Visiter le Viaduc de Millau, pont de tous les records qui enjambe le Tarn

avatar

Tout ce qu’il faut savoir sur le Viaduc de Millau : ses chiffres records, comment le visiter, ses plus belles photos…

Saviez-vous qu’il y a près de 2200 ans, la ville de Millau possédait déjà un pont de pierre qui fut bâti par les Romains afin de franchir le Tarn ? Ce pont n’existe hélas aujourd’hui plus mais le Viaduc peut s’enorgueillir d’avoir réalisé à nouveau une prouesse technologique. L’élaboration d’un pont de très grande envergure est toujours une expérience très intéressante de par les aspects techniques et scientifiques, l’architecture à dessiner, et l’histoire même du projet.

Le Viaduc de Millau est la conclusion d’un formidable projet d’une telle importance car entre sa conception et son aboutissement, ce sont des centaines d’hommes (on estime à 600 ouvriers au plus fort du chantier) qui se sont unis ensemble et ont fourni toute leur énergie, tout leur savoir-faire, toute leur ingéniosité pour que ce projet devienne une œuvre singulière en France.

Partons ensemble pour la visite du Viaduc de Millau, un pont qui offre un panorama superbe sur la vallée du Tarn !

Viaduc de Millau

Crédit photo: Flickr – Jack Versloot

Un travail de longue haleine

En l’espace de trois années, entre octobre 2001 et décembre 2004, l’un des projets les plus ambitieux vit le jour pour un émerveillement sans précédent. Même si les premières esquisses furent réalisées dès 1987, il aura fallu attendre près de 17 ans pour que le Viaduc, représentant le chaînon manquant de l’autoroute A 75, puisse voir le jour.

Le viaduc, inauguré par Jacques Chirac, alors Président de la République, le 14 décembre 2004, s’ouvre à la circulation le 17 décembre 2004, permettant de désengorger le trafic routier qui demeurait fortement ralenti chaque été sur la route du plateau du Larzac.

La construction du Viaduc de Millau en time-lapse

Les premières études furent lancées par les services de l’Etat (SETRA – Service d’Etudes pour les Transports). Ensuite, fut lancé un concours à l’échelle internationale avec un cahier des charges extrêmement précis imposé qui fut remporté l’architecte anglais Lord Norman Foster.

Il fut rejoint par M. Michel Virlogeux pour l’idée, cet homme étant déjà connu pour être le concepteur du pont de Normandie.

Finalement, le groupe Eiffage a assuré toute la mise en œuvre de ce travail de longue haleine. La construction de deux viaducs complémentaires fut nécessaire pour la traversée de la vallée du Tarn : le viaduc de Verrières et le viaduc de la Garrigue.

Viaduc de Millau avec feu d'artifices

Crédit photo: Viaduc de Millau

Concernant le coût de ce chantier titanesque, il s’élève à 394 millions d’euros. Aujourd’hui, certains surnomment le Viaduc de Millau le « pont du Gard du XXIe siècle » tellement son élaboration représente l’aboutissement de très nombreuses étapes et une parfaite maîtrise de technologies avancées telles que le laser et le GPS. Pour chaque étape franchie, les architectes, les ouvriers et les maîtres d’œuvres ont fait preuve de rigueur, de précision et de professionnalisme.

Où trouver le Viaduc de Millau ?

Le Viaduc de Millau est le maillon le plus spectaculaire de ce que l’on appelle La Méridienne, à savoir l’autoroute A 75 qui relie Clermont-Ferrand et Béziers et Narbonne.

Viaduc de Millau de nuit

Crédit photo: Viaduc de Millau

De part et d’autre de l’entrée du Viaduc, un grand portique affiche constamment des messages d’avertissement pour prévenir les automobilistes. Pour ce qui est du trafic routier, on estime à 10.000 véhicules par jour en moyenne sur l’année avec un pic durant l’été de 30.000 véhicules. Un tel édifice est capable d’absorber 35.000 véhicules par jour sans ralentissements. Pour surveiller le trafic, 18 caméras sont réparties sur le pont.

Aujourd’hui, c’est la route la moins coûteuse et sûrement la plus fluide pour descendre vers la Méditerranée depuis Paris. Situé à l’entrée des Gorges du Tarn, le Viaduc de Millau s’appuie sur le Causse Rouge (près du Lévézou) et sur le Causse du Larzac. Il est, bien entendu, situé près de la ville de Millau qui est connue pour son art et son histoire et pour être aussi une capitale de sports « outdoor », comme le kayak ou l’escalade par exemple.

Pour y accéder, vous pouvez, au choix, emprunter l’autoroute A 75 au niveau de la sortie n° 45 « aire du Viaduc » ou suivre « aire du Viaduc » sur la D 911 depuis Millau.

Viaduc de Millau avec lumières des phares de voitures

Crédit photo: Viaduc de Millau

Les chiffres prodigieux du Viaduc de Millau

Aujourd’hui, le Viaduc de Millau s’élève fièrement au-dessus de la vallée du Tarn et reçoit la visite de milliers de curieux chaque année entre les touristes, les journalistes, les amateurs d’architecture extraordinaire et bien entendu les automobilistes qui l’empruntent chaque jour.

Ici, le Viaduc est un ouvrage dit « multi-haubanné », il est composé de 7 piles élancées et d’un tablier avec une petite hauteur. Long de près de 2460 mètres, le Viaduc de Millau est légèrement courbé, ce qui donne l’illusion d’un viaduc interminable.

Il est équipé de barrières de sécurité très lourdes et d’écrans de protection en Plexiglas d’une hauteur de 3 mètres pour les usagers contre les rafales de vent qui proviennent sur les côtés.

Large de 32 mètres (l’équivalent de 17 hommes bras tendus), le tablier du pont est entièrement continu sur ses 8 travées : 2 travées partant des rives sont de 204 mètres, 6 travées courantes sont d’une longueur de 342 mètres.

Viaduc de Millau

Crédit photo: Flickr – Bruce

Le tablier, entièrement métallique, franchit le Tarn à une altitude de 268 mètres. Il est suspendu grâce à 154 haubans à 7 pylônes en acier qui mesurent chacun 87 mètres (équivalent à un immeuble de 27 étages). Ces haubans marquent indéniablement l’identité du Viaduc qui relie le Causse rouge et le Causse du Larzac plus précisément.

Les chiffres ahurissants du Viaduc de Millau

Pour mieux comprendre pourquoi le Viaduc de Millau est un « monstre » d’architecture, une sorte de prodige du savoir-faire et de l’ingéniosité à la française en matière de construction, voici quelques chiffres annexes qui sauront vous donner le tournis :

  • Le Viaduc de Millau pèse, dans son ensemble, 206.000 tonnes (5 fois le poids total du porte-avions Charles-de-Gaules lorsqu’il est plein)
  • Le poids du tablier est estimé à 36.000 tonnes, soit l’équivalent de 4 tours Eiffel ou le poids de 5100 éléphants
  • Le tablier accueille une autoroute 2 x 2 ainsi que 2 voies de secours
  • Sa hauteur maximale est de 343 mètres tandis que la Tour Eiffel ne mesure « que » 324 mètres
  • Il existe 7 piles pour le soutenir, d’un poids individuel de 650 tonnes
  • La hauteur de la P2, la pile la plus haute : 343 mètres. C’est la pile la plus haute du monde
  • Il y a 154 haubans dont la tension oscille entre 900 et 1200 tonnes
  • La durée totale de la concession est de 78 ans (3 années de construction + 75 ans d’exploitation).

Avec des dimensions extraordinaires et un esthétisme résolument moderne, le Viaduc de Millau ne laisse pas indifférent. Ce défi incroyable force l’admiration de tous ceux qui le découvrent en voiture ou qu’ils le prennent en photo.

Viaduc de Millau

Crédit photo: Flickr – OliBac

Peut-on visiter le Viaduc de Millau et comment faire ?

Avec comme vitrine un patrimoine époustouflant, le Viaduc de Millau fait évidemment l’objet de visites. Pour admirer l’ouvrage et en connaître l’histoire, deux possibilités s’offrent à vous :

  • Le Viaduc Expo : espace muséographique interactif et dynamique, le Viaduc Expo vous propose une immersion totale et… gratuite ! Laissez-vous porter par une mise en scène sur 220 m² de technologie et d’images qui vous transportera dans l’univers de l’ouvrage. Situé sur l’Aire du Viaduc de Millau, l’espace est accessible dans les deux sens depuis l’autoroute A75, ou depuis Millau par la D911 et le boulevard du Viaduc.
  • La visite guidée : à vous le Sentier des Explorateurs, une ancienne piste de chantier aujourd’hui jalonnée de maquettes grandeur nature. Profitez de cette visite pour découvrir notamment le fonctionnement du translateur (une innovation technologique du Groupe Eiffage) et pour finir… Accédez au nouveau belvédère : juste sous le tablier, une vue imprenable vous y attend.
  • Vous souhaitez visiter la surnommée P2, pile de l’édifice la plus haute du monde ? Sachez que cette dernière est désormais uniquement accessibles aux groupes (18 personnes maximum).

    Pour plus d’informations (tarifs, horaires), n’hésitez pas à consulter le site officiel du Viaduc de Millau.

    Le Viaduc de Millau, qui a acquis depuis une renommée internationale et a d’ores et déjà permis de booster le tourisme dans la région de l’Aveyron, est aujourd’hui considéré comme une référence architecturale des plus importantes de ce 21ème siècle.

    Et vous, avez-vous déjà observé ce géant de béton et de fer lors d’un de vos voyages ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée