Visiter Rome : Les 24 choses incontournables à faire

Que faire à Rome
Réservez vos activités à Rome

Que faire à Rome : quelles sont les meilleures choses à visiter et voir à Rome, la capitale de l’Italie et du romantisme à l’état pur !

Capitale de l’Italie, Rome est l’une de ces villes remplies d’Histoire et d’aventures, qui pourrait facilement prendre toute une vie à visiter et explorer. Si vous n’avez pas tout ce temps devant vous et que vous prévoyez de visiter Rome sur deux, trois ou quatre jours seulement, vous allez avoir besoin de connaître les meilleures choses à faire à Rome. Parmi les milliers d’activités et visites à faire à Rome, on vous en présente notre top 24 des incontournables !

Cette sélection non exhaustive vous permet de savoir quoi faire à Rome si vous venez ici pour la première fois.

Le Colisée (Colosseo)

Colisée, Rome

Monument extraordinaire qui accueillait les combats de gladiateurs autrefois, le Colisée remonte à l’an 72. L’amphithéâtre Flavien (c’est aussi comme ça qu’on l’appelle) a été construit pour accueillir un public pouvant aller jusqu’à 50.000 personnes. Le site, qui fut le théâtre de nombreuses morts horribles, est un lieu historique et une étape incontournable pour tout amateur d’Histoire et d’architecture.

Très prisé par les touristes, le Colisée défit le temps et a notamment inspiré le film Gladiator. Il est aussi considéré comme le plus grand amphithéâtre de l’Empire romain au monde : sans nul doute donc, il est une référence pour visiter Rome.

💎 Le conseil de la Rédaction 💎

Avec la Carte touristique de Rome, vous économisez du temps et de l’argent. Vous visitez les attractions incontournables de la ville en évitant l’attente.

La Carte touristique de Rome comprend:

  • L’accès au Colisée, au Forum romain et au Mont Palatin
  • Les Musées du Vatican & Chapelle Sixtine
  • Visite guidée de la basilique Saint-Pierre
  • Visite audio-guidée du Panthéon de Rome
  • Un audio-guide présentant 130 points d’intérêt à Rome
  • 10% de réductions sur les autres attractions de la ville
En savoir plus sur la Carte touristique de Rome

Le Panthéon de Rome (piazza della Rotonda)

Panthéon, Rome

Construit par l’empereur Hadrien entre 119 et 128 après J-C, le Panthéon de Rome est une merveille architecturale ! Le temple a été initialement construit en tant que monument pour les divinités antiques et sert aujourd’hui de lieu de repos pour l’artiste Raphaël et le premier président de l’Italie entre autres.

À l’intérieur, vous serez impressionnés par sa coupole et le sol pavé de marbre coloré. Le bâtiment a conservé ses portes originales en bronze. Bien que l’entrée soit gratuite, vous pouvez opter pour une visite guidée du Panthéon pour connaître tous les secrets du lieu !

Le Vatican (Chapelle Sixtine, Basilique Saint-Pierre)

Vatican, Rome

Comment envisager de visiter Rome sans découvrir le Vatican ? Même si vous n’êtes pas croyants, allez jeter un œil sur la Place Saint-Pierre pour admirer les colonnes et la Basilica San Pietro (Basilique Saint-Pierre). À l’intérieur, vous pourrez admirer la Chapelle Sixtine et surtout la fresque du plafond de la chapelle, peinte par Michel-Ange entre 1508 et 1512. Vous remarquerez la scène de La Création d’Adam a acquis une portée universelle. Les musées du Vatican sont également à visiter.

Attention, pour cette visite il est conseillé de réserver son billet à l’avance pour ne pas être pris dans de longues files, notamment en période de vacances scolaires !

Les Jardins de la Villa Borghèse

Les Jardins de Villa Borghèse

Pour visiter Rome en bonne et due forme, il est appréciable de prendre une pause de temps en temps, tant pour s’éloigner de l’excitation de la ville que pour profiter d’une promenade relaxante. Dans les jardins de la Villa Borghese, qui est le plus grand parc de Rome, enfants et adultes peuvent marcher, faire du poney, et nourrir les nombreuses tortues qui se trouvent dans l’étang.

On peut également y admirer des monuments comme le temple d’Esculape. La Galerie Borghese est également très réputée, et plaira à ceux et celles fascinés par l’art et l’histoire.

La Galerie Borghèse

Sculpture en marbre, galerie Borghèse, Rome

Crédit Photo : Shutterstock / wjarek

Plongez en immersion complète dans l’art romain. La Galerie Borghèse est une véritable pépite artistique, mettant en lumière des œuvres emblématiques qui marquent l’apogée de l’art italien. Chaque sculpture et chaque toile sont soigneusement choisies pour créer une expérience immersive qui témoigne de la richesse culturelle de Rome au XVIIe siècle.

Explorez les 20 salles de la Galerie où les œuvres maîtresses captiveront votre regard. Dirigez-vous vers la salle du Caravage, plongez dans ses peintures saisissantes comme « David avec la tête de Goliath » et le « Garçon avec un panier de fruits ». Au cours de votre visite, émerveillez-vous devant les chefs-d’œuvre de Raphaël, dont « La Dame à la licorne » et « La Déposition de croix », ainsi que les sculptures magistrales de Bernini, notamment son « David » et « Apollon et Daphné ». Une expérience artistique inoubliable vous attend !

La Fontaine de Trevi

La Fontaine de Trevi

Que ce soit en admirant la beauté de la fontaine ou en jetant une pièce de monnaie tout en faisant un vœu, tout le monde trouvera quelque chose à apprécier à la Fontaine de Trevi. Réalisée entre 1732 et 1762, c’est la plus grande fontaine de Rome ! Nichée sur une petite place modeste, la belle fontaine et l’architecture magnifique vous raviront à coup sûr.

Si vous allez y jeter une pièce, vous vous demanderez sûrement ce que deviennent les pièces de la fontaine.

Le Forum Romain (Foro Romano)

Le Forum Romain

Si vous avez aimé le Colisée, le Forum Romain est sans conteste un incontournable à faire lorsque vous venez visiter Rome. Situé au cœur de la ville, le Forum comporte un grand nombre d’anciens édifices et temples du gouvernement de Rome comme la Curie (maison du Sénat), le Temple de Saturne, et l’Arc de Septime Sévère. Le Forum servait en effet de centre politique, commercial et religieux dans la Rome antique.

Si vous le pouvez, prenez une visite guidée du Forum Romain pour mieux profiter de toute l’histoire importante qui s’est déroulée sur ces mêmes lieux.

La Domus Aurea

Domus Aurea Rome

Crédit photo : Shutterstock

Profitez d’un voyage unique dans le passé impérial de Rome à la Domus Aurea. Explorez ce trésor caché conçu pour le plaisir de l’empereur Néron. L’histoire fascinante de ce site, autrefois riche en luxes anciens, s’offre à vous pour une immersion totale dans la grandeur impériale.

Plongez dans l’extravagance de Néron en découvrant notamment la statue colossale. Explorez enfin les environs avec ses lacs, champs, vignobles et bois, et comprenez pourquoi Néron considérait cette demeure comme digne d’un homme.

La Bocca della Verità

La Bocca della Verità

Crédit photo : Flickr – Manel Zaera

La Bocca della Verità, ou « La Bouche de la Vérité », est bien plus qu’un simple visage sculpté dans un tampon d’égout antique. C’est un passage obligé pour tous ceux qui veulent plonger dans la magie et les mythes de la Rome antique. Située à l’entrée de l’église Santa Maria in Cosmedin, cette imposante dalle de marbre attire des milliers de curieux chaque année, désireux de tester leur honnêteté en insérant leur main dans la bouche menaçante du visage.

Au-delà de la légende fascinante qui entoure cette sculpture, la Bocca della Verità est aussi un témoin historique de la Rome païenne et chrétienne. L’église elle-même est un joyau architectural qui mérite d’être visité. Et pour ceux qui ont un penchant pour le cinéma, ils reconnaîtront immédiatement cette scène mémorable du film « Vacances romaines », où Audrey Hepburn et Gregory Peck osent le défi de la bouche.

Il Gelato di San Crispino

Il Gelato di San Crispino

Crédit photo : Flickr – Tina_Sauwens

Apprécier un gelato (une glace italienne) est une tradition pour tout voyageur qui vient visiter Rome. Beaucoup s’accordent à dire que les meilleures glaces de la ville se trouvent à Il Gelato di San Crispino. Les saveurs changent avec les saisons pour s’assurer que chaque visiteur goûte aux nouvelles saveurs.

Via Condotti

Via Condotti

Crédit photo : Flickr – Maria Eklind

L’une des plus célèbres rues commerçantes à visiter à Rome, la Via Condotti, possède de nombreux bâtiments et boutiques historiques. Vous pouvez commencer depuis les célèbres marches de la Place d’Espagne et continuer sur la rue et profiter de l’effervescence.

Le Pont Saint-Ange (Ponte Sant’Angelo) et le Château Saint-Ange

Ponte Sant'Angelo

Ce magnifique pont qui enjambe le Tibre, orné de dix anges pittoresques conçus par Bernini, fournit non seulement aux touristes une vue imprenable sur la ville et la rivière, mais est aussi un merveilleux témoignage de la dernière œuvre d’un artiste vraiment remarquable.

Il ouvre la voie comme vous vous en doutez sur le Château Saint-Ange (Castel Sant’Angelo) qui n’est autre que le mausolée de l’Empereur Hadrien. Cette forteresse de forme ronde est utilisée par les papes pour fuir la forteresse en cas de danger.

Le Campo de’Fiori

Le Campo de'Fiori

Crédit photo : Flickr – gula08

Considéré comme le plus ancien marché, le Campo de’Fiori, est plein de fleurs, de légumes et de fruits pendant la journée et c’est un restaurant et un bar animé le soir. L’environnement charmant nous fait totalement oublier que beaucoup de gens ont été mis à mort en ce lieu même !

La Piazza Navona

Piazza Navona

La place où repose la Fontaine des Quatre Fleuves (de Bernini) est un bel endroit pour profiter d’un bon repas et d’une délicieuse glace Tartufo. D’ailleurs pour les plus gourmands, pourquoi ne pas opter pour un cours de cuisine à Rome ? La ville étant propice aux gourmandises sucrées comme salées, vous reviendrez en France avec de nouvelles recettes à faire saliver vos convives !

Dans les bâtiments historiques, on trouve le Stade de Domitien dans lequel ont eu lieu les incroyables anciennes courses romaines. La place est aussi un endroit merveilleux pour regarder les gens.

Le Capitole (Campidoglio)

Les musées du Capitole se trouvent dans deux palais jumeaux et constituent la plus ancienne exposition d’art public dans le monde entier. La collection a été ouverte au public en 1734 et contient des œuvres célèbres de Titien (Tiziano Vecellio), Le Caravage, Tintoret (Tintoretto), Bernini, et Véronèse (Paolo Caliari). Le Capitole est l’une des sept collines de Rome.

Le Palais Colonna

Palais Colonna Rome

Crédit photo : Shutterstock

Découvrez l’un des plus grands palais privés de Rome, témoin de huit siècles d’histoire de la famille Colonna. Ce bijou du baroque romain, ouvert au public, vous invite à explorer les appartements somptueux abritant des trésors artistiques inestimables. La préservation des collections d’art depuis le XIXe siècle garantit une expérience immersive au cœur de chefs-d’œuvre réalisés par des maîtres italiens et étrangers du XVe et du XVIe siècle.

Parcourez les appartements richement ornés, abritant des œuvres de Pinturicchio, Cosmè Tura, Carraches, Guido Reni, Tintoretto, et bien d’autres encore. La Galerie Colonna vous plonge dans une immersion artistique unique, pur découvrir la splendeur d’une collection préservée.

Le Palais Barberini

Palais Barberini Rome

Crédit photo : Shutterstock

Marchez sur les traces des maîtres italiens, Raphaël, Titien et Caravaggio au Palais Barberini. Explorez les profondeurs artistiques et comprenez les changements historiques qui ont façonné leurs styles uniques. Découvrez les histoires fascinantes derrière les œuvres de ces artistes renommés, explorant les influences politiques et religieuses qui ont sculpté l’art italien.

Admirez notamment « La Fornarina » de Raphaël et plongez dans les récits captivants du « peintre maudit », le Caravage. Explorez aussi les chefs-d’œuvre d’El Greco, Guido Reni, et contemplez le magnifique plafond baroque de Pietro da Cortona. Une immersion totale, où chaque toile raconte une histoire artistique italienne, vous attend.

Le Palais Doria-Pamphilj

Palais Doria Pamphilj Rome

Crédit photo : Shutterstock

Au Palais Doria-Pamphilj, immergez-vous dans une histoire captivante mêlant noblesse, politique et alliances entre familles rivales. Ce lieu emblématique offre bien plus qu’une simple galerie ; il dévoile une saga épique qui a façonné le destin de l’Italie. Une expérience riche en histoire vous attend.

Explorez la galerie du Palais Doria-Pamphilj et plongez dans une collection privée d’œuvres d’art éblouissantes. Admirez la qualité exceptionnelle et la valeur inestimable de ces pièces, qui ornent majestueusement les murs des appartements et des ailes de ces galeries fantastiques. Laissez-vous fasciner par les chefs-d’œuvre de Caravage, Titien, Raphaël, et d’autres génies italiens, créant une expérience artistique d’une rare intensité.

Les Thermes de Caracalla

Thermes de Caracalla

Les Thermes de Caracalla à Rome (Terme di Caracalla) font partie des vestiges romains les plus importants. Visiter les Terme di Caracalla, comme on les appelle en italien, permet d’imaginer un complexe multifonctionnel qui comprenait des salles d’exercice, des bibliothèques, et des espaces de détente. Ces thermes symbolisent l’importance de la culture du bain pour les Romains, qui voyaient cet acte non seulement comme un soin du corps, mais aussi comme un rituel social.

En parcourant les ruines impressionnantes de ce vaste complexe, vous aurez une vision de la grandeur architecturale de la Rome antique. C’est aussi l’occasion de découvrir comment les Romains conjuguaient fonctionnalité et esthétisme, tout en intégrant des innovations techniques, comme le système de chauffage sous le sol. Les mosaïques encore visibles et les colonnes majestueuses témoignent du luxe et de l’opulence qui prévalaient à cette époque.

Les Studios Cinecitta

Si vous êtes fans de cinéma et vous vous demandez que faire à Rome en termes de 7ème art, cet endroit est fait pour vous ! En effet, la visite des Studios Cinecitta permet entre autre de découvrir des plateaux de tournage et plusieurs expositions !

Le Mont Palatin

Mont Palatin

Crédit photo : Flickr – Jim Seneczko

Niché au cœur de Rome, le Mont Palatin est le berceau légendaire de la ville, là où, selon la mythologie, Romulus aurait fondé Rome en 753 av. J.-C. Marcher sur le Mont Palatin, c’est comme fouler les pages d’un livre d’histoire, où chaque pierre et ruine a une histoire à raconter. Les majestueuses résidences impériales, telles que la villa de Livie et la Domus Flavia, témoignent du pouvoir et de la grandeur des empereurs romains, tandis que le Stade Domitien et les Jardins Farnese offrent une fenêtre sur les loisirs et les plaisirs de l’époque.

Avec le billet combiné donnant accès au Colisée, au Forum et au Mont Palatin, c’est une opportunité de découvrir les sites les plus emblématiques de Rome, sans faire de compromis. Une exploration complète et enrichissante de la Rome antique à portée de main. »

Les catacombes de Rome

Catacombes de Rome

Crédit Photo : Shutterstock

Les catacombes de Rome, ces mystérieuses galeries souterraines, sont une plongée fascinante dans l’histoire ancienne de la ville. Nées au début du IIème siècle, ces nécropoles furent essentiellement creusées par les chrétiens, devenant le lieu de sépulture non seulement des fidèles chrétiens, mais aussi des juifs et des païens. Leur origine trouve son fondement dans l’interdiction faite aux chrétiens d’enterrer leurs morts à l’intérieur des murs de la cité. Évoquer Rome sans parler de ses catacombes, c’est omettre une partie essentielle de son patrimoine. Bien que la ville recèle une soixantaine de ces réseaux, seuls six d’entre eux accueillent les visiteurs, vous offrant une chance inestimable de voir de près des détails artistiques sur les murs, des pierres tombales et d’entendre les récits passionnants qui y sont associés.

Parmi les plus célèbres, les catacombes de Saint Sébastien, s’étendant sur 12 km et s’enfonçant sur quatre niveaux, ont autrefois abrité les reliques des saints Pierre et Paul. Leur visite vous conduit à travers des passages parsemés d’art et d’histoire, dont la chambre de Jonas, ornée de fresques retraçant la vie du personnage biblique. Les catacombes de San Callisto, parmi les mieux conservées, révèlent des réseaux de galeries s’étirant sur près de 20 km. Ici, plus d’un demi-million de chrétiens, dont 16 papes, ont trouvé leur dernière demeure.

La gastronomie romaine

Gastronomie romaine

Crédit photo : Shutterstock

Durant votre séjour à Rome, ne manquez pas une immersion dans la cuisine italienne authentique, notamment au coeur du quartier branché de Trastevere. Participez à une visite guidée gourmande ou dénichez vous-même les adresses incontournables pour découvrir les saveurs locales uniques de la ville.

Ainsi, dégustez des biscuits croquants aux saveurs inoubliables, explorez une variété de fromages artisanaux changeants au fil des saisons, et découvrez la pizza blanche, une spécialité romaine rare. Ne passez pas à côté de la porchetta cuite au four, de suppli délicieusement garnis, et de pâtes carbonara à la saveur intense. Terminez en beauté votre escapade culinaire avec une dégustation de gelato artisanal, une touche finale sucrée qui vous laissera comblé après ce festin italien.

L’Opéra italien

Opéra Rome

Crédit photo : Shutterstock

Vibrez au rythme de l’opéra italien dans des cadres exceptionnels. Églises, palais, rooftops… Rome regorge de spots promettant une expérience unique sur fond de musique classique italienne.

Installez-vous à quelques pas des musiciens, dans une atmosphère intime où l’acoustique exceptionnelle donne vie à chaque note. Écoutez les airs envoûtants des opéras italiens les plus célèbres, des chansons napolitaines aux majestueuses « Quatre saisons » de Vivaldi. Les solistes d’opéra talentueux, accompagnés d’instruments grandioses, vous transporteront à travers le temps !

A faire et à voir aussi à Rome

Monument à Victor - Emmanuel II
  • Ostia Antica : Situé à 45 min de Rome, ce site archéologique n’est autre que l’ancien port de Rome ! La visite d’Ostia Antica permet de découvrir une autre facette de Rome mais aussi de s’éloigner des zones touristiques
  • Monument à Victor – Emmanuel II : Aussi connu sous le nom de Vittoriano, il se trouve sur la Piazza Venezia à côté du Capitole
  • Circus Maximus : C’est le plus vaste et le plus ancien hippodrome de Rome

Comment visiter Rome en 2, 3, 4, 5 jours ?

Rome, riche en histoire et en sites incontournables, se prête parfaitement à un city trip court. En quelques jours, la ville éternelle offre une immersion culturelle sans égale.
Nous avons conçu pour vous des propositions d’itinéraires : histoire, gastronomie, culture, … piochez et construisez votre prochain city trip avec notre article dédié : Rome en 3, 4 ou 5 jours : nos itinéraires pour un séjour à Rome.

Visiter Rome avec le Roma CityPass

Si vous avez prévu de visiter Rome sur plusieurs sites incontournables de la ville, vous aurez peut-être envie de faire des économies sur vos activités à faire à Rome. Pour cela, vous pouvez opter pour un Pass Rome & Vatican.

Le principe est simple, c’est un Pass qui vous donne droit à des billets coupe-file et des entrées pour la plupart des attractions de la ville et des alentours. Valide pendant 3 jours (ne l’activez pas le soir sinon vous perdrez une journée), le Pass Rome et Vatican vous permet de découvrir les plus grands monuments de la capitale italienne et du Saint Siège et vous offre également la possibilité de vous déplacer en toute liberté dans la ville (accès gratuit aux transports en commun).

Il donne l’accès à :

  • Les Musées du Vatican (billet coupe-file)
  • La Chapelle Sixtine
  • Une visite du Colisée, du Forum Romain et du Palatin (billet coupe-file)
  • Une visite avec audio-guide de la basilique St Jean de Latran
  • La Prison St Pierre (visite avec présentation vidéo)
  • Un Pass bus à arrêts multiples
  • Un billet coupe-file pour la basilique Saint-Pierre OU une entrée aux jardins du Vatican
  • L’accès à l’ensemble du réseau de transports en commun de Rome (bus, métro, tramway)
  • Une entrée gratuite dans un musée ou une attraction de Rome (billet coupe-file)

De plus, votre Pass Rome et Vatican vous permet de bénéficier de jusqu’à 50% de réduction sur les musées, théâtres et autres attractions de Rome.

Quelle est la meilleure période de l’année pour partir à Rome ?

Rome, avec son climat méditerranéen, est une destination attrayante toute l’année grâce à ses hivers doux et ses étés ensoleillés. Cependant, pour profiter au mieux de la ville, les mois de printemps et d’automne sont idéaux. La mer Méditerranée offre à ces saisons des températures plaisantes et un ciel dégagé. Si vous appréciez la chaleur intense, l’été vous plaira, bien que les températures dépassent souvent les 30 degrés, accompagnées parfois de pollution. Les hivers, quant à eux, sont cléments avec des températures variant entre 10 et 15 degrés. Même s’ils peuvent être humides, les chutes de neige restent rares.

Comment aller à Rome ?

  • En avion

Tout d’abord, si vous arrivez à l’aéroport Fiumicino, l’idéal pour rejoindre la ville est de prendre la navette aéroport.

Vous n’aurez pas de mal à trouver un vol pour Rome étant donné le grand nombre de compagnies qui desservent la capitale italienne toute l’année. Pour trouver un vol pas cher pour Rome, vous pouvez utiliser sur le site de notre partenaire Kayak.

  • En voiture

Vous pouvez soit venir avec votre voiture ou bien louer une voiture directement sur place. Vous trouverez tous nos conseils pour se garer à moindre frais dans Rome dans notre article « Parking pas cher à Rome : où se garer à Rome ?  »

  • En bus

De plus en plus de compagnies de bus proposent des trajets jusqu’à la gare routière de Rome (Autostazione Tiburtina), directs ou indirects.

  • En train

La Stazione Termini est la gare principale de Rome et connecte Rome à beaucoup de pays européens et de villes italiennes. Rendez-vous sur le site officiel pour plus d’informations. Vous avez aussi la gare Roma Tiburtina, au nord-est, qui accueille la ligne à grande vitesse (LGV) de Trenitalia Turin-Milan-Rome-Naples-Salerne.

Vous pouvez aussi opter pour un voyage nocturne avec un train de nuit jusqu’à Rome. Vous n’aurez pas de mal à rejoindre le centre de Rome avec les transports en commun !

Comment se déplacer à Rome ?

Composé de 3 lignes (A, B, C) qui se croisent en un seul arrêt (Termini) le métro de Rome fonctionne tous les jours de 5h30 à 23h30 et le vendredi et samedi, il ferme à 0h30. On compte 240 lignes de bus, dont quelques-unes nocturnes. Pour accéder aux lieux d’intérêts de Rome, vous pouvez prendre les lignes 118 et 910.

Concernant les tarifs des transports en commun à Rome, les billets sont valables pour tous les transports de la ville (bus, tramway et métro), et les prix vont de 1,50€ le billet simple, 6€ le billet pour la journée (16,50€ pour 3 jours), à 24€ la carte pour toute une semaine. Si vous venez à Rome en voiture et comme évoqué dans le précédent paragraphe, il vous faudra lire notre article sur les parkings à Rome.

Où dormir à Rome ?

Visiter Rome est toujours un bon plan car il y a tellement d’hôtels que vous trouverez sans problème ce que vous cherchez : hôtel pas cher, auberge de jeunesse, petit lit douillet en amoureux, hôtel de charme, etc… Encore faut-il savoir où dormir. Pour cela, vous pouvez lire notre guide pour savoir dans quel quartier loger à Rome. Pour trouver l’hôtel idéal pour votre weekend ou vos vacances à Rome, effectuez une recherche sur ce comparateur d’hôtels.

Les logements séléctionnés par GenerationVoyage sur des critères de prix et de qualité de service.

Carte des hôtels et logements - Rome,it
Plus d'inspiration
cover background
avatar

À travers GenerationVoyage, je partage ma passion des voyages depuis 2010. Un passe-temps au début, j'ai rapidement compris que mes articles pouvaient inspirer des voyageurs comme vous à mieux organiser leurs séjours. Une question sur une destination, une visite, un bon plan ? J'y réponds dans les commentaires.

Generation Voyage grandit — Rejoins l’équipe
10 Commentaire(s)
  1. avatar

    Désolé pour la répétition des douze palais, du coup je vous en cite quelques-uns pour me faire pardonner : 1) le Palais Colonna, absolument éblouissant, si vous pouvez parfaitement zapper les jardins ne ratez pas les appartements privés et en particulier ceux de la principesa /nona ( princesse/grand-mère) Isabelle somptueux pour leurs trompe-l’œil 2) le palais du Quirinal ( présidence de la république, probablement le plus beau au monde) 3) la Farnesina pour ses fresques de Raphaël, 4) le Palais Barberini ( le leu, le décor, les escaliers, les collections) 5) le palais Doria-Pamphilij ( un peu décati mais des œuvres d’art exceptionnelles), 6) le palais Pamphilij ( ambassade du Brésil située Piazza Navona, plus difficile à voir , réservation obligatoire , visite mardi après-midi en italien et jeudi après-midi en portugais) 7) palais Spada ( pas la Galleria mais l’étage noble/piano nobile , siège du Conseil d’État, Consiglio di Stato, reservation obligatoire longtemps à l’avance) 8) la Villa Médicis ( les appartements de Ferdinand, les pavillons, si possible les souterrains) 9) le Palais Farnese ( notre ambassade pour la fresque des Carrache) 10) la villa Boncompagni-Ludovisi ( plafond de l’Aurore du Guerchin, plafond des dieux romains du Caravage , se visite exceptionnellement avec certains organismes tels que turismo culturale ou l’automobile club….) 11) le palais Chigi ( résidence du chef du gouvernement, le premier dimanche de chaque mois…. en temps normal….) 12 et 13) les palais du sénat et de la chambre des députés (Madama et Montecitorio, idem , le 1er dimanche ou à l’occasion de la festa della republica début juin) 14) le palais Matteo di Giove ( au moins pour l’extérieur mais en certaines occasions l’intérieur se visite aussi 15) le palais Venezia 16) en face celui des »assicurazioni generali » ( visite guidée de loin en loin…..) etc. etc.

  2. avatar

    Bien d’autres endroits magnifiques sont à voir dont une trentaine d’églises, une douzaine de palais, une douzaine de musées , une douzaine de palais plus une vingtaine de lieux qui ne rentrent pas dans les catégories précédentes….il faut compter trois semaines juste pour voir ce qu’il y a de plus beau ( et encore, je ne parle pas des lieux plus difficiles à voir), évidemment on peut y retourner si on ne peut pas rester autant de temps en une fois

    • avatar

      Bonjour,

      Pour répondre à tes deux commentaires: En effet nous n’avons pas pu cité toutes les activités incroyables à faire sur Rome. Je te remercie pour toutes ces suggestions qui seront, sans aucun doute, très utiles pour les voyageurs qui souhaiteront se rendre sur Rome !

      Bonne journée,

      Louise de Generation Voyage

  3. avatar

    Quel est le prix pour le pass City ?

  4. avatar

    Il manque o fourouge à visiter.
    Mais effectivement liste plutôt complète ?

  5. avatar

    Est-ce possible de visiter la Vatican sans avoir pris les billets à l’avance ? Le vatican me stress un peu comme j’entends non stop dire qu’il y a des files d’attentes extrêmement longues…
    Besoin de quelques conseils 🙂

    • avatar

      Le Vatican est le « monument » le plus visité de Rome, donc oui il y a la queue souvent devant les différents sites du Vatican. Pour répondre à votre question, vous pouvez lire notre article complet sur comment visiter le Vatican.

  6. avatar

    Personnellement, je n’ai pas acheté le pass parce que je suis étudiante et je suis venue pour 10 jours avec ma fille et une amie et un Roma pass nous revenait plus cher. Par contre, nous avons pris un abonnement de transport 35 euros le mois et il nous sert bien. Pour ma fille qui a 5 ans tout est gratuit car en Italie, tout (ou presque) est gratuit pour les moins de 18 ans donc nous avons fait des économies. J’ai pris 1 billet coupe file pour le Colisée, le Forum romain et le Mont palatin et c’est vrai qu’il n’y avait pas d’attente et un autre pour le Vatican. Par contre, j’ai craint de patienter des heures pour les autres monuments car nous sommes en août mais, honnêtement, je n’ai jamais fait plus de 30 mn dans une file même sans un billet coupe-file. J’ai connu pire dans plusieurs musées en France… Je suis ravie. Merci pour cet article qui m’a beaucoup aidé à choisir mon parcours (j’ai fait toute la liste en fait (n_n)).

  7. avatar

    Bon résumé des choses à ne pas manquer effectivement !
    Peut-être qu’il manque le Palatin, généralement cité.
    Le pass est vite nécessaire tellement les files d’attente sont longues en certaines saison, ça vaut le coup si on n’a pas trop envie de poireauter 🙂

  8. avatar

    Bon résumé des choses à ne pas manquer effectivement !
    Peut-être qu’il manque le Palatin, généralement cité.
    Le pass est vite nécessaire tellement les files d’attente sont longues en certaines saison, ça vaut le coup si on n’a pas trop envie de poireauter 🙂

Laisser un commentaire

Generation Voyage Logo
Se connecter
Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo
Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo
Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo