteurs et points remarquables. Sachez que vous pouvez vous faire accompagner d’un guide-conférencier pour tenter de révéler les mystères de ces roches. Les renseignements sont à prendre auprès de la Maison des Mégalithes de Carnac ou du Centre des Monuments Nationaux.

Vous retrouverez donc plusieurs alignements notables :

  • Ménec : le plus important avec 1169 pierres sur 11 rangs ;
  • Kermario : près de 1029 menhirs alignés sur 10 rangées avec parmi eux, les plus belles pierres ;
  • Kerlescan : 13 files réunissant 555 pierres debout avec, à l’extrémité Ouest, une enceinte mégalithique ;
  • Dolmens, tumuli et autres formations : au cours de la visite, ne manquez pas les dolmens de Kercado, le tumulus du Mane Kerioned ou celui du Moustoir, le Quadrilatère du Manio dévoilant le Géant du Manio, une roche de plus de 6 mètres de hauteur.

Tentez l’expérience en segway ou en trottinette électrique : certains prestataires proposent de suivre un circuit incluant quelques menhirs de Carnac. Pour ajouter un peu d’insolite à votre voyage, nous vous conseillons d’opter pour le segway. À vous l’air iodé de la côte bretonne et les embruns mystérieux des coins historiques. Ces balades en segway durent entre une et deux heures selon le circuit, à partir de 30 € par personne.

2. Explorer le Musée de la Préhistoire

Musée de la Préhistoire

Crédit photo : Wikimedia – Szilas

Fier de cet héritage historique que sont les alignements, le musée de la Préhistoire expose à peu près tout ce qui a un lien avec les mégalithes. Chaque objet retrouvé et exposé est le témoin du passage de l’Homme sur les terres bretonnes il y a plusieurs milliers d’années, lorsque Carnac était un centre de pouvoir et de commerce.

De nombreuses questions subsistent lorsque l’on se trouve face à ces rochers debout. Le premier musée du monde à se concentrer sur les mégalithes tente alors de répondre à certaines d’entre elles. Visitez Carnac à travers une découverte pédagogue et surprenante, faites un bond dans le passé et tentez de percer les mystères !

3. Se reposer à la Grande Plage de Carnac

Grande Plage de Carnac - visiter Carnac

Crédit photo : Wikimedia – chisloup

Autre grand point d’intérêt à faire pour visiter Carnac : sa Grande Plage. Comme beaucoup de villes côtières de Bretagne, Carnac dispose d’une belle et grande plage blonde où la mer s’allonge et se retire au gré des marées. Effectivement, avec ses 2 kilomètres de long, s’y balader est un vrai plaisir.

En hiver comme en été, vous pourrez apprécier la brise marine sur vos joues et le chant des oiseaux marins venus se nourrir des algues de la côte. Bien entendu, en été, vous risquez de croiser beaucoup plus de monde. En hiver, quelques téméraires se baignent quand même. En combinaison… ou pas !

Bon à savoir pour les personnes en situation de handicap moteur : la Grande Plage est labellisée “tourisme et handicap” depuis 2007. En effet, vous pouvez vous y rendre grâce à des installations inclusives et une prise en charge par du personnel qualifié (en juillet et août de 13h00 à 19h00, tous les jours).

4. Se détendre à la thalasso marine

Thalazur Carnac

Crédit photo : Facebook – Thalazur Carnac

Visiter Carnac est une activité dense. Et qui dit effort, dit réconfort. Alors pour ce faire, rendez-vous à la thalasso marine de Carnac et évadez-vous. Le centre Thalazur Carnac est un incontournable de la destination pour se ressourcer. Accessible en cure de 3 à 6 jours, en week-end escales ou en soins à la carte, le spa marin de Carnac est axé autour de la thalassothérapie, de la beauté, du spa et des soins experts.

Baignez-vous dans l’eau de mer nettoyée et chauffée à 30°, découvrez les parcours extérieurs quand il fait nuit ou froid, suivez des cours d’aquagym ou offrez-vous un soin personnalisé (gommage, massage corps et visage, etc.) ou bien une parenthèse au calme avec deux heures dans le spa marin.

5. Découvrir la Chapelle Saint-Colomban

La Chapelle Saint-Colomban - visiter Carnac

Crédit photo : Flickr – Oeil de verre

Visiter Carnac, c’est inévitablement découvrir la chapelle Saint-Colomban. Construite au XVIe siècle, elle rend hommage au saint patron des faibles d’esprit, le moine irlandais Colomban de Luxeuil. La tradition veut que l’on s’y rende pour “avoir de l’esprit”.

Son style dit gothique flamboyant s’inscrit dans l’architecture française et lui vaut d’être inscrite aux Monuments Historiques de France depuis février 1928. Son entrée est libre toute l’année, tous les jours de 10h00 à 18h00.

6. Goûter à la gastronomie bretonne

Cotriade

Crédit photo : Shutterstock – Fanfo

Impossible de visiter Carnac sans vous approprier un bout de la cuisine bretonne. Il est de notoriété publique que cette gastronomie vaut à elle seule le voyage. Une gastronomie riche et conviviale qui n’est pourtant pas réduite aux crêpes, au kouign-amann ou au caramel au beurre salé.

En effet, même si ces délicieux mets entrent en ligne de compte (surtout sur la balance), la gastronomie bretonne explose dans beaucoup d’autres directions. Par exemple, au niveau de la mer. L’apport direct de produits de la mer a permis aux bretons de concevoir de merveilleuses recettes.

Ainsi, si vous en avez l’occasion, dégustez une cotriade. Il s’agit de la bouillabaisse bretonne, où poissons frais et mollusques locaux se retrouvent et forment un plat original et goûteux. Bien sûr, la bière bretonne et le cidre breton devront être de la partie, sans quoi il manquera quelque chose à votre repas.

7. Aller jusqu’au tumulus Saint-Michel

Tumulus Saint-Michel - visiter Carnac

Crédit photo : Shutterstock – siloto

Un tumulus est une surélévation artificielle du terrain, établi sur une tombe. Le tumulus de Saint-Michel forme donc une petite colline sur laquelle se trouve la chapelle Saint-Michel. Il date du Ve siècle avant J.-C., et a été l’objet de fouilles archéologiques au cours desquelles de nombreux vestiges ont été retrouvés.

Fascinantes et mystérieuses, les caves du tumulus se visitent, hors travaux de rénovation. Le point de vue depuis la chapelle est également incroyable et est le spot parfait pour ceux souhaitant visiter Carnac depuis le ciel. D’ailleurs, la légende raconte que les femmes de marins venaient balayer près de la chapelle afin de voir le vent souffler avant d’aller prier à la fontaine un peu plus bas.

8. Visiter Carnac, oui, mais les alentours aussi

Auray

Port de Saint-Goustan

Crédit photo : Shutterstock – Rolf E. Staerk

Auray est une ville médiévale qui a conservé tout son charme, surtout au niveau architectural. Ne manquez pas le magnifique port de Saint-Goustan. Le temps d’une journée, retrouvez-vous dans une ambiance authentique, dans cette ville aux ruelles pavées, où les  maisons ont conservé ces façades qui rappellent l’histoire de la région bretonne. Pour autant, il est possible d’y faire du shopping et de boire un jus dans l’un des nombreux troquets d’Auray.

Lorient

Cité de la Voile Éric Tabarly - visiter Carnac

Crédit photo : Flickr – Patrick le Mouillour

Hôte du Festival Interceltique, la ville de Lorient voue un véritable culte à ses racines celtes et à la mer. C’est un point de passage obligatoire si vous vous rendez dans le Morbihan.

Lorient a été fondée au XVIIe siècle et a depuis été le berceau du commerce mondial grâce à son port encore très actif aujourd’hui. Vous ne manquerez pas d’idées pour découvrir Lorient qui mérite bien deux à trois jours de visite, entre les nombreux festivals, la Cité de la Voile Éric Tabarly, ou bien les plages…

Vannes

Vannes

Crédit photo : Shutterstock – Cezary Wojtkowski

Nichée au fond du golfe du Morbihan, la ville de Vannes est reconnue pour ses maisons à pans de bois, devenues une caractéristique. Elle se cache au fond du golfe mais n’est pas timide pour autant.

Vivante, dynamique et surprenante, Vannes est plurielle : tantôt cité d’art, tantôt cité médiévale, elle revêt ses habits de port de plaisance à l’arrivée des voiliers de visiteurs. Prenez le temps de flâner au cœur de ses rues charmantes. Puis, arrêtez-vous le temps d’un rafraîchissement et embrassez cette atmosphère accueillante dans laquelle vous vous trouvez.

La Presqu’île de Quiberon

La Presqu’île de Quiberon - visiter Carnac

Crédit photo : Shutterstock – Lamax

Véritable atout morbihannais, la presqu’île de Quiberon attire des milliers de visiteurs. Et ce pour quelques très bonnes raisons. D’abord, l’isthme de Penthièvre est assez intéressant : à peine quelques dizaines de mètres de large, une route et un rail, rien de plus ! Sans cet isthme, Quiberon serait une île !

Ensuite, Quiberon se trouve sur la côte Sauvage, que l’homme n’a su dompter, pour notre plus grand plaisir : falaises escarpées, arches rocheuses, verdure farouche, plages et dunes blondes… D’ailleurs, la presqu’île de Quiberon abrite l’un des meilleurs spots de surf de Bretagne. Vous avez votre planche ?

Comment aller à Carnac ?

Pour partir visiter Carnac, comme pour tout le reste de la Bretagne, nous vous conseillons de louer une voiture à la descente de votre avion ou de votre train. Non pas que la Bretagne soit mal desservie, mais disons que la voiture vous offrira une plus belle autonomie et l’occasion de vous arrêter en chemin.

Aller à Carnac demande donc d’atterrir à Lorient, Rennes, ou bien Nantes. L’aéroport de Lorient se trouve à 40 minutes (53 kilomètres), celui de Rennes à 1h30 (140 kilomètres) et celui de Nantes à 1h40 (145 kilomètres).

Ces trois aéroports sont très bien desservis, notamment Nantes, avec des liaisons dans toute la France. Vous n’aurez aucun mal à trouver le vol idéal pour votre séjour. En cas de doute et pour éviter les recherches interminables, n’hésitez pas à utiliser un comparateur de vols. Ces sites vous permettent de peaufiner votre planning et de trouver les meilleurs vols aux meilleurs prix.

Pour celles et ceux qui optent pour le train, la gare la plus proche de Carnac est celle de Plouharnel-Carnac, qui n’est pas desservie par les trains nationaux comme l’est la gare d’Auray, un peu plus loin.

La ligne 1 du réseau BreizhGo relie entre Auray et Carnac et permet donc aux voyageurs sans voiture de rejoindre la ville aux menhirs. Et ce, toute l’année. Les tarifs pour cette liaison sont de 2,50 € le voyage et 20 € le carton de 10 trajets.

Où loger à Carnac

L’offre de logements à Carnac est évidemment riche, en raison de l’attractivité de la région. D’abord parce que le Morbihan a beaucoup à offrir. Ensuite, parce que les Alignements de Carnac attirent chaque année des dizaines de milliers de visiteurs. Pour trouver où loger à Carnac, il vous faudra vous renseigner sur un comparateur d’hôtels afin de trouver le logement le plus adapté à vos besoins.

Hôtel, chambre d’hôte, camping, resort ou même lodge ? Il y en a pour tous et tous les budgets. C’est l’avantage de choisir de visiter Carnac : une telle attraction touristique crée immanquablement une offre hôtelière importante.

Néanmoins, n’oubliez pas de regarder sur le site d’Airbnb. Nombreux sont ceux qui vous proposent cette expérience où l’avantage réside autour d’un séjour autonome, à un prix défiant parfois toute concurrence, sans pour autant lésiner sur le confort.

Ceci dit, ne manquez pas de vous renseigner sur les abords de la Grande-Plage : Hôtel Churchill, Le Celtique & Spa, Le Diana ou le gîte du Manoir du Men Guen. Mais aussi près des marais salants : hôtels La Licorne, Lann Roz ou bien l’hôtel & spa Thalazur. Une véritable poésie résonne dans l’air, il serait dommage de s’en priver. Enfin, les environs de Carnac ne sont pas en reste avec quelques offres très alléchantes, notamment le Lodge Kerisper.

Carte des hôtels et logements - Bretagne
Laisser un commentaire