Chemin de Compostelle : itinéraires et étapes du pèlerinage

avatar

Vous partez pour faire le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ? Voici notre mini-guide pour tout savoir sur ce voyage spirituel !

Créé au début du 9ème siècle, le pèlerinage de Compostelle est une des marches les plus grandes et les plus célèbres d’Europe. Les routes du pèlerinage, longues d’environ 1 500 kilomètres à destination de Santiago de Compostela, se rejoignent sur une route bien connue : le « camino francés ». Déclarées « premier itinéraire culturel » par le Conseil de l’Europe en 1987, les routes du pèlerinage jouissent d’un regain d’intérêt et d’une affluence croissante depuis les années 1990.

En effet, plus de 300 000 marcheurs ont sillonné les chemins de Compostelle en 2018. Procession religieuse, le pèlerinage est aussi un moment d’échange, de partage, un mode de voyage écologique et bon marché, un voyage spirituel invitant à la méditation et à la poésie, pour se ressourcer et se retrouver, une randonnée pédestre pour se reconnecter avec la nature et/ou avec soi-même.  

Vous souhaitez faire le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ? On vous dit tout sur cette randonnée pédestre.

À lire aussi : Où loger le long du pélerinage de Compostelle ?

Pèlerinage de Compostelle : présentation et historique

Compostelle

Le pèlerinage de Compostelle était autrefois considéré comme l’un des plus importants de la chrétienté après celui de Rome et de Jérusalem. Il était en effet voué, pour les catholiques croyants, à venir se recueillir sur les reliques de Saint-Jacques à la cathédrale de Santiago de Compostela.

Au 12ème siècle, plusieurs dizaines voire des centaines de milliers de personnes de fidèles affluent vers les Chemins de Compostelle chaque année. A l’époque, la marche attire également les non-croyants, vivant de la charité en s’invitant dans les hospices jalonnant la route. Au cours du 14ème siècle, les famines et la peste ravagent l’Europe et les pèlerinages sont peu à peu oubliés.

Puis, la Reconquête chrétienne se déporte sur l’Andalousie, le protestantisme émerge, et l’évêque de Santiago dissimule les reliques de Saint-Jacques à un endroit inconnu (jamais dévoilé en raison de la mort de l’évêque). Ces facteurs engendrèrent quasiment à la fin des pèlerinages le long des Chemins de Compostelle et il fallut attendre l’année 1879, lors des travaux de la cathédrale, pour que ne soient redécouvertes les reliques de Saint-Jacques, donnant un nouveau souffle au pèlerinage de Compostelle.

Se préparer pour faire le pèlerinage de Compostelle

Cap finistère, Saint-Jacques de Compostelle

Comme tout voyage, le pèlerinage de Compostelle se prépare un minimum. Quelle(s) carte(s) choisir pour ne pas se perdre et effectuer des kilomètres inutilement, comment se loger le long du parcours – à l’hôtel, chez l’habitant ou en camping sous la tente ? -, comment écouter les signaux de fatigue du corps (ampoules aux pieds, faim et soif, fatigue physique) ?

Quand partir pour Saint-Jacques-de-Compostelle ?

Voilà bien des questions qu’il faut se poser avant de partir sur les routes du Camino francés. Bien entendu, on est libre de partir quand on veut, à n’importe quel moment de l’année. Ce sont vos dates de vacances qui vont déterminer la longueur de votre itinéraire et il faudra également questionner vos endurance physique pour estimer combien de kilomètres par jours parcourir.

Quoi qu’il en soit, on vous recommande de partir au printemps ou en fin d’été, afin de passer les cols des Pyrénées sans être saisi(s) à vif par le froid ou la neige. Si vous avez davantage de temps, essayez d’arriver à Santiago de Compostela au début de l’automne, mais là encore, tout dépend de votre point de départ.

En partant du Puy-en-Velay, les chemins traversent des zones d’altitude telles que l’Auvergne ou les Cévennes, où il vaut mieux cheminer au printemps. Veiller à bien vous approvisionner en eau aussi, l’été pouvant être torride dans le sud-ouest de la France et en Espagne.

Comment effectuer le pèlerinage ?

Sachez que tout le monde ne prend pas le chemin de Saint-Jacques à pied. Beaucoup le font en VTT, ce qui permet de faire des journées de 50 à 90 km parcourus. D’autres le font à cheval, ce qui est encore une autre façon d’apprécier le parcours.

Que prendre dans son sac à dos ?

Pensez en premier lieu à votre dos et votre capacité à marcher avec du poids sur vous. Ne vous chargez pas inutilement et prenez que le strict nécessaire : vous êtes en pèlerinage, tout le monde sera habillé comme vous. Dans votre sac à dos, privilégiez surtout :

  • De bonnes chaussures de marche
  • Un vêtement chaud pour les nuits fraîches
  • Une gourde
  • Une petite trousse de secours
  • Un chapeau

Les itinéraires du pèlerinage de Compostelle

Compostelle

L’itinéraire le plus célèbre est le Camino francés, qui relie la commune française de Saint-Jean-Pied-de-Port (64) à Santiago de Compostela, une voie de communication du nord de l’Espagne datant de la Reconquista.

En amont, quatre grands itinéraires sont faisables pour faire le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle :

  • Via Turonensis : départ de la tour Saint-Jacques à Paris, elle traverse Orléans ou Chartres, Tours, Poitiers, Saintes ou Angoulême, Bordeaux
  • Via Lemovicensis : de Limoges au point de départ de l’abbaye de la Madeleine, à Vézelay
  • Via Podiensis : du Puy-en-Velay jusqu’à Ostabat
  • Via Tolosane : au départ d’Arles, passant par Toulouse.

Pendant longtemps, la voie de Tours est demeurée la moins fréquentée. Elle mesure 667 kilomètres et nécessite entre 35 et 40 jours de marche pour rallier Saint-Jean-Pied-de-Port.

Il faut compter 732 kilomètres pour faire la voie du Puy-en-Velay jusqu’à Saint-Jean-Pied-de-Port, et 30 à 35 jours de marche. C’est la voie la plus fréquentée. Environ 900 kilomètres séparent la ville de Vézélay à Saint-Jean-Pied-de-Port, avec 32 à 40 jours de marche. En ce qui concerne la voie d’Arles, comptez 769 kilomètres et 28 à 35 jours de marche jusqu’au col de Somport, pour franchir les Pyrénées. Enfin, la distance entre Narbonne et Saint-Jean-Pied-de-Port est de 591 kilomètres, en comptant 21 à 26 jours de marche.

Si vous ne partez pas de la France, vous pourrez utiliser l’un des itinéraires présents sur cette carte de l’Europe :

carte des chemins de Compostelle, itineraires, Europe

Les étapes du pèlerinage de Compostelle

La question des étapes où dormir le long du pèlerinage de Compostelle peut être cruciale. Si en effet vous avez une créanciale, vérifiez tous les hôtels, refuges et auberges jalonnant les Chemins de Compostelle et le Camino Francés.

On peut compter une trentaine d’étapes du pèlerinage de Roncesvalles à Santiago de Compostela, le long d’un long parcours de 811,9 kilomètres. Vous parcourrez 24 kilomètres par jour en moyenne pour chaque étape. Pour dormir le long du pèlerinage, de très nombreux hébergements parsèment les Chemins de Compostelle. Nous ne pouvons détailler précisément chacune des étapes. Toutefois, voici le détail de la carte des étapes le long du Camino Francés :

Chemin de compostelle

Crédit photo : ACIR

  • Étape 1 : Saint-Jean-Pied-de-Port à Roncesvalles : 26,9 kilomètres,
  • Étape 4 : Pamplona à Puente-la-Reina : 24,3 kilomètres, 93 km parcourus,
  • Étape 6 : Estrella à Los Arcos : 21 kilomètres, 137,3 km parcourus,
  • Étape 8 : Logroño à Najera : 30,1 kilomètres, 195,4 km au total,
  • Étape 21 : Mansilla de las Mulas à Leon : 23,2 kilomètres, 489,6 km au total,
  • Étape 24 : Astorga à Rabanal del Camino : 22 kilomètres, 560,5 km au total,
  • Étape 33 : Santa Irene à Santiago de Compostela : 25,3 kilomètres, 811,9 km au total.

En ayant toujours la carte des étapes à proximité, vous saurez dans quelle ville loger, ce qui est idéal pour réserver un logement à l’avance.

Où dormir sur le Chemin de Compostelle ?

Là aussi, tout dépend comment vous abordez le périple. Êtes-vous un réel pèlerin dans l’âme ? Si oui, vous devez vous procurer une Credencial disponible auprès d’associations. Obligatoire pour se loger dans les hébergements ouverts au pèlerins, nécessaire pour se différencier du reste des touristes et utile pour vos souvenirs, la Credancial – ou créanciale – est un document synonyme d’un « passeport du pèlerin ».

Autrefois délivrée par les autorités religieuses pour franchir en toute sécurité les contrôles jalonnant les routes jusqu’à la Galice, elle est de nos jours un document permettant d’accéder aux gîtes et hébergements que vous trouverez le long des chemins espagnols. La créanciale coûte 10 € environ.

Si, cependant, vous voulez un peu de confort après de grosses journées de marche, préférez plutôt des auberges de jeunesse, gîtes, et petits hôtels présents à différentes étapes. Pour vous aider, n’hésitez pas à lire notre article « Où loger le long du pèlerinage de Compostelle ? « .

Pour aller plus loin…

Rien de mieux que la lecture ou le septième art pour se renseigner sur le pèlerinage de Compostelle !

Voici notre sélection de livres sur les Chemins de Compostelle :

Notre sélection de films et documentaires sur les Chemins de Compostelle :

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions
  1. Samuel Métairie

    hello! Je m’appelle Antoine et je suis écrivain sous le pseudonyme de Markus Selder. Mon personnage part de Saint Jacques de Compostelle pour rejoindre Bordeaux. Faire le chemin inverse est il possible et envisageable? L’a t’on déjà fait? Existe t’il des cartes précises que l’on pourrait se procurer, à propos du chemin à suivre? Où les acheter. Je pourrais à la limite chercher sur internet mais je voudrai des infos de pratiquants. C’est mon personnage qui se renseigne et qui marche, pas moi!

  2. Samuel Métairie

    Bonjour,
    Je souhaiterai faire une étape du chemin courant mais je suis toute seule. Quelqu’un serait-il intéressé pour qu’on le fasse ensemble ? Je suis de Paris et je suis flexible pour les dates et ma durée.
    N’hésitez pas à prendre contact pour en discuter éventuellement des dates qui ne sont pas fixées et sur l’organisation. Merci d’avance. Bonne soirée.

  3. Samuel Métairie

    Je voudrais aussi faire le pèlerinage de Compostella avec autre person(s) et je pense que je peut commencer a Saint Pierre le Moutier, Via Lemovicensis. C’est le plus proche pour l’attraper par Lurcy Levis.
    Je ne sais pas quand est ce que vous voulez faire le tour. Moi, je pense de me preparer pour l’année prochaine.
    Merci.

  4. Samuel Métairie

    Bonjour Germain, je voudrais aussi faire le chemin St Jacques de Compostelle et j’habit dans l’Allier. La route passe très proche et je voit très souvent des pèlerins. Mais je voudrais faire le tour en deux ou plus en partant de Lurcy Levis 03.

  5. Samuel Métairie

    Bonjour

    Est ce vous etes sur Paris?
    Moi aussi j’en ai tres envie mais pas tout seul………et ce sera une premiere pour moi aussi!
    Au plaisir de vous lire
    Fabrizio pour  » buissonniere « 

  6. Samuel Métairie

    J’aimerais faire cette randonnée pour st Jacques de Compostelle,en partant du puy en vêlât.Mais ce serait bien à deux. Quelqu’un de déterminé dans son projet pour aller jusqu’au bout! Marc

  7. Samuel Métairie

    Bonjour,
    Je souhaiterai faire une étape du chemin courant mai mais je suis toute seule. Quelqu’un serait-il intéressé pour qu’on le fasse ensemble ? Je suis de Rouen et je suis flexible pour les dates et ma durée.
    N’hésitez pas à prendre contact pour en discuter éventuellement des dates qui ne sont pas fixées et sur l’organisation. Merci d’avance. Bonne soirée.
    catherine

  8. Samuel Métairie

    Nous sommes 4 amies et nous désirons partir pour faire un tronçon du pèlerinage pour saint Jacques de Compostelle durant une semaine en sachant que nous partirons du Nord Finistère …. nous attendons vivement vos conseils ….. car ce sera notre première expérience ……hébergement ? Alimentation ? Équipement ? D’avance Merci à vous

  9. Samuel Métairie

    J’ai décidé pour cette année de faire moi aussi cette expédition en solo
    Je ne sais pas encore quelle sera la ville de départ et d’arrivée ni encore à quelle période je vais poser mes congés. Idéalement, j’envisage une durée de 10 jours soit environ 300 km maximum.
    Est-ce que certains d’entres vous peuvent me conseiller un circuit adapté pour une première expérience ?
    D’avance je vous remercie pour vos conseils et votre enthousiasme

    Dominique

  10. Samuel Métairie

    bonjour, depuis longtemps j,ai trés envie de faire le chemin de st jacques de compostelle ,j,ai un peu peur toute seule de me lancer dans cette aventure ,y aurait t,il quelqu,un qui serait intéressé pour qu,on le fasse ensemble, idéalement avec une personne qui a déja expérimenté le chemin et qui connait un peu ses rouages .merci d,avance

  11. Samuel Métairie

    Bonjour, je pense faire le pelé de St Jacques en partant du Sud de Paris en Seine et Marne et tt faire d’une traite. Problème: je partirai pas avant mi septembre probablement. Est-ce que ça vous parait jouable par rapport à la météo et la saison hivernale qui approcher ? Merci !

  12. Samuel Métairie

    Bonjour,

    Je souhaiterai faire une étape du chemin en début septembre prochain mais je suis toute seule. Y aurai-t-il quelqu’un qui serait intéressé pour qu’on le fasse ensemble ? Je j’ai fait déjà du Puy à Conques en deux fois. La je m.´accorde une bonne semaine. N’hesitez pas à prendre contact pour en discuter éventuellement des dates qui ne sont pas fixées et sur l’organisation. Merci d’avance. Bonne soirée.
    Marie

  13. Samuel Métairie

    Bonjour
    Je suis à Nice mais j’aimerais démarrer mon périple à pied sur le chemin, à partir de la Loire ou l’Aveyron, pour quelques jours… j’ai un peu peur toute seule de me lancer dans cette aventure, qui voudrait venir avec moi, en mai, pour une semaine ou plus…?
    Idéalement avec quelqu’un(e) qui a déjà expérimenté le chemin et connait un peu ses rouages… Merci d’avance

  14. Samuel Métairie

    depuis longtemps j’ai très envie de faire le chemin de St jeaques-de-compostelle.
    Des cartes pour vtt existent?Si oui ou peut on s’en procurer ?
    J’aimerai partir de Bordeaux à la fin mai est ce possible pour le passage Pyrénées?
    merci d’anvance pour les bons tuyaux.

  15. Samuel Métairie

    Vous devriez contacter l’association Les Amis des Chemins de Compostelle en Vienne. Pour tout le reste il y a les forums spécialisés sur le sujet et les livres proposés dans l’article ci-dessus. Bon courage ! Et Buen Camino !

  16. Samuel Métairie

    Nous envisageons de faire Compostelle en 2015 nous n’avons aucune expérience de ce chemin, comment se préparer ? Nous habitons près de Poitiers, y a t’il des assos qui s’en occupent ?
    A l’avance merci
    mr et mme guest

Laisser un commentaire

signature GV
Grotte GV
Savez-vous garder un secret?
On vous dévoile des lieux méconnus à visiter