×
Mot de passe oublié ?

Dans quel quartier loger à Rome ?

Comparez et réservez vos activités à Rome
Dans quel quartier loger à Rome ?

Où séjourner à Rome ? Quartier par quartier, on vous dit tout pour vous aider à trouver le meilleur hôtel où loger à Rome !

Votre vol pour Rome réservé, où allez-vous séjourner maintenant ? Le centre de Rome n’est pas immense, et vous pouvez aisément vous déplacer entre les attractions touristiques de la ville à pied. Cependant, au fil des jours, cela peut être fatiguant de marcher, et tout reposer sur les transports en commun peut mettre à mal votre bonne humeur et votre patience.

Ainsi, il vaut la peine de se pencher sur quel serait le meilleur quartier pour loger à Rome. Souhaitez-vous être proche des zones de transports pour pouvoir partir en excursion d’une journée, ou avez-vous envie de vous promener dans les petites ruelles proches de votre hôtel ? Où que vous dormiez, vous passerez un bon séjour à Rome, mais l’emplacement de votre hôtel peut faire la différence. Voici un guide pour vous aiguiller dans votre choix du quartier où vous logerez.

Le plus romantique : Centro Storico

Panthéon, Rome

Crédit photo: Flickr – Harold Litwiler

Le Centro Storico (centre historique) est ce que la plupart des voyageurs rêvent pour leurs vacances à Rome : un labyrinthe de rues pavées et de ruelles où se mêlent palais Renaissance, églises Baroques et piazzas majestueux. Le quartier abrite beaucoup de sites importants comme le Panthéon et la Piazza Navona, et la plupart des endroits que vous aurez envie de voir à Rome sont accessibles à pied. Le côté moins séduisant du Centro Storico est qu’il est cher : les hôtels ici ont tendance à être des établissements luxueux plutôt que des auberges de jeunesse, mais avec Airbnb par exemple, il est possible de séjourner dans un palazzo historique pour quelques jours, surtout hors saison. Ce n’est donc pas un quartier à privilégier si vous voulez faire des économies sur votre logement.

Les plus authentiques : Campo de’ Fiori & le Ghetto

Campo de’ Fiori, Rome

Crédit photo: Flickr – Umberto De Peppo Cocco

Faisant techniquement partie du Centro Storico, mais moins chaotique grâce à une absence de grands monuments célèbres, les ruelles autour du Campo de’ Fiori bordés de cafés composent l’un des quartiers les plus pittoresques de la ville, rempli de boutiques indépendantes, de bars à vin et de trattorias (restaurants typiques de Rome). Au sud-est du Campo de’ Fiori se trouve l’ancien ghetto juif, un quartier florissant et authentique avec quelques très bons restaurants. Louez un appartement dans l’une des ruelles du Ghetto pour vivre comme un Romain pendant quelques jours.

Le plus « shopping » : Tridente

Piazza di Spagna, Rome

Crédit photo: Flickr – Chris Yunker

La partie nord du centre de Rome – parfois connue sous le nom de Tridente en raison de la forme constituée par les trois rues qui s’étendent depuis la Piazza del Popolo – est là où se concentrent les boutiques de créateurs, les bars et les restaurants chics. Le cœur du quartier s’articule autour de la Piazza di Spagna, autrefois une halte essentielle sur le Grand Tour, qui est encore aujourd’hui très fréquentée des touristes : ces derniers y viennent pour gravir les légendaires Marches Espagnoles jusqu’à l’église de la Trinité des Monts, ou bien s’asseoir dessus pour regarder les gens discuter et flirter.

Le plus chic/détente : Via Veneto & Villa Borghese

Via Veneto Rome

Crédit photo: Flickr – Donald West

Besoin qu’on soit aux petits soins pour vous ? Les grands hôtels de la Via Veneto possèdent tous des portiers en uniforme, des sols en marbre et des spas luxueux, dont vous pouvez imaginez le prix. Cette rue était autrefois le cœur battant de Rome à l’époque de la Dolce Vita (années 50), un lieu incroyablement à la mode. Aujourd’hui, le quartier a changé et l’on y trouve des restaurants et bars qui sont des pièges à touristes, il est donc préférable de manger dans un autre quartier. La Via Veneto serpente jusqu’à la Villa Borghese, autour de laquelle se regroupent d’autres hôtels luxueux.

Le plus « ambiance village » : Monti & Monte Celio

Quartier Monti, Rome

Crédit photo: Flickr – Moyan Brenn

Quartier rouge à l’époque de la Rome Antique, Monti est maintenant un quartier branché (mais pas déplaisant pour autant) où l’on trouve des bars cool, des boutiques éphémères et d’excellents restaurants. Situé à quelques pas du Colisée, il est bien placé pour visiter les sites touristiques. Au sud-est de Monti, Cælius (ou Monte Celio), l’une des sept collines de Rome, n’est pas aussi animée, mais se démarque par son propre style et quelques bons restaurants locaux.

Le plus gourmand : Testaccio & Colline de l’Aventin

Testaccio, Rome

Crédit photo: Flickr – N i c o l a

Si la nourriture est votre principale motivation ici à Rome, vous ne pouvez pas mieux tomber que de loger dans le quartier de Testaccio. Un quartier sans prétention, presque banal qui s’est agrandi autour de l’ancien abattoir, et est maintenant renommé pour ses trattorias authentiques. Testaccio abrite également le principal marché de Rome, un endroit idéal pour faire des achats gastronomiques, ainsi qu’une grande partie des clubs de la ville. C’est donc un quartier où sortir le soir et se mêler aux romains. Quelques rues au nord, mais dans un changement total d’atmosphère, la tranquille Colline de l’Aventin est l’un des endroits les plus chics de Rome. Largement résidentiel, ce quartier abrite quelques hôtels, offrant calme et tranquillité à distance de marche des sites de la Rome Antique.

Le plus fêtard (vie nocturne) : Trastevere

Trastevere, Rome

Crédit photo: Flickr – John Kelly

Traditionnellement un quartier de la classe ouvrière mais désormais « gentrifié » et bien connu des touristes, Trastevere est idéal pour faire de belles photos de ruelles pavées, où les bâtiments sont drapés de lierre, et où l’on trouve des piazzas minuscules. Situé le long du Tibre, il est à distance de marche du Vatican et du Centro Storico. Autre avantage, c’est l’un des meilleurs endroits pour sortir à Rome, ses rues étroites étant bordées d’excellents bars et trattorias. Si vous voulez éviter le bruit et la foule, cherchez un logement du côté Est du quartier, beaucoup plus calme.

Pour faire des excursions hors de Rome : Termini

Termini, Rome

Crédit photo: Flickr – David McKelvey

Il n’y a vraiment pas d’autre raison de séjourner dans les environs de la gare Termini : ce n’est pas le coin le plus attrayant de la ville, il est trop loin pour aller à pied aux principaux sites touristiques et revenir ici après une journée plongée dans les trésors de Rome, vous ferait rapidement redescendre de votre nuage. Le quartier est plein d’hôtels pas chers, et même si votre budget est serré, loger dans le quartier de Termini devrait être seulement en dernier recours. En revanche, si vous avez prévu de loger à Rome uniquement pour visiter ses environs et d’autres villes d’Italie, c’est un bon moyen de prendre le train facilement.

Le plus « sophistiqué » : Prati

Prati, Rome

Crédit photo: Flickr – Elizabeth Buie

Sauf si vous êtes un pèlerin, il n’y a pas beaucoup de raisons de séjourner proche du Vatican. Le quartier nord du Vatican, Borgo Pio, compte quelques bons hôtels, mais il est calme et un peu terne après la tombée de la nuit, et ses restaurants manquent de l’éclat de ceux du centre historique. Prati, plus au nord, est plus prometteur. C’est un quartier bien nantis dont les grands boulevards ont de nombreux bars à cocktails et restaurants bruyants. Comme il est un peu éloigné du centre, on trouve une poignée d’hôtels abordables ici aussi.

Crédit photo principale : Flickr – N i c o l a

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Rome
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi