Visiter le Château Saint-Ange à Rome : billets, tarifs, horaires

avatar
Réservez votre billet pour le Château Saint-Ange à partir de 18€

À l’occasion de votre séjour en Italie, visitez le Château Saint-Ange à Rome et remontez le cours de dix-huit siècles d’Histoire !

Vous souhaitez visiter le Château Saint-Ange à Rome ? Vieux de près de 2 000 ans, l’édifice est lié aussi bien aux empereurs romains qu’aux papes du Vatican. Bâtiment funéraire, militaire, ou résidentiel : le Castel Sant’Angelo a connu de nombreux bouleversements. Ceux-ci ont contribué à forger l’esprit du lieu, et à en faire l’un des témoins les plus intéressants de l’histoire de Rome. Il est désormais l’un de ses musées incontournables, et dévoile ses richesses aux visiteurs du monde entier.

Sur les bords du Tibre, face au pont Saint-Ange, poussez les portes de ce monument exceptionnel, et partez pour un voyage en arrière, au cœur de la Ville éternelle.

À lire aussi : Les 17 choses incontournables à faire à Rome

Histoire du Château Saint-Ange à Rome

Histoire du Château Saint-Ange à Rome

L’histoire du Château Saint-Ange à Rome débute dès 123 après Jésus-Christ. L’empereur Hadrien ordonne en effet la construction d’un mausolée, pour lui et sa famille. Le nouveau monument prend place sur la rive gauche du Tibre, et s’inspire du mausolée d’Auguste, bâti de l’autre côté. Ils ont d’ailleurs en commun cette allure massive de rotonde en travertin. Hadrien meurt en 138, peu de temps avant la fin de la construction. En conséquence, sa dépouille et celle de sa femme n’y seront placées qu’un an plus tard. Le mausolée remplit sa fonction pour d’autres empereurs jusqu’en 217. Il devient ensuite une place-forte de la muraille aurélienne, chargée de la défense de Rome.

En 590, la peste fait son apparition, et ravage la cité. La Pape Grégoire Ier a alors une vision de l’archange Michel, debout sur le toit du bâtiment. Rengainant son épée, il lui signifie la fin de l’épidémie. Une chapelle dédiée à Saint-Michel fut construite un peu plus tard, et l’ancien mausolée prit le nom de Castel Sant’Angelo, le Château Saint-Ange.

Paradoxalement, il fut ensuite associé à la justice. Transformé en prison, le Château servit notamment de geôle à l’astronome Galilée. Plusieurs familles nobles de la cité se disputèrent sa propriété, qui échut finalement aux papes. Ceux-ci en firent l’une de leurs résidences, liant par là étroitement l’avenir du château à celui du Vatican. Un couloir secret reliait d’ailleurs les deux sites, distants de quelques centaines de mètres. Au XIXe siècle, le Château Saint-Ange redevint une prison, puis fut transformé en musée en 1906.

Finalement, il devint le Musée national du Château Saint-Ange en 1925. Édifice emblématique de la capitale italienne, vous l’avez peut-être aperçu dans le film Illuminati, de Ron Howard, inspiré du roman Anges et démons, de Dan Brown ; à moins que vous ne vous rappeliez de lui dans l’opéra de Puccini, La Tosca ?

Que voir et faire au Château Saint-Ange ?

Que faire et que voir au Château Saint-Ange à Rome ?

Visiter le Château Saint-Ange à Rome revient à découvrir à la fois un monument architectural et un musée d’Art à part entière. L’accès s’y fait par une rampe, qui mène tout d’abord à la cour d’honneur et à l’ancien mausolée. Celui-ci occupe les deux premiers niveaux du bâtiment, qui en compte six au total. Dans l’Atrium, un buste de l’empereur Hadrien est exposé, ainsi que différentes sculptures anciennes.

Le premier niveau est particulièrement consacré aux pièces de céramique et aux fragments datant de l’antiquité romaine. Tous ont été trouvés lors des fouilles archéologiques réalisées sur le site du tombeau d’Hadrien.

Les troisième, quatrième et cinquième niveaux font faire un bond dans le temps au visiteur. En effet, il s’agit ici notamment des appartements aménagés pour les papes, témoignant du rôle du Château lors de la Renaissance italienne.

En tant que musée national, le Château Saint-Ange abrite désormais une importante collection de tableaux et d’objets anciens. Ces fonds précieux proviennent en partie de dons privés de la part de grandes familles romaines, et se sont constitués au fil du temps. Les salles sont décorées de nombreuses fresques datant des XVe et XVIe siècles, dont certaines relèvent du mouvement maniériste. Ce courant artistique, né en Italie au XVIe siècle, traduit l’ébranlement des convictions humanistes après la mise à sac de Rome en 1527. Une influence majeure, qui se perçoit notamment dans la Salle de l’Adrianeum et dans la Salle des Guirlandes, où se trouvent les réalisations des peintres Lorenzo Lotto et Marco Pino.

Enfin, le chemin de ronde, sixième et dernier niveau, vous attend pour une vue imprenable sur la capitale italienne. Une autre façon de découvrir le Panthéon et le palais du Capitole !

Comment aller au Château Saint-Ange à Rome ?

Le Château Saint-Ange se trouve au Lungotevere Castello, 50, tout près de la Cité du Vatican et de la Place Saint-Pierre.

Pour y accéder facilement, vous avez le choix entre les différents services de transports en commun mis en place :

  • En métro

Si vous souhaitez prendre le métro, choisissez alors la ligne A (Valle Aurelia – Anagnina). Vous pourrez descendre aux stations Lepanto ou Ottaviano – San Pietro.

  • En bus

Pour ce qui est des lignes de bus, sachez que la ville en compte près de 350 : vous avez donc le choix ! Les lignes 23, 40, 62, 271, 280 et 982 vous déposeront à la station Piazza Pia, tandis que la ligne 34 dessert la station via di Porta Castello. Enfin, les lignes 49, 87, 926 et 990 passent par la station Piazza Cavour, et les lignes 46 et 64, par la station Santo Spirito.

Les tickets s’achètent dans les stations de métro, les bureaux de tabac et les kiosques à journaux, à l’unité ou en forfait.

Horaires & Tarifs du Château Saint-Ange à Rome

Horaires et tarifs du Château Saint-Ange à Rome

HORAIRES

Le Château Saint-Ange est ouvert aux visiteurs tous les jours de la semaine, de 9 h à 19 h 30. Les derniers billets d’entrée sont vendus une heure avant la fermeture, soit jusque 18 h 30.

Les seuls jours de fermeture annuelle sont les 25 décembre et les 1er janvier. En revanche, des fermetures exceptionnelles sont possibles ; pensez donc à vérifier les informations sur le site officiel du monument avant votre visite.

TARIFS

Pour visiter le Château Saint-Ange à Rome, vous pouvez utiliser le Roma Pass. Il s’agit d’une carte touristique valable 48 h ou 72 h, permettant de faire quelques économies durant vos visites. Elle offre, par exemple, l’accès gratuit à deux musées de la ville, et vous permet de bénéficier de billets coupe-file.

Les billets vendus par le musée du Château sont de trois types (les prix peuvent varier durant les périodes d’exposition) :

  • Gratuit : pour les moins de 18 ans, les étudiants et les enseignants en Littérature et en Arts rattachés à une faculté de l’Union européenne, les journalistes, les guides touristiques, les personnes en situation de handicap avec leur accompagnateur ;
  • Tarif réduit : 7 €, pour les ressortissants de l’UE âgés de 18 à 25 ans ;
  • Plein tarif : 14 €.

A noter : Il est fortement conseillé de réserver les billets en ligne, afin d’éviter un temps d’attente souvent très important au guichet. Un conseil également valable pour les visites en groupes, à partir de 20 personnes !

BON A SAVOIR
Avant de visiter le Château Saint-Ange à Rome, voici quelques informations utiles :
– La visite est gratuite chaque 1er dimanche du mois ;
– Pour les personnes à mobilité réduite, cette visite est plutôt déconseillée, du fait de l’agencement du bâtiment ;
– Le Château Saint-Ange fait partie d’un groupe de musées ayant mis en place une application gratuite téléchargeable, disponible en 7 langues ;
– En cas de forte affluence, le nombre de visiteurs est limité par tranche horaire ;
– La connexion au réseau Wifi est gratuite.

Avec ces différentes informations, vous avez désormais toutes les cartes en main pour visiter le Château Saint-Ange à Rome au cours de votre prochain séjour !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire